Comment personnaliser son soin du visage?

Comment personnaliser son soin du visage?

L’industrie cosmétique propose de plus en plus des versions sur mesure de leurs cosmétiques guidées par l’intelligence artificielle. Dans notre article je vous propose de personnaliser vos sérum en utilisant VOTRE intelligence!

Le sur mesure en cosmétique classique est une pseudo personnalisation avec une même formule de base avec un choix de parfums et d’actifs. En alternant les actifs et les parfums vous aurez alors des combinaisons multiples.

En cosmétique naturelle vous pouvez soit faire votre propre sérum de A à Z ou alors personnaliser une formule existante.

La législation cosmétique exige un DIP (dossier information produit) pour chaque produit ce que peut être coûteux pour des cosmétiques sur mesure étant donné que chaque dossier doit être validé par un toxicologue.

Pour l’instant (jusqu’en 2021) nous pouvons en Suisse vous fabriquer du sur mesure, par la suite nous essayerons de trouver une solution qui vous permettera d’avoir une option plus personnalisée.

Mais dans cet article je voulais vous donner des astuces pour faire des mini modifications. Les demandes le plus fréquentes que j’ai en boutique sont la modification de la senteur d’un sérum et comment booster un sérum selon la saison ou si vous avez besoin d’un petit plus pour une soucis de peau temporaire.

Comment adapter la senteur de son sérum?

Senteur des huiles essentielles

La majorité de nos sérums sont sans huiles essentielles et bien sûr tous sont sans parfums synthétiques! Pour la plupart d’entre vous la senteur des huiles végétales ne pose pas de soucis et d’ailleurs la senteur disparaît rapidement après son application. Mais parfois ça peut déranger son compagnon ou sois-même.

Les huiles essentielles vont non seulement « parfumer » le sérum mais il va également apporter à votre peau de propriétés bénéfiques à votre peau.

Je vous propose d’y ajouter des huiles essentielles adaptées à votre type de peau.

Ajouter à votre sérum de 30ml une concentration de 1% maximum pour une utilisation journalière. Ceci représente 6 gouttes dans votre flacon entier.

SérumType de PeauHuiles essentielles
LondonNormal à mixte Myrte Verte, Géranium Rosat, Romarin Verbénone
ParisSèchePatchouli, Palmarosa, Bois de Santal, Petit Grain Bigaradier
MilanMaturesYlang Ylang, Ciste, Géranium Rosat et Myrte Verte
MoscowCouperoseHélichryse Italienne, Petit Grain Bigaradier, Camomille Noble, Cyprès de Provence
Miami PremiumMature manque de tonusCiste Ladanifère, Rose de Damas, Encens, Lavande Vraie
Tokyo PremiumHyper-pigmentationRomarin Verbénone, Géranium Rosat, Huile essentielle de Carotte, Huile essentielle de Céleri (attention photosensibilisante)
Oslo PremiumRéactives à rougeurs Hélichryse Italienne, Petit Grain Bigaradier, Camomille Noble, Cyprès de Provence

Le sérum New York contient déjà des huiles essentielles.

Précautions à prendre avec les huiles essentielles:

Nous déconseillons l’usage d’huiles essentielles pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, les personnes hypersensibles ou présentant un cancer hormono-dépendant, et plus généralement celles ayant des problèmes de santé.

Ne pas appliquer les huiles essentielles sur les yeux ou le contour des yeux sur les muqueuses : oreilles, nez, yeux, et ne pas les avaler, sauf avis médical avisé.

Réaliser un test sur le pli intérieur du coude et attendre 24 heures afin de s’assurer de l’absence de réaction cutanée allergique.

Booster l’hydratation ou un problème cutané passager

Lorsqu’il y a un changement de saison particulièrement lorsque la saison froide arrive notre peau à tendance à être plus sèche que le reste de l’année. Notre type de peau ne change pas elle a juste besoin d’un petit plus. C’est pour cette raison que je vous recommande de garder votre sérum habituel mais d’ajouter une goutte d’huile végétale à votre sérum dans le creux de la main.

Hydrater la peau

Booster l’hydratation:

  • Huile végétale de Baobab
  • Huile végétale d’Argan
  • Huile végétale de Bourrache
  • Huile végétale d’Avocat

Booster l’effet calmant contre les rougeurs

Huiles anti-rougeurs

Si vous utilisez un sérum qui n’est pas spécifique contre les rougeurs vous pouvez ajouter dans le creux de la main une des huiles suivantes

  • Huile végétale de Chanvre
  • Huile végétale de Tamanu
  • Huile végétale de Carthame
  • Huile végétale de Pépins de Framboise

Booster l’effet « anti-boutons »

Soin contre les boutons
  • Huile végétale de Nigelle (Cumin noir)
  • Huile végétale de Pépins d’Argouiser
  • Huile végétale de Pépins de Raisins

Si vous avez envie de créer votre sérum personnalisé de A à Z vous pouvez suivre notre formation en ligne, accessible à tous. La formation équivaut au prix de 2 sérums personnalisés!

