Prendre soin de la peau métisse et noire

Prendre soin de la peau métisse et noire

Les peaux noires et métisses doivent être bichonnées et les soins légèrement adaptés. Nous allons tout d’abord parlé du visage qui nécessite des soins différents au soins du corps et ensuite aborder les soins pour mettre en beauté votre peau du corps.

Les soins du visage

Les peaux noires ou métisses ont une particularité assez fréquente c’est d’être grasse et déshydratée. Les peaux noires principalement ont tendances à se déshydrater et devenir terne, principalement en hiver. L’erreur à ne pas commettre serait d’utiliser des beurres sur le visage qui seraient trop riche et risquent d’augmenter les imperfections.

Les huiles végétales sont le choix idéal parce que dans les crèmes il y a des émulsifiants qui peuvent également augmenter le risque d’occlusions. Il faut également boire suffisamment pour avoir une peau hydratée.

Il y a également parfois des soucis de taches causées par des cicatrices laissées par des boutons d’acné ou d’autres lésions. Ceci arrive lors du processus de cicatrisation où il y a une augmentation des mélanocytes.

Des soins contre les taches sont également bénéfiques dans ces cas, le sérum Tokyo appliqué sur les zones en question peuvent aider à diminuer l’hyperpigmentation. Ce sérum est assez riche il vaux mieux l’appliquer uniquement sur les taches et un autre sérum pour le reste du visage.

Les soins aux acides de fruits aident également à unifier le teint, le masque Bee Mine est particulièrement recommandé.

Le gel d’aloe vera est également votre allié grâce à sa forte teneur en acide salicylique qui va aider à enlever les peau mortes et atténuer les taches

La routine journalière

Matin

Sérum peau mixtes
  1. Liniment
  2. Hydrolat (Bleuet, Fleur d’Oranger ou Citron)
  3. Sérum adapté à votre peau soit le London ou le New York

Soir

  1. Liniment ou savon surgras
  2. Hydrolat de votre choix
  3. Gel d’aloe vera

Les soins ciblés, ce que j’appelle les petits plus

Prévention

Femme noire au soleil

Utilisez une protection solaire! Et oui même sur la peau noire et métisses! Certaines crème minérales ne conviennent pas aux peaux noire et métisses, c’est la catastrophe, ça fait virer la couleur de la peau au gris bleu!

Par contre UV Bio a un gel solaire à base d’huile de Karanja qui est transparent et absolument génial pour les peaux mixtes et noires. Sinon il y a l’alternative de l’huile de Karanja pure non reconnue comme filtre officiel mais qui offre une protection entre 25-30. C’est ce que j’utilise pour mes enfants et mon mari l’utilise également.

Si vous avez une cicatrice, appliquez de la protection 50 dessus pour diminer l’hyperprigmentation

Le blanchissement de la peau

J’étais encore naïve de penser que le blanchissement de la peau n’était plus pratiquée mais ceci se fait également encore beaucoup et je reçois par email des demandes. Les répercussions néfastes du blanchissement sont énormes à court terme et moyen terme. Je ne peux que vous recommander de ne pas utiliser de produits blanchissants mais de prendre soin de votre peau en lui apportant des produits adaptés pour une peau saine et rayonnante!

La peau du corps

La peau du corps a plutôt tendance à être sèche et sur le corps les beurres et huiles plus tropicales sont idéales. Ironiquement lorsque j’ai rencontré mon mari (avant notre immersion dans le monde des huiles végétales!) il utilisait un produit très répandu dans la communauté noire qui était au beurre de Cacao…. Mais finalement en regardant la composition c’était de loin pas ça…

Voici les ingrédients:  Theobroma Cacao (Cocoa) Extract, Mineral Oil (Paraffinum Liquidum), Microcrystalline Wax (Cera Microcristallina), Theobroma Cacao (Cocoa) Seed Butter, Dimethicone, Fragrance (Parfum), Tocopheryl Acetate, Beta Carotene (CI 40800), Zea Mays (Corn) Oil, Isopropyl Myristate, Benzyl Benzoate, Benzyl Cinnamate.

Le premier ingrédient est un extrait donc par le beurre de Cacao et ensuite, il y a de la paraffine, une cire synthétique, le beurre de Cacao, du silicone, un parfum, de la vitamine e synthétique, des beta carotène pour la couleur, huile de mais, un acide gras et des allergènes.

Bref tout ça résultait à une peau qui était sèche en permanence, c’était « une patine » brillante qui s’enlevait au courant de la journée sans soigner la peau.

Les beurres végétaux purs aident la peau à maintenir son hydration, le beurre de Karité étant excellent pour garder une peau souple et hydratée toute la journée.

Mon mari et mes enfants utilisent le beurre « unique » tous les jours. Sur une peau légèrement humide c’est encore mieux. Maintenant mon mari n’a plus besoin de ré-appliquer de beurre sur les mains plusieurs fois par jour, sauf en ce moment où il faut se désinfecter les mains très fréquemment.

