Yves Rocher est établi depuis plus de 50 ans et compte plus 4000 points de vente dans le monde. Ils mettent en avant leur éco-responsabilité, les actifs végétaux 100% Naturels et se nomment Créateurs de la Cosmétique Végétale®.

Mais qu’en est-il de leurs produits? Quelles sont leurs compositions?

A propos d’Yves Rocher

La société a été crée par Monsieur Yves Rocher en plein coeur de sa Bretagne natale, en France, c’est là que naît la passion d’Yves Rocher pour le monde végétal
Botaniste précurseur, il fabrique ses produits de beauté à base de plantes dans le grenier de sa maison familiale, qui devient son laboratoire. 
Il invente alors une nouvelle beauté, dans le pur respect des Femmes et de la Nature
C’est dans son village qu’il choisit de fonder et de développer son entreprise.

Le groupe compte 16’000 collaborateurs et il est aujourd’hui dirigé par le petit fils d’Yves Rocher, Bris Rocher.

J’adore la philosophie d’Yves Rocher et le désir d’offrir des soins pour la peau en utilisant des extraits de plantes, des ingrédients biologiques et son engagement pour l’environnement et la création d’une fondation dans le but de maintenir la biodiversité et de soutenir les femmes exceptionnelles menant un combat pour l’environnement.

Avec toute cette histoire et cette bonne volontée, ça m’attriste de voir la composition de leurs produits qui à mon avis ne reflète pas cette éthique.

Voici le décryptage des ingrédients de leur sérum Anti-Age Global

(liste d’ingrédients trouvé sur leur site internet):

Note INCI Origine Détail Suppr.
Aqua (Water)   Substance de base  
Glycerin provenance diverse Matière active, solvant, hydratant  
Dimethicone chimique Substance de soin pour la peau (huile de silicone)
problématique environnementale
 
Aloe Barbadensis végétale Agent actif (aloès)  
Methylpropanediol chimique Déodorant, solvant  
Hydrogenated Coconut Oil végétale Base pour bâtons (rouge à lèvres), texturant  
Betaine provenance diverse Agent actif  
Alcohol végétale Solvant  
Centaurea Cyanus végétale Agent actif (bleuet)  
Sorbitan végétale Émulsifiants doux, à base, par ex., de maïs et de pommes de terre  
Sesamum indicum seed oil végétale Matière active (huile de sésame)  
Pyrus Malus végétale Agent actif, substance de soin pour la peau (pomme)  
Aphloia Theiformis végétale Matière active (arbre /buisson d′Afrique de l′est)  
Phenoxyethanol chimique Solvant, conservateur  
Ceteth- chimique Émulsifiants  
Stearyl Alcohol provenance diverse Substance de soin pour la peau, stabilisateur  
Parfum (Fragrance) provenance diverse Terme générique pour des substances odoriférantes: évaluation SELON ORIGINE  
Dimethicone CROSSPOLYMER chimique Substance de soin pour la peau (huile de silicone)
problématique environnementale
 
Xanthan Gum végétale Liant, gélifiant  
Sorbic Acid chimique Conservateur  
Echinacea végétale Agent actif (echinacea)  
Tocopheryl Acetate chimique Matière active , antioxydant (vitamine E)  
Caesalpinia Spinosa Gum végétale Agent filmogène, substance de soin pour la peau  
Maltodextrin végétale Excipient pour agents actifs (maltose)  
Sodium Hydroxide provenance diverse Régulateur du pH  
Tetrasodium EDTA chimique Agent chélatant  
Panax Ginseng Extract végétale Agent actif (racine du ginseng)  
Sodium Benzoate provenance diverse Conservateur  
Citric Acid biotechnologique Substance tampon (acide citrique)  
Potassium Sorbate provenance diverse Conservateur  
Silica provenance diverse Abrasif, gélifiant (acide silicique)  
Tocopherol provenance diverse Antioxydant (vitamine E)

source du tableau: « la vérité sur les cosmétiques »

Dans la composition sur le site internet ils ne cachent pas la présence de substances synthétiques par contre ils marquent « *Ingrédients synthétiques sûrs « . En ce qui me concerne ils ne sont pas si sûr que ça. J’ai quelques bémols à mettre sur les détails de la liste extraite de « la vérité sur les cosmétiques ».

