L’hypothyroïdie d’Hashimoto et la peau

L’hypothyroïdie d’Hashimoto et la peau

Lors de mes consultations et à la boutique je me rends compte que vous êtes nombreux et nombreuses à souffrir de l’hypothyroïdie de Hashimoto et un des symptômes est la peau sèche et les cheveux cassants. Ma fille a également été diagnostiqué avec cette maladie lorsqu’elle avait 10 ans, c’est à ce moment que j’ai commencé à faire plus de recherches sur cette maladie.

Alors c’est quoi au juste l’hypothyroïdie (ou thyroïdite) d’Hashimoto?

D’origine auto-immune, la maladie de Hashimoto est une forme d’hypothyroïdie peu connue. Elle est pourtant fréquente, et touche majoritairement les femmes. La thyroïdite de Hashimoto doit son nom à Hakaru Hashimoto, le médecin japonais qui a, le premier, décrit cette maladie au début du XXe siècle. 

Diagnostique et fréquence de la maladie

Sa prévalence dans les études cliniques est variable et dépend des critères utilisés pour la définir, de la population étudiée, ainsi que de l’apport alimentaire en iode, différent selon les régions. Dans l’étude de Whickham en Angleterre, 2,8% des hommes et 7,5% des femmes avaient une TSH supérieure à 6 mU/l, atteignant même 24% des femmes de plus de 60 ans.

Chez les enfants elle représente une fréquence de 1,2 % et également plus élevé chez les filles principalement diagnostiquées entre 11 et 18 ans.¹

Symptômes adultes

  • Fatigue
  • Frilosité
  • Peau sèche, cheveux/ongles cassants
  • Bradycardie, Hypertension diastolique
  • Ralentissement psychomoteur, dépression
  • Prise de poids / oedèmes
  • Constipation
  • Hyporéflexie
  • Myalgies /arthralgies
  • Troubles du cycle

Symptômes chez les enfants:

¹

Chez ma fille j’avais aussi remarqué une légère prise de poids et également la frilosité (ces mains étaient toujours froides)

Facteurs de risques:

Les facteurs associés à un risque augmenté d’hypothyroïdie sur maladie de Hashimoto sont l’âge, le sexe féminin, l’apport alimentaire en iode et probablement certains gènes HLA. La présence d’autres maladies auto-immunes, chez la personne ou dans la famille, augmente également la susceptibilité à l’hypothyroïdie d’origine auto-immune.

Traitement

Le traitement est médicamenteux avec de l’hormone thyroïdienne de synthèse, ce traitement est à vie et doit être adapté selon les étapes de la vie et des prises de sang régulières sont nécessaires pour optimiser le dosage des médicaments.

La peau et les cheveux:

La plupart des personnes ont la peau sèche mais il arrive que parfois ça soit plutôt de l’acné. Les cheveux peuvent devenir secs et cassants. Parfois le cuir chevelu est irrité et vous avez plus de pellicules. Les ongles sont également plus cassants

La nutrition

La nutrition a un rôle primordial pour diminuer les symptômes de la maladie de Hashimoto et également pour votre peau, cheveux et ongles. Plusieurs recherches ont mis en évidence l’impact des aliments sur le tube digestif. Ils peuvent provoquer une inflammation qui aggrave toutes les maladies auto-immunes.

Il convient de tout d’abord éliminer le gluten et les produits laitiers qui sont les principaux allergènes. Il faut également optez pour les aliments bio et non transformés (pâtisseries, repas déjà préparés). Ces éléments sont un bon départ pour vous aider à retrouver un meilleur équilibre. La maladie d’Hashimoto ne se déclenche pas d’un jour à l’autre et l’inflammation de votre tube digestif ne se fera pas non plus d’un jour à l’autre. Il faut vous donner le temps.

Choisissez également les gélules de bourrache et d’onagre pour la santé des cheveux et de la peau 

Attention aux compléments alimentaires

Comme je le dis souvent ça n’est pas parce que c’est naturel que c’est « inoffensif », certains compléments peuvent aggraver la situation comme:

  • le thé vert (trop riche en aluminium déjà)
  • l’acai
  • l’astragale
  • la réglisse
  • et d’autres

Mieux vaut s’abstenir pour éviter d’augmenter votre réaction auto-immune. Toujours demander conseils à un professionnel avant d’utiliser des plantes

Les cosmétiques conventionnels et Hashimoto

Il vous faut abandonner tous les cosmétiques conventionnels! Voici pourquoi:

Ils contiennent de nombreux perturbateurs endocriniens!!! Surtout quand vous les additionnez:

  • dentifrice
  • crèmes pour le visage
  • déodorants
  • maquillages
  • etc

La cosmétique naturelle est la meilleure amie d’Hashimoto!

En parallèle à vos adaptations alimentaires il vous faut soigner votre peau pour qu’elle puisse au mieux rétablir son hydratation. Elle est déficiente en acide gras probablement causé par une possible inflammation de l’intestin qui alors diminue l’absorption de certaines vitamines et acides gras. Il faut donner un boost à votre peau et cuir chevelu.

Je vous propose une formule pour un sérum que vous pourrez appliquer sur le visage, le cuir chevelu et les cuticules. 

Sérum anti-sécheresse multi-usage

  • Huile de Baobab 38.6%
  • Huile d’Argan 12.9%
  • Huile de Bourrache 16.6 %
  • Huile d’Onagre 11.6 %
  • Huile de Pépins de Raisins 11.6%
  • Huile de Grenade 6.8%
  • Bois de Hô 0.4% (8 gouttes pour 100ml)
  • Camomille Noble 0.4% (8 gouttes pour 100ml)
  • Géranium rosat 0.4% (8 gouttes pour 100ml)
  • Lavande Vraie 0.4% (8 gouttes pour 100ml)
  • Vitamine E 0.3% (7 gouttes pour 100ml)

Vous pouvez également utiliser ce soin sans huiles essentielles et n’oubliez pas que parfois il peut y avoir un effet rebond ou la peau empire avant d’aller mieux. Persévérez et ne soyez pas tenté d’utiliser des crèmes conventionnelles en plus. La peau va trouver son équilibre et ceci peux prendre en tout cas 28 jours et parfois plus.

Source:

¹: REVMED: https://www.revmed.ch/RMS/2007/RMS-107/32218