Le rôle de l’olfactif et des parfums en cosmétique

Le rôle de l’olfactif et des parfums en cosmétique

Lorsque vous allez dans une boutique de cosmétiques et que vous voyez des testers, quel est votre premier réflexe?

Vous allez renifler votre pot pour sentir l’odeur du soin. On est tous comme ça.

Le rôle de l’olfactif

L’odorat est le seul sens ayant un lien direct avec l’hypothalamus, siège de nos émotions. Mais surtout les odeurs déclenchent immédiatement de vives émotions et deviennent, elles-mêmes, des émotions qui viendront influencer nos comportements futurs. Elles nous replongent ainsi dans un univers peuplé de souvenirs!

La mémoire olfactive n’est pas codée séparément comme une sensation simple, mais de concert avec d’autres données sensorielles et d’autres mécanismes neuronaux. L’olfaction est ainsi très liée aux autres systèmes sensoriels (l’ouïe, la vue) et lorsque l’on se remémore une odeur, c’est tout le contexte émotionnel dans lequel elle a été perçue qui revient en mémoire.

On choisira par exemple une crème pour son odeur parce que l’on l’a senti chez une personne que l’on aime beaucoup ou qui nous rappellent des vacances par exemple.

Les parfums en cosmétiques

De nombreuses formulations cosmétiques contiennent des compositions parfumantes. Le parfumage des produits dermato-cosmétiques tels que les produits solaires, les produits capillaires, les produits de soins et d’hygiène.

Le parfum n’est pas utile au niveau de la performance des produits, il a la propriété d’être ressenti à distance et est utilisé pour renforcer l’image d’un produit et attirer le consommateur. C’est un critère déterminant pour l’achat et le renouvellement de l’achat d’un produit (Ho Tan Tai, 1999). Le consommateur achète généralement à l’odeur. Aussi la fragrance d’un produit de beauté est de la plus haute importance.
Toute une palette de substances naturelles ne peut pas être utilisée dans les produits car on n’a pas réussi à couvrir leur odeur par un parfum.

Inversement, une note parfumée peut fidéliser le client et lui faire acheter plusieurs produits de la marque uniquement pour leur senteur, le parfum étant alors associé à la marque (Stiens, 2005).

RéférenceLes parfums dans les produits cosmétiques par Claire GIRARD 

Les senteurs de la cosmétique naturelle

Le passage entre la cosmétique conventionnelle et la cosmétique naturelle implique parfois une adaptation au niveau olfactif. Depuis notre enfance nous avons été habitué aux différents parfums synthétiques et il arrive que l’adaptation de notre nez aux senteurs naturelles n’est pas toujours facile.

De nombreux produits naturels ont des senteurs naturelles exquises! J’adore les notes florales et citronnées des huiles essentielles et d’autres personnes préfèrent les parfums boisés. Il y a quelque chose pour tout le monde. Il faut tout de même être prudent avec les huiles essentielles parce qu’elles n’ont pas que des propriétés odorantes mais aussi thérapeutiques et doivent être utilisées avec précaution.

Les senteurs de nos sérums pour le visage

Lorsque nous élaborons un sérum pour le visage les points importants sont:

  1. L’efficacité
  2. La qualité
  3. Développement durable

Efficacité

Nous faisons un choix de 5 huiles végétales au maximum pour assurer une concentration élevées d’actifs qui se trouvent dans les insaponifiables.

Qualité

Nos huiles sont toutes bio, pressées à froid ou par extraction supercritique au CO2. Elles ne sont pas raffinées ou désodorisées.

Développement Durable

Nous choisissons des fournisseurs qui ont connaissent les producteurs et les conditions de travail des travailleurs.

Quelle est l’impact de ces trois critères sur les sérums?

Les sérums ne sont pas « parfumés » ni par des huiles essentielles, arômes ou fragrances. Il existe un sérum pour les peaux grasses à acnéiques (sérum New York) qui contient des huiles essentielles mais le choix des huiles essentielles n’est pas fondé sur leurs propriétés olfactives mais sur leurs propriétés thérapeutiques.

Les sérums ont tous des odeurs différentes propres aux huiles végétales qui le compose. Et c’est ce que l’on recherche! 

Ça me rappelle l’époque où j’exerçais m’ont métier de sage-femme quand mes patientes me disaient mais j’ai mal, les contractions sont de plus en plus fortes et je leur disait c’est excellent c’est ce que l’on veut! C’est un « mal » pour un bien. Il faut tout de même relativiser une odeur de sérum n’a RIEN avoir avec les douleurs des contractions… lol!

Une huile sans odeur ou couleur devrait vous interpeller. Il y a bien sûr certaines huiles qui ont très peu d’odeur comme l’huile d’Abricot, Carthame ou Jojoba mais on peut quand même la sentir.

