Déchiffrons la composition d’un sérum anti-taches

Déchiffrons la composition d’un sérum anti-taches

Cette semaine je vous propose de déchiffrer la composition d’un sérum vendu en pharmacie.

Les taches brunes sont souvent problématiques et deviennent plus fréquentes avec l’âge. Il est possible de les traiter naturellement mais il est préférable de le faire en hiver parce que les huiles essentielles que je vous recommande sont photosensibilisantes. Cet été protégez vous du soleil qui est la principale cause de ces taches!

Pigmentclar Serum ( La Roche-Posay)- 47.50 CHF

Pigmentclar Serum packshot from Pigmentclar, by La Roche-Posay

Sérum anti-taches correcteur intensif

Tache, teint terne: la nouvelle correction dermatologique à l’efficacité prolongée*.

* Efficacité du sérum maintenue jusqu’à 3 semaines après arrêt de son utilisation (pendant 12 semaines) – Étude cosmétoclinique sur 30 sujets. (Source: La Roche-Posay)

INGREDIENTS

AQUA / WATER  (Eau)
GLYCERIN (Humectant origine naturelle ou synthétique provenance végétale ou animale « hydratant »)
DIMETHICONE (Silicone ingrédient synthétique, dérivé du pétrole)
ALCOHOL DENAT.(Solvant origine diverse potentiellement allergisant)
NIACINAMIDE (Agent actif apaisant d’origine diverse)
ISOPROPYL LAUROYL SARCOSINATE ( ? Aucune information disponible)
OCTYLDODECANOL ( Huile synthétique)
PEG-20 METHYL GLUCOSE SESQUISTEARATE (Émulsifiant Synthétique)
DIMETHICONOL (Silicone, néfaste pour l’environnement)
CETEARYL ETHYLHEXANOATE (Texturant synthétique)
ISOHEXADECANE (Paraffine- silicone)
SODIUM HYALURONATE (Biothechnologie, agent filmogène)
GINKGO BILOBA EXTRACT / GINKGO BILOBA LEAF EXTRACT (Agent actif plante de Ginko)
PHENYLETHYL RESORCINOL (Ingrédient éclaircissant, potentiellement allergisant)
POLOXAMER 338 (Emulsifiant synthétique)
AMMONIUM POLYACRYLDIMETHYLTAURAMIDE / AMMONIUM POLYACRYLOYLDIMETHYL TAURATE (gelifiant, risque écologuique)
DISODIUM EDTA (Porduit texturant allergène)
ISOPROPYL MYRISTATE (Huile synthétique)
CAPRYLOYL SALICYLIC ACID (Soin pour la peau de provenance différentes)
XANTHAN GUM (Épaississant naturel)
FERULIC ACID (Anti oxydant naturel)
POLYSORBATE 80 (Emulsifiant synthétique)
ACRYLAMIDE/SODIUM ACRYLOYLDIMETHYLTAURATE COPOLYMER (Huile synthétique, note écologique)
PHENOXYETHANOL (Solvant, conservateur allergisant)
CI 77891 / TITANIUM DIOXIDE ( Risques pour la santé si ce sont des nano particules, agent blanchissant)
MICA (Couleur minérale)
PARFUM / FRAGRANCE (Potentiellement allergisant)

Voici la composition passée à la loupe. En rouge les ingrédients douteux soit pour la peau et la santé soit pour notre écosystème.

Il y a beaucoup d’ingrédients dans cette crème qui a pour but de lier l’eau au corps gras (Émulsifiants) et des agents de texture, couleur, et parfums qui n’apportent rien au produit si ce n’est des allergies et des effets néfastes sur l’environnement.

L’actif principal de cette crème est le PHENYLETHYL RESORCINOL. Il est potentiellement allergisant mais aucune recherche indépendante n’a été faite sur ce produits mis à part celle du fabriquant. Je ne peux pas me prononcer sur l’efficacité du soin, mais il y a des solutions plus naturelle à essayer!

Il est possible de se débarrasser de taches brunes naturellement mais il faut les traiter en hiver. Voici notre article sur les taches brunes.: https://www.moncosmetics.net/les-taches-brunes-ou-hyperpigmentation/

A savoir: Les taches brunes sont signe du vieillissement cutané et pour les prévenir il faut utiliser une bonne protection solaire, un chapeau et rester à l’ombre.

Pour acheter vos huiles et faire votre sérum anti-taches visitez notre site: www.moncosmetics.ch

Et vous avez-vous essayé cette marque, ce produit? Qu’en pensez-vous?

Plus de 50% des produits cosmétiques à éviter!

Plus de 50% des produits cosmétiques à éviter!

cosmetics-575521_1280

Conservateurs, parfums, colorants, parabènes… envahissent nos produits cosmétiques

Dans sa dernière enquête, le magazine « 60 millions de consommateurs » a testé 93 produits cosmétiques.

Résultats : 48 d’entre eux contiennent des ingrédients indésirables pour la santé ! En tout, ce sont 64 éléments préoccupants que l’on retrouve dans ces cosmétiques.

Produits de démaquillage, dentifrices, gels douches, crèmes à raser, lait pour le corps, savons, crèmes de jour… nombre de ces produits utilisés quotidiennement contiennent des composés allergisants (parfums, colorants..), irritants (notamment les agents tensio-actifs), des conservateurs controversés comme le phénoxyéthanol, des parabènes, ou encore desmethylsothizolinone et methylchloroisothiazolinone (tous 2 très allergisants)

Les parabènes (soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens) sont présents notamment dans les fonds de teint L’Oréal Paris et Pro’s (Carrefour), ainsi que dans les laits corporels Cien et Dove.

La methylsothizolinone se retrouve dans la crème visage Marionnaud et le démaquillant Ysiance (Casino).

Quant au Triclosan, qui était censé avoir disparu de nos produits cosmétiques (car il induirait des résistances aux antibiotiques et serait à l’origine de contractions musculaires chez l’animal), on le retrouve comme conservateur principal chez Colgate.

Dans le rayon dentifrice, Fluoryl et Parogencyl n’échappe pas à la liste puisqu’ils contiennent du propylparaben, un perturbateur endocrinien potentiel.

Produits non rincés : des risques augmentés

Avec les crèmes pour le visage, les fonds de teints, les laits pour le corps… l’impact toxicologique est encore plus élevé car ces produits ne se rincent pas !

Le phénoxyéthanol est fréquemment incorporé dans les produits qui ne se rincent pas alors qu’il est soupçonné d’être toxique pour le foie et les cellules sanguines.

Et ce n’est pas une question de prix

Les produits de soins à petits prix ont souvent une mauvaise image : comme ils ne sont pas chers, on se dit qu’ils contiennent forcément plus de produits toxiques. Effectivement, beaucoup d’entre eux contiennent des parabènes, mais ils ne sont pas les seuls.

Des marques comme Clarins, Dior, L’Occitane ou Biotherm homme proposent également des produits contenant des composants indésirables.

Ainsi, avec un total de 14 allergènes, le démaquillant Clarins détient le record du comparatif, toutes catégories confondues.

Le prix n’est donc absolument pas un indice de fiabilité et de sécurité.

Le bio, une valeur plus sûre

Les cosmétiques bio sortent grands gagnants de cette enquête (à la seule exception du lait démaquillant Melvita) car ils évitent les ingrédients les plus préoccupants.

Toutefois, les formules de ces produits bio ne sont pas exemptes de toutes critiques car elles contiennent souvent des composés potentiellement allergisants, et notamment les composants d’huiles essentielles employés comme anti-microbiens, en remplacement des conservateurs conventionnels.
En savoir plus sur : www.clicbienetre.com