Le rôle des acides gras en cosmétique

Le rôle des acides gras en cosmétique

Il y a entre 40 et 50 acides gras communs et plus de 500 acides gras rares seulement présents dans certaines huiles.

Voici quelques acides gras communs et leurs propriétés:

1: Polyinsaturés

Acide Linoléique (Oméga 6)

Son rôle est de maintenir la fonction barrière de la peau et assurer le passage de nutriments dans la peau. Les huiles avec un taux élevé d’Omégas 6 s’absorbent rapidement et profondément dans les couches de la peau.

Acide Alpha-linolénique (Oméga 3)

Anti-inflammatoire et protecteur du système circulatoire. Aide à soulager les irritations et les rougeurs. Les huiles riches en Omégas 3 sont protectrices, nourrissantes et légères. Elles s’absorbent également rapidement dans la peau.

Acide Gamma-Linolénique (Oméga 6)

Les huiles riches en acide Gamma Linolénique sont anti inflammatoires, réparatrices et diminuent l’apparence des cicatrices. Elles aident à soigner les problèmes de peau comme le psoriasis et l’eczéma. Elles sont très efficaces prises oralement et en application sur la peau.

Elles aident à maintenir l’hydratation de la peau en gardant l’eau dans les cellules et améliore la fonction barrière de la peau. Ces huiles s’absorbent bien sans laisser de résidus gras

2: Monoinsaturés

Acide Oléique (Oméga 9)

30% du sébum est composé d’Oméga 9, ils aident à maintenir l’élasticité de la peau et la souplesse. Ces acides gras sont très compatibles avec le sébum, ces huiles sont sémi-fluide et pénètre dans les couches profondes de la peau. Ils maintiennent l’hydratation de la peau en créant un film lipidique protecteur sur la peau. Ces huiles sont anti-inflammatoires et régénératrices.

“A savoir: Si il y a une insuffisance en acide linoléique (Oméga 6) l’acide Oléique peut empirer les problèmes de peau en augmentant la production de sébum”

Acide Palmitoléique (Oméga 7)

20% du sébum est composé de cet acide gras, il protège des infections par son activité anti-microbienne. La production d’Oméga 7 diminue avec l’âge donc ces huiles riches en Oméga 7 sont idéales pour les peaux matures. Elles stimulent également le processus de réparation lors d’égratignures et brûlures.

3: Saturés

Excellents comme barrière protectrice contre le vent, froid, soleil et sécheresse

Acide Stéarique  (18:0)

Donne de la solidité à beaucoup d’huiles, le sébum est composé de 11% d’acide stéarique qui aide la fonction protectrice et barrière de la peau.

Acide Palmitique (16:0)

Un acide gras stable qui ne s’oxyde pas aux propriétés anti-microbiennes. Elle protège des agressions environnementales par son action occlusive

Acide Myristique

Une barrière protectrice légère proche de l’acide laurique et stéarique. Les huiles riches en acide Myristique sont facilement absorbable et aide à régénérer la fonction protectrice de la peau.

Acide Laurique (12:0)

Se trouve principalement dans les huiles tropicales, ses acides gras sont très compatibles avec l’équilibre naturel de la peau et cette famille d’acides gras se trouve également dans le sébum. Action antibactérienne et anti-virale.

J’espère que ce petit résumé vous aura aidé à mieux connaître la composition de vos huiles et des différents acides gras qui la compose. La première partie de cet article sur la structure chimique des acides gras se trouve ici.

Regardez nos articles sur les huiles cosmétiques, vous pourrez ainsi trouver les huiles qui conviennent à votre peau grâce aux acides gras qu’elles contiennent.

 

 

Soigner la peau sèche

Soigner la peau sèche

18589653949_472140abb5_o

Définition

La peau sèche est une peau qui tiraille, terne, et plus ridée. Elle ne produit plus assez de sébum et se déshydrate très vite. Elle ne retiens plus l’eau, la barrière de l’épiderme ne joue plus sont rôle.