Vous trouverez toutes les huiles végétales sur le site M&O Naturel

Soigner la peau durant la chimiothérapie

Soigner la peau durant la chimiothérapie

1 homme sur 3 et 1 femme sur 4 auront un cancer avant leur 75e anniversaire, mais pas tous nécessiterons de la chimiothérapie. Ces chiffres vous donnent une idée sur la prévalence des cancers et je pense que chaque famille a été confronté à cette maladie.

Mais tout n’est pas négatif, les traitements sont de plus en plus efficaces et les taux de mortalité diminuent chaque année. Un des traitement le plus utilisé pour soigner les cancers est la chimiothérapie.

La chimiothérapie c’est quoi au juste?

La chimiothérapie (appelée aussi chimio) est un traitement du cancer, qui repose sur l’utilisation de médicaments. Elle vise à éliminer les cellules cancéreuses quel que soit l’endroit où elles se trouvent dans le corps. Y compris celles qui n’ont pas été repérées par les examens d’imagerie. La chimiothérapie agit soit en les détruisant directement, soit en les empêchant de se multiplier. 

La chimiothérapie varie en fonction du type de cancer et c’est souvent un mélange de plusieurs médicaments qui sont administrés par voie intraveineuse et parfois par voie orale. Ce traitement est parfois associé à de la chirurgie et/ou radiothérapie et/ou immunothérapie.

Chimiothérapie

Elle se présente sous forme de « Cure de chimiothérapie » c’est à dire des cycles. Par exemple 3 jours de chimio, 20 jour sans et ensuite ceci reprends pour 4 cycles. Selon le type de médicament prescrit il y a différents effets secondaires. Le principal dont on entend parler est la perte des cheveux mais ceci n’est pas toujours forcément le cas.

Un des effets secondaires dont je voulais vous parler aujourd’hui est l’impact de la chimiothérapie sur la peau et comment la soigner.

La peau et la chimiothérapie

En Suisse lorsque vous commencez votre chimiothérapie vous recevez parfois une ordonnance avec une liste de produits que vous pouvez chercher en pharmacie pour les soins de bouche, nausées et pour la peau sèche ou irritée. Les soins fréquemment recommandés par les médecins pour la peau sont souvent à la paraffine (huile minérale) mais vous pouvez optez pour une solution naturelle.

Pourquoi ces soucis de peau?

La chimiothérapie peut altérer ou dessécher votre peau car elle diminue de manière considérable la sécrétion de sébum de vos glandes sébacées. 

Le rôle de de la plupart des chimiothérapies, est d’arrêter les multiplications cellulaires rapides et ceci s’applique autant aux cellules cancéreuses comme les cellules saines. Celles-ci ne se régénèrent plus comme d’habitude, ce qui a un impact également sur les cellules de la peau qui ne se régénèrent plus non plus. En effet, l’un des effets secondaires des chimios sur la peau le plus observé est une sécheresse extrême. La barrière cutanée est fragilisée et son rôle de barrière compromis.

Lors des traitements du cancer, de nombreux effets indésirables peuvent apparaitre : une peau sèche et sensible qui pèle, des démangeaisons et des rougeurs, des petits boutons ou éruptions acnéiformes : la folliculite.

La peau sèche

Comment prendre soin de votre peau?

Le mot d’ordre est avec beaucoup de douceur. Pour enlever les peaux mortes vous pouvez choisir des éponges Konjac pour le visage et un gommage au sel pour le corps. Si vous avez perdu les cheveux vous aurez peut-être aussi la peau sèche sur le cuir chevelu utilisez également un éponge Konjac si votre peau est sensible sinon vous pouvez également utiliser un gommage au sel.

Le mot d’ordre est bien sûr de bannir tous les cosmétiques conventionnels et surtout les parfums, alcool et tous les ingrédients synthétiques qui ne sont ni bon pour votre peau ni pour votre santé en général.

Il vous faut renforcer votre barrière lipidique et suppléer au manque de sébum. Favorisez les beurres et les huiles tropicales qui ont la capacité de maintenir l’hydratation et renforcer cette barrière.

Pour le visage une routine de soin est importante parce que vous allez accumuler les peaux mortes et il faut bien la nettoyer pour éviter les pores bouchés.

Nettoyer le visage

Les trois étapes s’appliquent alors matin et soir:

  • Liniment
  • Hydrolat de fleur d’oranger
  • Sérum ou beurre selon la sécheresse

L’hydrolat de fleur d’Oranger est excellent pour les peaux sèches et pour le côté émotionnel il aide aussi à lutter contre l’anxiété et les baisses de moral. Un soin 2 en 1 bienvenu dans ces moments difficiles.

Si votre peau du visage est légèrement sèche le sérum Paris sera votre allié, par contre si elle est très sèche le beurre Unique vous conviendra mieux. Le beurre Unique s’applique sur tout le corps et sur le crâne si vous avez perdu vos cheveux.

