Quels conservateurs dans la cosmétique Bio?

Quels conservateurs dans la cosmétique Bio?

Un premier lieu il faut se demander pourquoi ils doivent être utilisés dans les cosmétiques et quels sont les différents conservateurs utilisés.

Quel est le rôle des conservateurs?

Un conservateur inhibe le développement des micro-organismes (bactéries et champignons) dans les produits cosmétiques.

Il y a deux types de conservateurs, les conservateurs synthétiques et les conservateurs dérivés de la nature. 

Les conservateurs synthétiques à éviter sont:

  • les substances halogénées, c’est-à-dire contenant chlore, iode ou brome : le plus célèbre étant le triclosan
  • la famille des aldéhydes comme le formaldéhyde
  • la famille des parabens comme le propylparaben et le methylparaben
  • les éthers de glycol comme le phénoxyéthanol…
  • La méthylisothiazolinone

Ils se retrouvent dans la plupart des cosmétiques conventionnels, il faut toujours se méfier quand un produit cosmétique dit qu’il est sans parabènes ça ne veut pas dire sans conservateurs. Et il faut se demander par quel conservateur ou conservateurs ils l’on remplacé.

Les conservateurs (dérivés de la nature) autorisés par le label Cosmos sont:

Les conservateurs d’origine synthétique autorisés dans les cosmétiques bio sont très limités. Les conservateurs autorisés en cosmétique Bio sont limités et doivent répondre à 2 exigences : être efficaces et très doux afin de respecter au maximum l’équilibre de la flore bactérienne naturellement présente sur notre peau .

Seuls ceux figurant dans cette liste restrictive peuvent être utilisés dans les formules de cosmétiques BIO :

  • acide benzoique et ses sels : benzoate de sodium
  • acide dehydroacétique et ses sels.
  • alcool benzylique
  • acide salicylique et ses sels
  • acide sorbique et ses sels : sorbate de potassium
  • benzoate de dénatonium

Ce sont des dérivés  d’acides organiques existant à l’état naturel, d’où leur appellation dérivé de la nature mais ils sont très peu bio-disponibles : d’où la nécessité de les synthétiser.

Pour assurer une bonne conservation il faut utiliser une synergie d’au moins deux de ces conservateurs à des concentrations les plus faibles possibles mais avec une efficacité prouvée.

Est-ce que les conservateurs sont nécessaires?

Dès qu’il y a présence d’eau, hydrolat, Aloe Vera ou autre ingrédient aqueux dans les cosmétiques, les conservateurs sont obligatoires.

Un conservateur donne une durée de vie de 2 à 3 ans pour un cosmétique non ouvert, et de 6 à 12 mois pour un cosmétique ouvert. Il faut savoir que les produits cosmétiques sont d’excellents milieux de culture dû à la présence d’eau et d’extraits biologiques qui favorisent le développement microbien.

Un produit cosmétique contaminé est mauvais par la peau et peut provoquer des réactions cutanées importantes.

Pourquoi est-ce que les cosmétiques à base aqueuse peuvent être contaminés?

Les bactéries et champignons adorent le milieu aqueux pour se propager. La contamination du produit peux se faire de différentes manières:

  • Contamination par le personnel lors de la préparation du produit ;
  • L’eau qui peut être contaminée pendant la déminéralisation ;
  • Pendant le conditionnement ;
  • Pendant l’utilisation : par l’usager qui prélève le produit avec ses doigts, l’air, la poussière, la lumière et la température.

Ne sont pas des conservateurs:

Vitamine E, extrait de Romarin et extrait de pépins de pamplemousse ( conserve maximum 1 mois) entre autre.

Cosmétique maison, comment conserver ses produits?

Choisissez des produits sans phase aqueuse pour ne pas avoir besoin d’utiliser de conservateurs et choisissez un antioxydant comme la vitamine E et l’extrait de Romarin pour protéger vos huiles.

