Sélectionner une page

Pendant des années ma mère à souffert de la Perlèche bien que je ne savais pas comment ça s’appelait à l’époque. Comme beaucoup d’entre vous je pense un cercle vicieux c’est très vite instauré entre l’utilisation de cortisone et d’autres crèmes à base de paraffine.

Qu’est-ce que la Perlèche?

Définition:

C’est une infection bactérienne ou mycosique de la commissure des lèvres (coin de la bouche) unilatérale ou bilatérale. Elle se présente avec des fissures, rougeurs et croûtes qui peuvent être suintantes et très douloureuses. Elle limite la mobilité de la bouche parce que les croûtes ont tendance à s’ouvrir et parfois saigner.

Ces fissures ont un impact esthétique et psychique.

J’ai de nombreuses femmes qui viennent dans la boutique embarrassées et aimeraient mettre du rouge à lèvre mais ne veulent pas attirer l’attention vers leur bouche et sont souvent gênées par leur apparence.

La Perlèche a également des implications physiques parce que ça devient douloureux de rire, manger et boire.

Qu’est ce qui favorise la Perlèche?

  • le manque de minéraux comme le zinc et des vitamines
  • la peau sèche
  • l’utilisation de cortisone ou antibiotique
  • la baisse de l’immunité (traitement chimiothérapeutique, cortisone, maladie)
  • une coupure
  • la bouche sèche et lécher les lèvres.
  • la fatigue et le stress
  • dentiers mal ajustés
  • appareils dentaires
  • allergènes

Les traitements conventionnels:

  • Cortisone!! (Améliorent au début mais entretiennent le problème)
  • Les crèmes à base de paraffine ou huiles minérales (créent une couche « protectrice » et soulagent temporairement mais la peau devient de plus en plus sèche et le cercle vicieux est maintenu)
  • suppléments en vitamines et minéraux

Les traitements naturels

Il faut s’attaquer à la cause de la Perlèche et traiter les symptômes. Comme beaucoup de problèmes de peau ils surviennent parce que l’équilibre du système protecteur de la peau a été affecté.

Pour rétablir cet équilibre il faut agir de l’intérieur et de l’extérieur:

  • Alimentation: Choisir une alimentation équilibrée et riche en acides gras,vitamines (A,B) et minéraux (fer, zinc).  Les fruits et légumes pour booster votre immunité et les poissons gras comme le saumon et le maquereaux par exemples.
  • Une application topique d’huiles végétales et du Gel d’Aloe Vera

Quelles huiles choisir?

Les huiles à choisir doivent avoir les propriétés suivantes:

  • anti-fongique
  • anti-bactérienne
  • anti-inflammatoire
  • protectrices
  • antalgiques
  • cicatrisantes

L’huile principale à considérer est l’huile de Nigelle qui est très efficaces contre les affections cutanées infectées et les mycoses. Une autre huile qui est calmante est cicatrisante est l‘huile de Chanvre et finalement le l’huile de Noix de Coco qui est protecteur, anti-bactérien et anti-fongique.

Quelles huiles essentielles?

Les huiles essentielles peuvent augmenter l’efficacité des huiles végétales mais ne sont pas nécessaires. Elles doivent également avoir les propriétés anti-inflammatoires et anti-bactériennes comme par exemple:

  • Lavande Officinale
  • Palmarosa
  • Tea Tree
  • Géranium Rosat

Formule locale à ne pas utiliser plus de 28 jours à la fois pour 30ml concentration à 5%.

  • 20ml Huile de Nigelle
  • 6ml Huile de Chanvre
  • 2ml Huile de Noix de Coco
  • 0.5ml Huile essentielle de Lavande
  • 0.5ml Huile essentielle de
  • 0.5ml Huile essentielle de
  • 0.5ml Vitamine E

Et vous, avez vous souffert de la Perlèche?

Précautions :

  • Les huiles essentielles peuvent être irritantes ou allergènes. Il est préférable de faire un test allergique avant de les utiliser (appliquez sur le coude les huiles essentielles diluées dans de l’huile végétale et attendre 24 h, voire 48 h)
  • Les huiles essentielles ne doivent être appliquées sur les femmes enceintes ( à partir du 4ème moins de grossesse) et enfants avec précautions. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation.
  • Les huiles essentielles ne sont pas adaptées aux personnes souffrant d’épilepsie.