Lorsque vous vous lavez le corps optez pour un savon surgras et si vous aimez les bains ajoutez une cuillère à soupe d’huile de noix de coco. Je conseille de ne pas utiliser d’huiles essentielles sauf sous conseils d’un aromathérapeute.

Pour un gommage simple à faire chez vous voici une formule aux huiles végétales réparatrices et protectrices.

Gommage

Recette gommage pour 100g:

  • 65g Sel d’Epsom ( ou autre sel fin comme Himalaya)
  • 29g Huile de Baobab
  • 5.7g Beurre de Karité désodorisé
  • 0.3g Vitamine E

Attention ce gommage ne contient pas de conservateur, ne mettez pas vos mains mouillées dans le pot ou il y aura des bactéries qui vont y pousser!

Alors si vous avez une personne autour de vous qui est en traitement pensez à lui offrir un soin pour sa peau ou fabriquez lui ce gommage!

Pour les produits mentionnés dans cet article visitez le site www.monaturel.ch

L’alimentation et votre peau

Assurez vous de boire suffisamment d’eau et selon votre appétit essayez de favoriser les aliments riches en bon gras (poissons, avocat, noix).

J’espère que ces petites astuces vont vous aider à retrouver une peau plus hydratée.

Comment soigner la Rosacée naturellement?

Comment soigner la Rosacée naturellement?

Pour bien soigner une rosacée il faut d’abord la comprendre et comment elle agit sur le peau. Nous pourrons ensuite élaborer une routine de soin adaptée et un sérum sur mesure.

Comprendre la couperose et la rosacée, une maladie des petits vaisseaux du visage

Malgré son nom floral, la rosacée est une maladie dermatologique fréquente et gênante. Il s’agit d’une affection qui touche les petits vaisseaux du visage. Elle touche fréquemment les personnes à peau claire et peut avoir des conséquences psycho-affectives importantes.

Un nom imagé pour une maladie touchant le visage

La rosacée est une maladie dont la dénomination ne s’est stabilisée que récemment. Elle était appelée autrefois « goutte rose ». Ce terme étant jugé peu élégant, il est devenu « couperose » au XIXe siècle. Progressivement, cette dénomination ne s’est plus appliquée qu’aux anomalies des petits vaisseaux des joues. La maladie s’est encore nommée « acné rosée » puis « acné rosacée », deux appellations qui ont laissé place aujourd’hui à celle de rosacée. Ce nom faisant référence à la couleur caractéristique que prend le visage lors de la maladie. L’aspect général du visage faisant évoquer, à tort, par l’entourage un excès chronique de consommation alcoolique, la rosacée est une maladie socialement particulièrement difficile à vivre, en particulier par les femmes.

Les femmes en priorité

La rosacée est une maladie plutôt fréquente puisqu’en France, deux à trois pour cent de la population adulte est concernée, ce qui représente approximativement un million de personnes. Les femmes sont particulièrement touchées puisque l’on compte deux femmes pour un homme souffrant de rosacée.

La maladie débute rarement avant trente ans avec une fréquence qui augmente progressivement jusqu’à un pic autour de la ménopause pour les femmes (40/50 ans). Elle est quasi inexistante chez l’enfant, et au-delà d’un certain âge (70 ans), les personnes épargnées jusque-là développent rarement la maladie. En l’absence de prise en charge correcte, la rosacée, quelle que soit sa forme, peut s’aggraver progressivement jusqu’à des manifestations ultimes dont fait partie le rhinophyma . Mais il s’agit d’une maladie capricieuse qui évolue par poussées avec une exacerbation possible, mais qui n’est pas obligatoire.

La malédiction des Celtes

Les mécanismes de survenue de la rosacée sont, aujourd’hui encore, assez mystérieux et l’on ne connaît pas la cause de cette maladie. Parmi les certitudes des scientifiques, il y a l’origine vasculaire de la maladie. Les vaisseaux sanguins seraient porteurs d’une anomalie de fonctionnement, en particulier chez des sujets de type nordique à peau claire, yeux clairs et cheveux clairs (cette particularité explique que l’on ait pu parler, pour qualifier la rosacée, de « malédiction des Celtes »). Cette prédisposition géographique se retrouve en France, où la maladie est très rare dans le Sud et beaucoup plus fréquente au nord de la Loire. De l’autre côté de la Méditerranée, et particulièrement sur peau noire, la maladie est pratiquement inexistante.

Une atteinte importante de l’image de soi

Comme pour les malades souffrants d’acné, le fait que la rosacée atteigne le visage peut avoir un fort retentissement psychologique. Une femme de 45 ans a du mal à assumer d’avoir des signes qui évoquent l’acné, et qui plus est, sur un fond de lésions vasculaires laissant imaginer un excès de consommation alcoolique. Cette rougeur est associée à des émotions négatives (mauvais contrôle de soi et de ses sentiments : colère, timidité…). Le rouge n’est pas souhaitable dans les rapports sociaux. Autant d’éléments inconscients qui peuvent donc avoir un effet très négatif sur le moral et l’image corporelle.

