Que faire si vous êtes en quarantaine?

Que faire si vous êtes en quarantaine?

Vous venez d’être notifié que vous avez été en contact avec une personne positive au Coronavirus ou vous venez de rentrer d’un pays à risque et vous devez vous mettre en quarantaine. Dans cet article je m’adresse surtout aux personnes qui se sentent bien, que vous ayez testé positif ou non. Parce que par exemple faire du sport avec 38°C de fièvre n’est pas recommandé. Par contre travailler sur votre immunité par l’alimentation est vivement recommandé!

Je n’ai personnellement pas « encore » dû être en quarantaine mais je peux m’imaginer à quel point c’est frustrant!

Les règles à observer durant la quarantaine

  • Restez à la maison ou dans un hébergement approprié pendant 10 jours (à compter de la date du dernier contact avec la personne contagieuse ou du lendemain de votre entrée en Suisse) .
  • Évitez tout contact avec d’autres personnes, mis à part les personnes également en quarantaine
  • Les seuls déplacement autorisés sont pour se rendre chez le médecin. Ne pas utiliser les transports en commun et garder le masque en tout temps.

Rester à la maison sans rien faire est particulièrement ennuyant et peut provoquer une baisse du moral. « Profitez » de ces 10 jours pour faire des choses que vous avez repoussé par manque de temps et surtout faites vous plaisir.

Boostez votre système immunitaire

Système immunitaire

Les règles pour éviter de se contaminer sont connues par tous mais on nous parle que rarement de stimuler notre système immunitaire. Le système immunitaire est votre meilleure arme pour lutter contre toutes les infections, c’est votre armée interne. Il y a différentes façon de le faire et je vous recommande de demander à une personne de votre entourage d’aller vous chercher les produits suivants:

  1. Soutenir votre flore intestinale
    • Prenez des probiotiques en capsules et mangez des aliments fermentés (Yaourts, choucroute, le Kombucha…): 70 % de notre système immunitaire se trouve dans l’intestin. Ainsi, l’intestin est la première barrière de défense de notre système immunitaire
  2. Faites le plein de vitamines
    • La vitamine C est indispensable au renouvellement des globules blancs. Vous la trouvez dans les légumes cru et les fruits par exemple
    • La Vitamine D On pense que la vitamine D joue un rôle important dans la régulation du système immunitaire, et peut potentiellement protéger des infections  mais aussi du cancer, de maladies cardiovasculaires et de maladies auto-immunes comme le diabète de type I . La supplémentation en vitamine D semble réduire l’incidence et les effets délétères de ces affections ou d’autres, telles que les infections aiguës des voies respiratoires inférieures, ainsi que la mortalité toutes causes confondues* elle se trouve les poissons gras comme le foie de morue, le maquereau, les sardines, le hareng, les anchois… L’exposition de 15 minutes par jour au soleil aide à fixer la vitamine D
    • Les Vitamines A et E se trouvent également dans l’alimentation et c’est la période idéale parce que la Vitamine A se trouve dans les citrouilles! Mais également dans la carotte, la patate douce, la citrouille, les épinards, les choux…. La Vitamine E se trouve dans les noix, les noisettes et les huiles végétales.
    • Le Zinc est impliqué dans le bon fonctionnement du thymus, l’organe à l’origine de la production des globules blancs et des anticorps. Vous le retrouverez dans le poisson, la viande, les oeufs, les fruits de mer (une carence peut exister chez les personnes Vegan à supplémenter)
    • Le Magnésium participe également à la production de globules blancs et se trouve dans les fruits secs et oléagineux
    • Le Fer, il est essentiel dans la fabrication des globules rouges qui transportent l’oxygène aux organes et participe à la régénération des lymphotytes. Vous les trouverez dans les viandes rouges, les épinards, les algues, légumes secs, les moules etc.. pour aider l’absoption prenez de la vitamine C en même temps. (Jus d’orange)
    • Le Sélénium avec la vitamine C à la régénération des cellules du système immunitaire, un grosse noix du Brésil sera suffisant pour un apport journalier.
  3. Faites du sport, sur Youtube il y a de nombreuses Vidéos pour vous aider à bouger que ce soit de la Zumba ou du Yoga vous trouverez votre bonheur j’en suis sûre! Ouvrez bien les fenêtre pour profiter de l’air frais
  4. Dormez bien: Essayez de garder une routine et ne restez pas éveillé toute la nuit à regarder Netflix. Faites de la méditation pour vous aider à dormir.

