Camomille Romaine ou Allemande?

Camomille Romaine ou Allemande?

L’huile essentielle de camomille romaine

Au chapitre des huiles essentielles incontournables pour moi se trouve l’huile essentielle de camomille romaine. Issue de la famille botanique des astéracées, la camomille romaine (Chamaemelum nobile) tient son origine d’Afrique du Nord ainsi que de l’Ouest et du Sud de l’Europe. Petites fleurs blanches au centre jaune éclatant sont distillées pour l’obtention de l’huile essentielle. Comme il faut trois à cinq kilos de sommités fleuries pour obtenir 10ml d’huile essentielle au final, son prix est assez élevé. Cependant, ses vertus sont tellement diversifiées et incroyables, que c’est un investissement très intelligent.

Composée en grande partie (80%) d’esters, l’huile essentielle de camomille romaine est la reine du calme. L’action anti-spasmodique des esters est bénéfique en cas de problème ostéoarticulaire, de crampes d’estomac, de contractions répétées en cas de toux mais également lors de troubles cardiaques d’origine nerveuse.

Par ailleurs, la camomille romaine est particulièrement indiquée lors de douleurs dentaires aigües. Les angélates d’isobutyl contenus dans cette huile essentielle la rendent anti-allergique.

Au niveau dermatologique, l’huile essentielle de camomille romaine est antiseptique, antiprurigineuse et harmonise les peaux hyperréactives. Comme son parfum est assez puissant et peu toléré par un bon nombre de personnes, on peut sans souci privilégier l’application de l’hydrolat de camomille romaine en guise de rééquilibrant après le liniment.

La puissance de son action calmante est d’un secours important lors de crises d’angoisses ou de cauchemars et apaise l’irritabilité, la mauvaise humeur, les caprices et les excès de réactivité colérique.

C’est également une huile de choix pour les bébés sujets aux coliques et du point de vue psycho-émotionnel la camomille romaine va rassurer et améliorer le dialogue entre la mère et l’enfant.

Huile apaisante pour la nuit – 30ml (1% huiles essentielles)

  • 29.7ml HV Sésame
  • 0.1ml (2 gouttes)HE Camomille Romaine
  • 0.2ml (4 gouttes)HE Lavande vraie

Masser doucement le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre avant de dormir.

Avec ce dosage en huiles essentielles, il est possible d’en faire profiter les tout-petits, dès la naissance.

L’huile essentielle de camomille bleue allemande, chamomilla matricaria

Même si elle porte presque le même nom en français, la camomille bleue allemande n’est pas la même plante de la camomille romaine et les compositions de leurs huiles essentielles ne sont pas du tout identiques.

Pour ce qui est de l’huile essentielle de la camomille bleue allemande, nous retrouvons principalement des sesquiterpènes, notamment du chamazulène qui rend l’huile essentielle bleue. Les sesquiterpènes sont de puissants anti-inflammatoires. Ils n’agissent pas immédiatement, mais leurs bénéfices sont à savourer dans les heures suivant leur application. On les appelle plus communément des anti-inflammatoires retards qui seront très indiqués en cas de problèmes ostéo-articulaires.

Une des propriétés particulières de l’huile essentielle de camomille bleue est son action puissante contre les allergies. Par voie orale avec l’hydrolat de camomille bleue en prévention, ou avec l’huile essentielle lors de crises aigües.

Au niveau psycho-émotionnel, l’huile essentielle de camomille bleue combat l’autocritique et l’autodépréciation constante !

J’espère que ce petit voyage dans me monde de ces deux camomilles vous aura plu !

Professionnelle de la dermo-cosmétique naturelle, Lise Jeanbourquin est également aromathérapeute ,thérapeute en Fleurs de Bach et psycho-kinésiologie.
Astuces aromathérapeutiques pour les hommes

Astuces aromathérapeutiques pour les hommes

Vous aussi vous pouvez bénéficier de la cosmétique naturelle!

A vous qui êtes peut-être timides derrière une prestance de grand héro, ou encore blasés par le monde de la cosmétique,il me tenait à cœur de sortir des grands clichés de mecs mal rasés indifférents à la santé de leur peau. Hé oui, il est grand temps de vous consacrer un article, avec des astuces d’aromathérapie bien sûr, mais aussi avec des solutions à vos soucis!

Alors messieurs? Vous embarquez?