Les trois formes de rosacée

La rosacée peut revêtir trois formes, qui ne sont pas forcément successives dans le temps, ni la conséquence l’une de l’autre. La forme vasculaire, la forme papulo-pustuleuse et la forme hypertrophique avec son stade ultime : le rhinophyma.

1. La forme vasculaire ou couperose

C’est, de loin, la forme la plus fréquente. La rougeur ou erythrose est l’élément le plus caractéristique de la rosacée et, c’est en tout cas, le motif de consultation le plus courant. Cette sensation de visage rouge est particulière car l’atteinte se concentre principalement au centre du visage en épargnant le pourtour des yeux et celui de la bouche. En revanche, les joues, le nez, le milieu du front et le menton sont concernés ( voir illustration ci-dessus). Cette localisation et la permanence de la rougeur sont très typique de la rosacée. Il arrive qu’elle touche la partie sans cheveu du cuir chevelu chez l’homme dégarni.

Télangiectasies

Dans cette forme, la rougeur est accompagnée d’une sensibilité exacerbée de la peau qui rend difficile l’application de cosmétiques. Cette intolérance concerne même parfois le savon et l’eau. Cette sensibilité de la peau correspond à un nombre élevé de terminaisons nerveuses dans la partie profonde la peau et à la présence d’une substance appelée « substance P » présente localement et dans le sang. Cette molécule secrétée par les cellules nerveuses est responsable d’une inflammation locale. Après traitement par le laser, le nombre des terminaisons nerveuses diminue de façon importante.

La coloration de la peau peut être associée au développement de petits vaisseaux très fins, très rouges et parfois même violacés définissant la couperose. Ils sont visibles juste sous la surface de la peau et les médecins les désignent par le terme de télangiectasies.

Cette forme s’accompagne fréquemment de manifestations à type de bouffées de chaleur qui surviennent dans des circonstances très évocatrices telles que lors de l’ingestion d’aliments chaud ou épicés ou de la prise d’alcool. Le visage et parfois le cou deviennent très rouges avec une désagréable impression de chaleur.

Autre signe fréquemment associé (chez un malade sur trois), les brûlures oculaires avec une sensation permanente de grain de sable dans l’œil appelé rosacée oculaire.

Histologie de la rosacée

Si on regarde la peau au microscope, on s’aperçoit qu’elle est très œdémateuse, que les cellules de l’épiderme sont disjointes et que les vaisseaux du derme sont irréguliers et dilatés.

2. La forme papulo-pustuleuse :

Sur ce fond de rougeur du visage, peuvent apparaître des papules (voir illustration ci-dessus) mais surtout des pustules (voir illustration ci-dessous), qui ressemblent à des lésions d’acnés.

Les papules sont des élévations de la peau, rouges, fermes et parfois douloureuses qui mesurent de un à quatre millimètres. Elles sont entourées d’une auréole inflammatoire et peuvent apparaître spontanément sur fond de rougeur du centre du visage. Elles expriment parfois l’invasion de la glande sébacée par un parasite, présent habituellement dans le follicule et appelé demodex folliculorum. A ce stade, l’atteinte du follicule pilo-sébacée est superficielle, mais elle peut évoluer vers le stade de pustule.

Pustules

Les pustules ont une taille souvent inférieure à celle des papules, elles peuvent se développer en dehors de tout contexte infectieux. Ces éruptions évoluent par poussées qui s’améliorent le plus souvent spontanément. La rougeur persiste, mais les lésions pustuleuses et papuleuses régressent. Si ce n’est pas le cas, les traitements peuvent aider efficacement au retour à la normale.

3. La forme hypertrophique :

C’est la forme la plus rare qui concerne moins de 5% des patients souffrant de rosacée avec une très grande prédominance masculine. Classiquement, elle se traduit par un aspect rouge et soufflé de la pointe du nez, avec un épaississement de la peau et une dilatation des orifices des glandes sébacées de cette région du visage. C’est ce qu’on appelle le rhinophyma.

Cette forme, plus que les autres, a des répercussions psychologiques importantes car cet aspect physique évoque encore plus que les autres l’image populaire de l’alcoolisme chronique. Si l’alcool n’a rien à voir dans les causes, son seul effet est le déclenchement de bouffées vaso-motrices. Le préjudice esthétique est tel que le rhinophyma est considéré comme une complication majeure de la rosacée. L’épaississement cutané est parfois également associé à des papulo-pustules et peut s’étendre au reste du visage.

Facteurs favorisants

Parmi les éléments connus, l’existence de facteurs favorisants, comme les changements de température, le travail devant des sources de chaleur, en fait, toute adaptation thermique brutale. La rosacée touchait par exemple plus particulièrement les souffleurs de verre ou des cuisinières. Ce qui est vrai pour la chaleur l’est aussi pour le froid, et c’est sans doute en partie pour cela que la rosacée est très présente dans les pays nordiques : les brusques passages du froid intense à la chaleur pouvant être responsables de cet état de fait.

Cette maladie entraînant une gêne importante due à la chaleur, la peur des sensations cutanées douloureuses liées à la chaleur (thermophobie) associée à la rosacée conduit les personnes atteintes à éviter les efforts physique intenses pouvant les provoquer.

