Comment utiliser les huiles essentielles hormone-like?

Comment utiliser les huiles essentielles hormone-like?

Les huiles essentielles hormone-like sont très intéressantes en aromathérapie, notamment pour la sphère uro-génitale et gynécologique. Si leur utilisation peut être très efficace, elle comporte également un nombre important de précautions d’emploi et de contre-indications

Une huile essentielle dite hormone-like stimule naturellement la sécrétion de certaines hormones dans le corps.

Par exemple, l’huile essentielle de Sauge Sclarée (Salvia sclarea) aura une action douce mais intense sur la production d’oestrogènes car elle contient du sclaréol, une molécule de la famille des sesquiterpénols qui est reconnue pour ses actions sur les oestrogènes. L’huile essentielle de fenouil doux contient quant à elle du trans-anethol, un éther oestrogène-like également.

Utilisation aromathérapeutique

En aromathérapie, nous utilisons les huiles essentielles à action hormonale lors de déséquilibre dans les cycles menstruels (irrégularité, dysménorrhées, aménorrhées, métrorragies, ménorragies), lors de maux liés à la ménopause (bouffées de chaleur, émotions fragiles, circulation veineuse et lymphatique difficile, etc…) et également pour harmoniser dans les périodes de changement où le corps de la femme peut être chamboulé (adolescence, pré/post-partum, ménopause,…).

Par ailleurs, les messieurs pourront aussi profiter des bienfaits des huiles essentielles hormone-like pour stimuler leur fertilité et leur production de testostérone. (Bois de Siam, Fokienia Hodgensii)

En dehors de la sphère uro-génitale, il est possible de stimuler la production de cortisone avec l’huile essentielle d’épinette noire (picea mariana). C’est particulièrement intéressant dans le cas de pathologies chroniques, afin d’améliorer l’action anti-inflammatoire de la cortisone produite naturellement dans le corps.

Si ces huiles essentielles ont des vertus extraordinaires, il convient de respecter certaines précautions d’emploi.

En cas de grossesse

Les hormones étant déjà élevées lors de la grossesse, et sécrétées en très grand nombre, il n’y a pas de sens à en rajouter par le biais d’huiles essentielles. De plus, des oestrogènes présents en trop grande quantité en fin de grossesse pourraient provoquer des contractions utérines et par conséquent, un accouchement prématuré. Il existe plusieurs huiles essentielles compatibles avec la grossesse mais uniquement avec le suivi d’un aromathérapeute certifié.

Lors de cancers hormonaux-dépendants

Les huiles hormone-like sont interdites en cas de cancers hormonaux dépendants, et même en cas de rémission. Les hormones sont sensibles et peuvent être sécrétées en grande quantité et en cas de fragilité, il est inconscient de jouer avec le feu en utilisant des huiles essentielles ayant une influence sur elles. Il convient également d’être prudent en cas de mastose et de kyste mammaire (Huiles essentielles hormone-like et Huile essentielle de Cyprès, cupressus sempervirens, dont le manol est déconseillé en cas de mastose).

Voici quelques huiles essentielles hormone-like :

  • Sauge Sclarée
  • Sauge Officinale (NEUROTOXIQUE)
  • Romarin Verbénone
  • Vétiver
  • Fenouil doux (NEUROTOXIQUE)
  • Anis Vert (Stupéfiant à haute dose)
  • Anis Etoilé (Stupéfiant à haute dose)

Pour la peau

On utilisera facilement les huiles essentielles hormone-like lorsque les problèmes ont un lien avec le cycle menstruel comme par exemple, l’acné en phase pré-menstruelle.

En cas d’irrégularité dans la production de sébum, en association avec les huiles essentielles hormone-like, les huiles essentielles de Cèdre (Cédrus Atlantica), d’ylang-Ylang (Cananga odorata), de Petit grain Bigarade (Citrus Aurantium Aurantium feuille) se révèleront être très efficaces.

Lors de la ménopause, on pourrait observer également un assèchement de la peau et des muqueuses qui pourra, dans la mesure où aucune contre-indication n’est présente (cancer), être régulé par les huiles hormone-like, notamment grâce à l’huile essentielle de sauge sclarée (salvia sclaréa). Associée à l’huile essentielle de Bois de Santal (Santalum Album), nous auront en plus une action anti-infectieuse sur la muqueuse vaginale, pour éviter les cystites provoquées par l’irritation de la muqueuse génitale.

La transpiration peut également être perturbée par un dérèglement hormonal et l’ajout d’huile essentielle spécifique pourra rendre votre déodorant encore plus efficace.

Avant toute utilisation d’huile essentielle à action hormonale, il est nécessaire de s’adresser à un aromathérapeute afin de pouvoir faire une anamnèse complète pour s’assurer qu’il n’y aucune contre-indication à leur emploi.

