Lors de mes consultations ou en boutique on me demande souvent si il faut changer de soins, de marque, de produit ou de routine de peur que la peau s’habitue et que le soin ne soit plus efficace.

Je pense que c’est une croyance ou plus un message qui est mal passé. La peau ne s’habitue pas aux cosmétiques ses besoins changent parfois.

La peau n’a pas la capacité de savoir si vous avez changé de marque mais elle vous dira si ses besoins ne sont pas satisfaits! Il faut l’écouter, ce que l’on a parfois tendance à ignorer.

Les besoins de la peau changent tout au long de notre vie que ce soit chez les hommes que chez les femmes mais les femmes sont plus concernées parce qu’il y a l’élément supplémentaire du cycle menstruel.

Qu’est-ce qui affecte les besoins de la peau?

L’influence des hormones

La testostérone

Testortérone

Au moment de la puberté, les taux de testostérone (une hormone sexuelle mâle) augmentent, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. 

Chez les hommes, cela induit le développement du pénis et des testicules. Chez les femmes, cela augmente la force musculaire et osseuse. La testostérone induit aussi l’acné par la production accrue de sébum et c’est la raison pour laquelle la prévalence de cette maladie est aussi élevée pendant l’adolescence. Jusqu’à 70% des jeunes sont confrontés à des problèmes de peau et d’acné au cours de la puberté*1

Sous l’influence de l’hormone mâle, la testostérone, la peau d’un homme est en moyenne 20 % plus épaisse que celle d’une femme bien qu’au fil des ans elle devient de plus en plus fine, ce qui chez la femme n’arrive qu’à partir de 50 ans. 

L’œstrogène

La qualité de la peau est aussi sous l’influence des œstrogènes. Ils contribuent à la rendre à la fois souple, élastique et ferme. La production de collagène est étroitement liée à la présence d’œstrogènes, lorsque leur taux baisse, la production de collagène diminue, la peau devient plus fine et les rides apparaissent. Cette modification de la structure de la peau s’accompagne d’une perte d’hydratation des muqueuses.

Grossesse
Durant la grossesse

L’afflux d’hormones (plus particulièrement d’œstrogènes) risque d’accentuer le déséquilibre de votre peau au début de votre grossesse. La peau de votre visage pourra alors avoir une tendance à être plus grasse et sujette aux imperfections. Pour en savoir plus voici un article dédié à l’acné durant la grossesse

Le cycle menstruel

Durant le cycle il y a une fluctuation des concentrations hormonales, durant la deuxième partie du cycle il y a une augmentation de l’oestrogène qui stimule la production de sébum et juste avant les règles ce taux diminue mais la testostérone reprend alors le dessus ce qui entretient cette production de sébum encore quelques jours.

La ménopause

La diminution du taux d’œstrogènes va, entre autres désagréments cités plus haut, accélérer le vieillissement cutané et rendre encore plus visibles les marques du temps :

  • une peau déshydratée : sa fonction « barrière » est altérée, elle peine à conserver son hydratation, devient de plus en plus sèche et prend un aspect rugueux ;
  • des rides plus nombreuses et plus profondes : les fibres d’élastine et de collagène se raréfient et perdent en efficacité, la peau se relâche, s’affaisse et les rides se creusent ;
  • une plus grande fragilité : la peau s’amincit et devient plus vulnérable, elle cicatrise plus difficilement ;
  • le teint est moins uniforme, il perd sa luminosité et sa fraîcheur ;
  • des taches brunes apparaissent ou s’accentuent sur les zones exposées au soleil (visage, mains, décolleté…) ;

pour en savoir plus sur la ménopause un article complet est ici

Les saisons

Une peau en hiver a parfois besoin d’un coup de pouce au niveau de l’hydratation parce que la peau à tendance à devenir plus sèche. Dans la revue médicale British Journal of Dermatology, les chercheurs expliquent avoir examiné la peau de 80 volontaires adultes pendant les mois d’hiver et d’été. Cette observation d’un point de vue cellulaire a permis de remarquer une dégradation de la protéine qui aide à maintenir la fonction « barrière » de la peau sur les joues et les mains des participants.  Vous verrez une augmentation des prolèmes comme la Rosacée et l’eczéma.

Les saisons charnières sont le printemps et l’automne où il faut soutenir la peau dans ces changements vers les saisons plus extrêmes. L’été lorsqu’il fait chaud on transpire plus et il faut s’assurer de maintenir votre hydratation en buvant suffisamment.

L’alimentation et l’hygiène de vie

bowl of vegetable salad and fruits

Qui n’a pas abusé durant les fêtes et se retrouve avec une peau terne ou avec des boutons…. la fatigue et les excès alimentaires sont souvent les causes d’imperfections et d’un teint brouillé. Ne vous privez pas mais tout en modération, variez vos aliments et essayez de nouvelles choses, différentes huiles dans vos salades, de nouveaux légumes etc…

Les produits laitiers et le gluten sont également problèmatiques pour certaines personnes. Si vous avez de l’acné essayez d’arrêter les produits laitiers pendant 1 mois pour voir si il y a une amélioration par exemple.

Le tabagisme, diminue l’oxygénation des tissus et rends la peau terne et contribue aux imperfections et vieillissement cutané. Nous avons une peau il faut en prendre soin!

Hormones

Médicaments et maladies

Chez la femme le moyen de contraception peu également avoir un impact sur votre peau parfois il y a une amélioration lors de la prise de la pilule et que malheureusement lorsque celle-ci est stoppée les problèmes de peau reviennent.

Si vous avez diverses maladies, même juste une grippe ceci peut affecter l’état de votre peau. C’est un équilibre délicat qu’il faut maintenir et parfois rétablir.

Les cosmétiques

Les cosmétiques conventionnels peuvent aggraver l’état de la peau selon leurs compositions. Il faut également savoir que le fabricant n’a pas besoin de mettre de notice si ils changent leur composition. A moins de connaitre par cœur la liste d’ingrédients et la vérifier à chaque achat…..

Comment adapter ses soins?

Dans toutes les circonstances la routine de base reste la même:

  1. Liniment ou savon surgras
  2. Hydrolat
  3. Sérum

Il y a trois périodes principales, adolescence, adulte et ménopause (pré-ménopause) oû les changements sont les plus importants. Pour le reste ce sont des mini adaptations à faire. Dans tous les cas abandonnez les cosmétiques conventionnels.

Lorsque vous choisissez le sérum pensez tout d’abord à votre type de peau avant l’âge! On peut être une femme mature avec la peau grasse, c’est les imperfections qu’il faut cibler, l’action anti-oxydante des huiles vont de toute façon avoir un bénéfice anti-âge. Pour un sérum adapté à votre peau cliquez ici

Pour les mini adaptations:

En hiver utilisez votre sérum habituel et dans le creux de la main ajoutez une pompe d’huile de Macadamia ou Baobab si elle est plus déshydratée. Si elle est plus irritée au lieu du macadamia ou baobab essayez l’huile de Chanvre.

En été vous aurez peut-être seulement besoin d’utiliser votre sérum une fois par jour.

Ecoutez votre peau et demandez nous conseils si vous avez des questions! Utilisez ce blog pour laisser un commentaire et vos questions vont pouvoir aider d’autres personnes!

*1 – Eucerin.be