Les parfums

Ce qui froisse avant tout dans les soins plus naturels, soyons francs, c’est l’odeur. Dans la cosmétique traditionnelle, que cela soit du côté des parfums ou des après-rasages, les parfums utilisés sont toniques et puissants. Avec l’utilisation abondante d’alcool dans vos produits (qui cela dit en passant, assèchent la peau), on profite de vous faire miroiter un impact rutilant sur les donzelles qui vous croisent.

Effectivement, lorsque l’on opte pour des produits plus naturels et respectueux de la peau, on arrive inévitablement sur des notes plus particulières. Sans pour autant sentir le compost sur pattes, c’est vrai que l’odeur des huiles végétales non filtrées ou autres composants comme le beurre de karité, peuvent vous retenir dans leur utilisation.

Vous savez quoi? Ce n’est qu’une simple question d’habitude, j’en suis convaincue. Plus on opte pour le naturel, plus les parfums synthétiques nous dérangent. Donc… faites le raisonnement avec moi: les notes synthétiques déplaisent de plus en plus aux personnes qui optent pour le naturel… Madame ne jure que par les produits naturels… Mais diantre, où est passé l’impact rutilant promis par les grandes marques si ce sont les parfums synthétiques qui dérangent au final ?! Croyez-moi, choisir le naturel c’est aussi choisir de changer ses habitudes. A.B.E.

Et si vous, vous laissiez surprendre par un parfum naturel, une concrète à base de cire d’abeille et d’huiles essentielles? La marque Jo Browne vous propose une gamme de parfums masculins aux notes boisées ou orientales qui vous feront voyager! Une transition en douceur vers le naturel, que demander de mieux?

L’art du rasage

Vous n’y échappez pas, car pour avoir de belles joues soyeuses ou encore une barbe douce et brillante, l’étape du rasage est incontournable. Je vous propose une routine «au naturel» pour que ce moment devienne un plaisir!

L’huile de coco peut aisément remplacer la mousse de rasage. En l’appliquant uniformément sur la surface à raser, le rasoir glisse mieux et n’agresse pas la peau. Outre ses vertus nourrissantes, l’huile de coco a des propriétés anti-infectieuses qui limitera l’apparition de petits boutons d’après-rasage.

Pour les messieurs qui se rasent avec un rasoir électrique, l’huile de coco ne sera pas des plus indiquée. Je vous conseille donc de vous raser et de prendre soin de votre peau ensuite.

L’après-rasage

Éradiquez comme la peste les flacons d’après-rasage alcoolisés qui laissent sur leur passage ce fumet agressif et peu sensuel. Ils dessèchent la peau, l’agressent et ne lui apportent rien. Si vous cherchez une action désinfectante, vous pouvez sprayer un peu d’hydrolat de ravintsara (pour les notes plus mentholées) ou de thym linalol (pour les notes plus herbacées). Sans essuyer l’hydrolat, appliquer quelques gouttes d’huile de nigelle, qui a des propriétés calmantes, régénérantes, raffermissantes, antalgiques, anti-inflammatoires, anti-allergiques et anti-infectieuses. Vous pouvez rajouter à cela quelques huiles essentielles comme suit:

Recette après-rasage

Flacon de 30ml: après-rasage (5% Huiles essentielles)

  • 28.5ml Huile végétale de nigelle
  • 1ml (20 gouttes) HE Laurier noble (Laurus nobilis)
  • 0.4ml (8 gouttes) HE Fragonia (Agonis fragrans)
  • 0.1ml (2 gouttes) HE Ciste (Cistus ladaniferus)

Les cheveux

Plusieurs d’entre vous doivent faire face à des chutes de cheveux plus ou moins importantes qui peuvent parfois créer un complexe. Même s’il n’existe aucune huile essentielle qui fasse repousser les crinières, on peut orienter notre choix de façon à freiner le processus et de stimuler la pousse des cheveux.

Ainsi, vous pouvez aisément ajouter des huiles essentielles à votre shampoing comme suit:

Pour 100ml de Shampoing:

  • 0.1ml (2 gouttes) HE Ylang-Ylang complète (cananga odorata totum)
  • 0.4ml (8 gouttes) HE Romarin 1.8 (rosmarinus communis CT 1.8 cinéol)
  • 0.5ml (10 gouttes)HE Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica)

Laissez-vous surprendre par les vertus et les promesses tenues par les cosmétiques naturels! On vous aime!

Professionnelle de la dermo-cosmétique naturelle, Lise Jeanbourquin est également aromathérapeute ,thérapeute en Fleurs de Bach et psycho-kinésiologie.
Comment utiliser les huiles essentielles hormone-like?

Comment utiliser les huiles essentielles hormone-like?