Votre peau et votre bien-être

Thé au citron

Si vous êtes stressé ou malheureux ceci va se refléter sur votre peau. (Voir nos articles sur les émotions et la peau), alors profitez de la technologie pour faire des Zooms ou Skype avec vos amis pour ne pas perdre le contact.

Pour la détente et le bien-être:

  • Prenez un bain le soir avec du sel d’epsom et diluez 5 gouttes d’huiles essentielle de Lavande Vraie dans de les huiles végétales de Jojoba ou Noix de Coco que vous ajouterez aussi à l’eau du bain.
  • Enveloppez vous dans un bon linge chaud et mettez vous en pyjama.
  • Appliquez un masque sur le visage pendant 10 minutes en écoutant un peu de musique douce dans une pièce aromatisé par un diffuseur d’huiles essentielles pour la détente.
  • Buvez une bonne tisane avec du miel de Manuka, Gingembre et Citron

Essayez quelque chose de nouveau!

Trio

Profitez de ce moment pour commencer une nouvelle routine de soins naturels pour votre visage. (Vous pouvez commander nos produits par Internet!) Trois produit suffisent pour commencer.

Vous pouvez également commander nos trios

Il arrive que parfois la peau s’empire avant d’aller mieux et peut prendre 28 jours, parfois plus pour s’équilibrer. Vous verrez votre peau va adorer sa nouvelle routine.

Faites du rangement!

  • Videz les armoires! Si vous n’avez pas porté l’habit ces deux dernières année ou qu’un objet ne vous procure pas de plaisir mettez les de côté pour les donner à la croix-rouge ou Emmaüs. Et oui ça fait du bien!
  • Mettez de l’ordre dans votre tête, définissez vos objectifs, vos désirs et écrivez les. Visualisez où vous aimeriez être dans 1 année, dans 5 ans. La pensée positive est un vrai moteur.

En mettant tout ça en place vous verrez les 10 jours vont très vite passer! Rien ne vous empêche et d’ailleurs je le recommande de faire tout ceci en dehors d’une quarantaine!

Courage et mes pensez sont avec vous tous, il faut se soutenir. Si vous connaissez quelqu’un en isolement ou en quarantaine, déposez leur quelque chose qui leur ferait plaisir!

Source:

*OMS: Supplémentation en vitamine D visant à améliorer les effets du traitement chez les enfants atteints d’infections respiratoires

Help, mon baume est granuleux!

Help, mon baume est granuleux!

Vous venez de fabriquer un magnifique baume ou vous avez achetez un baume, vous vous réjouissez de l’appliquer sur votre peau et à votre plus grande surprise il est devenu tout granuleux….

Est-ce qu’il a été contaminé? Est-ce que c’est de la moisissure? Ne vous inquiétez pas ça n’est rien de grave, ce sont des cristaux d’acides gras. Bien que peu esthétique, ceci n’affecte en aucun cas la qualité et les bienfaits de votre baume. Ceci est dû à une cristallisation des acides gras lors d’un changement de température.

Voici deux cas de figure où ceci peut se produire, le premier cas est à la fabrication et le deuxième est lors de l’utilisation du produit.

Beurre de Karité Bio

Comment éviter les cristaux lors de la fabrication d’un baume?

Lorsque vous fabriquez votre baume vous allez utilisez divers ingrédients dont des beurres, des cires et des huiles. Chaque ingrédient à une différente température de fusion. Lorsque vous allez faire fondre tous les ingrédients dans un bain marie, les acides gras des différents ingrédients vont se mélanger et si il se refroidi pas de manière harmonieuse certains acides gras vont s’agglutiner et former ces fameux cristaux.

Les principaux ingrédients responsables sont le Beurre de Karité et le Beurre de Mangue. Voici la méthode pour éviter les cristaux.