Ensuite, il y a des huiles qui ont des odeurs plus prononcées comme l’huile de Tamanu, Huile d’Argan, Huile de Pépins de Framboise et l’huile de Pépins d’Argousier par exemple.

Pourquoi choisir des huiles végétales qui ont des odeurs?

C’est grâce à l’odeur que l’on peut savoir que l’huile n’a pas été raffinée, désodorisée. Le processus de raffinage enlève une grande proportion d’insaponifiables et ce sont ces insaponifiables qui font partie intégrale de l’efficacité du sérum avec les différents acides gras des huiles végétales.

Il faut aussi savoir que l’odeur d’un sérum d’un lot à l’autre peut varier.  Ceci étant causé par les variations environnementales d’une récolte à l’autre. (plus de pluie, provenance,sécheresse etc..)

Modifiez votre réflexe olfactif

Lorsque vous sentirez votre sérum soyez content de savoir que cette odeur particulière provient des bienfaits des huiles qui le compose et pensez aux vertus que vous apportez à votre peau. L’odeur part très vite et rapidement vous ne pourrez plus supporter l’odeur des parfums synthétique que vous trouvez dans les crèmes conventionnelles.

Si vous n’arrivez pas à vous y habituer vous pouvez si nécessaire ajouter les huiles essentielles suivantes avec une concentration maximale de 1%

  • HE Lavande Vraie
  • HE Rose
  • HE Géranium

Précautions des huiles essentielles:

Respecter le dosage des huiles essentielles.  Les huiles essentielles et les essences sont composées à 100 % de principes actifs qui leur confèrent un pouvoir thérapeutique élevé. Il convient donc de suivre les conseils d’un spécialiste avant l’utilisation de toute huile essentielle, en respectant la posologie et la durée.

Autres règles d’or quant à l’utilisation des huiles essentielles :

– S’assurer de l’utilisation sans danger chez les enfants et les femmes enceintes et allaitantes, en prenant conseil auprès d’un aromathérapeute ;

– Ne pas appliquer les huiles essentielles sur les muqueuses : oreilles, nez, yeux, et ne pas les avaler, sauf avis médical avisé

– Ne pas s’exposer au soleil avec une essence d’agrume et certaines huiles essentielles qui contiennent des Furocoumarines ;

– Se laver les mains après toute utilisation

– Conserver les huiles essentielles hors de portée des enfants et des animaux.

Précaution dans le cadre d’une application cutanée :

– Réaliser un test sur le pli intérieur du coude afin de s’assurer de l’absence de réaction cutanée allergique, avant toute utilisation d’une nouvelle huile essentielle ;

Les indispensables pour une belle peau

Les indispensables pour une belle peau

Pour avoir une belle peau naturellement il y a des étapes indispensables afin que la peau puisse retrouver son équilibre.

AU contraire des cosmétiques conventionnels qui vous poussent à acheter de plus en plus de cosmétiques comme un contour des yeux, un sérum, une crème de jour, une crème matifiante, une crème de nuit etc…. facilitez vous la vie et donnez de la régularité à votre peau pour éviter qu’elle s’y perde et ne sache plus comment fonctionner.

Les étapes à suivre pour une peau saine:

  • Abandonner les cosmétiques conventionnels
  • Diète
  • Nettoyer
  • Exfolier
  • Maintenir l’hydratation
  • Équilibrer la production de sébum

La peau a besoin de simplicité pour fonctionner correctement. La première chose vitale à faire:

1.ABANDONNER TOUS LES COSMÉTIQUES CONVENTIONNELS Y COMPRIS MAQUILLAGES!

Les cosmétiques dits conventionnels sont composés en partie d’huiles dites minérales (Petrolatum, Paraffinum liquidum, vaseline), issus de la pétrochimie, ou encore de silicones. Vous pouvez facilement les repérer ils finissent souvent par (-cones), le plus souvent utilisé étant le dimethicone. Ce sont des composés fortement utilisés car inertes, peu coûteux et efficaces pour ralentir la perte en eau de la peau.

Le revers de la médaille est qu’ils ne sont pas absorbés par la peau, ils agissent en surface tel un bouclier mais “étouffent” la peau qui ne sait plus travailler par elle même.  On ressent alors le besoin de renouveler les applications de plus en plus régulièrement avec des sensations de tiraillements, inconfort… C’est comme ça que les marquent poussent à acheter de plus en plus de produits (crème de nuit, crème hydratante etc..).

De plus ces produits occlusifs sont comédogènes et entretiennent vos problèmes de peau. Ceci concerne également tous les maquillages conventionnels. Choisissez le maquillage minéral comme Lily Lolo

2.Diète cosmétique

Lorsque notre peau a été habituée à la cosmétique conventionnelle il faut parfois lui donner un boost pour qu’elle commence à travailler.

