Sélectionner une page
Soignez votre Psoriasis naturellement!

Soignez votre Psoriasis naturellement!

Psoriasis

Le psoriasis n’est pas contagieux c’est un processus inflammatoire dont la cause est encore peu connue.

Le psoriasis touche environ 1.5 à 3% de la population dans tous les groupes ethniques et hommes ou femmes de manière égale. Maladie chronique, complexe, elle peut en effet apparaître sous plusieurs formes d’un patient à l’autre ou s’exprimer différemment pour un même patient tout au long de sa vie.

Il n’existe pas un, mais des psoriasis chaque forme est plus ou moins gênante, et nécessite un traitement adapté.

  • le psoriasis en plaques (aussi appelé psoriasis vulgaire)
  • le psoriasis en gouttes
  • le psoriasis pustuleux
  • le psoriasis érythrodermique.(forme généralisée)

Localisations variables:

  • Le psoriasis de l’ongle
  • Le psoriasis du cuir chevelu
  • Le psoriasis du visage
  • Le psoriasis inversé ou psoriasis des plis
  • Le psoriasis des muqueuses

Le psoriasis en plaques (aussi appelé psoriasis vulgaire)

Le psoriasis en plaques est la forme de psoriasis la plus fréquente. Elle représente plus de 80 % des cas. Elle se traduit par des plaques rouges, bien délimitées et épaisses, recouvertes de squames épais et nacrés.. Les zones de prédilection sont le cuir chevelu, les coudes et les genoux, ainsi que le bas du dos, le plus souvent de manière symétrique à droite et à gauche du corps. Lorsque les squames tombent, la peau peut être à vif et saigner légèrement. Les lésions ne grattent pas ou peu et touchent rarement le visage.

Le psoriasis en plaques évolue par poussées, entrecoupées de rémissions. La fréquence et la durée de ces poussées est imprévisible. Elles sont le plus souvent provoquées par des facteurs dits environnementaux. Chaque poussée peut toucher une région différente du corps.

Le diagnostic est moins évident lorsque les plaques sont en voie de guérison. De la forme d’un anneau (guérison centrale, persistance d’un cercle rouge), elles peuvent être confondues avec une mycose par exemple.

Le psoriasis en gouttes

Les plaques, qui apparaissent brutalement, sont nettement plus petites, disséminées sur le corps et ressemblent à des gouttes d’eau. Cette forme de psoriasis est rare (moins de 10 % des cas) et apparaît le plus souvent chez les enfants et les adolescents, sous forme de petites plaques très nombreuses (de diamètre inférieur à un centimètre). Les lésions se trouvent essentiellement sur le tronc, plus rarement sur les bras et sur les jambes. Le psoriasis en gouttes évolue parfois vers la forme en plaques mais régressent en général spontanément. Il apparaît le plus souvent après une infection à streptocoques (par exemple une angine).

Elle peut être confondue avec une éruption infectieuse (varicelle, syphilis secondaire) ou encore avec des piqûres d’insecte multiples.

Le psoriasis pustuleux

Il est caractérisé par l’apparition de minuscules pustules sur des plaques rouges. Ces pustules ne contiennent pas de microbes: elles sont liées à l’intensité de l’inflammation.

On distingue :

  • La forme localisée, qui atteint uniquement les paumes des mains et/ou les plantes des pieds (pustulose palmo- plantaire).
  • La forme qui touche le bout des doigts, avec des pustules qui se renouvellent constamment (acrodermatite continue de Hallopeau).

Le psoriasis érythrodermique (forme généralisée)

Elle peut toucher l’intégralité de la surface de la peau sous forme de pustules disséminées sur des zones rouges et irritées (psoriasis pustuleux de von Zumbusch). Elle s’accompagne toujours de fièvre et de frissons. Cette forme généralisée de psoriasis, très rare, est grave et doit être traitée rapidement.

Selon la localisation du Psoriasis il prend une apparence particulière

Le psoriasis inversé ou psoriasis des plis

Cette forme particulière, également nommé psoriasis inversé, touche les zones de flexion : aine, aisselles, plis des coudes et genoux, etc. Les plaques sont peu squameuses et le diagnostic est difficile lorsqu’elles sont limitées aux plis, pouvant être confondues avec des lésions d’intertrigo.