Chauds, les aliments

Cette maladie a aussi la particularité d’être influencée par l’alimentation. L’alcool, les aliments épicés ou l’absorption de boissons chaudes sont des facteurs qui peuvent parfois aggraver les symptômes. Si l’on a cru que l’effet excitant du café ou du thé pouvait avoir une responsabilité sur l’évolution de la rosacée, il s’est avéré ne rien en être. C’est en fait le seul effet thermique de ces boissons qui explique leur implication dans la rosacée. L’élément commun de tous les aliments ou boissons pouvant être impliqué dans cette maladie est de favoriser les bouffées vasomotrices.

Les conseils

Réduire la rougeur sur peau claire et l’impression de chaleur sont les éléments sur lesquels s’appuient les conseils pour mieux vivre avec sa rosacée.

La bonne prise en charge d’une rosacée ne peut s’inscrire que dans le cadre d’une relation durable et de qualité avec son médecin, il faut avoir un diagnostique précis pour pouvoir au mieux soigner la rosacée. En fonction de l’intensité des symptômes et de leurs conséquences ressenties, différentes stratégies de traitement pourront être envisagées. Elles pourront évoluer au cours du temps mais dans tous les cas, s’accompagneront toujours de conseils à mettre en application au quotidien.

Les traitements médicaux comme par exemple le laser sont compatibles avec la dermo-cosmétique naturelle. Il n’y a pas besoin de choisir l’un ou l’autre. Les traitements utilisés par le médecin vont différer en fonction de l’importance des lésions.

Les soins en dermo-cosmétique naturelle

Le but principal est de calmer l’inflammation et de diminuer le risque de surinfection bactérienne. Un sérum aux huiles végétales est un soin idéal pour les peaux à rosacées. Vous pouvez opter pour notre mélange tout fait, le sérum Oslo Premium

Dans les sérum Oslo vous trouverez une synergie des huiles végétales Bio suivantes:

  • Huile d’Avocat
  • Huile de Carthame
  • Huile de Baobab
  • Huile de Chanvre
  • Huile de Pépins d’Argousier
  • Actif Diam® (extrait de liège )

Les huiles végétales choisies ont pour rôle d’améliorer la micro-circulation et de diminuer l’inflammation de la peau. Pour en savoir plus sur ce sérum découvrez notre article ici

Vous aimez faire des préparations, voici une formule aux huiles végétales et essentielles

Carthame
8 ml
Chanvre
6.5 ml
Nigelle
8.7 ml
Tamanu (Calophylle)
5.8 ml
HE Hélichryse Italienne7 gouttes
HE Lavande Vraie7 gouttes
HE Lentisque Pistachier7 gouttes
Vitamine E9 gouttes

Pour une bonne routine de soin n’oubliez pas les trois étapes:

  • Liniment (nettoyant démaquillant) à appliquer sur tout le visage avec un coton
  • Hydrolat d’hélichryse ou hammamélis à sprayer sur le visage ou sur un coton et essuyer l’excès de liniment
  • Sérum (remplace vos crèmes classiques)
  • Maquillage, limitez au possible si non optez pour les poudres minérales
  • Arrêtez tous les cosmétiques conventionnels!

Pour trouver les produits ci-dessus visitez notre site www.monaturel.ch

Source dermatologique et images: Dermato-info

Le top 5 d’huiles végétales et essentielles pour booster le collagène

Le top 5 d’huiles végétales et essentielles pour booster le collagène

Le collagène est une protéine présente dans la plupart des tissus et organes de notre corps, notre peau en est composée à 70% ( poids sec), elle lui procure son intégrité structurelle et mécanique assurant ainsi son soutien et sa fermeté. Contrairement à l’élastine présente aussi dans les tissus conjonctifs, le collagène est inextensible et résiste bien à la traction. Il existe différents types de collagène selon l’organe considéré. Il est notamment indispensable aux processus de cicatrisation.

Cette protéine est formée par les acides aminés tels que la glycine, la proline, l’hydroxy-proline et l’arginine, et sa présence dépend également de la quantité de zinc, de cuivre et de silicium. 

Nous sommes nés avec une quantité abondante de collagène dans notre peau mais dès la fin de la vingtaine la production de cette protéine ralenti. Notre peau en perd en moyenne 1% chaque année et cela dès l’âge de 30 ans, et parfois même avant pour certaines personnes. À cause de cela, elle se fragilise, se flétrit et perd de sa fermeté.

Quelle est la cause de la dégradation du collagène?

La production diminue avec l’âge mais la dégradation est accélérée par diverses causes externes et internes. Les principales causes sont l’action des radicaux libres (causés entre autres par les rayons UV) qui détruisent le collagène existant, le vieillissement, les mauvaises habitudes alimentaires, la prise de médicaments et une carence en minéraux, vitamines et acides aminés.