Si vous fabriquez des lotions et des crèmes, fabriquez les en petite quantité et gardez les au frigo pendant maximum une semaine.

Si vous cherchez des cosmétiques naturels sans conservateurs controversés visitez notre boutique www.monaturel.ch

 

Déchiffrons la composition d’un soin pour la peau

Déchiffrons la composition d’un soin pour la peau

Le produit que nous avons choisi de déchiffrer aujourd’hui est: Bi-Oil ou Bio-Oil

Description trouvé sur leur site: www.bio-oil.com

« La formule Bio‑Oil est une combinaison d’extraits de plantes et de vitamines en suspension dans une base huileuse. Il contient un ingrédient unique, le PurCellin Oil™, qui change la consistance générale de la formulation, la rendant plus légère et non grasse. Il assure ainsi l’absorption par la peau des bienfaits contenus dans les vitamines et les extraits de plantes.Bio‑Oil a passé les évaluations de sécurité conformément à la Réglementation du Parlement Européen et du Conseil relatif aux Produits Cosmétiques. Le profil toxicologique, la structure chimique, le niveau d’inclusion et le niveau total d’exposition quotidienne de chaque ingrédient utilisé ont été évalués et jugés sûrs pour l’utilisation (y compris chez les femmes enceintes). »

Un exemple:

La composition de l’huile Bi-Oil.

Paraffine liquide, Triisononanoin, Cetearyl Ethylhexanoate Isopropène, Palmitate de Rétinol,Tocopheryl Acetate, Huile de fleur d’anthémis noble (camomille romaine), Huile de Lavandula Angustifolia (Lavande), Huile de feuilles de Rosmarinus Officinalis (Romarin),Extrait de fleur de souci officinal, Huile de graine d’hélianthe Annuel (tournesol),Huile de glycine de soja, BHT,Bisabolol, Parfum,Amyle cannelier, Salicylate, Huile de citronnelle, Coumarine; Eugenol,Geraniol, Hydroxyde de citronnelle, Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde, Limonène, Linalool;Alpha-Isomethyl Ionone, CI 26100

En étudiant de près les ingrédients, la majorité des ingrédients sont chimiques et potentiellement allergènes. A base de Paraffine, huiles minérales, colorants et parfums!

  • Paraffinum Liquidum Dérivé du pétrole chimique
  • Triisononanoin :Augmente la viscosité (huile estérifiée) provenance diverse
  • Cetearyl Ethylhexanoate Huile de synthèse provenance diverse —
  • BHT :Dans les tests des modifications du système immunitaire et de la formule sanguine, de la thyroïde et du foi ont été observés chez les animaux. Le BHT et le BHA se fixent dans les tissus humains et atterrissent dans le fœtus.
  • Bisabolol  Agent actif chimique
  • Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde Substance odoriférante chimique
  • Alpha-Isomethyl Ionone Substance parfumante synthétique chimique
  • Coumarin Substance odoriférante  chimique
  • Amyl Cinnamal Substance odoriférante végétale, chimique —
  • Parfum (potentiellement allergène)
  • Huile essentielle de Lavande et Romarin
  • Huile de Tournesol

 

Lisez les étiquettes des ingrédients de tous les produits que vous utilisez sur votre peau et surtout durant la grossesse.

 

Pour déchiffrer les étiquettes vous mêmes voici les ingrédients à éviter dans tous vos cosmétiques:

Les principaux
  • Les silicones cosmétiques: servent à rendre les produits doux et faciles à étaler sur la peau. Ils sont réputés pour obstruer les pores de la peau et ne réparer qu’en surface les cheveux par une simple action lissante. En plus des effets néfastes pour notre peau, ces produits sont nocifs pour l’environnement car ils sont très peu biodégradables. dimethicome, cetyl dimenthicone copoyol, phenyl trimethicone, stearyl dimenthicone, cyclomethicone et les noms finissant par –icone -one, -cone ou –xane ou encore conol.

