Le terme #cleanbeauty ou « beauté propre » apparaît de plus en plus dans les articles sur les cosmétiques et le monde de la beauté. Mais qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que cela veut dire pour vos produits de soin?

Le monde de la cosmétique est en changement constant pour essayer au mieux de satisfaire aux demandes du consommateur. Le grands groupes du monde de la cosmétique se rendent bien compte qu’une partie de leur clientèle se dirige vers des produits avec des ingrédients plus « clean » en utilisant les applications et en s’informant sur divers site comme « La vérité sur les cosmétiques ». Ils ne veulent pas perdre cette part de marché qui est grandissante et veulent mettre des éléments en place pour ne pas perdre de part de marché.

Mon côté sceptique sur la « Clean beauty »….

Est-ce que l’engouement pour la « Clean beauty » est une nouvelle façon de faire croire au consommateur que leurs produits sont meilleurs ?

Un peu comme la beauté végane, certaines marques l’utilise pour promouvoir leurs produits et mettent en avant le Végan mais utilisent dans leurs produits des ingrédients qui impactent négativement l’environnement, comme par exemple le silicone.

La définition de clean- beauty

Le grand problème avec le terme #cleanbeauty est qu’il n’est pas réglementé. Je pourrais mettre ce terme en avant parce que je n’utilise pas de silicones ou dérivés de paraffines mais utiliser du phénoxyéthanol comme conservateur.

Il n’y en a pas de définition stricte, c’est une beauté plus propre, plus naturelle, plus eco-responsable. Bref ça ne veux finalement rien dire, si ce n’est le désire d’être dans le moins mauvais… Mais tout dépends si c’est un argument purement marketing ou parce que la marque a réellement envie de créer des produits en harmonie avec la nature et en préservant la santé de leurs clients? Et avec le Greenwashing déjà bien présent je pense que ça va aller de pair.

Les labels ou certification Bio vs Cleanbeauty

Pourquoi utiliser cleanbeauty si on a une certification bio ou vis versa. Je pense que le grand soucis est qu’une solution parfaite n’existe pas. Certains organismes Bio autorisent certains ingrédients que nous n’aimerions par exemple pas retrouver dans nos produits, comme par exemple les dérivés d’huile de Palme. Mais le Bio est tout de même mieux que rien du tout. Ensuite il y a les coûts des certifications bio qui ne sont pas négligeables et que certaines petites enseignes ne veulent pas investir.

Est-ce que ce mouvement est lié à la nouvelle recommandation de l’ARPP?

En Juillet 2019 une nouvelle recommandation est entrée en vigueur sur les allégation des produits et l’utilisation du mot « sans ». on voyait par exemple énormément de produits mentionnant le « sans parabènes » pour encourager le consommateur à acheter ce produit au lieu d’un autre parce que les parabènes sont controversés. Mais ceci induisait le consommateur à l’erreur parce que parfois certains de ces produits contenaient des ingrédients encore plus problématiques que les parabènes.

Le mot « naturel » a également été définit dans cette nouvelle recommandation comme: “Un produit cosmétique ne peut être qualifié dans sa globalité de « naturel » / « d’origine naturelle » que si son contenu naturel / d’origine naturelle, au sens de la norme ISO 16128 ou de tout autre référentiel au moins aussi exigeant, est supérieur ou égal à 95 %

Est-ce que je suis trop sceptique? A vous de me dire mais je trouve assez intéressant que ce terme apparaissent peu de temps après ce changement.

Est-ce que ce mouvement #cleanbeauty est une bonne chose?

Je pense que oui, parce que tout mouvement ou mis en avant de la volonté de changer et d’améliorer la qualité des produits et de diminuer l’impact écologique est à encourager. Maintenant ce n’est pas une garantie que le produit corresponde à votre définition de ce qui est clean.

Apprendre à lire les étiquettes est la seule façon de vraiment savoir quels produits convient à vos valeurs.

Quels critères entrent dans la création de nos produits et de notre marque M&O Naturel?

huile d'argousier

L’élaboration de nos produits englobe divers paramètres:

  • Qualité des ingrédients (Bio)
  • Diversification des ingrédients selon leurs propriétés
  • Eco-responsabilité (Verre, étiquettes en plastique recyclé, cartons d’emballages secondaire FSC, réutilisation d’emballages pour les envois de colis etc…)
  • Favoriser les entreprises Suisses

Lorsque l’on a créé notre marque nous voulions nous assurer que nous fassions au mieux pour nos clients et pour l’environnement sachant qu’une solution parfaite n’existe pas. Le verre est fabuleux pour maintenir la qualité des ingrédients et l’efficacité du produit, il est également recyclable mais lourd à l’envoi.

Il y a de la réflection autour de chaque décision que nous prenons, que ce soit l’étiquette, l’emballage et bien sûr les ingrédients.

Nous avons récemment trouvé un fournisseur qui utilise les « déchets » de l’industrie de production des jus et il récupère les pépins des framboises qu’il converti en poudre, c’est le « Upcycling ». Nous l’utilisons aujourd’hui dans notre exfoliant « Rosaly » et nous continuons toujours à regarder quels ingrédients ou fournisseurs proposent des solutions innovantes, naturelles et écologiques.

Qu’est-ce qui est important pour vous dans la #Cleanbeauty? Quelle est votre avis?