Professionnelle de la dermo-cosmétique naturelle, Lise Jeanbourquin est également thérapeute en Fleurs de Bach et aromathérapie.
Faites attention aux huiles essentielles!

Faites attention aux huiles essentielles!

Quelles sont les huiles essentielles dermocaustiques et photosensibilisantes?

Quand on décortique des recettes de cosmétiques naturels ou DIY sur le net, on peut parfois être surpris des conseils prodigués. Parmi les principes actifs composants les huiles essentielles, plusieurs sont dermocaustiques ou photosensibilisants. Leur utilisation requiert donc une attention particulière pour ne pas dire une certaine vigilance.

Huiles essentielles dermo-caustiques

Les phénols

On qualifie une huile essentielle de dermocaustique lorsqu’elle brûle la peau ou les muqueuses. Cette propriété se retrouve dans les phénols , molécules qui sont par ailleurs des anti-infectieux puissants (virucides, bactéricides, anti-parasitaires et anti-fongiques), et hypertenseurs. Ces principes actifs stimulants sont également utérotoniques [1] et hépatotoxiques[2]. Parmi les huiles essentielles à phénols, on trouve le girofle (eugenia caryophyllata), l’ajowan (trachspermum ammi), le thym thymol (thymus vulgaris CT thymol), la sarriette (satureja montana).

Malgré leur dermocausticité, ces huiles essentielles seront particulièrement intéressantes pour la peau et les muqueuses lors de mycoses, d’acné, de furoncles ou autres dermatoses infectées. Il faudra alors veiller à bien les diluer à un dosage n’excédant pas les 10% du total des huiles essentielles du mélange (sur le total d’un mélange à 10% d’huiles essentielles et de 90% d’huiles végétales, on comptera uniquement 1% d’huile essentielle dermocaustique).

Les aldéhydes aromatiques

L’huile essentielle la plus répandue qui contient des aldéhydes aromatiques est l’huile essentielle de cannelle écorce (cinnamomum verum) dont les propriétés sont similaires aux huiles à phénols, sans être hépatotoxique et les indications/précautions d’emploi sont identiques.

Les aldéhydes terpéniques

Pour les peaux plus sensibles, on évitera d’appliquer les huiles essentielles à aldéhydes terpéniques pures qui peuvent être irritantes pour la peau : Eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora), Lemongrass (cymbopogon flexuosus), Litsea (listea cubeba), Anis étoilé (illicium verum), Manuka (leptospermum scoparium). Cela ne veut pas dire qu’il faut bannir l’application cutanée de ces huiles essentielles qui sont des anti-inflammatoires rapides et puissants. Une dilution à 10% (10% huile essentielle et 90% huile végétale) suffit pour les aldéhydes terpéniques.

Les huiles essentielles photosensibilisantes

On parle de photosensibilisation lorsque l’huile essentielle réagit lors d’une exposition au soleil en laissant une tache irréversible sur la peau.

Une composition biochimique avec des coumarines complexes (fouranocoumarines : bergaptène, xanthoxine, angélicine, impératorine et pyrannocoumarine : visnadine) rend l’huile essentielle photosensibilisante, quellle que soit sa dilution dans un mélange. Ces principes actifs sont anti-coagulants et sédatifs. Parmi les huiles essentielles contenant des coumarines complexes on retrouve : l’ammi visnaga (ammi visnaga), les agrumes (citron, orange douce, bergamote, mandarine, …), le fenouil (foeniculum vulgare), la livêche (levisticum officinalis), et la verveine citronnée (lippia citriodora).

La richesse olfactive des huiles essentielles d’agrumes (qui ne sont par ailleurs pas des huiles essentielles mais des essences, car elles sont obtenues grâce à un procédé d’expression et non de distillation) serait pourtant tellement intéressante en cosmétique ! Certaines enseignes proposent les essences d’agrumes exemptes de coumarines complexes afin de pouvoir les utiliser pour parfumer l’un ou l’autre soin cosmétique.

Il existe néanmoins un bon nombre de produits qui contiennent des agrumes dans leur composition. Une législation précise existe à ce sujet et les précautions d’emploi liées à l’utilisation des agrumes dépendent de plusieurs critères : rinçage, pénétration dans la peau, vaporisation, etc…. Cependant dans votre petite « popote » maison, soyez prudents !

Qu’en est-il des hydrolats des mêmes huiles ?

C’est une bonne question car cela dépend de la quantité d’eau avec laquelle l’huile essentielle a été distillée, et par conséquent, la concentration en huile essentielle de celui-ci. Plus il y a d’eau départ de la distillation, moins l’hydrolat sera concentré en huile essentielle, et moins il sera dermocaustique. Chaque hydrolat dépend donc de la distillation, donc de la personne qui distille ! En ce qui concerne la photosensibilisation, aucune preuve n’a réellement été donnée sur le sujet, néanmoins, il vaut mieux rester vigilant et garder son hydrolat de verveine citronnée (par exemple), pour le boire plutôt qu’en application cutanée.

