Sélectionner une page
Huile de Carthame votre alliée anti-cerne et couperose!

Huile de Carthame votre alliée anti-cerne et couperose!

safflower-956417_1280

Très riche en oméga-6 connue pour stimuler la régénération cellulaire et en Vitamine K réputée pour aider la coagulation du sang elle fait d’elle une alliée incontournable des peaux couperosées, matures et des cernes.

De la famille des Astéracées, le Carthame est une plante voisine du chardon présent dans nos contrées. Originaire du Moyen-Orient, le Carthame des teinturiers, aussi appelé Faux safran, a accompagné les hommes à travers le monde pour ses propriétés tinctoriales, avant l’apparition des colorants chimiques, elle était principalement utilisée pour teindre la soie et le coton en jaune ou en rouge. Le mot « carthame » découle d’ailleurs du mot arabe« kurthum » qui signifie « teindre ». Ses graines oléagineuses servaient alors de manière très sporadique à l’alimentation des lampes à huiles.

Riche en vitamine E et en dérivée de sérotonine, c’est également une huile anti-âge par ces propriétés antioxydantes. Elle aide à combattre le vieillissement de la peau et de vos cheveux. Elle stimule  également la croissance des cheveux, les nourris et les protègent de la déshydratation.

Nom botaniqueCarthamus tinctorius

Aspect:

  • Couleur: Jaune Clair
  • Odeur: Assez agréable, légère
  • Consistance: Fluide et légère, pénètre bien dans la peau

Propriétés:

  • Vasoconstriction des vaisseaux sanguins pour lutter contre la couperose et les rougeurs diffuses. (Vit.K)
  • Restructurante et réparatrice, elle préserve l’élasticité de la peau. (Oméga 6)
  • Relipidante, nourrissante, émolliente, elle contribue à rétablir l’hydratation de la peau. (Oméga
  • Antioxydante, l’huile de Carthame aide à combattre le vieillissement de la peau. (Vit E)

Indications:

  • Peaux sèches à très sèches
  • Peaux à rougeurs, couperose, acné rosacée
  • Cernes, poches sous les yeux
  • Peaux matures
  • Peaux fatiguées, relâchées
  • Chute de cheveux
  • Cheveux secs

Composition:

  • Acide Linoléique ( Oméga 6): 75%
  • Acide Oléique (Oméga 9): 14%
  • Acide Palmitique: 4.3%
  • Acide Stéarique: 2%
  • Vitamine E
  • Vitamine K

C’est l’huile la plus riche en acide linoléique votre allié anti-âge!

Sérum contour des yeux (Cernes et anti-rides): 10ml

  • Huile de Carthame: 5ml
  • Huile d’Avocat: 3ml
  • Huile de Tamanu: 2ml
  • Vitamine E 3 gouttes

ATTENTION: Ne confondez pas les huiles que vous trouvez dans les supermarchés pour cuisiner et les huiles Cosmétiques Bio pressées à froid que nous vendons. La conservation des huiles et la qualité n’est pas comparable.

Voici notre sérum Moscow à l’huile de Carthame Bio.

Serum moscow

Vous pouvez acheter l’huile de Carthame Bio pressée à Froid ici

L’huile de Tamanu Bio circulatoire et anti-cernes

L’huile de Tamanu Bio circulatoire et anti-cernes

 

beauty-leaf-621072_1920

Huile de calophylle, l’huile spéciale cocooning
On la dit douée pour lutter contre les cernes et les poches sous les yeux, la couperose et les jambes lourdes, mais aussi pour atténuer les cicatrices et de nombreux soucis de peau. Plus une minute à perdre : faisons plus ample connaissance avec l’huile de calophylle.

On l’appelle huile de calophylle ici, tamanu en Polynésie ou encore takamaka à la Réunion, mais c’est toujours du même arbre majestueux qu’il s’agit.

Originaire d’Afrique orientale, d’Inde méridionale et d’Australie, le Callophyllum inophyllum renferme un trésor pour la peau. Ce trésor, il le cache bien à l’abri, à l’intérieur de ses fruits qui contiennent une noix : c’est de cette dernière que provient la précieuse huile de calophylle.

