Comment repérer une recette cosmétique douteuse?

Comment repérer une recette cosmétique douteuse?

Que vous soyez à la recherche d’un soin pour un problème de peau spécifique ou juste l’envie de vous libérer des ingrédients synthétiques ou le désir d’enlever des produits qui ne s’alignent pas avec vos valeurs personnelles, formuler vos propres cosmétiques vous donne la possibilité de choisir ce que vous mettez sur votre peau.

Pour beaucoup d’entre-vous qui commencez votre recherche pour commencer à créer vos propres cosmétiques il peut être difficile de savoir si une recette est dangereuse (oui elle peut l’être!!) ou si elle est saine.

Voici quelques astuces pour vous y retrouver.

Pensez à où vous cherchez la recette

C’est la plus importante des choses à prendre en compte. Qui a créé la recette? Il y a beaucoup de personnes qui proposent des formules c’est difficile de savoir à qui l’on peut faire confiance.

Les livres peuvent être une excellente ressource mais ils peuvent également être des vieilles éditions et de nouvelles normes ont peut-êtres mises en place entre temps.Il se peut que vous ne trouviez pas la formule pour le produit exact que vous aimeriez fabriquer.

Des recettes de différents sites, blogs, chaînes Youtube ou même Pinterest ont peut-être été créé par des personnes bien intentionnées mais qui transmettent des informations erronées.

Regardez quelles unités de mesure ils utilisent

Toute recette proposée avec des mesures approximatives ou en mélangeant les unités de mesure n’inspirent pas confiance. Si vous voyez par exemple, une “cup”, une cuillère, une pincée etc. ces quantités peuvent avoir des signifiances différentes pour différentes personnes et peuvent donner des résultats variés dans le produit fini.

Il est préférable de trouver des formules avec une liste d’ingrédients avec la même unité de mesure préférablement en grammes.
L’avantage d’apprendre à formuler vos propres recettes est de travailler ensuite en pourcentage au lieu de mesures ce qui vous permet en suite d’adapter selon la quantité de produits désirés et la capacité ensuite de la modifier selon les besoins.

Les pourcentages vous permettent aussi de facilement visualiser la quantité maximale autorisée pour certains ingrédients comme par exemple les huiles essentielles. (Max 3% dans les préparations cosmétiques) Varie ensuite en fonction des huiles essentielles utilisées et si elles sont utilisées dans un produit qui se rince ou non.

Assurez-vous que le produit n’est pas néfaste

L’innocuité d’un produit dépend du grand nombre d’éléments potentiellement problématiques. Pas tous les ingrédients long et difficilement prononçables est automatiquement mauvais et pas tout ingrédient comestible bon pour la peau. Trop d’ingrédients qui ne sont pas nuisible généralement peuvent donner un résultat néfaste.

Lorsque vous développez vos connaissances sur les ingrédients et leurs interactions vous pourrez facilement les repérer. Les catégories principales à repérer sont:

Les conservateurs

Utiliser le conservateur adapté est essentiel pour un cosmétique sain et avec une longue durée de vie. Pour beaucoup de personnes qui se dirigent vers les cosmétiques naturels, les conservateurs n’ont pas la cote. La fonction des conservateurs est de prévenir la prolifération bactérienne et une action fongicide (champignons). Il est vrai que les parabènes sont fréquemment utilisés dans les cosmétiques conventionnels et potentiellement néfaste sur le système de reproduction de la femme et la perturbation endocrinienne.

Mais il y a des solutions naturelles qui ne sont pas mauvaises pour la santé. Utiliser le bon conservateur est essentiel pour un soin cosmétique sain et de longue durée de vie. Si le cosmétique maison que vous pensez fabriquer contient une source aqueuse (eau, hydrolat, aloe vera) ne contient pas de conservateur le produit sera mauvais même si vous pensez le conserver au frigo.

On retrouve souvent des antioxydants à la place de conservateurs dans les recettes. Les antioxydants comme la Vitamine E et l’extrait de Romarin et l’extrait de pépins de pamplemousse ont leur place dans les huiles et les beurres pour ralentir l’oxydation ils ne préviennent pas la prolifération bactérienne et fongicide.

Les huiles essentielles

Elles ont de nombreuses propriétés bénéfiques sur la santé et un parfum exquis. Ils font souvent partie des ingrédients utilisés par les fabricants de cosmétiques. Mais ils peuvent être mal utilisés, souvent les formules en ligne oublient de mentionner les contre-indications comme la photosensibilité de certains ingrédients par exemple. Il faut ensuite savoir que certaines huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées sur les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, personnes âgées ou autres problèmes de santé.

Ensuite est-ce que les concentrations des huiles essentielles est correcte par rapport aux autres ingrédients?

Émulsifiants et solubilisants

Si vous utilisez une recette qui allie un élément aqueux à une huile un émulsifiant ou solubilisant sera nécessaire parce que l’eau et l’huile ne se mélangent pas. Même si vous les agitez ils vont très rapidement se séparer et donner un résultat qui ne sera pas esthétique et moins efficace. Le choix d’émulsifiant dépend du type de produit que vous voulez réaliser.

Si vous fabriquer un produit qui contient une petite proportion d’huiles ( lotions délicates, sprays pour le visage) vous choisirez plutôt une solubilisant par contre pour un produit nécessitant une proportion plus importante d’huile un émulsifiant sera nécessaire pour maintenir l’émulsion.