Comme les huiles essentielles d’agrumes ne résultent pas d’une distillation à la vapeur d’eau, on ne peut pas trouver d’hydrolat d’agrumes.

A savoir: En cosmétique selon la législation suisse actuelle il ne faut pas dépasser les 3%. Je recommande de garder vos huiles essentielles à un pourcentage inférieur à 1% dans la totalité de votre formule.

Comme dirait l’adage, « un homme averti en vaut deux » ! Si vous voulez éviter tout souci de réaction cutanée douloureuse ou inesthétique, gare aux huiles dermocaustiques et photosensibilisantes !

 

[1] Qui provoque des contractions de l’utérus (donc à éviter en cas de grossesse)

[2] Toxiques pour le foie

Professionnelle de la dermo-cosmétique naturelle, Lise Jeanbourquin est également thérapeute en Fleurs de Bach et aromathérapie.

Décryptage d’un sérum Yves Rocher

Décryptage d’un sérum Yves Rocher

Yves Rocher est établi depuis plus de 50 ans et compte plus 4000 points de vente dans le monde. Ils mettent en avant leur éco-responsabilité, les actifs végétaux 100% Naturels et se nomment Créateurs de la Cosmétique Végétale®.

Mais qu’en est-il de leurs produits? Quelles sont leurs compositions?

A propos d’Yves Rocher

La société a été crée par Monsieur Yves Rocher en plein coeur de sa Bretagne natale, en France, c’est là que naît la passion d’Yves Rocher pour le monde végétal
Botaniste précurseur, il fabrique ses produits de beauté à base de plantes dans le grenier de sa maison familiale, qui devient son laboratoire. 
Il invente alors une nouvelle beauté, dans le pur respect des Femmes et de la Nature
C’est dans son village qu’il choisit de fonder et de développer son entreprise.

Le groupe compte 16’000 collaborateurs et il est aujourd’hui dirigé par le petit fils d’Yves Rocher, Bris Rocher.

J’adore la philosophie d’Yves Rocher et le désir d’offrir des soins pour la peau en utilisant des extraits de plantes, des ingrédients biologiques et son engagement pour l’environnement et la création d’une fondation dans le but de maintenir la biodiversité et de soutenir les femmes exceptionnelles menant un combat pour l’environnement.

Avec toute cette histoire et cette bonne volontée, ça m’attriste de voir la composition de leurs produits qui à mon avis ne reflète pas cette éthique.

Voici le décryptage des ingrédients de leur sérum Anti-Age Global

(liste d’ingrédients trouvé sur leur site internet):

Note INCI Origine Détail Suppr.
Aqua (Water)   Substance de base  
Glycerin provenance diverse Matière active, solvant, hydratant  
Dimethicone chimique Substance de soin pour la peau (huile de silicone)
problématique environnementale
 
Aloe Barbadensis végétale Agent actif (aloès)  
Methylpropanediol chimique Déodorant, solvant  
Hydrogenated Coconut Oil végétale Base pour bâtons (rouge à lèvres), texturant  
Betaine provenance diverse Agent actif  
Alcohol végétale Solvant  
Centaurea Cyanus végétale Agent actif (bleuet)  
Sorbitan végétale Émulsifiants doux, à base, par ex., de maïs et de pommes de terre  
Sesamum indicum seed oil végétale Matière active (huile de sésame)  
Pyrus Malus végétale Agent actif, substance de soin pour la peau (pomme)  
Aphloia Theiformis végétale Matière active (arbre /buisson d′Afrique de l′est)  
Phenoxyethanol chimique Solvant, conservateur  
Ceteth- chimique Émulsifiants  
Stearyl Alcohol provenance diverse Substance de soin pour la peau, stabilisateur  
Parfum (Fragrance) provenance diverse Terme générique pour des substances odoriférantes: évaluation SELON ORIGINE  
Dimethicone CROSSPOLYMER chimique Substance de soin pour la peau (huile de silicone)
problématique environnementale
 
Xanthan Gum végétale Liant, gélifiant  
Sorbic Acid chimique Conservateur  
Echinacea végétale Agent actif (echinacea)  
Tocopheryl Acetate chimique Matière active , antioxydant (vitamine E)  
Caesalpinia Spinosa Gum végétale Agent filmogène, substance de soin pour la peau  
Maltodextrin végétale Excipient pour agents actifs (maltose)  
Sodium Hydroxide provenance diverse Régulateur du pH  
Tetrasodium EDTA chimique Agent chélatant  
Panax Ginseng Extract végétale Agent actif (racine du ginseng)  
Sodium Benzoate provenance diverse Conservateur  
Citric Acid biotechnologique Substance tampon (acide citrique)  
Potassium Sorbate provenance diverse Conservateur  
Silica provenance diverse Abrasif, gélifiant (acide silicique)  
Tocopherol provenance diverse Antioxydant (vitamine E)

source du tableau: « la vérité sur les cosmétiques »

Dans la composition sur le site internet ils ne cachent pas la présence de substances synthétiques par contre ils marquent « *Ingrédients synthétiques sûrs « . En ce qui me concerne ils ne sont pas si sûr que ça. J’ai quelques bémols à mettre sur les détails de la liste extraite de « la vérité sur les cosmétiques ».