eye-15699_1920

  • Huiles Minérales: Dérivé de la pétrochimie, la paraffine et les huiles minérales sont accusées de boucher les pores et d’être comédogènes. (Isoparaffine, paraffinum, mineral oils)
  • Les Parabènes: méthylparaben, propylparaben, ethylparaben, butylparaben, isopropylparaben ou bien les noms qui se termine par « zoate » comme parahydroxybenzoate d’éthyle par exemple. Connus pour êtres allergènes et favoriseraient le cancer du sein
  • La méthylisothiazolinone (MIT) est un puissant biocide et conservateur qui permet de lutter efficacement contre la prolifération des bactéries et des champignons très allergisant pour la peau (20% de la population est allergique!)
  • BHT et BHA
    Le BHT (Butylhydroxytoluène) et le BHA (Butylhydroxyanisole) sont encore et toujours employés comme antioxydants dans toute une série de matières premières lipophiles (huileuses), pour les empêcher de rancir.
  • Les SLS et SLES: Ayant des propriétés moussantes, ces molécules peuvent causer allergies et irritations.( sodium-lauryl-sulfate ou le sodium laureth sulfate). Vous pouvez également le retrouver sous l’appellation ALS
  • Formaldéhyde et libérateurs de formaldéhyde conservateur chimique, le formaldehyde est un ensemble d’ingrédients chimiques potentiellement cancérigènes : diazolidinyl urea, DMDM hydantoin, imidazolidinyl urea, quaternium-15, 2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol (bronopol).
Viennent ensuite:
  • Colorants azoïques (coal tar) sont produits à base de goudron synthétique et critiqués sur le plan toxicologique.
  • Les nitrosamines
  • Les composés d’aluminium de synthèse: Aluminium Chloride ou d’Aluminiumchlorhydrate et triclosan: ils endommagent les glandes sudoripares et pourrais favoriser certains cancers en plus de boucher les pores. De plus le triclosan est un produit hautement chloré et réactif qui pourrait empêcher le bon fonctionnement du foie.
  • Les filtres UV: On estime que les filtres chimiques les plus problématiques sont l’Ethylhexyl Methoxycinnamate, les Benzophenone-3 et -4 et le Methylbenzylidene Camphor, tous déjà mis en doute pour leur effet hormonal. Evitez les crèmes solaires aux nanoparticules
  • PEG et PPG: Dans la déclaration INCI, on repère facilement un groupe de substances à leurs lettres PEG ou PPG. Ces composants éthoxylés sont élaborés à partir de polyéthylèneglycol (PEG) et de polypropylèneglycol (PPG). Les substances hydroxypropyliques, comme le Hydroxypropyl Guar ou l’Hydroxypropyltrimonium Chloride, sont la forme la plus simple des éthers de propylène-glycol: Egalement comédogènes, ils sont interdits dans les produits cosmétiques bio.
  • Les composés d’ammonium ou quats et polyquats (quaternum + 1 chiffre) sont employés comme antistatiques et sont irritants quand ils sont présents dans les produits cosmétiques.
  • Les phtalates : c’est un ensemble de produits chimiques, constitués de nombreuses substances (Phtalate de Dibutyle (DBP), Di-ethylhexyl phtalate (DEHP), Di-Octyl Phthalate (DOP), Di-isononyl-phtalate (DINP), Phtalate diisodécylique ou Di-Iso-Décyl-Phtalate (DIDP), Butyl benzyl phtalate ou benzyl butyl phtalate (BBP) ).

 

En résumé:

1. Pour limiter le risque de trouver un de ces indésirables choisissez des produits bio

2. Optez pour la simplicité dans les ingrédients

3. Lisez vos étiquettes et décryptez les

4. Achetez vos cosmétiques chez M&O Naturel! Ils ont tous été décryptés et notre gamme de produits est 100% Naturelle et contiennent uniquement des huiles végétales!

Utilisez la ressource www.lavéritésurlescosmetiques.com pour vous aider à déchiffrer les étiquettes.