Ma méthode:

  1. Commencez par faire fondre en premier les ou la cire
  2. Lorsqu’elle est presque liquide, ajoutez les beurres
  3. Quand ceux ci-sont presque liquide ajoutez les derniers ingrédients liquides
  4. Dès que tout est fondu retirez du feu
  5. Continuez à touiller et ajoutez les ingrédients sensibles à la chaleur (Huiles essentielles, Huiles végétales et/ou actifs)
  6. Touillez jusqu’à la trace (lorsque le baume commence juste à solidifier et que lorsque vous touillez la trace se voit
  7. Versez dans vos contenants
  8. Mettez au frigo voir au congélateur

Cette méthode n’est pas complètement infaillible mais dans 95% des cas c’est un succès!

Les cristaux se sont formés après quelques utilisations

Selon le type de baume, par exemple un baume à lèvres, il va être transporté sur soi. Vous allez allez dehors, ensuite au bureau ou dans les transports, puis à la maison par exemple. Dans chacun des endroits il y aura une mini variation de température. Votre baume va alors légèrement fondre, puis à nouveau se solidifier et de nouveau fondre etc etc… Ces différentes étapes vont alors être propices à la formation de cristaux.

Si il reste toujours à la maison et bien les variations climatiques en été peuvent être importantes par exemple et à nouveau des cristaux peuvent se former. Les cristaux peuvent également se former lors du transport lorsque votre produit est commandé en ligne et qu’il passe entre les mains de la poste!

Si ils vous dérangent vous pouvez à nouveau faire fondre votre baume et le mettre au frigo pour qu’il se solidifie uniformément.

Mais honnêtement laissez le tel qu’il est même avec ces « imperfections » il sera toujours aussi fabuleux pour votre peau!

Recette pour un baume protecteur (50g)

  • 7.5g Cire d’Abeille
  • 10g Beurre de Mangue
  • 15.4g Beurre de Karité
  • 10g Huile de Baobab
  • 6.5g Huile d’Avocat
  • 0.1g Tocopherol (Vitamine E)
  • 0.5g Huile essentielle de Lavande Vraie (10 gouttes)

Ce soin est idéal pour vos mains, si vous le trouvez trop dur ou trop mou adapté la quantité de cire d’abeille. Si vous voulez une option Vegan, choisissez la cire de Candelilla, elle est plus dense il vous en faudra environ la moitié moins pour la même solidification.

Fabriquez vos bombes pour le bain!

Fabriquez vos bombes pour le bain!

Vous avez certainement vu dans le commerce des bombes de bain, voici comment fabriquer les vôtres! L’avantage est de pouvoir utiliser des ingrédients qui sont également bénéfiques à la peau et pas uniquement pour le « fun ». Vous évitez ainsi certains ingrédients indésirables qui se trouvent parfois dans les bombes de bain. Les parfums synthétiques sont souvent utilisés dans la bombes du commerce, ceux-ci peuvent être irritants pour la peau.

De plus c’est une activité sympathique à faire lorsque le temps est maussade!

Les ingrédients choisis sont excellents pour votre peau!

  • le sel de mer ou sel d’epsom adoucissent l’eau pour diminuer le dessèchement causé par l’eau calcaire, il aide également lors de courbatures. Grâce à ses propriétés alcalinisantes, le bicarbonate permet également d’adoucir l’eau du bain et soulage les peaux irritées. Le bicarbonate a également la propriété de détendre le corps et de diminuer le stress accumulé par une dure journée de travail.
  • L’acide citrique est l’agent acide du jus de citron, elle peut picoter les mains si vous avez des plaies. Dans ce cas, utilisez une paire de gants. L’acidité est neutralisée au contact de l’eau chaude et du bicarbonate de soude. Elle permet à la bombe d’être effervescente.
  • Fécule de mais laisse un toucher soyeux à la peau
  • Beurres, huiles végétales ou le Beurre Unique sont émollients et prendront soin de votre peau en renforçant la barrière lipidique.
  • Les huiles essentielles peuvent être choisies selon l’effet désiré ou alors si vous utilisez les bombes pour de jeunes enfants vous pouvez les omettre.

Recette:

  • 225 g de Bicarbonate de Soude
  • 110g Acide Citrique
  • 110g Sel d’Epsom ou sel de mer
  • 110g Fécule de Mais Bio
  • 30g d’Unique (ou autre beurres et huiles)
  • 10g Hydrolat de Fleur d’Oranger ou à choix (à utiliser en spray pour éviter l’effervescence)
  • 1g d’huiles essentielles (selon votre désir)
  • un moule à cupcake ou moule pour bombes de bain

Il est possible de faire des variations et décorer vos bombes de pétales de fleurs séchées (Rose, lavande, fleurs de soucis), ou d’insérer un objet « surprise » au centre de la boule ! Laissez aller votre imagination!