Le premier pour l’huile de noix de Coco hydrogénée qui n’est pas bonne pour votre peau, elle ne ressemble plus du tout à l’huile de Coco non transformée. Ce processus est très souvent utilisé dans la cosmétique parce qu’elle stabilise une huile et lui donne un rendu proche du silicone.

Voici le processus d’hydrogénation:

  • Chauffée à 500 ou 1000 degrés sous plusieurs atmosphères de pression
  • Puis un catalyseur comme le Nickel, platine ou aluminium est ajouté
  • Quand ça bouillonne dans l’huile la structure moléculaire change et augmente la densité de l’huile
  • Elle devient semi-solide ou solide au lieu de liquide à température ambiante

 Les molécules de ce nouveau produit ressemblent plus à la cellulose ou au plastique qu’à de l’huile. L’huile hydrogénée est en fait à une molécule près du plastique. 

Les silicones dimethicone

Non seulement ils créent un film sur la surface de la peau qui empêche la peau de travailler normalement. Ensuite il y a la problématique environnementale. C’est une substance qui n’est pas entièrement biodégradable.

Le Phenoxyethanol

Un conservateur potentiellement perturbateur endocrinien. En France il est recommandé de ne pas être utilisé sur les soins pour les bébés et un groupe d’experts attire l’attention sur une autre population, celle des femmes en âge de procréer. L’étude Pélagie, qui observe les liens entre perturbateurs endocriniens et santé maternelle et infantile, a montré une association entre la concentration du principal métabolite du phénoxyéthanol et l’allongement du délai nécessaire pour concevoir, entre autres. On ignore s’il s’agit d’un lien de cause à effet mais si ces résultats étaient confirmés, cela remettrait en cause l’évaluation du risque pour les adultes.. 

Tetrasodium EDTA

l’EDTA est utilisé comme stabilisateur de produit vis-à-vis de la dégradation par les bactéries (fermentation).Ils renforcent l’action anti-bactérienne du conservateur. L’EDTA est une substance qui complexe les métaux lourds et qui, complexée, peut se fixer dans un organisme et est difficilement biodégradable. Cet acide n’est pas éliminé par les stations d’épuration et est donc rejeté dans les rivières et les lacs. De plus, comme l’EDTA n’est pas retenu par les filtres à charbon actif, il peut contaminer l’eau potable. (source: wikipedia)
 

Stearyl Alcohol

Dérivé de l’huile de Palme avec tout ce que ça implique au niveau environnemental.

En conclusion

Je suis triste de lire ces compositions surtout lorsque l’on connaît l’histoire derrière la marque. Le problème vient principalement d’un commerce à grande échelle je suppose. Les produits doivent être stables pendant plusieurs années avec une texture qui peut être reproduite à l’infinie sans altération.  

De plus si l’on regarde l’ordre des ingrédients, la phase aqueuse donc eau, glycérine et aloe vera représentent au moins 70% de la formule. En troisième position on trouve le dimethicone donc le silicone. C’est un ingrédient bon marché et il pourrait facilement représenter la majorité de la phase huileuse, viennent ensuite les extraits botaniques en très faible pourcentage.

Son prix au 12.01.2019 est de 47.45 au lieu de 94.90 CHF. Alors une bonne affaire?

Pour avoir 100% d’actifs choisissez des sérums aux huiles végétales seules ou avec des extraits de plantes ou des huiles essentielles.

Ne vous faites pas avoir par le greenwashing et le marketing.

Les étiquettes vous diront tout ce dont vous avec besoin de savoir!

Vous cherchez des soins pour la peau sans tous ces ingrédients douteux…. découvrez la gamme M&O Naturel Fabriquée en Suisse. ici

 

 

 

 

 

 

Les essentiels de la cosmétique maison

Les essentiels de la cosmétique maison

Vous aimeriez fabriquer vos cosmétiques mais vous ne savez pas où commencer. Il y a tellement de blogs et des recettes sur Pinterest que vous êtes perdue.

Pour débuter commencez par des préparations simples qui demandent peu d’ingrédients et peu de matériel. Lorsque l’on va dans certaines boutiques en ligne qui vendent divers ingrédients ils proposent très souvent des recettes mais elles contiennent tellement d’ingrédients que c’est démoralisant. En plus selon les ingrédients que vous choisissez, peuvent avoir une courte durée de vie et vous vous retrouverez à jeter la moitié.