Si vous avez une peau irritée, enflammée une diète d’environ une semaine va l’aider à commencer le processus de se rééquilibrer. La diète consiste à utiliser seulement le liniment et l’hydrolat matin et soir sans sérum.

La mini détox

Il est aussi utile de faire une fois par mois une diète d’environ 24h pour une « mini detox ». Cette mini diète consiste à ce laver la peau le matin avec un savon surgras et votre hydrolat habituel et ne plus rien mettre sur votre peau pendant 24h.

  • Buvez beaucoup d’eau
  • pas de maquillage
  • augmenter votre consommation de fruits et légumes

Vous verrez le lendemain votre peau sera éclatante.

3.Nettoyer la peau

Pour que votre soin de peau soit efficace il faut nettoyer sa peau matin et soir. Le matin pour enlever les excès de sébum et transpiration produit durant la nuit et le soir pour enlever maquillage, pollution, poussières etc..

Que faut-il utiliser pour bien nettoyer la peau?

Il ne faut pas décaper la peau et enlever le sébum naturel de la peau, il faut favoriser un nettoyage doux. N’utilisez pas les gels nettoyants, eau micellaire, ou autre produits du commerce.

Optez plutôt pour un savon surgras ou un liniment oléo calcaire. Il y a différents liniments, pour en savoir plus lisez notre article sur les liniments: cliquez ici

Vous pouvez acheter les savons surgras et le liniment dans notre boutique: M&O Naturel

4.Exfoliation et masque

Il y a deux méthodes d’exfoliation, une exfoliation mécanique et enzymatique.

Exfoliation à l’Aloe Vera

Pour les peaux plus sensibles il faut favoriser le gel d’aloe véra (exfoliation enzymatique) aux propriétés fabuleuses:

  • d’exfolier : riche en acide salicylique, cela donne au gel d’aloe véra, un effet peeling permettant d’ enlever les peaux mortes et ainsi accélérer la régénération de la peau,
  • d’hydrater, il aide la peau à garder son hydratation
  • de limiter le développement bactérien, il assainit les peaux à problèmes en cas d’acné, de micro-kystes,…
  • d’apaiser les irritations
  • de nourrir la peau en lui apportant les éléments nutritifs (oligoéléments et vitamines) dont elle a besoin.Il peut s’utiliser pur sans problème. c’est même recommandé.

Certaines peaux fragiles et réactives peuvent ressentir des picotements.

Fréquence d’utilisation selon le type de peau:

  1. les peaux à tendance acnéique/microkystes : en application tous les soirs sur l’ensemble du visage
  2. les peaux grasses : 2 à 3 fois par semaine
  3. les peaux atones, flétries, dévitalisées :  2 à 3 fois par semaine, le soir

Exfoliation mécanique

Exfoliation mécanique est plus intense et ne doit pas être utilisé sur les peaux réactives ou à couperose.

a) L’exfoliation mécanique que nous recommandons est l’exfoliant en poudre de M&O Naturel. Il est suffisamment doux pour ne pas agresser la peau et en même temps enlever les peaux mortes, les points noirs et resserrer les pores. Il vous faudra mélanger la poudre à de l’huile de jojoba et adapter la consistance en fonction des ses préférences. L’efficacité dépend de la durée de l’exfoliation et non pas de la force exercée. Laisser l’exfoliant faire sont travail sans exercer de la pression.

b) Masque

J’ai mis le masque comme exfoliant parce qu’il vous permet également d’enlever les peaux mortes grâce à l’argile. Lors que votre masque sèche vous pouvez aussi avant de le rincer faire des mouvements circulaires pour retirer l’argile et exfolier la peau en même temps.

Fréquence d’utilisation:

1x par mois ou plus si besoin

5.Apporter à votre peau les acides gras et actifs dont elle à besoin

Acides gras:

La peau produit naturellement du sébum composé de divers acides gras. Pour qu’elle puisse assurer sont rôle elle a besoin d’un apport d’acides gras de l’alimentation et des cosmétiques appliqués sur la peau. Il y a plus de 500 acides gras en proportions diverses selon les huiles.

Actifs:

Les actifs que l’on retrouve dans les huiles sont entres-autres :

  • Antioxydants
  • Vitamines
  • Phytostérols
  • Squalane
  • Polyphénols

Ils ont tous des rôles importants pour aider la peau à lutter contre les agressions externes.

En passant au naturel il faut repenser sa consommation de cosmétiques, pendant des années la cosmétique conventionnelle nous a poussé à la surconsommation.

Simplifiez-vous la vie!

Et vous que faites vous pour garder une peau saine?

 

 

 

 

Cosmétiques Naturels ou Cosmétiques Bio?

Cosmétiques Naturels ou Cosmétiques Bio?