Pour la couleur vous pouvez ajoutez quelques gouttes de colorant alimentaire ou de la poudre MICA.

Les étapes à suivre pour fabriquer vos bombes de bain

  1. Préparez tous les ingrédients dont vous aurez besoin.
  2. Mettez en premier dans un grand bol le sel d’epsom, l’acide citrique, la fécule de Mais et la bicarbonate.
  3. Ajoutez maintenant les ingrédients « liquides ». Nous utilisons notre beurre unique pour nos bombes mais vous pouvez utiliser les huiles ou beurres que vous préférez.
  4. Ajoutez les huiles essentielles
  5. Mélanger rapidement pour que le liquide soit entièrement mélangé avec les ingrédients secs
  6. Ajoutez l’hydrolat en vaporisant légèrement la mixture. Mais attention mélangez vite pour que ça l’effervescence ne commence pas! Je recommande environ 10g mais ils se peut que vous en ayez besoin de plus.
  7. Votre mélange est prêt lorsque vous pouvez serrez le mélange dans vos mains et qu’il reste compact.
  8. Pressez fermement la poudre dans les moules. Si vous choisissez de faire des bombes utilisez des moules ronds. Démoulez les boules délicatement et placez les sur un plateau, le démoulage des bombes n’est pas facile. Il faut qu’elles soient très compactée pour qu’elles ne se cassent pas. Pour vous faciliter la vie optez plutôt pour les moules en silicones plutôt que les boules.
  9. Placez vos création au congélateur pour 24h si vous avez de la place ou laissez sécher 48h
  10. Vous pourrez ensuite profiter d’un moment de détente et soigner votre peau en même temps!

Le choix des huiles essentielles

Senteur des huiles essentielles

Fonction détente anti-stress: Lavande Vraie, Petit Grain Bigarade, Camomille Romaine et Ylang Ylang

Fonction détente musculaire: Le romarin à camphre, la lavande Vraie, Ravintsara à cinéole et Eucalyptus citronné

Fonction sommeil: Marjolaine, Mandarine, Orange douce, Petit Grain Bigarade et Valériane

Attention: Utiliser les huiles essentielles avec précaution, n’est pas recommandé chez les femmes enceintes ou les enfants de moins de 3 ans. Si vous avez des problèmes de santé consultez un aromathérapeute.

Faites vous plaisir ou offrez vos bombes de bain à vos proches!

Comment prendre soin de son tatouage naturellement?

Comment prendre soin de son tatouage naturellement?

Vous venez de faire votre tatouage, vous avez bravé la douleur et vous voilà avec votre tattoo tout frais emballé dans du cellophane. Vous êtes content du résultat (en tout cas je l’espère..) et vous voulez qu’il reste aussi beau qu’au premier jour, voici mes astuces naturelles.

Chaque tatoueur a sa crème favorite en règle générale le bepanthène et son protocole qu’il propose à ses clients. Le but des soins est de prévenir les infections et de préserver la beauté de l’oeuvre qu’il a marqué sur votre peau lors de la cicatrisation.

Première étape: Nettoyer la peau

Le cellophane est là pour protéger la peau le temps de rentrer à la maison parce qu’elle est à vif. Gardez le pendant environ 4 heures sur la peau et ensuite vous pouvez l’enlever. Lavez vous bien les mains avant de manipuler le pansement! Rincez ensuite le tattoo avec un peu d’eau tiède.

En effet c’est un peu désagréable…. ne le mettez pas sous le jet direct du robinet.

Choisissez un savon surgras doux faites mousser dans vos mains et passez sur le tatouage délicatement sans frotter. Vous pouvez utiliser d’ici un ou deux jour un éponge Konjac pure si certains résidus d’encore sont encore un peu tenace mais tout en délicatesse!

Deuxième étape: Séchage de la peau

Je doute que vous auriez envie de le frotter étant donné que la zone est sensible. Même une ou deux semaines plus tard il faut éviter de frotter pour ne pas faire décoller les débuts de cicatrisation et cela risque de faire partir l’encre trop vite et faire des « trous » dans le tatouage.