Le psoriasis de l’ongle (Unguéal)

Ce psoriasis concerne environ 50% des patients. Il est plus souvent associé au rhumatisme psoriasique. Cette localisation peut prendre diverses formes: petites dépressions sur la surface de l’ongle (ongle en “dé à coudre”), décollement, “tâche d’huile” (tâche de couleur saumon qui transparaît sous l’ongle), épaississement ou apparition de stries (dystrophie de l’ongle). Cette dernière forme est souvent diagnostiquée, à tort, comme une mycose de l’ongle. Le psoriasis unguéal est particulièrement gênant tant sur le plan esthétique que fonctionnel. Ainsi, lorsque l’ongle devient friable, attacher un simple bouton de chemise devient parfois impossible… Le psoriasis des ongles est aussi difficile à traiter

Le psoriasis du cuir chevelu

Comme pour le psoriasis vulgaire, l’atteinte du cuir chevelu se caractérise par des plaques rouges surmontées d’épaisses squames blanchâtres. Ces lésions entraînent démangeaisons, desquamation sous forme de grosses pellicules et parfois même saignements. Les plaques sont en général épaisses, pouvant former une véritable carapace sur le cuir chevelu. Le psoriasis du cuir chevelu peut être confondu avec une dermite séborrhéique, cette affection pouvant entraîner les mêmes signes.

Le psoriasis du visage

Ce psoriasis atteint la lisière du cuir chevelu, les ailes du nez et les “plis d’amertume”. Cette localisation visible du psoriasis est souvent très difficile à vivre. La peau du visage est souvent particulièrement fragile. Ici aussi les traitements locaux doivent être maniés avec prudence.

Le psoriasis des muqueuses

Cette forme de psoriasis est moins fréquente que les autres localisations. Elle peut atteindre la bouche, au niveau de la langue et de l’intérieur des joues, ainsi que les muqueuses génitales (gland, vulve, vagin). Dans ce cas, le psoriasis peut provoquer un handicap dans la vie sexuelle. Les relations sexuelles sont déconseillées en période de poussée, afin d’éviter des microtraumatismes qui pourraient aggraver les symptômes. S’il n’est pas gênant, le psoriasis des muqueuses ne justifie pas de traitement.

Diagnostique

Au vu des différentes présentations du Psoriasis il est important d’avoir un diagnostic d’un dermatologue pour ne pas le confondre avec un autre problème de peau.

La cause

La cause est encore inconnue mais on sait que c’est un processus inflammatoire aigu avec une hyperprolifération de l’épiderme, des tissus vasculaires, fibroblastes avec une accélération de la desquamation et réparation du derme. La migration vers le derme passe de 28 jours à 4-8 jours.

Il semblerait selon les recherches qu’il y aurait une prédisposition génétique (Ortonne JP, BR Dermatology 1999; Suppl 54)

Traitements

Lors de cas moins sévères (plaques chroniques couvrant moins de 20%) il est possible de soigner le psoriasis naturellement ou être un complément à d’autres traitement systémiques.

Avec l’aromathérapie en application cutanée on peut travailler sur les bienfaits psychologiques et physiologique de la maladie.

Le rôle du traitement sera de diminuer l’inflammation, réduire le temps de migration des cellules et de l’hyper kératinisation de la peau.

La première étape est l’utilisation du Gel d’Aloe véra natif qui a montré être efficace dans 83% des patients contre 6.6% utilisant un placebo.

Les huiles végétales

  • Huile de Bourrache
  • Huile d’Onagre
  • Huile d’Avocat
  • Huile de Jojoba
  • Huile de Tamanu
  • Macérat de Calendula

L’efficacité du traitement dépend de la qualité des huiles. Achetez les vôtres ici

Hydrolats

En particulier recommandés lors d’irritations du cuir chevelu:

Huiles essentielles:

  • Achillea Millefolium (L’Achillée millefeuille)
  • Boswellia Carterii (Encens)
  • Chamaemelum nobile (La camomille romaine)
  • Cistus ladaniferus (Ciste Ladandifère)
  • Commiphora myrrha var.molmol (huile essentielle Myrrhe amère de qualité pharmaceutique)
  • Cympopogon martini ( Palmarosa)
  • Helichrysum italicum (Hélichryse italienne)
  • Lavandula Angustifolia (Lavande Vraie)
  • Matricaria recutita (Camomille Vraie)
  • Pelargonium Graveolens (Géranium Rosat)
  • Pogostemon Cablin (Patchouli)
  • Rosa Centifolia (Rose Centifolia)
  • Santalum album (Santal Blanc)

 

Formule huile de Bain pour psoriasis ou dermatites

  • Huile d’Onagre 8.5 ml
  • Huile de Jojoba 30ml
  • Huile d’Avocat 10ml
  • Huile essentielle d’ Encens 0.25 ml
  • Huile essentielle de Lavande Vraie 0.5ml
  • Huile essentielle de Camomille Vraie 0,5ml
  • Huile essentielle de Géranium Rosat 0.25 ml

Suffit pour environ 5 bains, masser la peau dans le bain pour enlever les peaux mortes. Attention le bain peut être glissant

Et vous, avez-vous trouvé des astuces pour soigner votre Psoriasis?