Avant de se pencher sur ses remarquables vertus, tant pour la beauté que pour le bien-être, un petit coup d’oeil à son étonnante composition s’impose. L’huile de calophylle contient entre autres :

  • des oméga 6 et des oméga 9, gardiens de la jeunesse, de l’élasticité et de la souplesse de la peau.
  • des polyphénols, toujours appréciés pour leurs qualités anti-oxydantes et cicatrisantes, ainsi que pour leur action bénéfique sur la circulation veineuse.
  • de la calaustraline aux propriétés cicatrisantes et réparatrices pour la peau.
  • de l’inophyllin, aux vertus anti-bactériennes et désinfectantes.
  • de la Vitamine E, véritable antioxydant naturel.

Toutes ces qualités rendent réellement l’huile de calophylle précieuse et plutôt trois fois qu’une.
Les peaux frileuses disent merci à l’huile de calophylle

Grande, que dis-je, immense amie de la peau, l’huile de calophylle prend soin des plus sensibles avec une rare générosité.

Très riche, elle est parfaite pour hydrater et nourrir les peaux sèches et sensibles, les frileuses et rugueuses en hiver. Les matures, elles, l’apprécieront toute l’année.

Elle fait cependant bien plus que d’assurer côté prévention :
les qualités cicatrisantes et réparatrices de l’huile de calophylle en font aussi une excellente alliée des peaux gercées, crevassées, fissurées ou irritées.
Recommandée chaque fois que la peau souffre, en cas d’acné, de brûlures, de coups de soleil, mais aussi d’eczéma, certains disent même de psoriasis, elle l’est assurément pour améliorer vergetures et cicatrices.

Grâce à ses principes actifs, la plupart des problèmes cutanés infectieux ne lui résiste pas, même les mycoses.
Ceci dit, pas besoin de souffrir pour en profiter : l’huile de calophylle offre à toutes les peaux qui les désirent ses qualités protectrices, assouplissantes et régénérantes. Il est conseillé de l’utiliser mélangée à une autre huile végétale ou à un macérat et d’ajouter éventuellement quelques gouttes de la ou les huiles essentielles qui conviennent le mieux à chaque situation. Un « best » of pour prendre soin de la peau et qui convient à toutes ? L’huile essentielle de géranium.
Faites circuler
Certains de ses principes actifs, notamment les polyphénols, fluidifient la circulation et contribuent à une meilleure protection des vaisseaux sanguins.

Avec des effets qui ne se font parfois pas attendre. Ainsi, l’huile de calophylle a fait ses preuves en cas de cernes, de poches sous les yeux ou encore lorsque cette zone sensible est toute gonflée au réveil : 3 gouttes de cette huile pour masser le tour de l’oeil suffisent souvent à retrouver très vite le sourire et…meilleure mine !
Fort appréciée aussi en cas de couperose, seule ou associée par exemple à 1 goutte d’huile essentielle d’hélichryse, elle se révèle impeccable aussi en cas de varices ou pour soulager les jambes lourdes, seule mais de préférence avec une huile essentielle.

Source: Consoglobe

Rédigé par Véronique Desarzens, image (consoglobe)

 

L’huile de Chanvre

L’huile de Chanvre

[:fr]

Huile de Chanvre (cropped)

La composition:

– environ 55-65 % d’oméga 6
– environ 15-20 % d’oméga 3
– environ 10-14 % d’acides gras mono-insaturés
– environ 7-11 % d’acides gras saturés
– de nombreuses vitamines notamment les vitamines A, B1, B2, B6, C, D, E

Les oméga 3 entrent dans la composition des céramides, éléments du ciment inter cellulaire. Ils améliorent l’élasticité de la peau.
Les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de l’huile de chanvre agissant contre le processus de vieillissement tout en apaisant la peau lors d’irritations.

L’huile de chanvre protège notamment la peau des actions oxydantes des radicaux libres (rides, perte d’élasticité, …).

Elle renforce les parois veineuses et améliore la circulation sanguine. Elle atténue la visibilité des petites veines superficielles en augmentant la fluidité du sang, ce qui fait d’elle une huile adaptée contre la couperose et les rougeurs.