Les premiers produits faciles à fabriquer sont les baumes et beurres. Ils peuvent être multi-usage pour les lèvres, les mains, les fesses dés bébés ou tout autre endroit où la peau est sèche ou irritée.

Voici ce qu’il vous faut:

Matériel de base

  • Balance de précision aux unités 0.01g
  • Un brock mesureur Pyrex idéal pour les bains marie
  • Des spatules en silicone
  • Une casserole
  • Alcool 70% (désinfecter les surfaces et les ustensils)
  • Papier ménage

Packaging

  • Tubes ou mini pots pour les baumes à lèvres
  • Pots de 50ml en verre ou aluminium

Ingrédients

  • Cire d’Abeille Bio
  • Huile de Noix de Coco Bio
  • Beurre de Cacao
  • Huile de Jojoba ou Macadamia

 

La cire d’abeille

Pour votre premier achat je vous conseille d’en prendre environ 150g

Cette cire fabriquée par les abeilles sent tellement bon sera utilisée pour épaissir et solidifier vos concoctions. Elle fond à une température d’environ 65°C, c’est un des ingrédients qui a une température de fonte la plus élevée. En pourcentage plus faible elle permet d’épaissir la formulation et en proportions plus élevées elle va solidifier et durcir votre préparation. . En règle générale on va opter pour un pourcentage de 33%, environ 1/3 de votre formule.

Attention elle n’est pas un émulsifiant pour faire vos crèmes lorsque vous liez l’eau à l’huile pour une émulsion.! A utiliser pour les baumes ou beurres.

Les alternatives véganes à la cire d’abeille

Les cires de Carnuba et candelilla sont les meilleures alternatives par contre elles sont plus dure que la cire d’abeille. Il vous faudra donc réduire la quantité de cire par rapport à la proportion normalement utilisée pour la cire d’abeille, il vous en faudra environ 24%.

Huile de Noix de Coco Bio

Achetez en environ 350g

 

 

 

Une expression que j’adore est celle-ci :

Je ne suis pas l’huile de Noix de coco, je ne peux pas tout faire!

Et c’est tout à fait vrai, elle a des propriétés fabuleuses et elle sent telllllllllement bon! Elle fond dans la peau et laisse un touché soyeux. Elle a des usages multiples allant des soins pour la peau, les cheveux, l’hygiène buccale, cuisson et soigner le cuir de vos sacs à mains! Sa température de fonte se situe à environ 24°C. L’été elle sera transparente et liquide et l’hiver solide et blanc nacré. C’est le caméléon de la salle de bain, pas besoin de thermomètre! Pour la fabircation de vos cosmétiques je vous recommande d’utiliser l’huile de Noix de Coco cosmétique vierge, Bio.

Pour en savoir plus sur cette huile voici notre article

Beurre de Karité

Le beurre de Karité est un de mes beurres préférés mais il n’est pas toujours très coopératif lors des préparations cosmétiques parce qu’il peut être un peu granuleux. Cette texture n’est pas un problème dans l’utilisation mais c’est juste au niveau du rendu esthétique. Lorsque vous le utilisez dans vos préparations mettez vos concoctions directement au frigo ceci va aider à diminuer le risque de texture granuleuse.

Vous pouvez utiliser la version désodorisée ou brut, sachez que le beurre de Karité a une odeur assez prononcée. Pour en savoir plus sur ce beurre voici notre article

Beurre de Cacao

Achetez environ 250gr

Le beurre de Cacao est extrêmement solide de couleur crème et provient de la pression de la fève de Cacao. Il fond à une température de 34°C et fond délicatement au contact de la peau et s’absorbe relativement rapidement en laissant une senteur délicieuse de chocolat! Je vous conseille d’acheter votre cacao râpé ou en pastille. C’est plus facile lorsque vous voulez peser vos ingrédients au lieu de plier tous vos couteaux à la maison en essayant de casser du beurre de Cacao solide.

 

 

Huile de Jojoba

Achetez en environ 200ml

L’huile de Jojoba est souvent utilisée dans les cosmétiques parce qu’elle est superbe pour tous les types de peau et versatile. Elle est également conseillée pour tous les ages, un incontournable pour tous! L’huile de Jojoba est plutôt une cire qu’une huile, elle est très proche de la composition du sébum naturel et aide à équilibrer la peau. Pour en savoir plus….

Huile de Macadamia

Vous pouvez en acheter 200ml

Riche en acide oléique et en acide palmitoléique, cette huile a des vertus nourrissantes, cicatrisantes et assouplissantes. Cette huile riche en nutriments regorge d’antioxydants et d’acides gras essentiels qui protègent votre peau et l’aide à maintenir son hydratation. Elle a des propriétés cicatrisantes et circulatoires qui accélèrent la guérison des coups ou autres types de lésions cutanées.