Les huiles essentielles hormone-like sont très intéressantes en aromathérapie, notamment pour la sphère uro-génitale et gynécologique. Si leur utilisation peut être très efficace, elle comporte également un nombre important de précautions d’emploi et de contre-indications

Une huile essentielle dite hormone-like stimule naturellement la sécrétion de certaines hormones dans le corps.

Par exemple, l’huile essentielle de Sauge Sclarée (Salvia sclarea) aura une action douce mais intense sur la production d’oestrogènes car elle contient du sclaréol, une molécule de la famille des sesquiterpénols qui est reconnue pour ses actions sur les oestrogènes. L’huile essentielle de fenouil doux contient quant à elle du trans-anethol, un éther oestrogène-like également.

Utilisation aromathérapeutique

En aromathérapie, nous utilisons les huiles essentielles à action hormonale lors de déséquilibre dans les cycles menstruels (irrégularité, dysménorrhées, aménorrhées, métrorragies, ménorragies), lors de maux liés à la ménopause (bouffées de chaleur, émotions fragiles, circulation veineuse et lymphatique difficile, etc…) et également pour harmoniser dans les périodes de changement où le corps de la femme peut être chamboulé (adolescence, pré/post-partum, ménopause,…).

Par ailleurs, les messieurs pourront aussi profiter des bienfaits des huiles essentielles hormone-like pour stimuler leur fertilité et leur production de testostérone. (Bois de Siam, Fokienia Hodgensii)

En dehors de la sphère uro-génitale, il est possible de stimuler la production de cortisone avec l’huile essentielle d’épinette noire (picea mariana). C’est particulièrement intéressant dans le cas de pathologies chroniques, afin d’améliorer l’action anti-inflammatoire de la cortisone produite naturellement dans le corps.

Si ces huiles essentielles ont des vertus extraordinaires, il convient de respecter certaines précautions d’emploi.

En cas de grossesse

Les hormones étant déjà élevées lors de la grossesse, et sécrétées en très grand nombre, il n’y a pas de sens à en rajouter par le biais d’huiles essentielles. De plus, des oestrogènes présents en trop grande quantité en fin de grossesse pourraient provoquer des contractions utérines et par conséquent, un accouchement prématuré. Il existe plusieurs huiles essentielles compatibles avec la grossesse mais uniquement avec le suivi d’un aromathérapeute certifié.

Lors de cancers hormonaux-dépendants

Les huiles hormone-like sont interdites en cas de cancers hormonaux dépendants, et même en cas de rémission. Les hormones sont sensibles et peuvent être sécrétées en grande quantité et en cas de fragilité, il est inconscient de jouer avec le feu en utilisant des huiles essentielles ayant une influence sur elles. Il convient également d’être prudent en cas de mastose et de kyste mammaire (Huiles essentielles hormone-like et Huile essentielle de Cyprès, cupressus sempervirens, dont le manol est déconseillé en cas de mastose).

Voici quelques huiles essentielles hormone-like :

  • Sauge Sclarée
  • Sauge Officinale (NEUROTOXIQUE)
  • Romarin Verbénone
  • Vétiver
  • Fenouil doux (NEUROTOXIQUE)
  • Anis Vert (Stupéfiant à haute dose)
  • Anis Etoilé (Stupéfiant à haute dose)

Pour la peau

On utilisera facilement les huiles essentielles hormone-like lorsque les problèmes ont un lien avec le cycle menstruel comme par exemple, l’acné en phase pré-menstruelle.

En cas d’irrégularité dans la production de sébum, en association avec les huiles essentielles hormone-like, les huiles essentielles de Cèdre (Cédrus Atlantica), d’ylang-Ylang (Cananga odorata), de Petit grain Bigarade (Citrus Aurantium Aurantium feuille) se révèleront être très efficaces.

Lors de la ménopause, on pourrait observer également un assèchement de la peau et des muqueuses qui pourra, dans la mesure où aucune contre-indication n’est présente (cancer), être régulé par les huiles hormone-like, notamment grâce à l’huile essentielle de sauge sclarée (salvia sclaréa). Associée à l’huile essentielle de Bois de Santal (Santalum Album), nous auront en plus une action anti-infectieuse sur la muqueuse vaginale, pour éviter les cystites provoquées par l’irritation de la muqueuse génitale.

La transpiration peut également être perturbée par un dérèglement hormonal et l’ajout d’huile essentielle spécifique pourra rendre votre déodorant encore plus efficace.

Avant toute utilisation d’huile essentielle à action hormonale, il est nécessaire de s’adresser à un aromathérapeute afin de pouvoir faire une anamnèse complète pour s’assurer qu’il n’y aucune contre-indication à leur emploi.