Rôle des huiles dans la production du collagène

Mais ne vous inquiétez pas nous avons des astuces à vous proposer pour soutenir la peau dans sa production de collagène. Le rôle de huiles sera d’accélérer le renouvellement cellulaire, de l’aider à se protéger contre les radicaux libres et de lui apporter vitamine et minéraux pour renforcer la structure du collagène.

Voici 3 excellentes huiles végétales anti-âge.

  • Huile de Grenade
  • Huile d’Avocat
  • Huile de Baobab

Huile de Grenade

Huile de Grenade

Elle est également un véritable bouclier pour la peau mature en la protégeant des radicaux libres qui sont les premiers responsables du vieillissement tissulaire. L’acide trichosanique présent dans le pépin de la grenade ralentit la dégénérescence des fibres d’élastine et de collagène. Ce qui va retarder l’apparition des rides et des ridules et améliorer l’élasticité de la peau. Cette huile régénératrice de grenades est riche en acide gras (Omega 5, oléique, linoléique, palmitique et stéarique), en vitamines et en minéraux.

Huile d’Avocat

L’avocat regorge de vitamines et de minéraux. Il est très riche en vitamines E et C mais contient également la plupart des vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9), de la vitamine A, D et K. Du coté des minéraux, l’avocat est source de potassium, de magnésium mais aussi de fer et d’oligo-éléments (zinc, cuivre et manganèse).

Elle a une véritable action régénérante et restructurante : elle contribue à stimuler la synthèse du collagène et de l’élastine. C’est sa richesse naturelle en stérols, phyto-stérols, caroténoïdes, en vitamines (insaponifiables) et en cuivre qui lui permet tout cela.

Dans le derme, elle recharge la peau en oligoéléments essentiels. Ce sont eux qui relancent la synthèse de collagène et renforcent le système naturel de protection.

Huile de Baobab

Les fleurs des baobabs fleurissent une fois par an, s’ouvrant de nuit. Après avoir été pollinisée par des guêpes affamées, des abeilles et des chauves-souris, les fleurs produisent des fruits ou des gousses qui abritent les graines utilisées pour créer cette huile précieuse.

L’huile de baobab est très riche en nutriments. Elle contient les trois acides gras oméga: oméga 3, 6 et 9, ainsi que des acides gras rares et une multitude de vitamines. Elle comprend les vitamines A, D, E et K, ainsi que l’acide dihydrosterculique, l’acide malvalique, l’acide arachidique, l’acide linoléique, l’acide oléique, l’acide palmitique et l’acide stéarique.

Comme l’huile de baobab est fortement concentrée en vitamines, elle contribue à stimuler la production de collagène tout en favorisant la restauration de la peau mature.

Les huiles essentielles

Huile essentielle d’Encens

Grâce à la propriété cytophylactique elle favorise la création de nouvelles cellules. Elle a également un grand effet stimulateur sur la production de collagène. En plus, elle a un effet tonifiant qui combat le relâchement cutané donc aide la peau à garder sa souplesse et sa douceur.

Huile essentielle de Lavande Vraie

L’huile de lavande a des propriétés antioxydantes, et elle débarrasse la peau et le corps des radicaux libres. Les radicaux libres sont des toxines cellulaires qui compromettent le système immunitaire et accélèrent la dégradation du collagène. Avec ses propriétés antioxydantes, l’huile de lavande détoxifie les cellules en maintenant la peau saine et sans rides.

Ces 5 ingrédients sont un petit échantillon des huiles végétales et essentielles pour booster votre production naturelle de collagène. I y a également divers extraits de plantes qui favorisent le renouvellement cellulaire et protège des radicaux libres.

N’oubliez pas non plus de vous soigner de l’intérieur par une alimentation riche en Vitamine C et en minéraux.

Un sérum boost collagène (30ml)

Vous trouverez les huiles végétales pour vos préparations sur le site www.monaturel.ch

Découvrez LA routine naturelle pour sublimer votre peau!

Découvrez LA routine naturelle pour sublimer votre peau!

Une peau saine, rayonnante et hydratée c’est possible avec la cosmétique naturelle.

Croyez-moi, je n’ai pas toujours baigné dans le monde de la cosmétique Bio ou des huiles végétales. J’étais comme la plupart d’entre vous a passer d’une marque de cosmétique à l’autre en voulant croire au nouveaux actifs, aux belles étiquettes, aux grandes marques comme Clarins, L’occitane, Lancôme et j’en passe.

Ma peau était dans un sale état et j’accumulais des crèmes à moitié utilisées en pensant que la prochaine serait la bonne. Jusqu’à ce que je développe une dermatite périorale et là j’ai dit stop!!!

J’aimerais vous éviter de passer par tout ces soucis de peau et si vous êtes déjà mécontente de vos produits de trouver la solution simple et efficace. Je suis consciente que c’est difficile d’imaginer que la cosmétique naturelle puisse être efficace sans la technologie breveté etc vantée par telle ou telle marque et faire confiance en une marque de cosmétique peu connue comme M&O Naturel.

Mais je vous encourage à faire le saut, je vous promets vous ne reviendrez plus en arrière.