Le monde de la cosmétique est parfois difficile à comprendre, les labels et le greenwashing rends la tâche encore plus compliquée.

Le greenwashing est le terme utilisé pour l’industrie cosmétique conventionnelle qui essaye de nous faire croire que leurs produits sont naturels alors qu’ils ne le sont pas. Par exemple, des soins capillaires à l’huile d’avocat alors qu’il y a un minuscule pourcentage d’huile d’avocat qui est probablement filtrée et très probablement pas bio. L’huile d’avocat est alors « noyée » dans d’autres ingrédients synthétiques douteux.

Et pour paraître encore plus naturel ils mettent une étiquette verte nature avec une photo d’un avocat…. tromperie…

Alors comment s’y retrouver?

En effet, pas évident mais je vais vous donner quelques pistes pour vous orienter. La première chose à faire est de ne pas choisir les cosmétiques conventionnels. Ensuite vient deux grandes distinctions la cosmétique Bio et la cosmétique Naturelle.

Que choisir pour votre peau? Cosmétiques Naturels ou Bio

Quelle est la différence entre les deux?

La Cosmétique Naturelle

C’est un « titre » vague parce que la cosmétique naturelle peut englober des cosmétiques avec des ingrédients d’origine naturelle ou avec un pourcentage d’ingrédients naturels. Il n’y a pas de « certification » naturelle. Par contre 100% Naturel devrait donner une bonne indication. Ensuite quelle est la qualité des ingrédients? Il n’est pas spécifié Bio donc ils peuvent être naturels mais pas Bio ce qui peut être problématique.

La Cosmétique Bio

Il y a énormément de différentes certification Bio selon les pays et selon les critères imposés pour l’obtenir. Il y a ensuite un coût considérable pour obtenir les différentes certifications.

Il y a différents labels mais il y a une légère amélioration depuis cette année (2017) avec un label qui regroupe les labels européens.

Il s’appelle Cosmos Organic (pour Cosmetic Organic Standard ):

5 membres fondateurs, à savoir Cosmebio et Ecocert en France, BDIH -Allemagne, ICEA -Italie, Soil Association -Royaume-Uni, ont créé ce label, qui devient désormais obligatoire au 1er janvier 2017 pour tout nouveau cosmétique bio (dont le producteur est adhérent et/ou certifié par l’une des 5 organisations).

Une formulation avec mention Cosmos Organic contiendra:

  • 95 à 100% d’ingrédients naturels (comme auparavant, sous le label Cosmebio),

  • 95 à 100% d’ingrédients bio sur les ingrédients végétaux (comme auparavant),

  • Maximum de 5% d’ingrédients approuvés dans une liste restrictive (comme auparavant).

  • S’y ajoutent deux nouveaux critères: 

    – La teneur en ingrédients bio sur le total des ingrédients (avec l’eau) augmente, passant de 10 à 20%,

    – La biodégradabilité: seuls les ingrédients biodégradables sont acceptés.

 

95% d’ingrédients naturels…. ensuite 5% d’ingrédients autorisés par le label.

La liste d’ingrédients autorisés est limités ce qui est très bien et malgré la présence d’ingrédients synthétiques ils ne sont pas connus pour être cancérigènes, perturbateurs endocriniens etc..

La label couvre également les flacons, le laboratoire, l’étiquetage etc.. il apporte donc un élément supplémentaire pour assurer la qualité des cosmétiques. Ce qui me dérange plus ce sont certains procédés qui sont autorisés comme l’hydrogénation des huiles.

Pour avoir plus de détails sur le label voici un lien qui donne tous les éléments de la certification: Cosmos Standard

Il y a également d’autres labels comme:

  • Demeter
  • Bio Inspecta (suisse)
  • Nature et Progrès (C’est une mention, pas un label)
  • Natrue

Ils ont tous différents critères de certification Bio

Pour la conservation de certains produits des conservateurs synthétiques sont parfois nécessaires. Vaut mieux un cosmétique exempt de bactéries ou de prolifération de champignons avec un ingrédient synthétique autorisé par Ecocert qu’un cosmétique naturel qui va empirer la peau avec des proliférations bactérienne et des moisissures.

Alors que choisir?

Choisissez les produits Bio Naturels avec un pourcentage d’ingrédients naturels le plus élevé.

Bien sur si vous voulez aucun conservateur, émulsifiant choisissez les huiles végétales Bio. Vous avez la certitude que votre produit est 100% Naturel et Bio.

Tous nos produits sont 100% Bio ils n’ont pas la certification Bio pour le moment (en 2017) parce qu’elle est très cher mais c’est un objectif pour l’avenir. Vous pouvez nous demander les certifications de toutes nos matières premières nous n’avons rien à cacher.

Découvrez tous nos produits dans notre boutique: www.moncosmetics.ch

Cosmétiques 100% Naturels Suisse