Très proche de l’huile d’amande douce de par ses propriétés, l’huile de macadamia présente l’avantage d’être très bien absorbée par la peau et d’offrir un toucher parfaitement sec. C’est une excellente huile de massage pour la circulation lymphatique ainsi que les soins du visage.

Fabrication des produits

Vous avez seulement besoin de choisir une de ces huiles ou les deux si vous avez envie.

Avec ces ingrédients vous êtes prêts à faire diverses formulations, soit tous ensembles ou séparés.

Voici ce que vous pouvez fabriquer avec ces ingrédients:

  • un beurre fouetté avec le beurre de Cacao, huile de Noix de Coco.
  • Ou une huile pour le corps simple avec la macadamia et Jojoba
  • un baume universel pour toutes les peaux.
  • baumes pour les lèvres

Si vous trouvez une recette avec d’autres huiles que la macadmia ou jojoba, substituez les avec la même concentration. L’idée est de vous entraîner à utiliser les différentes huiles et beurres. Il y aura des échecs et des succès lors de vos préparations alors notez vos recettes à chaque fabrication. Vous saurez ainsi si le baume est trop solide qu’il faut mettre moins de cire ou au contraire si il n’est pas assez solide il faut en ajouter.

Voici deux recettes que j’avais proposé dans deux autres articles pour débuter.

Beurre Corporel Vanille Chocolat

Seulement deux de ces ingrédients! Cliquez ci-dessus pour la formule et comment le fabriquer.

Baume Réparateur

La recette suivante est en bas de page de l’article, il vous suffit de remplacer les huile de Chanvre et Baobab par vos deux huiles de Jojoba et Macadamia.

  • 30% Huile de Chanvre
  • 22.5% Huile de Baobab
  • 15% Cire d’Abeille
  • 11.5% Huile de Noix de Coco
  • 10% Beurre de Cacao
  • 4.2% Beurre de Karité
  • 0.3 Vitamine E

Bonne préparations!

Vous pouvez acheter des huiles et beurres ici:

Si vous cherchez des ingrédients en vrac n’hésitez pas à nous contacter :


 

 

 

 

 

 

Ils m’ont piégé! Ne vous faites pas avoir!

Ils m’ont piégé! Ne vous faites pas avoir!

Je voulais vous parler d’une expérience personnelle faite ce weekend et mon pauvre fils en a été la victime. Je me suis faite avoir par l’industrie cosmétique! Eh oui, je n’ai pas fait attention aux étiquettes.

Nous étions invités à une fête d’Halloween et comme d’habitude je me suis prise à la dernière minute pour trouver les costumes pour les enfants. Je suis allée avec eux dans notre Migros pour choisir costumes et maquillages, mais comme tout parent peut comprendre ils ne nous accordent que peu de temps pour regarder sans râler. Alors, en vitesse, j’ai pris deux costumes et une boite de maquillage.

J’ai regardé les différentes couleurs mais je n’ai même pas retourné la boîte pour regarder la composition à mon grand malheur et surtout pour la peau de mon fils.

Voici la boite de maquillage Halloween question:

Comme vous pouvez le voir nous l’avons utilisé….. et voici le résultat sur mon fils le lendemain:

Irritation cutanée

Oliver et son irritation cutanée

Si vous saviez à quel point je me sens coupable…. sur tout le visage la surface de sa peau est rugueuse, sèche avec des minis boutons comme de la chair de poule.  Le pauvre ne voulait pas de maquillage et me disait qu’il était allergique et moi je lui disais mais non tu verras c’est fun…..

Pas si fun maintenant, sa peau douce a disparue

 

 

 

Alors qu’est ce qui a bien pu causer cette réaction?

La réponse est au dos de la boite.

La composition sur le dos de la boîte

Quelle horreur!!! Mon pire cauchemar!

Composition de la palette :

Note INCI Origine Détail Suppr.
Talc minérale Poudre (talc)
Glycerin provenance diverse Matière active, solvant, hydratant
Kaolin minérale Agent absorbant (terre à porcelaine)
Aqua (Water) Substance de base
PVP/VA Copolymer chimique Substance antistatique, agent filmogène
Sodium Cetearyl Sulfate végétale Émulsifiant (composant de cires naturels)
Octyldodecanol chimique Huile synthétique, substance de soin pour la peau
Isopropyl Palmitate provenance diverse Huile synthétique
Trilaureth-4 Phosphate provenance diverse Émulsifiant, tensioactif
Phenoxyethanol chimique Solvant, conservateur
Methylparaben chimique Conservateur
Ethylparaben chimique Conservateur

En plus de tout ces ingrédients il y a bien sur les colorants….