Vous allez économiser en temps, en argent, sauver votre peau et ne plus absorber toutes les molécules synthétiques problématiques que l’on retrouve dans la cosmétique conventionnelle.

Alors comment s’y prendre?

J’ai élaboré une mini vidéo généralisée sur la routine de soins et ensuite je vais vous expliquer comment l’adapter en fonction de votre type de peau.

Voici la vidéo:

Comme vous le voyez c’est facile, les « petits » plus mentionnés dans la vidéo, je vous conseille d’attendre d’avoir établi une bonne routine avant de les ajouter au trois étapes, pour donner à votre peau un peu de temps pour s’habituer à la nouvelle routine.

Il faut savoir que parfois en passant au naturel on peut passer par une étape un peu difficile je ne vous le cache pas. On appelle cette étape l’effet rebond

L’effet rebond c’est quoi?

La peau est devenue paresseuse sous les cosmétiques conventionnels. En gros les cosmétiques agissaient à la place de la peau. Votre crème de jour jouait le rôle de barrière en la protégeant de l’extérieur ( couche de silicone comme un masque en cellophane) et également en amenant l’eau à la surface de la peau lui faisant croire qu’elle était hydratée. Mais une peau saine doit faire se travail elle-même et en passant au naturel elle doit recommencer à travailler

Pour vous aider à visualiser si vous essayez des nouvelles choses au début vous faites quelques erreur avant de retrouver votre rythme de croisière. La peau c’est la même chose, au début il se peut qu’elle ne produise pas assez de sébum alors elle tire ou au contraire trop de sébum et vous vous retrouvez avec des boutons etc… ceci est normal et peut prendre un mois voir plus selon les personnes.

La patience et la persévérance est la clé du succès.

Votre peau a besoin d’une routine simple pour retrouver ses repères. Et souvenez vous une peau parfaite n’existe pas et ne dépends pas uniquement de ce que lui met dessus mais ce qui se passe au niveau émotionnel, hygiène de vie, hormones etc. Et une des choses les plus importantes au niveau interne est de boire suffisamment d’eau, c’est le seul moyen d’hydrater votre peau!

Les routines selon votre type de peau

Chaque type de peau à une routine légèrement différente mais se base sur le même principe.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous laisser un commentaire et je vous souhaite beaucoup de bonheur dans votre nouvelle routine.

Pour tous les produits visitez le site www.monaturel.ch

Masque pour le visage au miel de Manuka

Masque pour le visage au miel de Manuka

M&O Naturel vient d’ajouter à sa gamme le masque Bee Mine qui convient à toutes les peaux! Un masque sous forme de Gel aux huiles végétales précieuses et miel de Manuka

Vous étiez nombreux et nombreuses à me demander un masque déjà prêt à l’utilisation. Durant plusieurs mois nous avons essayé diverse formulations passant par un masque au charbon et des masques à l’argile. Tous avaient des points forts et des points faibles. Dans notre idée de recherche de simplicité pour nos clients nous voulions un masque qui convienne à toutes les peaux. Ce fut un challenge mais nous sommes ravis du résultat.

Qu’est-ce que ce masque et à quoi sert-il?

Le masque Bee Mine est composé de trois types d’ingrédients:

  • Les huiles végétales
  • Le miel de Manuka
  • Les acides de Fruits
  • L’huile essentielle de Néroli
  • Le Sucragel (émulsifiant dérivé du sucre)

Il est recommandé de faire un masque une fois par semaine ou toutes les deux semaine. Il a pour but d’enlever les peaux mortes grâce aux propriétés enzymatiques des acides de fruits, d’hydratée la peau grâce aux propriétés humectantes du miel et de lui apporter toutes les merveilles qui composent les huiles végétales, essentielles et le miel de Manuka. En laissant poser votre masque vous donner à votre peau le temps d’absorber tout ce dont elle a besoin sans modération.

Il ne faut pas oublier non plus de prendre le temps de se poser pendant le masque et savourer un instant pour soi et ne pas mettre son masque pendant que vous passez l’aspirateur. Les bienfaits du temps pour soi ne sont pas à négliger!

Une formule pour toutes les peaux

Les ingrédients que l’on a choisi pour ce masque ont été sélectionnés pour non seulement avoir une peau hydratée mais également anti-bactérienne en cas d’acné, anti-oxydantes et effet bonne mine pour les peau plus matures. Chaque peau y trouvera son bonheur.

La composition de ce masque

Glycerin, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil* , Sucrose Laurate & Citrus Aurantium Dulcis (Orange) Fruit Water, Simmondsia Chinensis (Jojoba)*, Prunus Armeniaca (Abricot)*, Mel (miel de Manuka)*,
Argania spinosa oil* (huile d’argan) , Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Vaccinium Myrtillus Fruit/Leaf Extract & Saccharum Officinarum (Sugar Cane) Extract & Citrus Aurantium Dulcis (Orange) Fruit Extract & Citrus Limon (Lemon) Fruit Extract & Acer Saccharum (Sugar Maple) Extract, Citrus aurantium amara flower oil (Néroli)*, Tocophérol, Limonene, Linalool, Citral, Geraniol. % Ingrédients issus de l’agriculture biologique 100% Natural Ingrédients

Les huiles végétales Bio

Huiles végétales

Huile de Jojoba

L’huile de Jojoba est plutôt une cire qu’une huile, elle est très proche de la composition du sébum naturel et aide à équilibrer la peau.

