La flore intestinale est souvent mentionnée dans les journaux, la presse, dans le milieu médical et dans les thérapies naturelle. Son rôle fait l’objet de nombreuses études qui démontrent son importance dans la santé physique et psychique. Dans l’article d’aujourd’hui je vais vous parler de la flore cutanée, de son rôle et comment en prendre soin.

L’industrie cosmétique commence à s’intéresser à cette fameuse flore depuis quelques années et ce grâce au développement de nouveaux outils de détections et d’analyse.

Définition de la flore cutanée ou microbiote cutané humain

La peau humaine est colonisée par un grand nombre d’espèces bactériennes et fongiques constituant la flore commensale cutanée. Sa composition résulte d’un équilibre entre les conditions locales et les propriétés métaboliques des micro-organismes. Cette flore se répartit en deux populations distinctes : la flore résidente dont la quantité et la répartition est relativement stable et la flore transitaire qui provient de sources exogènes ou d’autres flores commensales de l’organisme.

www.sciencedirect.com

La « population » de ces bactéries et champignons est entre la centaine et le million par centimètre carré de peau. Et comme leur quantité, leur diversité varie beaucoup suivant l’âge, le sexe, mais aussi selon les régions du corps, la présence ou non de poils, de glandes sécrétrices de sueur ou de sébum: si bien des bactéries optent pour les zones humides (aisselles, plis de l’aine, narines, paupières), les acariens sont plutôt adeptes des follicules pileux du nez, des cils et des sourcils.

Les bactéries

Il y a deux types de bactéries, les bactéries gram + et la bactéries gram -.

Les bactéries que l’on retrouve principalement sont des staphylocoques (+), des streptocoques (+), Propionibacterium acnes (impliqué dans l’acné) (+) , Neisseira (-), des bacilles et des candidas.

Les champignons et parasites

L’espèce fungique la plus fréquemment rencontrée dans flore cutanée normale est Malassezia. Cette levure représenterait plus de 80% des champignons présents sur la peau. On la retrouve au niveau des zones sébacées comme le tronc, le dos, le visage ou le cuir chevelu en raison de la présence de lipides indispensables à sa survie. Un autre champignon le Demodex est un petit parasite de la famille des acariens qui réside dans les unités pilosébacées. Bien que considéré comme commensal, il serait impliqué dans des pathologies telles que la rosacée et l’acné.

Le rôle de cette flore cutanée

Toutes ces bactéries et champignons sont présents pour maintenir l’équilibre de la peau et de se défendre contre d’autres « invasions » bactériennes. C’est un bouclier contre les invasions

Perturbateurs de la flore cutannée

La flore cutanée peut être perturbée par une cause mécanique et « chimique »

Cause mécanique

  • Eraflure
  • Exfoliation
  • Coupure
  • Traumatisme

La peau a une capacité extraordianire à se réparer mais lors de certains traumatismes les bactéries qui se trouvent normalement sur la peau peuvent pénétrer dans la peau et causer des inflammations locales et parfois systèmiques. C’est aussi ce qui se passe lorsque vous percez un bouton, vous risquez d’introduire des bactéries plus profondément dans la peau et agraver la situation.

Cause chimique

  • Détergents
  • Cosmétiques
  • Médicaments en interne et externe
Dermatite périorale
Dermatite périorale

Certains médicaments comme des antibiotiques vont non seulement avoir un impact sur la flore intestinale mais aussi sur la flore cutanée. Ceci va lors tuer certaines bactéries utiles à l’équilibre de la peau et la laisser vulnérable à d’autres agents pathogènes. Lorsque vous procédez à des lavages excessifs vous allez dérégler le pH de votre peau surtout avec des gels douches. L’acidité cutanée protège la peau contre les infections microbiennes. La flore résidente se développe
mieux à un pH légèrement acide, alors que les bactéries pathogènes telles S. aureus ont préférentiellement
besoin d’un pH un peu plus élevé pour se développer.

La dermatite périorale est une des pathologie que l’on voit souvent, celle-ci est très probablement le résultat d’un dérèglement de la flore cutanée. Voici une de nos clientes (avant le début des soins) qui au bout de 3 mois avec les produits M&O Naturel a réussi à se débarrasser de sa dermatite.

Les ingrédients dans les cosmétiques

Les conservateurs des cosmétiques ont pour rôle de tuer les bactéries et champignons dans le produit afin qu’il ne soit pas contaminé, ce qui est nécessaire pour que votre crème ou lotion. Le désavantage c’est que le conservateur ne va pas différentier les mauvaise bactéries (celles que l’on ne veut pas dans le produit cosmétique) et la flore cutanée saine.

Il faut assui penser que tous les conservateurs ne sont pas aussi agressifs sur la flore bactérienne, le scosmétiques conventionnels utilisent des conservateurs synthétiques connus pour être très efficaces pour prolonger la durée de vie du soin (4 ans voir plus sur les rayons des supermarchés) alors qu’en cosmétique Bio les conservateur sont légèrement moins « fort » donc une date de péremption plus courte.

Il y a ensuite les tensioactifs (agents lavants) et l’alcool qui sont des agents agressifs pour la peau et perturbent cette flore également. On le voit avec l’acné par exemple, plus vous décapez la peau avec des produits à base d’alcool ou de tensioactifs forts plus les bactéries normales sont déréglées et certaines bactéries (dont le Propionibacterium acnes) vont alors se propager plus que d’autres.

Comment maintenir une flore cutanée saine?

  • Bichonnez votre peau et ne l’agressez pas. Tout en délicatesse. Lorsque vous exfolier la peau avec un gommage mécanique, c’est le gommage qui fait le travail et pas la force que vous infligez à votre peau.
  • Lorsque vous prenez votre douche utilisez un savon surgras et lavez les zones « sales » pas besoin de mettre de savon sur les avants bras s par exemple si ça n’est pas nécessaire
  • Échangez vos crèmes et lotions pour des huiles végétales, celles-ci ne contiennent pas de conservateurs.
  • Favorisez le lavage des mains avec des savons surgras autant que possible et limitez le gel hydroalcoolique. Si vous devez l’utiliser n’oubliez pas de régulièrement appliquer un baume pour les mains.

La cosmétique aux huiles végétales repsecte la peau et la nature. C’est tout ce dont votre peau a besoin pour maintenir son équilibre.