Sélectionner une page

allergie

Les cosmétiques doivent tous passer des tests pour évaluer le risque d’allergies mais nous savons que de nombreuses personnes développent tout de même des réactions ou des allergies.

Les réaction orthoergiques sont caractérisées par:

  • Gène
  • inconfort
  • rougeur
  • inflammation

Son apparition est immédiate et guérit après arrêt d’utilisation, elle peut également être déclenchée par l’exposition au soleil (réaction phototoxique).

Réaction allergique:

Elle implique la réaction du système immunitaire et se différencie des précédentes par plusieurs points:

  • Apparaît après plusieurs jours de contact
  • latence d’au moins 21 jours
  • surface dépassant la zone d’application
  • symptômes d’un eczéma, dermite de contact, urticaire
  • démangeaisons et prurit
  • des réactions photo-allergiques peuvent également être présente.

Les allergies de la peau  se développent quand une personne a été exposée sur la peau à une certaine dose de fragrance allergisante, par exemple lors de l’utilisation régulière d’un produit cosmétique parfumé. Une fois qu’une allergie s’est développée, elle dure toute la vie.

Autre type de manifestation d’une intolérance:

  • acné
  • taches
  • kystes

LES ALLERGÈNES:

Les parfums et fragrances

Ce sont les allergènes les plus fréquents (11% des cas), responsables de la plupart des dermatites de contact allergiques dues à des cosmétiques. Les substances aromatiques peuvent avoir une origine naturelle ou être obtenues par synthèse chimique. Les fabricants européens ont actuellement l’obligation de mentionner sur l’étiquette 26 allergènes aromatiques lorsqu’ils dépassent 0,001% dans des produits qui ne se rincent pas (crèmes et parfums) et 0,01% dans les produits à rincer (shampoings et gels).

  • AmylCinnamal
  • BenzylAlcohol
  • CinnamylAlcohol
  • CitralEugenol
  • Hydroxycitronellal
  • Isoeugenol
  • AmylcinnamylAlcohol
  • Benzyl Salicylate
  • Cinnamal
  • Coumarin
  • Geraniol
  • Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde
  • Anise Alcohol
  • BenzylCinnamate
  • Farnesol
  • ButylphenylMethylpropional
  • Linalool
  • Benzyl Benzoate
  • Citronellol
  • Hexyl Cinnamal
  • Limonene
  • Methyl 2-Octynoate
  • Alpha IsomethylIonone
  • EverniaPrunastri (Oakmoss) Extract
  • Evernia Furfuracea (Treemoss) Extract

Mais les compositions parfumantes utilisent près de 3.000 substances ; beaucoup d’entre elles finiront par devoir être signalées au consommateur, tandis que d’autres seront interdites.

Conservateurs (10% des cas)

Les conservateurs sont des molécules réactives qui provoquent la mort des microorganismes qui pourraient contaminer nos produits cosmétiques (Les bactéries poussent dans les milieux aqueux). Cette réactivité est aussi ce qui entraîne une plus grande interaction avec la peau, favorisant l’apparition d’allergies de contact.

Les dermatites causées par ce type de substances changent avec le temps. Il y a quelques années, le formaldéhyde et les parabènes provoquaient la majorité des épisodes allergiques. L’apparition de nouveaux conservateurs dans les formules a également entraîné de nouvelles sensibilisations.

Actuellement, les conservateurs qui provoquent le plus d’allergies sont le

  • méthylbromo glutaronitrile (depuis 2008 interdit en Europe pour les produits qui ne se rincent pas), le formaldéhyde et les libérateurs de formaldéhyde (quaternium–15, diazolidinyl urea et imidazolidinyl urea)
  • les isothiazolinones
  • iodopropynyl butylcarbamate.

Mais….

Il y en a plus encore, le risque nul n’existe pas mais vous pouvez le diminuer considérablement. Même dans les ingrédients naturels il y a des allergènes notamment dans les huiles essentielles. C’est pour cette raison que nous optons dans beaucoup de nos produits de ne mettre aucune huile essentielle.

Une huile vous évite les conservateurs, les parfums, les émulsifiants etc… choisissez un sérum au lieu d’une crème de jour!

serum milan

Vous pouvez trouver plus d’information dans : la vérité sur les cosmétiques

Et vous? Avez-vous eu une réaction aux cosmétiques?