Causes

  • Cosmétiques
  • Savons industriels
  • mauvaise alimentation hygiène de vie et déshydratation
  • Saisons (l’hiver la peau est souvent plus sèche)
  • médicaments
  • maladies

Structure de la peau:

Il y a trois couches:

  • la partie superficielle, la plus mince, nommée : épiderme.
  • la partie interne la plus épaisse : le derme
  • une couche plus profonde, l’hypoderme

L’épiderme est la barrière entre les agressions externe et la régulation interne du corps. C’est une structure importante qui est souvent perturbée pas les cosmétiques traditionnels qui empêchent la peau de fonctionner normalement.

Une peau saine maintient l’hydratation de la peau grâc au sébum qu’elle produit et le ciment des cellules qui retiennent l’hydratation dans les couches plus profonde de la peau.

Quel est le rôle des huiles végétales sur les peaux sèches?

Medicine bottles isolated on white

  • Effet barrière : (Acides gras saturés)

Ils agissent en surface en renforçant ou en remplaçant le film hydrolipidique et freinent ainsi l’évaporation de l’eau.  Ces huiles végétales vont réduire la perte insensible en eau (PIE) de l’épiderme en s’opposant à l’évaporation cutanée.

Les huiles riches en acides gras saturés (AGS) sont les huiles des pays tempérés ou nordique

  • L’huile de Tamanu
  • Le Beurre de Karité
  • L’huile de Macadamia
  • L’huile d’Avocat
  • L’huile d’Abricot,
  • Effet de renforcement du ciment intercellulaire (Acides gras polyinsaturés)

Ce ciment est formé principalement de céramides, phospholipides, lanoline, acides gras polyinsaturés (acides linoléique (précurseur de l’Oméga 6) et alpha-linolénique(Précurseur de l’Oméga 3)) communément appelés AGPI .

Ces AGPI entrent dans la composition de céramides cutanées. Ces derniers s’associent à la partie protéique des cornéocytes pour jouer un rôle majeur dans la fonction barrière de l’épiderme, notamment dans le contrôle de la déperdition d’eau. Une déficience en AGPI provoque une peau sèche et rugueuse par augmentation de la perméabilité cutanée. En apportant des AGPI à la peau, les huiles végétales vont contribuer à l’effet « hydratant » en permettant à l’épiderme de reconstituer sa fonction barrière.

Pour la Correction du ciment cellulaire, Oméga 3 et Oméga 6 sont celles des Pays Tempérés ou Nordiques telles que :

  • L’huile de Pépins d’Argousier
  • L’huile de Pépin de raisin
  • L’huile de Rosier Muscat
  • L’huile de Chanvre
  • L’huile de Carthame
  • L’huile d’Onagre
  • L’huile de Bourrache

L’huile de Jojoba a un double rôle par ça composition très proche du sébum naturel de la peau et agit donc comme ciment et barrière. L’huile de Jojoba est considérée plus comme une cire qu’une huile de par sa composition.

En conclusion

Pour rétablir cet équilibre il faut une harmonie entre les huiles AGS et les huiles AGPI pour répondre au besoin de la peau sèche.

Pour qu’un sérum soit adapté à la peau sèche il faut un ratio de:

50% d’huiles riche en AGS et 50% d’huiles AGPI

Le sérum est un élément parmi plusieurs:

Il faut une alimentation équilibrée riche en acide gras, une consommation suffisante d’eau et une hygiène de vie saine.

Soignez la peau de votre visage avec:

  1. le liniment
  2. un hydrolat de Rose, Fleur d’Oranger ou Camomille le matin et le soir
  3. Sérum (notre sérum Paris est formulé en suivant cet équilibre d’acides gras)

Vous pouvez acheter les trois sur notre shop, www.moncosmetics.ch

Abandonnez tous les autres cosmétiques conventionnels et votre peau sera nourrie et hydratée!

A quoi servent les acides gras?

A quoi servent les acides gras?

[:fr]

health spa with many massage oil banana leaf texture

On appelle acides gras essentiels certains acides gras polyinsaturés type oméga 3 et 6.
Ils sont essentiels, car l’organisme n’est pas capable de les fabriquer en quantité suffisante.
Il faudra donc les apporter à notre organisme sous forme d’aliments riches en oméga 3 et 6.

Les oméga 3 font partie intégrante des membranes cellulaires car ils entrent dans la composition des céramides, éléments du ciment inter cellulaire et donc sont nécessaires à la bonne santé des tissus et encore plus pour la santé de la peau.

