N’achetez pas les produits “sans Parabènes” !

N’achetez pas les produits “sans Parabènes” !

Vous pensez peut-être que j’ai fait une erreur dans mon titre mais non… Dans cet article je vais vous expliquer pourquoi il ne faut pas acheter les produits avec les labels  “sans Parabènes”.

Dans cet article ne pensez surtout pas que je vous conseille d’acheter les produits avec des Parabènes mais je veux plutôt vous mettre en garde des marques qui mettent en avant sur leurs étiquettes la mention “Sans Parabènes”

Les Parabènes qu’est-ce que c’est?

Un parabène est un conservateur (antimicrobien et antifongique) essentiellement utilisé dans les cosmétiques
et, de façon plus marginale, dans les médicaments et certains aliments comme additifs alimentaires (identifiés
sur les étiquettes par E214 jusqu’à E219).

Risques liés aux parabènes selon La Commission Européenne de la Sécurité du Consommateur

Les agents conservateurs ont une fonction importante dans les produits cosmétiques puisqu’ils protègent les consommateurs de la prolifération d’agents pathogènes dans les crèmes et produits qu’ils utilisent quotidiennement. Sans eux, tous les produits cosmétiques auraient une durée de conservation très courte et devraient, pour la plupart, être conservés au réfrigérateur. Le groupe de produits chimiques appelés parabens forme une part importante des agents conservateurs susceptibles d’être utilisés dans les produits cosmétiques. Outre le propylparaben et le butylparaben, d’autres parabens comme le méthylparaben et l’éthylparaben sont sans danger pour la santé, comme l’a maintes fois confirmé le comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC). Ils comptent par ailleurs parmi les agents conservateurs les plus efficaces.

Ils avaient à cette époque par contre interdit en 2014 l’utilisation dans les produits cosmétiques de cinq autres parabens, à savoir l’isopropylparaben, l’isobutylparaben, le phénylparaben, le benzylparaben et le pentylparaben (voir le règlement (UE) nº 358/2014 de la Commission), en raison de l’absence des données nécessaires à leur réévaluation. Ces substances devront être bannies des produits mis sur le marché après le 30 octobre 2014. (Communique de presse 2014)

Le seul effet toxique sur la santé humaine lié à une exposition aux parabènes et reconnu par l’ANSM (2011)
est le risque d’allergies cutanées lors d’application locale ou d’allergies suite à une ingestion (phénomène rare).

Risques de Cancer et Perturbation endocrinienne

Leur activité œstrogénique et leur lien possible avec la croissance de certaines cellules cancéreuses sensibles aux oestrogènes justifient une mise en garde, bien que les preuves scientifiques accumulées à ce jour soient limitées. Selon une étude Publiée en 2014

Risque ou pas de Risque?

Pour le moment c’est très difficile d’avoir des preuves tangibles sur les risques à faibles doses parce que les Parabènes se trouvent dans tellement de substances dont 400 médicaments! En ce qui me concerne, le risque lié à l’accumulation de différents produits cosmétiques font que la concentration des Parabènes peut être supérieur à la concentration maximale recommandée par la Commission Européenne. Ensuite nous avons pas non plus énormément de recul sur les répercussions à long terme.

Alors pourquoi est ce que je ne recommande pas les produits “Sans Parabènes”?

Le label “Sans Parabènes” que l’on retrouve partout sur les produits cosmétiques conventionnelles sont pour la plupart du temps mis en avant pour brouiller les pistes et encourager le consommateur de choisir leurs produits plutôt que le produit de leur concurrents qui en contient.

Le problème vient du fait qu’ils sont obligés de conserver leurs produits pour qu’il n’y ai pas de prolifération bactérienne et fongique qui serait encore pire pour le consommateur. Il doivent donc trouver d’autres alternatives et les conservateurs que l’on rencontre le plus souvent sont Méthylisothiazolinone et le Phénoxythanol.

Le Méthylisothiazolinone

Ce sont pourtant les dermatologues de la SFD (Société Française de Dermatologie) qui ont lancé l’alerte en Décembre 2013, car ils constataient de plus en plus d’eczémas de contact, principalement dus à l’utilisation de produits cosmétiques, contenant ce conservateur, le Méthylisothiazolinone.

C’est un conservateur autorisé en cosmétique depuis 1976, à des taux très faibles ( 0,01%), et qui est cité par les rapports de l’AFFSAPS en 2010 comme étant une des molécules les plus allergisantes.
L’AFFSAPS ( Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé qui a maintenant été remplacée pas L’ANSM) recommandait alors d’éviter l’utilisation de ce conservateur et de choisir ceux qui avaient moins d’effets secondaires. C’est à ce moment que l’industrie cosmétique a commencé à utiliser les Parabens

“méthylisothiazolinone” est souvent associé à un autre : le méthylchloroisothiazolinone, et que ce mélange est encore plus allergisant.
Il y a 20 ans, ces produits étaient plutôt utilisés dans les produits à rincer (shampooing, gel douche,..). Ils restaient donc que peu de temps sur la peau.

Puis, petit à petit, ils ont été incorporés dans les produits sans rinçage : crèmes, laits,.. Ce qui a accru leur potentiel de sensibilisation et ce qui a occasionné de plus en plus d’eczémas

Le Phénoxyéthanol

Il a été démontré qu’il avait un effet néfaste sur le foie selon le rapport de L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du médicament et des produits de santé (France)

Ainsi, pour l’évaluation du risque, la dose sans effet néfaste observé (NOAEL) retenue, fondée sur la
toxicité hépatique, est égale à 164 mg/kg pc./j.
L’évaluation du risque conduite par l’Ansm montre, sur la base des données d’absorption cutanée, de
la NOAEL retenue et des données d’exposition en tant que conservateur à la concentration de 1 %,

L’Ansm attire également l’attention sur le fait que toute limitation et/ou modification de la concentration
finale en phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques devra toutefois être compatible avec l’activité
antimicrobienne attendue pour un conservateur.

Mais pourquoi utiliser des conservateurs si ils sont si mauvais?

Le problème c’est que l’industrie cosmétique conventionnelle a besoin de conservateurs parce que la majorité de leurs produits contiennent de l’eau donc vulnérables aux bactéries. Tout produit contenant une phase aqueuse doit avoir un conservateur. Mais parce que l’industrie cosmétique veut “plaire” aux consommateurs ils misent sur le “SANS” (paraben, …) et en changeant leurs formules, quitte à y introduire des molécules bien pires

Voir notre article sur les conservateurs: ici

Donc, les Cosmétiques deviennent de plus en plus nocifs pour l’organisme !

De plus, ces antibactériens en dehors de leur côté nocif propre à leur molécule, déséquilibrent également la flore bactérienne de votre peau, ce qui peut également expliquer vos nombreux problèmes de peau.
Plus vous appliquez de crèmes, plus vous appliquez de produits antibactériens et plus la flore cutanée de votre peau est déséquilibrée.

Conclusion

Simplifiez vous la vie optez pour des produits à base huileuse comme nos sérums pour le visage, beurre pour le corps et notre liniment qui ne contiennent aucun conservateur parce qu’il sont à base huileuse. L’eau de chaux du liniment quant à lui offre une protection antibactérienne naturelle.

Pour vos shampoings, optez pour des shampoings bio ou solide. Limitez au plus vos expositions à ces produits synthétiques! Ils ne sont pas nécessaires et on des risques potentiels sur votre santé et si vous êtes enceinte sur la santé de votre enfant à naître.

Vous voulez opter pour une alternative naturelle? Tous les produits de notre boutique sont naturels et ne contiennent pas ces conservateurs!

Boutique