Le premier pour l’huile de noix de Coco hydrogénée qui n’est pas bonne pour votre peau, elle ne ressemble plus du tout à l’huile de Coco non transformée. Ce processus est très souvent utilisé dans la cosmétique parce qu’elle stabilise une huile et lui donne un rendu proche du silicone.

Voici le processus d’hydrogénation:

  • Chauffée à 500 ou 1000 degrés sous plusieurs atmosphères de pression
  • Puis un catalyseur comme le Nickel, platine ou aluminium est ajouté
  • Quand ça bouillonne dans l’huile la structure moléculaire change et augmente la densité de l’huile
  • Elle devient semi-solide ou solide au lieu de liquide à température ambiante

 Les molécules de ce nouveau produit ressemblent plus à la cellulose ou au plastique qu’à de l’huile. L’huile hydrogénée est en fait à une molécule près du plastique. 

Les silicones dimethicone

Non seulement ils créent un film sur la surface de la peau qui empêche la peau de travailler normalement. Ensuite il y a la problématique environnementale. C’est une substance qui n’est pas entièrement biodégradable.

Le Phenoxyethanol

Un conservateur potentiellement perturbateur endocrinien. En France il est recommandé de ne pas être utilisé sur les soins pour les bébés et un groupe d’experts attire l’attention sur une autre population, celle des femmes en âge de procréer. L’étude Pélagie, qui observe les liens entre perturbateurs endocriniens et santé maternelle et infantile, a montré une association entre la concentration du principal métabolite du phénoxyéthanol et l’allongement du délai nécessaire pour concevoir, entre autres. On ignore s’il s’agit d’un lien de cause à effet mais si ces résultats étaient confirmés, cela remettrait en cause l’évaluation du risque pour les adultes.. 

Tetrasodium EDTA

l’EDTA est utilisé comme stabilisateur de produit vis-à-vis de la dégradation par les bactéries (fermentation).Ils renforcent l’action anti-bactérienne du conservateur. L’EDTA est une substance qui complexe les métaux lourds et qui, complexée, peut se fixer dans un organisme et est difficilement biodégradable. Cet acide n’est pas éliminé par les stations d’épuration et est donc rejeté dans les rivières et les lacs. De plus, comme l’EDTA n’est pas retenu par les filtres à charbon actif, il peut contaminer l’eau potable. (source: wikipedia)
 

Stearyl Alcohol

Dérivé de l’huile de Palme avec tout ce que ça implique au niveau environnemental.

En conclusion

Je suis triste de lire ces compositions surtout lorsque l’on connaît l’histoire derrière la marque. Le problème vient principalement d’un commerce à grande échelle je suppose. Les produits doivent être stables pendant plusieurs années avec une texture qui peut être reproduite à l’infinie sans altération.  

De plus si l’on regarde l’ordre des ingrédients, la phase aqueuse donc eau, glycérine et aloe vera représentent au moins 70% de la formule. En troisième position on trouve le dimethicone donc le silicone. C’est un ingrédient bon marché et il pourrait facilement représenter la majorité de la phase huileuse, viennent ensuite les extraits botaniques en très faible pourcentage.

Son prix au 12.01.2019 est de 47.45 au lieu de 94.90 CHF. Alors une bonne affaire?

Pour avoir 100% d’actifs choisissez des sérums aux huiles végétales seules ou avec des extraits de plantes ou des huiles essentielles.

Ne vous faites pas avoir par le greenwashing et le marketing.

Les étiquettes vous diront tout ce dont vous avec besoin de savoir!

Vous cherchez des soins pour la peau sans tous ces ingrédients douteux…. découvrez la gamme M&O Naturel Fabriquée en Suisse. ici