Prenez un T-shirt en coton et tapotez la zone pour sécher, le T-shirt est plus doux qu’un linge. Il va de soit que ça doit être un T-Shirt propre!

Troisième étape le soin cicatrisant et hydratant

Les tatoueurs optent pour la bepenthène qui est une crème cicatrisante et anti-bactérienne. Elle est la crème de choix parce qu’elle est reconnue comme soin thérapeutique. Mais il y a des solutions naturelles très efficaces que vous pouvez utiliser.

Les huiles végétales vont aider votre peau à réparer la peau endommagée et reconstruire sont film lipidique. Le processus de cicatrisation sera facilité. Le soin déjà prêt à l’usage que je recommande est le Beurre Calme de la marque M&O Naturel. Il contient des huiles essentielles aux propriétés anti-inflammatoires, anti-bactériennes et cicatrisantes. Appliquez ce soin 2 à 4 fois par jour, voir plus souvent si ça vous démange.

Vous pouvez aussi créer votre propre soin, je vous donne une recette ci-dessous!

Processus de cicatrisation

La cicatrisation du tatouage va être progressive au cours des prochaines semaines, jusqu’à ce que des croûtes se forment et tombent! Je précise tombent! Parce que votre tatouage va gratter et vous allez être tenté d’enlever les croûtes! Ceci pourrait affecter la qualité du tatouage cicatrisé alors retenez-vous!

Lors de mon dernier tatouage, j’ai eu une réaction assez étrange, je pense que mon corps réagissait aux encres par une mini réaction inflammatoires bien après que les croûtes soient tombées. Des petites boules ou enflures sont apparues sous la peau sous certaines zones du tatouage, et c’était assez désagréable, ça démangeais. J’ai continué à utiliser le beurre calme et finalement c’est parti après deux semaines.

Précautions à prendre

  • Ne pas prendre de bain prolongé ou aller vous baigner dans la piscine, lac ou mer avant la fin de la cicatrisation. Vous risquez des infections et également affecter la couleur et l’intensité des pigments
  • N’exposez pas votre tatouage au soleil, couvrez le avez des habits foncés et restez à l’ombre. Une fois le tatouage cicatrisé mettez de la crème solaire pour maintenir l’éclat de votre tatouage. Le rayons UV ont tendance à détruire les pigments du tattoo.
  • Mettez des vêtements propres et amples pour éviter d’irriter la peau tatouée. Évitez les articles moulants ou serrés au niveau tatouage, surtout au début. En cicatrisant, votre peau relâchera du plasma et de l’encre, ce qui pourrait la faire adhérer à vos vêtements. Ces articles vous feront mal lorsque vous les enlèverez et pourraient arracher les croûtes qui se formeront. Ceci n’est sas toujours évident selon l’endroit tatoué. Si les habits se sont collés au tatouage:
    • Mouillez l’habit pour pouvoir gentiment le retirer du tattoo.
    • Laissez ensuite à l’air libre pour qu’il sèche et appliquez à nouveau votre soin.
  • Evitez l’effort physique dans les premiers jours après votre tatouage, si vous transpirez abondamment vous risquez de faire « sortir »les pigments du tatouage. Selon les zones du tatouage il vaux mieux limiter les mouvements qui vont trop l’étirer par exemple le coude et faire des altères.
  • Optez pour de vieux pyjamas et draps propres au cas où votre peau relâche du plasma et de l’encre. Ce mélange coloré va tacher!

Attention

Si votre tattoo est très rouge, enflammé, purulent ou vous avez de la fièvre consultez votre médecin. Une crème antibiotique pourrait être nécessaire.

Recette pour un soin cicatrisant

  • 63% Beurre de Karité désodorisé
  • 27% Huile de Noix de Coco
  • 6.7% Huile de Nigelle
  • 2% Huile de Chanvre
  • 0.5% HE Tea Tree
  • 0.5% HE Lavande Vraie
  • 0.3% Vitamine E

Méthode de fabrication:

  • Faire fondre le beurre de Karité et l’huile de Coco au bain marie
  • Une fois fondu retirer du feu et ajouter les huiles végétales de Nigelle et Chanvre
  • Laisser refroidir quelques minutes et ajoutez les huiles essentielles et la vitamine E.
  • Verser le tout dans un pot et mettez au frigo

Tout ce que vous ne savez pas sur les lèvres !

Tout ce que vous ne savez pas sur les lèvres !