Le premier truc choquant c’est la notice ne pas utiliser sur les enfants de moins de 6 ans. Mon fils a plus de 6 ans mais je trouve que ce genre d’information devrait se trouver sur le devant des palettes et pas à l’arrière surtout que c’est du maquillage de déguisement et soyons honnête c’est souvent les enfants.

Ce qui m’a aussi étonné c’était trois conservateurs puissants  (Phenoxyethanol, Methylparaben et  Ethylparaben) dans ce genre de maquillage.  Ils sont très efficaces contre les bactéries mais les risques potentiels pour la santé sont important et pour la peau c’est aussi la catastrophe.

Pour la peau, il y a le risque d’allergies, d’irritation et également l’influence sur l’équilibre naturelle de la flore cutanée.

Dans le cas d’Oliver (mon fils) la barrière cutanée a bel et bien été affectée et une réaction aux composants est très claire. Maintenant lequel est la cause ou est-ce la combinaison de plusieurs…. je vous dit honnêtement je ne veux pas savoir et j’espère ne plus jamais me faire piéger par l’industrie cosmétique!!!

Mes conseils pour ne pas vous faire piéger

  1. N’achetez pas des produits pour la peau y compris maquillages de déguisement lorsque vous êtes pressées
  2. Ne prenez pas vos enfants avec vous!
  3. N’achetez plus vos cosmétiques en grandes surfaces

Si vous avez eu un « accident » comme nous comment prendre soin de votre peau pour qu’elle retrouve son équilibre

Les huiles que je vous recommande

La peau a besoin d’être enveloppée de douceur et du soutien dans sa fonction de barrière protectrice. Choisissez des huiles tropicales qui sont plus occlusives comme le Karité, l’huile de Baobab, le cacao et en cas de rougeurs ou si ça gratte Chanvre et Bourrache.

Recette d’un baume réparateur

  • 30% Huile de Chanvre
  • 22.5% Huile de Baobab
  • 15% Cire d’Abeille
  • 11.5% Huile de Noix de Coco
  • 10% Beurre de Cacao
  • 4.2% Beurre de Karité
  • 0.3 Vitamine E
  1. Faites fondre le beurre de Cacao, Beurre de Karité, Cire d’Abeille au bain marie
  2. Lorsque c’est fondu ajoutez l’huile de Chanvre et baobab ainsi que la vitamine E.
  3. Retirez du feu et remuer jusqu’à ce que vous voyez que le mélange commence à solidifier.
  4. Versez dans vos pots et mettez au frigo jusqu’à ce que votre baume soit solide

 

Vous pouvez acheter tous les ingrédients nécessaires pour la fabrication de votre baume ici:  

Et vous avez-vous déjà fait une expérience similaire?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Décryptage d’étiquettes, un nettoyant visage

Décryptage d’étiquettes, un nettoyant visage

Cette semaine je vous propose un déchiffrage d’étiquette d’un produit de la marque Lush. Une marque fait main qui promeut les produits frais. Je dois dire que j’adore l’idée de cette philosophie. Mais en rentrant dans leurs boutiques c’est plutôt le parfum prononcé que l’on sent même de l’extérieur. Et même si de nombreux produits contiennent des huiles essentielles ils contiennent souvent également des parfums.

Les parfums en cosmétique

Sous le nom parfum il peut y avoir des produits qui sont parfaitement inoffensif mais sous la dénomination parfum se cache 3,999 substances différentes selon l’IFRA (The International Fragrance association) et un grand nombre sont liés à des risques de cancer, allergies, migraines et autres problèmes de toxicité. Il faut aussi penser que si vous utilisez plusieurs produits comme un gel douche, une crème de jour, lait pour le corps etc… ces molécules s’additionnent.

Vous pouvez voir toutes les 3999 substances en version PDF ici sous la liste de transparence….

Lors de nos formations je demande toujours aux participants d’amener un ou deux produits pour que l’on puisse déchiffrer les étiquettes et un des produits était celui-ci:

Lush 9-5 Lait démaquillant

Description de leur produit sur le site:

Prenez un jour de repos et éclaircissez votre peau avec ce lait nettoyant, apaisant et hydratant à l’huile d’amande et à l’orchidée colombe. Cette émulsion contient un mélange exquis d’huile essentielles florales qui éclaircissent la peau et éliminent les impuretés et les traces de maquillage. Nous utilisons l’orchidée colombe pour ses propriétés apaisantes, et l’huile d’amande pour rafraîchir votre peau après une rude journée.

Wow ça donne envie… non?