L’huile de chanvre est non-comédogène, vous pouvez l’utiliser en toute sécurité, elle n’obstrue pas les pores de la peau. Au contraire, étant riche en acide linoléique, elle permet aux glandes sébacées de produire un sébum ayant une viscosité plus liquide qui ne bloque pas les follicules[:]

Soigner la couperose naturellement

Soigner la couperose naturellement

[:fr]

couperose-definition

Définition:
Il s’agit d’une affection qui touche les petits vaisseaux du visage.
La rosacée est une affection chronique de la peau qui se manifeste par des rougeurs sur les joues, le nez, puis le front et le menton. Au fur et à mesure que la maladie évolue, ces rougeurs deviennent permanentes, de petits vaisseaux dilatés (télangiectasies ou couperose) apparaissent sur les joues et les ailes du nez, ainsi que des petits boutons rouges (papules).

La rosacée commence généralement vers l’âge de 30 ans et touche surtout les personnes qui ont la peau et les yeux clairs et une tendance à rougir facilement.

C’est une affection qui s’aggrave au fil des ans, surtout si elle n’est pas bien traitée. Chez de nombreuses personnes, les symptômes évoluent de façon cyclique, les périodes d’aggravation alternant des périodes de rémission.

Symptômes

  • Des rougeurs sur le visage (érythème)
  • Peau sèche et sensible, avec sensation de brûlure
  • Une tendance à rougir facilement sur les joues, mais aussi parfois sur le nez, le front et le menton.
  • De petits vaisseaux sanguins apparents sur le nez et les joues
  • De petits boutons rouges et solides ou remplis de pus sur le nez, les joues, le front et le menton

 

Facteurs pouvant aggraver ou contribuer à des poussées de rosacée:

  • d’une exposition prolongée au soleil
  • d’un brusque changement de température ;
  • de l’exposition à des conditions climatiques extrêmes (froid, pluie, chaleur, etc.) ;
  • de la consommation de boissons chaudes, de mets épicés ou d’alcool ;
  • de fluctuations hormonales (pendant la grossesse et la ménopause) ;
  • de la prise de corticoïdes (cortisone). Qu’ils soient utilisés sous la forme de comprimés ou d’onguent, les corticoïdes provoquent une dilatation des vaisseaux sanguins et l’amincissement de la peau, aggravant peu à peu la rosacée.

Les mesures ci-dessous permettent souvent de diminuer l’intensité des symptômes :

  • éviter autant que possible de s’exposer au soleil. Si on le fait, toujours appliquer une bonne protection solaire FPS 30 ou plus, contre les rayons UVA et UVB, et ce, été comme hiver ;
  • éviter de consommer des boissons et des aliments qui contribuent à la dilatation des vaisseaux sanguins : café, alcool, boissons chaudes, mets épicés et tout autre produit qui provoquent une rougeur ;
  • éviter de s’exposer à des températures extrêmes et à des vents violents. Bien se protéger le visage du froid et du vent durant l’hiver. Éviter également les changements de température rapides ;
  • apprendre à se détendre pour mieux gérer le stress et les émotions fortes ;
  • éviter les saunas et les bains chauds prolongés ;
  • Éviter les produits cosmétiques trop gras et les fonds de teint, qui peuvent aggraver l’inflammation.

Comment soigner la couperose avec les huiles végétales naturellement?

1) Arretez tous les cosmétiques conventionels
2) Utilisez un liniment ou savon surgras pour nettoyer votre peau
3) Toujours suivre d’un hydrolat pour équilibrer le pH de la peau parce que le liniment et le savon ont un pH basique. Je conseille l’hydrolat d’Helichryse ou Camomille
4) Utilisez quelques gouttes de sérum aux huiles végétales. Les meilleures huiles sont le carthame, le chanvre, le tamanu et le macadamia
Notre formule pour le Sérum Moscow

12ml Chanvre
10.5 ml Carthame

3ml Tamanu
0.5 ml Vit E
5) Protégez votre peau du soleil avec les crèmes solaires bio sans huiles minérales de Florame

Est-ce que je peux me maquiller?

Oui avec les maquillages naturels minéral comme Lily Lolo. Le concealer et le correcteur de teint sont très bien pour masquer la couperose.
Ne pas utiliser de fonds de teints à base de silicone des cosmétiques conventionnels qui vont annuler les effets bénéfiques des huiles végétales.
Si vous avez des questions laissez un commentaire ci dessous!

Bibliographie:
passportsanté.net
Les huiles de Michel Pobeda

 [:]