Quelles soient pulpeuses, maquillées, sèches ou fines, les lèvres ont plusieurs rôles que nous ne connaissons pas forcément. Souvent nous les observons simplement de l’extérieur, c’est ce qui nous motive à plonger ou non sur notre baume fétiche ou notre rouge à lèvres glamour.

Penchons-nous un peu plus sur cette partie de notre visage, vous voulez bien ?

Premièrement, nous ne pouvons passer à côté du fait que sans les lèvres, la communication verbale serait bien difficile. Ouvrir ou fermer la bouche ne serait pas possible. Avoir une élocution parfaite de certaines consonnes comme b, f, m, p, v et w sans nos lèvres si précieuses serait donc impossible !

Mais la communication ne s’arrête pas à notre faculté de parler, mais se poursuit avec nos expressions, nos émotions qui se reflètent dans notre visage. Ainsi une mine déconfite triste et morose se traduit par des lèvres relâchées et tirant vers le bas alors que la joie se dessine grâce à un sourire radieux !

En restant dans la relation entre les individus, les lèvres ont une connotation charnelle et séduisante. Des lèvres gourmandes qui invitent au baiser romantique… ou plus si affinité. Pour couper toute envie de déraper dans un scénario croustillant pour la fin de cet article, je précise également que les lèvres constituent une barrière contre les fuites de salive… nous évitant ainsi de baver devant l’être aimé ou convoité… bref. Je m’égare ! 😉

Vous l’aurez compris, les lèvres sont multifonctionnelles.

D’un point de vue anatomique, elles sont composées de quatre différentes couches. De l’intérieur vers l’extérieur, on retrouvera : La Muqueuse, la couche sous-muqueuse, la couche musculaire et la peau. Parmi elles, les nerfs et les vaisseaux sanguins sont présents. Que cela soit pour la lèvre supérieure ou la lèvre inférieure, on peut distinguer deux parties : la zone cutanée et la zone de muqueuse. La muqueuse intérieure sécrètent des agents antibiotiques naturelles qui maintient un climat sain à l’intérieur de la bouche.

Anatomie des lèvres (source Aesthetics Journal)

1-Philtrum
2- Crête philtrale
3- Jonction cutanée-muqueuse
4- Arc de cupidon
5- hemi-lèvre supérieure gauche
6- Commissure labiale
7- Fente orale
8- Vermillon ou « lèvre rouge »
9- « Lèvre blanche »

Comment prendre soin de ses lèvres ?

Vous connaissez tous le baume à lèvres, et souvent vous en raffoler. Par cet article, je tenais à affiner les connaissances afin que vous puissiez gagner en autonomie dans vos soins.

Avant d’agir de l’extérieur avec l’application d’un baume par exemple, il y a lieu de se demander si son hydratation est optimale. Ainsi, des lèvres sèches ou gercées reflètent souvent un manque d’hydratation en eau (que l’on ne boit pas assez) ou en acides gras (huiles de bonne qualité pressées à froid, petits poissons gras, oléagineux, …).

Aussi surprenant que cela puisse être, la santé des lèvres est étroitement liée à la santé des intestins et du tube digestif dans sa globalité. Selon la naturopathie, un problème survenant aux extrémités du tube digestif (irritations, lésions, brûlures, dermatoses, …) est un signe incontournable d’une muqueuse irritée sur toute la longueur du tube. Pour pouvoir la soigner, il convient d’adapter son alimentation avec des aliments qui n’irritent pas la muqueuse et de privilégier les légumes cuits à la vapeur douce, diminuer les céréales (surtout les céréales raffinées) et boire du bouillon d’os riche en collagène (c’est un délice lorsqu’on le mijote avec Amour !).

Vous êtes davantage efficaces lorsque vous cumuler les approches thérapeutiques ! Boire en suffisance (de l’eau, pas du prosecco !), augmenter les acides gras, privilégier les légumes cuits et les céréales non raffinées, et boire une tasse par jour de bouillon d’os… Vous ajouter un super baume à lèvres Kiss de M&O Naturel et le tour est joué !!!!

Des bisous à toutes, avec le sourire !

Professionnelle de la dermo-cosmétique naturelle, Lise Jeanbourquin mère de 3 enfants est également thérapeute en Fleurs de Bach, aromathérapie et psycho-kinésiologie.