 

Et maintenant est-ce que vous êtes prêt….. la liste d’ingrédients:

Eau (Aqua)
Huile d’amande douce (Prunus dulcis)
Acide stéarique (Stearic Acid)
Extrait d’orchidée colombe fraîche (Dendrobium)
Absolue de fleur d’immortelle (Helichrysum italicum)
Huile essentielle d’ylang-ylang (Cananga odorata)
Triethanolamine
Alcool cétéarylique (cetearyl alcohol)
Parfum
Parahydroxybenzoate de méthyle (Methylparaben)
Propylparaben,
La liste d’ingrédients n’est pas très longue mains néanmoins elle n’est pas géniale. Alors si l’on prends un ingrédient après l’autre. Voici mes observations:
  • L’eau alors là c’est bon pas de soucis!
  • L’huile d’amande douce: on peut se poser la question, Bio ou non et si elle est raffinée ou non. Malheureusement ceci n’est pas connu. Si elle est raffinée elle aura perdu un grand nombre de ses insaponifiables et actifs.
  •   Acide Stéarique: émulsifiant et stabilisant. Apporte douceur et onctuosité aux émulsions, d’origine naturelle mais provient de l’huile de palme. Il y aurait un acide stéarique issu de graisse animale mais celle-ci a été remplacée par l’acide stéarique végétal. Il n’est pas mauvais pour la santé mais discutable en ce qui concerne l’environnement.
  • Extrait d’orchidée colombe fraîche (Dendrobium): Extrait de plante, je n’ai pas assez de connaissances sur le mode d’extraction pour me prononcer sur cet ingrédient
  •   Absolue de fleur d’immortelle (Helichrysum italicum): L’absolue n’est pas une huile essentielle, la méthode d’extraction est différente. L’huile essentielle rassemble de nombreuses notes olfactives : épicées, herbacées et
    fruitées alors que l’absolue à une suave odeur de miel. Par traitement avec des solvants volatils, on obtient de l’immortelle une concrète*, puis une absolue**, matière première entrant dans l’éventail du parfumeur.
    * Concrète : pâte obtenue après extraction d’une matière première d’origine végétale par solvants
    volatils (non aqueux).
    ** Absolue : produit obtenu à partir d’une concrète, d’une pommade florale ou d’un résinoïde, par
    extraction à l’éthanol à température ambiante.
  • Huile essentielle d’ylang-ylang (Cananga odorata), une merveilleuse huile essentielle avec de nombreuses propriétés cosmétiques entre autres.
  • Triethanolamine: Cet ingrédient est employé comme compensateur de pH dans des préparations cosmétiques pour une vaste gamme de produits. Il contient deux substances très toxiques : l’oxyde d’éthylène et l’ammoniac qui sont allergisants et potentiellement cancérigène. D’autant plus qu’environ 40% des produits cosmétiques en contiennent. La dose recommandée ne doit pas dépasser les 5% à cause de sont haut risque de toxicité surtout si l’on accumule divers produits qui en contiennent.
  •   Alcool cétéarylique (cetearyl alcohol) Donne de la texture et des propriétés émollientes aux crèmes. Provient de l’huile de noix de coco et de l’huile de palme. Alors oui d’origine naturelle mais à nouveau de l’huile de palme.
  •   Parfum:  comme je l’ai mentionné plus haut, il « cache » plus de 3999 molécules….
  •   Parahydroxybenzoate de méthyle (Methylparaben) : Conservateur synthétique potentiellement perturbateur endocrinien. Il y a plusieurs recherches contradictoires. 
  •   Propylparaben: Conservateur synthétique potentiellement allergène, perturbateur endocrinien et impact sur l’environnement.

Les éléments ♦  sont inquiétants en ce qui me concerne. Je ne peux pas me prononcer sur tous les produits Lush je ne les ai pas tous étudiés, j’espère qu’il y en a des mieux au niveau de la composition. 

Il y aura toujours plus de problèmes lorsque les cosmétiques sont des émulsions (crèmes ou lotions) il y a besoin d’un émulsifiant et très souvent l’ Acide Stéarique et l’alcool cétéarylique et un conservateur (OBLIGATOIRE) lorsqu’il y a un mélange entre une phase aqueuse et une phase huileuse.

Il y a des conservateurs naturels mais ils ne sont pas toujours aussi efficaces que les conservateurs synthétiques. ATTENTION la vitamine E n’est pas un conservateur mais un anti-oxydant (protège les huiles végétales)

En conclusion

A vous de choisir les compositions qui sont acceptables ou non pour vous. Si vous cherchez des solutions sans aucuns de ces ingrédients choisissez des huiles pour le visage, des baumes, des beurres en gros tous les produits qui ne contiennent pas d’eau ou de phase aqueuse comme les hydrolats, aloe vera etc…

Pour découvrir toute une gamme de cosmétiques aux huiles visitez le site: www.monaturel.ch

Si vous aimez fabriquez vos cosmétiques avec de bonnes compositions, formez vous. Découvrez notre formation en ligne ici

Et vous..? Qu’en pensez-vous?