On entend souvent parler des deux mais quels sont leurs rôles, quelle est la différence et à quoi servent-ils?

Actifs Botaniques
Extraits de plantes

La cosmétique aux huiles végétales est fabuleuse et apporte de nombreux actifs mais parfois l’addition d’huiles essentielles ou d’actifs botaniques peut être utile pour booster l’efficacité par des molécules que l’on ne retrouve pas dans les huiles végétales.

Par exemple si l’on recherche des propriétés calmantes pour une peau irritée on choisira des huiles végétales qui ont ces propriétés là mais parfois le problème cutané nécessite des actifs supplémentaires et ceci est possible grâce aux huiles essentielles ou autres extraits de plantes.

Qu’est-ce qu’un extrait botanique?

Les extraits botaniques sont des extraits de plantes tirés de différentes parties de plantes, notamment les racines, les feuilles, les baies, les écorces, les tiges et les fleurs. Parfois, la plante est utilisée en entier, alors que dans d’autres cas, seule une partie spécifique de la plante a des actifs recherchés.

Alambic pour l’extraction des huiles essentielles à la vapeur

On appelle huile essentielle, ou parfois essence végétale (du latin essentia, « nature d’une chose »), le liquide concentré et hydrophobe des composés aromatiques (odoriférants) volatils d’une plante. Il est obtenu par extraction mécanique, entraînement à la vapeur d’eau ou distillation à sec.

D’autres extraits végétaux sont obtenus par extraction avec des solvants non aqueux volatils (hexane, éther…) tandis qu’un nouveau procédé d’extraction s’est développé récemment : l’extraction au CO2 supercritique. Dans tous ces cas, il ne s’agit alors plus d’huiles essentielles, terme réservé aux produits de la distillation aqueuse, à sec ou de l’expression à froid, mais d’extraits végétaux qui portent différents noms selon les procédés successifs qui leur sont appliqués : concrètes, absolues, résinoïdes, oléorésines, etc.

Enfin, l’extraction sans distillation par de l’alcool, de l’eau liquide ou un mélange des deux, porte différents noms selon les méthodes pratiquées : tisane, macération, décoction, extrait hydro-alcoolique, teinture, etc.

Pour faciliter la compréhension de cet article je vais faire une différenciation plus simple en séparant huiles essentielles de tous les autres extraits botaniques.

Quels extraits botaniques pour la cosmétique huileuse?

Il faut choisir les extraits liposolubles (qui se diluent dans l’huile) ce sont principalement des macérats ( utilisés dans notre contour des yeux et la gamme bébé par exemple) ou des extraits par une méthode assez récente d’extractions par huiles végétales au lieu des solvant classiques se sont les extraits Oléos que l’on retrouve dans la gamme de soins pour le visage Premium de M&O Naturel.

L’avantage des extraits botaniques par rapport aux huiles essentielles

Bien que les deux agissent de manière différente avec des actifs qui ne sont pas comparables. Les extraits botaniques ont l’avantage de pouvoir être utilisés sur les nouveaux-nés, femmes enceintes, le contour des yeux et d’autres personnes qui ne supportent pas les huiles essentielles.

Lesquels choisir?

Ont peut sans autre utiliser les huiles essentielles avec des extraits botaniques ils se complètent et vis versa. Mais lors de situations où l’on ne peut pas utiliser d’huiles essentielles les extraits botaniques sont excellents.

Les macérats huileux

Macérat de Calendula

On entend principalement parler de macérat de Calendula mais il en existe beaucoup. Pensez aux nombreuses plantes qui ont des propriétés diverses pour la peau, il y a le macérat de Camomille, Vanille, Marronnier d’Inde, Petit Houx, Euphraisie, Aloe Vera, Bardane et bien plus encore.

Chez M&O Naturel nous recherchons les actifs dans les plantes que ce soit des huiles végétales, macérats, extraits huileux ou huiles essentielles. Pourquoi choisir du synthétique quand nous avons des actifs naturels tellement efficaces!

Faites un tour sur notre boutique en ligne ici