Huile d’Abricot

C’est une huile fine structurante qui donne de la souplesse à la peau et combat les rides. Elle améliore la fonction barrière de la peau et la micro-circulation. L’huile d’abricot freine également le vieillissement cutané est anti-inflammatoire et protège contre l’action des UV

Huile d’Argan

Elle est pleine de vitamine E et acide gras oméga-6, elle prévient le vieillissement de la peau tout en la protégeant contre les radicaux libres.
Elle a également une action régénérante et cicatrisante extraordinaire au niveau de la peau.

Le Miel de Manuka

Le Miel de Manuka que l’on utilise provient du producteur Dr Isaac Flitta en Nouvelle Zélande qui est un passionné du miel et des abeilles. Il a également à cœur de respecter les abeilles et récolte le miel à la main pas de machines pour maltraiter les travailleuses!

Happy Beekeeping Ltd, HBK LTD, Manuka Honey
Dr Isaac Flitta

L’arbre de Manuka

L’arbre où butine les abeilles s’appelle le Leptospermum scoparium (Tea Tree) en Maori il s’appelle le « mānuka » . C’est un arbuste qui mesure entre 2 et 6 m avec des fleurs blanches, occasionnellement rose. La floraison est entre octobre et Novembre sur la côte Northland de la Nouvelle Zélande

Propriétés du miel de Manuka

  • Il peut guérir les infections cutanées antifongiques
  • Il peut guérir l’acné et diminuer les inflammations et microkystes
  • Calme les démangeaisons, brûlures et l’eczéma
  • Atténue les rougeurs de la peau.
  • Aide à guérir les cicatrices.
  • Le miel rééquilibre les bactéries saines sur votre peau.
  • Donne un effet bonne mine
  • Stimule le collagène

Qu’est ce qui le différencie des autres miels?

Sa concentration en méthylglyoxal (MGO), une substance antibactérienne qui agit plus vite et à dose plus faible que dans les autres miels et favorise le processus de réparation des tissus.
Il a également été prouvé que cette molécule augmente la réticulation du collagène. Plus simplement, le miel de manuka favorise la régénération de votre peau. Le miel de Manuka utilisé dans ce mask a un taux très élevé de MGO pour une efficacité maximale.

Les acides de Fruits

Améliorent l’hydratation en augmentant simultanément la production de composants structurels, tels que le collagène et le glycosaminoglycane, et en inversant l’atrophie cutanée. Les acides de fruit vont laisser votre peau plus lisse en révélant véritablement un teint rajeuni. Les acides de fruits contribueront à à atténuer son aspect terne et à fournir les bienfaits thérapeutiques indispensables pour que vous puissiez retrouver un teint lumineux. Ils proviennent d’une extraction standardisée de cinq espèces de plantes: myrtille, canne à sucre, orange, citron et érable à sucre. Ces extraits botaniques fournissent cinq produits naturels à la peau: l’acide lactique (de myrtille), l’acide glycolique (de la canne à sucre), l’acide citrique (de l’orange et du citron) et les acides malique et tartrique (de l’érable à sucre).

Ils aident à normaliser la peau en affaiblissant l’adhérence des cornéocytes le long de la couche cornée pour améliorer l’exfoliation et améliorer la prolifération cellulaire vous aurez ainsi une peau instantanément plus douce et plus lisse.

Le Sucragel AOF Bio

Nous avons parlé du sucragel lors d’un de nos articles précédents lorsque nous avions reformulé notre gommage pour le corps. Le Sucragel AOF est composé de Glycérine, Amande Douce, Hyrdolat de Fleur d’Oranger et un dérivé de sucre. Il permet au masque de ce transformer en lait au contact avec l’eau.

L’Huile essentielle de Néroli

L’huile essentielle de Néroli au parfum envoûtant est obtenue à partir de la distillation des fleurs du bigaradier. Non seulement elle est merveilleuse pour la peau mais elle efficace pour calmer les crises de nerf! Cette huile essentielle est à la fois anti-rides et anti-acné!

  • Régénératrice cutanée, Cicatrisante
  • Anti-infectieuse (bactéricide, antivirale, antifongique)
  • Anti-oxydante
  • Anti-inflammatoire

Mode d’emploi:

  • Appliquer au pinceau une fine couche de votre masque sur tout le visage.
  • Lorsque vous l’aurez laissé poser 10 minutes, ajouter un peu d’eau sur vos mains massez légèrement votre visage pour faire pénétrer un peu de cet élixir et ensuite rincez complètement.
  • Finissez votre soin par un sérum adapté à votre peau.

Laissez vous tenter par ce nouveau masque vous allez adorer! Vous pouvez l’acheter ici