Très souvent vous retrouverez la cire d’abeille comme émulsifiant mais la cire d’abeille n’est pas un émulsifiant. L’émulsion va se séparer peu importe le temps que vous allez passer à mélanger le produit.

Bonnes pratiques de fabrication

Que vous prépariez des produits pour vous ou d’autres personnes vous devez avoir un espace propre et vous assurer qu’aucun risque de contamination puisse se passer. Tous vos ustensiles doivent être propres et porter des tabliers ou autres habits spécifiques à la production cosmétique. Vos ingrédients doivent également tous être clairement étiquetés

Conclusion

Les cosmétiques maison ne sont pas anodins si ils ne sont pas formulés correctement. Si vous voulez fabriquer vos propres cosmétiques optez plutôt pour des soins huileux (sérums, beurres) et si vous n’êtes pas formés en huiles essentielles ne les utilisez pas.

Pour développer vos connaissances dans les ingrédients naturels participez à nos formations. Nous tenons régulièrement des formations dans nos locaux mais très prochainement nous pourrons vous proposer des formations en ligne!

 

 

Pourquoi faire attention aux cosmétiques maison?

Pourquoi faire attention aux cosmétiques maison?

Nous devenons de plus en plus attentifs et informés sur les effets secondaire et risques des ingrédients synthétiques contenus dans les cosmétiques conventionnels et c’est fantastique!

Mais et malheureusement il y a toujours un mais, il faut savoir ce que l’on fait et les recettes maison que l’on trouve sur internet peuvent être plus “dangereuses” pour la peau et la santé que les cosmétiques conventionnels. Et oui je l’ai dit….

La raison pour laquelle je mets en garde c’est que je suis souvent sur Facebook comme certains d’entre vous l’ont peut-être remarqué et les échanges des internautes me font souvent sauter au plafond.

Pourquoi faire ses cosmétiques soi-même peut être “dangereux”?
  • La personne qui donne la recette n’est pas formée
  • Les concentrations en huiles essentielles peuvent être beaucoup trop élevées
  • Les doses de conservateurs ne sont pas adaptées
  • Les ingrédients utilisés ne sont pas appropriés au type de peau.
  • Il y a souvent des recettes copiées et faussement adaptées
Pourquoi le “fabriqué en suisse” n’est pas toujours signe de qualité?

La législation Suisse en cosmétique n’est pas la même qu’en Europe où les conditions de mise sur le marché de produits cosmétiques est beaucoup plus réglementée. Parfois un peu trop mais cela limite beaucoup de vente de produits qui ne sont pas adaptés.

En Suisse il y a bien sûr les ordonnances sur la cosmétique qui défini les règles d’étiquetages, réglementations sur la définition d’un cosmétique, bonnes conditions de fabrication, traçabilité et auto-contrôle entre autre.. La plupart des cosmétiques sont en effet dans les normes et fabriqués de manière sure et suivent la réglementation et sont parfaitement adaptés à leur utilisation. Malheureusement ce n’est pas toujours le cas….

Les problèmes rencontrés lorsqu’une personne n’est pas correctement formé à la fabrication et la vente de cosmétique sont principalement les suivants:
  • Mauvais étiquetage
  • Confusion entre cosmétique et thérapeutique (ex: sirop contre la toux, remèdes contre les brûlures etc…). Le thérapeutique doit être validé par Swissmédic
  • Conservateur non adapté
  • Mauvaise concentration des huiles essentielles

Vous allez me dire que si l’on ne peut pas ce fier aux cosmétiques Bio ou artisanal que vais-je mettre sur ma peau?

La première étape c’est d’être informé et j’espère que cet article vous a aidé à repérer quels sont les éléments à regarder. Ce que je vous conseille c’est d’aller au plus simple.

Un conservateur et un émulsifiant sont nécessaire lorsque l’on fait une crème donc milieu aqueux (eau, hydrolat, aloe vera) mélangé à un milieu huileux. Les conservateurs naturels sont en effet mieux que les conservateurs synthétiques mais seulement aux bonnes doses! Une crème où les bactéries et champignons poussent est pire qu’une crème aux conservateurs synthétiques.

Pour éviter ce problème n’utilisez pas de crèmes! Si vous aimez la texture de la crème mélangez de l’huile avec un hydrolat par exemple dans la paume de votre main avant de l’appliquer sur votre visage.

Donc si vous enlevez le milieu aqueux vous n’avez pas besoin de conservateur. Les sérums aux huiles végétales et les beurres sont donc plus sûrs parce que les bactéries ne poussent pas dans les huiles. Ce qu’il faut assurer c’est de mettre un antioxydant dans les huiles comme la Vitamine E pour ralentir l’oxydation de l’huile (rancissement)

La dernière étape c’est de connaître les huiles, leurs propriétés et leur utilisation. Vous pouvez vous former pour mieux les connaître grâce à nos ateliers cosmétique et bientôt une formation en ligne.

Tous nos produits sont fabriqués en laboratoire en petite quantité selon nos formules et validées par des chimistes experts pour assurer la qualité de nos soins. Pour découvrir notre gamme visitez notre site: www.moncosmetics.ch