Sélectionner une page

woman-1123647_1280

La composition d’un cheveu et ses propriétés

Le cheveu est constitué, dans sa partie visible, de 3 couches :

la cuticule (épaisseur de 3,5 à 4,5 µm), couche la plus externe, est constituée de plaques cornées en forme d’écailles qui se recouvrent partiellement, comme les tuiles d’un toit.
– ensuite vient le cortex, solide, résistant et donnant au poil sa couleur
– enfin la moelle (qui peut cependant être absente des cheveux très fins). Elle est constituée de protéines différentes de celles de l’écorce.

Le cheveu humain est translucide. Vous pouvez voir à travers la cuticule jusqu’au centre du cheveu (cortex).

La structure du cheveu

Véritable fibre naturelle, le cheveu est constitué à 95% de kératine. Il se développe en zones concentriques à partir du follicule pileux. Chacune des zones de ce follicule joue un rôle au cours du renouvellement, du développement et de la sénescence du cheveu.

Cuticule : est une protection imperméable ressemblante à des écailles, qui recouvre la tige du cheveu. Afin de mieux comprendre, placez un cheveu dans un verre d’eau. Si la cuticule est intacte, le cheveu flotte ; sinon, il coule.

Cortex : est la partie structurale primaire de la tige du cheveu, qui contient les chaînes de protéines (ces protéines sont appelées Kératines). Ces longues et pesantes chaînes sont ce qui donne au cheveu sa force et son élasticité. Dans ces cellules kératiniques on trouve les fibrilles (diamètre 0,2 µm) disposées longitudinalement. Ceci donne au cheveu une constitution formée d’hélices. Le cortex absorbe l’eau facilement et c’est pourquoi les cheveux très décolorés sont poreux. Ils ont perdu leur couche de cuticule, exposant leur cortex hydrophile. La pigmentation du cortex détermine la couleur naturelle du cheveu.

Région médullaire : ceci est la partie centrale creuse de la tige du cheveu. La région médullaire est comme un petit tunnel au centre de la tige du cheveu. Elle n’est pas nécessairement continue et peut être présente au hasard.

Pigmentation

La mélanine est la pigmentation de la couleur naturelle de la couche du cortex. À cause de son poids moléculaire, la mélanine ne peut être modifiée que par une oxydation intense ou des solutions alcalines concentrées.

La couleur naturelle des cheveux diffère d’une personne à l’autre et entre les cheveux d’une même tête. Elle peut également différer sur différentes parties de la tige du cheveu. La distribution de la pigmentation naturelle (mélanine) à l’intérieur du cheveu et la quantité de pigmentation naturelle servent toutes les deux à déterminer la couleur de chaque tige.flower-731300_1280

Porosité

Les traitements antérieurs faits à la tige du cheveu déterminent la condition du cheveu et sa porosité. Plus la cuticule est endommagée, plus le cheveu sera poreux.

À l’âge adulte, le cheveu a la forme d’une fibre cylindrique torsadée. Sa composition résiste remarquablement à la dégradation chimique, mécanique et photochimique.

L’élasticité d’un cheveu dépend de plusieurs facteurs génétiques, du degré d’humidité et régresse avec l’âge. Selon son origine, le cheveu est plus ou moins résistant : le cheveu afro, fortement enroulé, est beaucoup plus fragile que le cheveu asiatique.

 

Dans notre prochain article nous vous expliquerons comment soigner les cheveux naturellement en respectant la structure du cheveux et la porosité.

 

Source: Extrait du dossier « Chimie pour Tous », ce texte a été rédigé dans le cadre d’une convention entre le Département Sciences Chimiques du CNRS et la Junior Entreprise de l’École nationale supérieure de chimie de Paris (ENSCP).