Professionnelle de la dermo-cosmétique naturelle, Lise Jeanbourquin est également thérapeute en Fleurs de Bach et aromathérapie.
Faites attention aux huiles essentielles!

Faites attention aux huiles essentielles!

Quelles sont les huiles essentielles dermocaustiques et photosensibilisantes?

Quand on décortique des recettes de cosmétiques naturels ou DIY sur le net, on peut parfois être surpris des conseils prodigués. Parmi les principes actifs composants les huiles essentielles, plusieurs sont dermocaustiques ou photosensibilisants. Leur utilisation requiert donc une attention particulière pour ne pas dire une certaine vigilance.

Huiles essentielles dermo-caustiques

Les phénols

On qualifie une huile essentielle de dermocaustique lorsqu’elle brûle la peau ou les muqueuses. Cette propriété se retrouve dans les phénols , molécules qui sont par ailleurs des anti-infectieux puissants (virucides, bactéricides, anti-parasitaires et anti-fongiques), et hypertenseurs. Ces principes actifs stimulants sont également utérotoniques [1] et hépatotoxiques[2]. Parmi les huiles essentielles à phénols, on trouve le girofle (eugenia caryophyllata), l’ajowan (trachspermum ammi), le thym thymol (thymus vulgaris CT thymol), la sarriette (satureja montana).

Malgré leur dermocausticité, ces huiles essentielles seront particulièrement intéressantes pour la peau et les muqueuses lors de mycoses, d’acné, de furoncles ou autres dermatoses infectées. Il faudra alors veiller à bien les diluer à un dosage n’excédant pas les 10% du total des huiles essentielles du mélange (sur le total d’un mélange à 10% d’huiles essentielles et de 90% d’huiles végétales, on comptera uniquement 1% d’huile essentielle dermocaustique).

Les aldéhydes aromatiques

L’huile essentielle la plus répandue qui contient des aldéhydes aromatiques est l’huile essentielle de cannelle écorce (cinnamomum verum) dont les propriétés sont similaires aux huiles à phénols, sans être hépatotoxique et les indications/précautions d’emploi sont identiques.

Les aldéhydes terpéniques

Pour les peaux plus sensibles, on évitera d’appliquer les huiles essentielles à aldéhydes terpéniques pures qui peuvent être irritantes pour la peau : Eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora), Lemongrass (cymbopogon flexuosus), Litsea (listea cubeba), Anis étoilé (illicium verum), Manuka (leptospermum scoparium). Cela ne veut pas dire qu’il faut bannir l’application cutanée de ces huiles essentielles qui sont des anti-inflammatoires rapides et puissants. Une dilution à 10% (10% huile essentielle et 90% huile végétale) suffit pour les aldéhydes terpéniques.

Les huiles essentielles photosensibilisantes

On parle de photosensibilisation lorsque l’huile essentielle réagit lors d’une exposition au soleil en laissant une tache irréversible sur la peau.

Une composition biochimique avec des coumarines complexes (fouranocoumarines : bergaptène, xanthoxine, angélicine, impératorine et pyrannocoumarine : visnadine) rend l’huile essentielle photosensibilisante, quellle que soit sa dilution dans un mélange. Ces principes actifs sont anti-coagulants et sédatifs. Parmi les huiles essentielles contenant des coumarines complexes on retrouve : l’ammi visnaga (ammi visnaga), les agrumes (citron, orange douce, bergamote, mandarine, …), le fenouil (foeniculum vulgare), la livêche (levisticum officinalis), et la verveine citronnée (lippia citriodora).

La richesse olfactive des huiles essentielles d’agrumes (qui ne sont par ailleurs pas des huiles essentielles mais des essences, car elles sont obtenues grâce à un procédé d’expression et non de distillation) serait pourtant tellement intéressante en cosmétique ! Certaines enseignes proposent les essences d’agrumes exemptes de coumarines complexes afin de pouvoir les utiliser pour parfumer l’un ou l’autre soin cosmétique.

Il existe néanmoins un bon nombre de produits qui contiennent des agrumes dans leur composition. Une législation précise existe à ce sujet et les précautions d’emploi liées à l’utilisation des agrumes dépendent de plusieurs critères : rinçage, pénétration dans la peau, vaporisation, etc…. Cependant dans votre petite « popote » maison, soyez prudents !

Qu’en est-il des hydrolats des mêmes huiles ?

