Sélectionner une page

Nous recevons souvent des emails et nous avons souvent des questions sur les produits cosmétiques vendus en pharmacie. Certaines marques sont exclusivement vendues en pharmacie et pas dans les grands commerces. Pourquoi? Sont-ils mieux?

Lorsqu’une entreprise créé une gamme de produits elle défini son publique cible, à qui ils veulent adresser leur produits et le type de revendeur (distributeurs).

Lieu de vente

  • Dans le cas d’Avène, la Roche-Posay ils ont choisi qu’ils voulaient utiliser la voie de distribution et vente en pharmacie.
  • D’autres marques comme Clarins, Lancôme, Guerlin, Clinique, Body Shop ont choisi les grandes surfaces.
  • Il y a des marques pour salon de beauté ou spa.
  • A domicile (représentantes Déesse, Biences..)

Type de Client

Les grandes marques comme Lancôme, Guerlin etc..ciblent les clients qui veulent payer pour avoir ce qu’il y a de mieux. Ou au moins ils pensent acheter ce qu’il y a de mieux. C’est plus ciblé sur les problèmes anti-ride, sécheresse etc.. mais pas vraiment des peaux difficiles et réactives.

Body Shop ont choisi d’avoir leurs boutiques mais aussi vendre en grande surface. Ils misent sur le Fairtrade bien que de nombreux consommateurs pensent qu’il sont naturels.

Les marques à domicile visent les femmes de 30-40 ans et souvent mères de famille.

La parapharmacie, comme Avène, La Roche Posay ciblent en particulier les problèmes de peau spécifiques et ils sont chers.

Tout n’est pas mauvais

En pharmacie vous trouvez bien sûr d’excellentes marques naturelles et Bio mais il n’est pas toujours évident de différencier des bonnes ou des mauvaises. C‘est pour cette raison qu’il est important de savoir déchiffrer les étiquettes!  

En règle générale si il y a plus de 10 ingrédients et que le produit n’est pas Bio il ne faut pas les utiliser.

Pour découvrir quels ingrédients sont dans vos cosmétiques le site suivant est incontournable: www.laveritesurlescosmetiques.com Vous pourrez insérer le nom de la composition sur le site et vous pourrez déterminer si c’est naturel ou non et si c’est un mauvais ingrédient ou non.

Qu’est ce qui est mauvais?

En ce qui me concerne c’est que en pharmacie ou trouve côte à côte  des produits sains naturels à côté d’autres produits synthétiques. Pour le consommateur c’est un cauchemar!

  1. Par où commencer?
  2. Trouver le temps de regarder les étiquettes de chaque produit
  3. Avoir des conseils adaptés en non pas ceux donnés par les représentants aux employées de la pharmacie
  4. De nombreux produits utilisent des étiquettes trompeuses par exemple à l’huile de Grenade alors que cet ingrédient est potentiellement le dernier sur une liste d’ingrédients synthétiques.

Si vous suivez mon blog c’est que vous êtes à la recherche de solutions naturelles pour votre peau et que votre peau ne tolère plus ces ingrédients ou vous en avez marre de mettre tous ces produits synthétiques.

L’industrie cosmétique conventionnelle n’est pas ce qu’elle nous fait croire et ce même en pharmacie!

Un exemple, qui est la Roche-Posay?

  • La Roche Posay fait partie du groupe Cosmétique L’Oréal, surpris?
  • Ils testent sur les animaux
  • Les ingrédients… aie aie….

En voici quelques uns des indésirables contenu dans un seul produit nettoyant:

Water, Decyl Glucoside, Sodium Laureth Sulfate, PEG-120 Methyl Glucose Dioleate, Polyglyceryl-3 Hydroxylauryl Ether, PEG-4 Dilaurate, PEG-4 Laurate, Zinc PCA, Disodium EDTA, Citric Acid, Polyquaternium-7, Iodopropynyl Butylcarbamate, PEG-4, Methylparaben, Propylparaben, Fragrance

Le but de cet article c’est de ne pas vous laisser avoir par les pubs et le marketing. Vous avez les connaissances pour ne pas vous faire avoir. C’est pour cette raison que l’on a d’ailleurs ouvert notre boutique. On voulait avoir une endroit où l’on pouvait trouver des cosmétiques de qualité de la tête aux pieds sans devoir inspecter chaque produit.

Nous avons aussi créé notre gamme dans le but d’avoir peu d’ingrédients dans nos produits mais les meilleurs et les plus efficaces. La simplicité est le mot clé!

Et vous qu’en pensez-vous de produits vendus en pharmacie?