L’Argousier, une plante comestible et deux huiles

L’Argousier, une plante comestible et deux huiles

L’Argousier la plante

L’argousier (Hippophae rhamnoides) encore appelé saule épineux ou argousier faux nerprun, est un arbuste de 3 à 5 m de haut de la famille des Eléagnacées. Il pousse spontanément dans les zones tempérées ou subtropicales d’Europe et d’Asie où on le rencontre aussi bien dans les zones montagneuses, que sur les dunes littorales.

C’est un arbuste très ramifié au port dense et un peu évasé dont les rameaux gris très épineux portent des feuilles étroites et allongées au revers gris argenté qui sont assez semblables à celles du saule.

De petites fleurs jaunes qui éclosent en avril ou en mai avant la sortie des feuilles donnent des baies rouge orangé uniquement sur les sujets femelles car l’argousier est dioïque. Les fruits, très nombreux, sont groupés le long des rameaux. Ils apparaissent en septembre mais sont surtout visibles après la chute des feuilles.

Ils constituent un bel ornement tout l’hiver si ne vous ne les récoltez pas pour en faire des confitures, des compotes ou des jus très riches en vitamine C 

Pour en savoir plus au niveau horticulture cliquez-ici

 

Profile lipidique des deux huiles d’Argousier

Pour vous aider à mieux visualiser la différence entre les deux huiles j’ai créé deux graphiques démontrant les différentes proportions d’acides gras de chaque huile.

Huile de Pépins d’Argousier

Analyse de l’Huile de Pépins d’Argousier

Les acides gras principaux sont donc:

L’acide linoléique: 34-35% Oméga 6

Alpha- Linoléique: 32% Oméga 3

Acide Palmitique: 11%:

Ces trois principaux acides gras aident la peau à retrouver sont équilibre lors des peaux grasses et la présence important en acide linoléque aide à renforcer la barrière de la peau pour la rendre plus résistante aux agressions externes. Et ralenti ainsi le processus de vieillessement de la peau.

L’acide Palmitique a aussi une action anti-microbienne idéale pour les peaux acniques.

 

Huile de la Pulpe d’Argousier

Analyse de l’Huile de Pulpe d’Argousier

Les acides gras principaux sont:

Acide Palmitoléique 34% Oméga 7

Acide Palmitique: 30.4%: Oméga 7

Acide Elaidique (dérivé de l’acide Oléique): 14.6%

Dans l’huile de Pulpe d’Argouiser les acides gras Palmitiques et Palmitoleique ont tous les deux un rôle anti microbien et protège contre la pollution et les radicaux libres.

L’Acide Elaidique proche de l’Acide Oléique (oméga 9) aide à maintenir la soupless de la peau.

Les insaponifiables

Les deux huiles contiennent une proportion élevée de Vitamine A qui est bénéfique pour la peau comme anti-ride et un effet bonne mine Le désavantage de la pulpe d’argousier c’est que la couleur orange est très prononcée et peux tacher les habits et laisser un teint très orangé surtout si utilisée pure.

Conclusion

Notre préférée est l’huile de Pépins d’argouiser que se rapproche beaucoup lus de la composition naturelle de la peau. Elle permet de donner un équilibre à la peau, la protège des radicaux libres, anti-microbienne et aide à maintenir une peau souple.

Et vous quelle est votre huile préferée? Avez-vous déjà essayé ces huiles?

Vous trouverez l’huile de Pépins d’Argousier dans notre boutique et dans la composition de plusieurs de nos produits. Cliquez-ici

Soigner l’acné naturellement

Soigner l’acné naturellement

L’acné se soigne très bien en utilisant les huiles végétales et le huiles essentielles. Une peau à tendance acnéique n’a pas besoin d’être asséchée avec de l’alcool bien au contraire. Lorsque l’on utilise des produits assèchants la peau va produire plus de sébum parce qu’elle pense qu’il manque du sébum et on se retrouve dans une cercle vicieux avec de plus en plus de boutons. 

En lui apportant les acides gras dont la peau à besoin, elle va pouvoir retrouver son équilibre.

Les huiles sublimes contre l’acné sont:

  • L’huile de Jojoba
  • L’huile de Nigelle
  • L’huile de Pépins de Raisin
  • L’huile de Pépins d’Argousier
  • L’huile d’Avocat
  • L’huile de Chanvre

Parfois il faut essayer plusieurs formules d’huiles avant de trouver celle qui sera la plus efficace pour vous. Chaque huile à ses bienfaits et chaque personne est unique. Donnez également votre peau du temps à s’habituer aux cosmétiques naturels.

L’Acné chez les adultes et les adolescents

Les causes de l’acné à l’adolescence et à l’âge adulte sont différentes.

L’acné est une maladie de la peau caractérisée par l’éruption de boutons rouges, de points noirs et de kystes. Elle touche le plus souvent le visage et le thorax, mais aussi le dos, le torse voire le cuir chevelu.

L’acné est le reflet de réactions qui ont lieu dans les glandes sébacées. Logées dans la peau, ces glandes produisent le sébum, une substance lubrifiante. S’il manque de sébum, la peau sera sèche et facilement gercée. S’il y en a trop, la peau deviendra plus grasse et acnéique. En effet, l’excès de sébum obstrue le conduit des glandes sébacées. Cela facilite la prolifération de bactéries normalement présentes dans la peau : les bactéries Propionibacterium acnes, responsables d’inflammation.

Lorsque le follicule bouché se dilate trop, cela provoque des lésions rétentionnelles (points noirs et microkystes).

Les symptômes de l’acné se traitent plutôt bien chez l’adolescent. Ils sont parfois plus difficiles à guérir chez l’adulte.
A l’âge adulte, les lésions inflammatoires sont plutôt situées sur le bas du visage, et notamment sur le menton.
En plus des fluctuations hormonales (pilule, règles…), on accuse aussi l’hérédité d’être responsable de l’acné chez la femme adulte. Les hormones sexuelles influent sur  la fabrication du sébum.

Mais selon le facteur héréditaire, les glandes sébacées peuvent être parfois trop sensibles à ces hormones et la production de sébum est alors trop importante. Le stress aurait également une part de responsabilité dans l’acné bien que les études se contredisent encore sur le sujet. Enfin, les cosmétiques peuvent aussi être à l’origine de poussées d’acné : les fonds de teint ou les produits « trop décapants » accélèrent par exemple la production de sébum.

Comment soigner l’acné?

Il est important de veiller à avoir une hygiène de vie saine. L’alcool et le tabac sont des facteurs aggravants de l’acné et du vieillissement cutané. Ensuite, il est absolument déconseillé de toucher à ses lésions et d’éviter au maximum de les gratter ce qui peut entraîner l’apparition de cicatrices et la multiplication des bactéries. Utilisez seulement des maquillages minéral et des soins naturels pour la peau.

  • Dans certains cas, le soleil aggrave l’acné., il faut privilégier une crème solaire non comédogène, c’est-à-dire qui ne contribue pas à la formation de comédons ;
  • Ne pas toucher, gratter, pincer ni percer les lésions. Ces manipulations peuvent entraîner l’apparition de cicatrices ou de taches brunes sur la peau.

Enfin, la règle d’or en matière d’hygiène est de nettoyer sa peau et de lui apporter les acides gras dont elle a besoin:

Matin:

  • Linimnent
  • Hydrolat
  • Sérum peaux grasses

Soir:

  • Savon surgras ou liniment
  • hydrolat
  • Gel d’Aloe Vera 3-4x par semaine