 

 

Comment préparer sa peau à la saison froide?

Comment préparer sa peau à la saison froide?

Les arbres commencent à changer leurs robes pour des tons plus chatoyants allant du rouge au brun, en passant par le jaune, les saveurs dans nos assiettes font la part belle aux champignons et autres courges, le temps valse entre les temps d’été indien et les vents rafraîchissants qui annoncent malgré tout le froid de l’automne et de l’hiver…

Du côté de la météo du cœur, les émotions évoluent au fil des jours, laissant parfois la mélancolie parler… J’aime l’automne, la douceur du froid qui donne envie de se balader avec sa petite laine dans les feuilles tombées au sol, et de revenir dans ma maison, en famille pour des moments de cocooning tendres et tranquilles… Ah l’automne…

L’automne amorce l’hiver en douceur. Et si nous en profitions pour accompagner notre peau vers les froids plus secs afin qu’elle ne soit pas brutalisée subitement ?

Que se passe-t-il au niveau de la peau lorsqu’il fait froid ?

La peau est le plus grand organe du corps humain. Elle a un rôle important dans la thermo-régulation de l’organisme.

Lorsqu’elle est exposée au froid, les petits vaisseaux qu’elle contient se rétractent impliquant une moins bonne irrigation. Le vent quant à lui va avoir un effet asséchant sur la peau, voire décapant. Il ne sera donc pas rare de voir la peau s’écailler (parfois même avec des squames), tirailler et être sensible. Cette sécheresse est expliquée car les acides gras de la peau se modifient lorsqu’il fait froid.

Plus concrètement, comment dois-je soigner ma peau durant cette transition ?

Pour le visage, nous conseillons une routine journalière avec un nettoyage/démaquillage avec du liniment, un rééquilibrage du pH avec un hydrolat choisi en fonction de votre type de peau puis de terminer le soin quotidien avec votre sérum aux huiles végétales habituel. Cependant, il convient d’intégrer une exfoliation régulière (une fois par semaine), suivie d’un masque doux. Afin de limiter le nombre de petites peaux mortes et de soigner en profondeur les couches de la peau.
Petit à petit, vous pouvez intégrer de l’huile végétale de macadamia à votre routine. Pour commencer, un jour sur trois à titre de 50% sérum habituel 50% huile de macadamia. Puis en fonction de l’arrivée du froid et des réactions cutanées, augmenter peu à peu les quantités.

Au niveau du corps, les gommages peuvent s’avérer très efficaces pour accompagner convenablement la peau. Avec différents sels, ou même du sucre pour les plus gourmands, exfoliez la peau en douceur juste avant de prendre votre douche. Soyez vigilants à toujours mélanger vos grains avec de l’huile végétale ou même du beurre (Karité, coco), afin de ne pas trop décaper la peau.

Songez à toujours bien nourrir la peau après vos douches : avec une huile végétale légère comme l’huile pour le corps « La Naturelle » puis ponctuellement avec des huiles végétales plus riches comme le beurre (karité, cacao, coco) ou les huiles végétales de macadamia, bourrache, chanvre ou onagre.

Pour se faire plaisir, on peut imaginer des huiles essentielles pour accompagner nos soins, aux notes douces et épicées : patchouli, vanille, cardamome, bois de santal,… attention toutefois si votre cœur vous mène vers les huiles essentielles de cannelle écorce ou de girofle car elles sont très irritantes pour la peau et pourraient vous brûler. Optez pour un dosage de 1% sur la totalité de votre préparation pour être sûr. Vous pouvez également choisir « La gourmande » aux senteurs de Lavande Vraie, Jasmin et Vanille.

D’un point de vue émotionnel, un petit mélange d’huile essentielle à respirer (aromastick) peut tout à fait vous accompagner et vous faire gagner en sérénité.

Pour un aromastick lumineux et envoûtant :

  • 20 gouttes d’huiles essentielles pour imbiber le coton
  • 13 gouttes HE mandarine
  • 5 gouttes HE orange douce
  • 1 goutte HE cannelle écorce
  • 1 goutte HE Girofle

Bel automne à vous !

Professionnelle de la dermo-cosmétique naturelle, Lise Jeanbourquin mère de 3 enfants est également thérapeute en Fleurs de Bach, aromathérapie et psycho-kinésiologie.