Sélectionner une page
3 étapes pour soigner vos cicatrices

3 étapes pour soigner vos cicatrices

Les cicatrices sont souvent inévitables mais on peut aider la cicatrisation pour qu’elle soit le moins visible possible. Elles sont parfois dues à des accidents, brûlures ou suite à une intervention chirurgicale.  Avec de la patience et en suivant les étapes que je vous propose vous pourrez améliorer l’aspect de vos cicatrices.

Vous pouvez également traiter des anciennes cicatrices mais le plus vite vous les soignez, meilleur sera le résultat.

3 étapes du processus de cicatrisation

Lorsque la peau a été endommagée que ce soit par un accident ou une chirurgie plusieurs étapes se passent avant une cicatrisation complète:

  • Phase inflammatoire: 

Tout de suite après la constitution de la plaie, les vaisseaux sanguins locaux se dilatent provoquant une augmentation de la perméabilité vasculaire et une fuite de plasma. Cette vasodilatation  est suivie peu après d’une vasoconstriction (les vaisseaux se referment) puis de la formation de caillots au fond de la plaie grâce notamment à l’action des plaquettes (coagulatrice), ce qui limite la perte de sang. Cette phase dure entre 1 et 4 jours et se présente par un érythème et un œdème.

  • Phase de Granulation:

Pendant cette phase, des cellules appelées fibroblastes (cellules du tissu conjonctif) apparaissent en grande quantité. Les fibroblastes produisent des grandes quantités de collagène, d’élastine et autres éléments du derme.  En même temps, les cellules qui tapissent l’intérieur des vaisseaux (cellules endothéliales) forment des bourgeons aux extrémités des capillaires lésés. Ces bourgeons dans le réseau de collagène en formation donnent à la plaie un aspect rouge et granuleux, d’où le nom de cette phase. Dure entre 4 et 15 jours

  • Phase d’épidermisation:

Les cellules épithéliales apparaissent et migrent au bord de la plaie. La plaie ainsi se contracte et se recouvre pour refermer la plaie par une cicatrice primaire dont le teint est proche de celui de la peau qui l’entoure. La formation de cette cicatrice s’achève environ 21 jours après le traumatisme ou la chirurgie.

Facteurs qui influencent la cicatrisation:

  • Prédisposition génétique
  • Couleur de la peau
  • Etat de santé
  • Localisation de la cicatrice
  • Hygiène de vie
  • Infection
  • la profondeur de la plaie ou l’étendue de la plaie

A quel stade intervenir pour une meilleure cicatrisation?

Dès le début mais à chaque stade il faut les soins adaptés. L’étape primordiale est de diminuer tout risque d’infection en gardant la plaie propre et protégée. Une infection peut prolonger le processus de cicatrisation et peut parfois nécessiter une intervention médicale. Lorsque la plaie n’est plus suintante et sèche vous pouvez être plus actif dans l’étape finale de la cicatrisation.

Pourquoi soigner sa cicatrice?

La nature est bien faite et le rôle principal des fibroblastes et des cellules épithéliales sont de fermer la plaie c’est une action fonctionnelle pour rétablir la barrière protectrice de la peau, mais c’est à vous ensuite de l’aider à former une cicatrice plus esthétique et également moins douloureuse.

Comment aider la cicatrisation?

  1. Stimuler la formation de collagène
  2. Diminuer la formation d’adhésion
  3. Limiter l’étirement de la cicatrice (limiter les mouvements selon la localisation de la cicatrice)
  4. Réduire le risque de cicatrices chéloïdes

Voici la solution naturelle en 3 étapes

  1. Appliquer du gel d’Aloe Vera pour une légère exfoliation du tissu cicatriciel
  2. Appliquer un sérum  aux huiles riches en vitamine E avec des acides gras aux propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes.
  3. Masser la cicatrice pendant 5 minutes au moins tous les jours pour diminuer le risque d’adhésions et aider le sérum à mieux pénétrer dans la peau

La formule que je vous propose est la suivante pour 30ml:

  • Huile d’Onagre 8 ml
  • Huile de Rose Musquée 6.7 ml
  • Huile de Baobab 6 ml
  • Huile de Macadamia 5 ml
  • Huile de Framboise 4 ml
  • Vitamine E 0.3ml

Vous pouvez y ajouter les huiles essentielles suivantes à un pourcentage d’environ 3% en total dans votre formule:

  • Hélichryse Italienne
  • Lavande vraie
  • Ciste ladanifère
  • Myrte vert

Si la cicatrice devient chéloïde (boursouflée) vous pouvez y ajouter de l’huile essentielle de Gaulthérie Couchée qui est riche en salicylate de méthyle permet de diminuer les fibres surabondantes qui donne l’effet boursouflé à la cicatrice.

Visitez notre boutique pour acheter les huiles pour créer votre formule ou achetez un sérum su mesure! Cliquez ici: www.moncosmetics.ch