Ils sont nécessaires à son hydratation, à son élasticité et contribuent à la bonne cohésion entre les cellules cutanées. 

Les acides gras se classent en deux grandes familles, celle de l’acide linolénique et celle de l’acide alphalinolénique. Le premier se trouve dans les huiles végétales. Le second est surtout présent dans les huiles de poissons.

En plus d’améliorer l’élasticité de la peau, ils sont grandement partie prenante dans les processus anti-inflammatoires : ils diminuent les érythèmes et apaisent les irritations car les oméga 3 interviennent dans la synthèse des prostaglandines PGE3 qui régulent le processus inflammatoire.

Ils luttent contre l’inflammation, surtout au niveau de la peau, et ainsi permettent une meilleure cicatrisation lors de blessures superficielles.

Ils ont aussi un bon pouvoir anti-inflammatoire très utile dans le traitement des psoriasis ou des eczémas et dans les acnés inflammatoires.
Notons en passant que ces mêmes oméga 3 sont utiles pour lutter contre la dépression et redonner de la bonne humeur et qu’ ils permettent aussi de maintenir une bonne santé Cardio vasculaire. (Si on augmente les apports après un premier accident coronarien, les récidives sont moins fréquentes).
Mais pour être efficace, la proportion entre acides gras essentiels doit respecter un ratio de cinq oméga 6 pour un oméga 3.
Sinon, si les oméga 6 sont en proportion trop importante on obtient l’effet inverse, c’est à dire une inflammation des tissus.


Où trouver ces acides gras essentiels ?

Dans la nourriture :
On retrouve les acides gras essentiels surtout dans les poissons gras comme le thon, saumon, maquereau, sardines, harengs que l’on doit manger au moins deux fois par semaine.

Il faut d’ailleurs remarquer que la dépression est plus importante dans les sociétés occidentales qui consomment peu de poissons contrairement aux populations asiatiques qui en consomment beaucoup. A Taïwan, Hong Kong et au Japon, les soucis de dépression sont jusqu’à douze fois moins fréquentes qu’en France. Depuis la seconde guerre mondiale la consommation de poisson a beaucoup diminué et la dépression augmente et semble se répandre en Occident depuis.
Certes la vie n’est pas la même mais la consommation des oméga 3 pourrait lutter contre ce fléau : je me pose la question.

A savoir :

Les conserves préservent les oméga 3 et leur bénéfice.

On en trouve aussi dans l’huile de colza, l’huile de lin, l’huile de noix, l’huile de germes de blé et l’huile de soja, l’huile d’olive, les noix fraîches.
Il existe aussi des matières grasses à tartiner, des huiles de cuisson enrichis en Oméga 3.
On trouve aussi oeufs ou du lait provenant d’animaux nourris avec une alimentation riche en Oméga 3.

Les omégas 6 se trouvent dans les huiles de tournesol, de pépins de raisins, ou de maïs.
On les trouve surtout dans l’huile de pépins de raisin, tournesol, onagre, noix, germes de blé, soja, sésame, colza, noisette, olive et plus encore.

L’apport conseillé en omega 6 par jour est de 4% de l’apport énergétique total, soit environ 9 grammes pour les femmes, 11 grammes pour les hommes. D’après les statistiques les Français atteignent à peu près ces chiffres mais en sont loin pour les oméga 3.
En effet, les apports nécessaires recommandés en oméga 3 sont de 2 grammes par jour alors que la consommation moyenne est comprise entre 0,10 g et 0,20 g.

En cosmétique, les acides gras essentiels se trouvent dans l’aloe Véra, l’huile d’argan, l’huile d’onagre, l’huile de bourrache, le lait d’ânesse.

Que dire de plus, les acides gras de type polyinsaturés sont vraiment indispensables pour notre santé mais aussi pour la beauté et la santé de notre peau.

Alors pendant vos courses, privilégiez les aliments riches en acides gras essentiels et de même choisissez des produits cosmétiques riches de ces acides gras pour chouchouter votre peau et surtout pour prévenir les rides

(source):http://dermatologuemedecineesthetique.com/2013/02/04/les-acides-gras-essentiels-et-la-peau/[:]