Une de mes collègues qui a sa marque de cosmétiques « Nature et Tradition » à Abidjan a une chaîne YouTube avec quelques vidéos qui pourraient vous intéresser avec divers conseils

Avez-vous une routine qui vous convient? Quels sont vos beurres préférés?

3 étapes pour soigner vos cicatrices

3 étapes pour soigner vos cicatrices

Les cicatrices sont souvent inévitables mais on peut aider la cicatrisation pour qu’elle soit le moins visible possible. Elles sont parfois dues à des accidents, brûlures ou suite à une intervention chirurgicale.  Avec de la patience et en suivant les étapes que je vous propose vous pourrez améliorer l’aspect de vos cicatrices.

Vous pouvez également traiter des anciennes cicatrices mais le plus vite vous les soignez, meilleur sera le résultat.

3 étapes du processus de cicatrisation

Lorsque la peau a été endommagée que ce soit par un accident ou une chirurgie plusieurs étapes se passent avant une cicatrisation complète:

  • Phase inflammatoire: 

Tout de suite après la constitution de la plaie, les vaisseaux sanguins locaux se dilatent provoquant une augmentation de la perméabilité vasculaire et une fuite de plasma. Cette vasodilatation  est suivie peu après d’une vasoconstriction (les vaisseaux se referment) puis de la formation de caillots au fond de la plaie grâce notamment à l’action des plaquettes (coagulatrice), ce qui limite la perte de sang. Cette phase dure entre 1 et 4 jours et se présente par un érythème et un œdème.

  • Phase de Granulation:

Pendant cette phase, des cellules appelées fibroblastes (cellules du tissu conjonctif) apparaissent en grande quantité. Les fibroblastes produisent des grandes quantités de collagène, d’élastine et autres éléments du derme.  En même temps, les cellules qui tapissent l’intérieur des vaisseaux (cellules endothéliales) forment des bourgeons aux extrémités des capillaires lésés. Ces bourgeons dans le réseau de collagène en formation donnent à la plaie un aspect rouge et granuleux, d’où le nom de cette phase. Dure entre 4 et 15 jours

  • Phase d’épidermisation:

Les cellules épithéliales apparaissent et migrent au bord de la plaie. La plaie ainsi se contracte et se recouvre pour refermer la plaie par une cicatrice primaire dont le teint est proche de celui de la peau qui l’entoure. La formation de cette cicatrice s’achève environ 21 jours après le traumatisme ou la chirurgie.

Facteurs qui influencent la cicatrisation:

  • Prédisposition génétique
  • Couleur de la peau
  • Etat de santé
  • Localisation de la cicatrice
  • Hygiène de vie
  • Infection
  • la profondeur de la plaie ou l’étendue de la plaie

A quel stade intervenir pour une meilleure cicatrisation?

Dès le début mais à chaque stade il faut les soins adaptés. L’étape primordiale est de diminuer tout risque d’infection en gardant la plaie propre et protégée. Une infection peut prolonger le processus de cicatrisation et peut parfois nécessiter une intervention médicale. Lorsque la plaie n’est plus suintante et sèche vous pouvez être plus actif dans l’étape finale de la cicatrisation.

Pourquoi soigner sa cicatrice?

La nature est bien faite et le rôle principal des fibroblastes et des cellules épithéliales sont de fermer la plaie c’est une action fonctionnelle pour rétablir la barrière protectrice de la peau, mais c’est à vous ensuite de l’aider à former une cicatrice plus esthétique et également moins douloureuse.

Comment aider la cicatrisation?

  1. Stimuler la formation de collagène
  2. Diminuer la formation d’adhésion
  3. Limiter l’étirement de la cicatrice (limiter les mouvements selon la localisation de la cicatrice)
  4. Réduire le risque de cicatrices chéloïdes

Voici la solution naturelle en 3 étapes

  1. Appliquer du gel d’Aloe Vera pour une légère exfoliation du tissu cicatriciel
  2. Appliquer un sérum  aux huiles riches en vitamine E avec des acides gras aux propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes.
  3. Masser la cicatrice pendant 5 minutes au moins tous les jours pour diminuer le risque d’adhésions et aider le sérum à mieux pénétrer dans la peau

La formule que je vous propose est la suivante pour 30ml:

  • Huile d’Onagre 8 ml
  • Huile de Rose Musquée 6.7 ml
  • Huile de Baobab 6 ml
  • Huile de Macadamia 5 ml
  • Huile de Framboise 4 ml
  • Vitamine E 0.3ml

Vous pouvez y ajouter les huiles essentielles suivantes à un pourcentage d’environ 3% en total dans votre formule:

  • Hélichryse Italienne
  • Lavande vraie
  • Ciste ladanifère
  • Myrte vert

Si la cicatrice devient chéloïde (boursouflée) vous pouvez y ajouter de l’huile essentielle de Gaulthérie Couchée qui est riche en salicylate de méthyle permet de diminuer les fibres surabondantes qui donne l’effet boursouflé à la cicatrice.

Visitez notre boutique pour acheter les huiles pour créer votre formule ou achetez un sérum su mesure! Cliquez ici: www.moncosmetics.ch