C’est une bonne question car cela dépend de la quantité d’eau avec laquelle l’huile essentielle a été distillée, et par conséquent, la concentration en huile essentielle de celui-ci. Plus il y a d’eau départ de la distillation, moins l’hydrolat sera concentré en huile essentielle, et moins il sera dermocaustique. Chaque hydrolat dépend donc de la distillation, donc de la personne qui distille ! En ce qui concerne la photosensibilisation, aucune preuve n’a réellement été donnée sur le sujet, néanmoins, il vaut mieux rester vigilant et garder son hydrolat de verveine citronnée (par exemple), pour le boire plutôt qu’en application cutanée.

Comme les huiles essentielles d’agrumes ne résultent pas d’une distillation à la vapeur d’eau, on ne peut pas trouver d’hydrolat d’agrumes.

A savoir: En cosmétique selon la législation suisse actuelle il ne faut pas dépasser les 3%. Je recommande de garder vos huiles essentielles à un pourcentage inférieur à 1% dans la totalité de votre formule.

Comme dirait l’adage, « un homme averti en vaut deux » ! Si vous voulez éviter tout souci de réaction cutanée douloureuse ou inesthétique, gare aux huiles dermocaustiques et photosensibilisantes !

 

[1] Qui provoque des contractions de l’utérus (donc à éviter en cas de grossesse)

[2] Toxiques pour le foie

Professionnelle de la dermo-cosmétique naturelle, Lise Jeanbourquin est également thérapeute en Fleurs de Bach et aromathérapie.

Cessez de vous ruiner avec l’achat d’huiles essentielles grâce à mes 8 astuces!

Cessez de vous ruiner avec l’achat d’huiles essentielles grâce à mes 8 astuces!

Si vous aussi vous avez été piqués par la mouche « Aromathérapie pour la vie », cet article est fait pour vous !

Ah si vous saviez comme il est facile de me séduire avec des huiles essentielles ! Au début de ma formation, chaque huile essentielle me semblait IN-CON-TOUR-NABLE ! Il me les fallait toutes, et j’ai, petit à petit (mais rapidement quand même) rempli mon armoire à pharmacie avec ces petites fioles craquantes. Et tout aussi rapidement, mon porte-monnaie suait d’angoisse… Voici donc quelques astuces à appliquer ou encore quelques questions à se poser rationnellement avant de succomber à la tentation.

Les huiles essentielles précieuses

On nommera les stars de la bande : Rose – Néroli – Champaca – Jasmin – Verveine Citronnée !
Un peu de calcul pour les plus téméraires… Le prix d’un ml d’huile essentielle de Rose tourne autour de 50.- (varie nettement en fonction des marques) ce qui nous amène à un prix de 50’000 CHF pour un litre. Si, si, vous avez bien lu…

Pour obtenir un litre d’huile essentielle de Rose, il ne faut pas moins de 4 millions de fleurs. Celles-ci étant bien évidemment ramassées à la main, sont ensuite distillées deux fois (pétales, puis hydrolat) afin de pouvoir avoir une meilleure concentration. J’imagine donc aisément que le prix du salaire horaire des différents acteurs de la chaîne de production ne se situe pas dans une fourchette aussi luxuriante.

Les procédés d’extraction ou de distillation sont, pour les huiles précieuses citées ci-dessus, des facteurs qui influencent le prix de vente. On relève également la rareté de certaines plantes.

Faut-il pour autant s’en priver ?

Bien sûr que non ! Voici les 8 astuces pour soigner ses maux, ses états d’âme mais aussi son budget !

1. Diluer les huiles essentielles précieuses

Les propriétés thérapeutiques des huiles précieuses sont principalement psycho-émotionnelles et énergétiques. En les diluant à 10%, vous conservez leurs bienfaits, tout en augmentant votre stock. Préférez une huile végétale qui ne rancit pas ou peu, et pour cela, optez pour le jojoba.

Comment faire ?

Couplez votre achat de votre flacon de 1ml d’huile essentielle avec celui d’une petite bouteille à compte-gouttes (précisez que c’est pour des huiles) d’une contenance de 10ml. Complétez ensuite votre flacon avec 9ml de Jojoba et 1ml d’huile essentielle précieuse. Rien qu’à l’odorat, vous observerez que la puissance est indemne.

2. S’orienter vers des marques fiables dont les huiles essentielles sont de meilleure qualité

On peut tous être tentés par une offre à bas prix mais la qualité de l’huile essentielle y est parfois liée. Ainsi, pour avoir une ambiance de lavande avec son diffuseur, 2 ou 3 gouttes d’une huile essentielle de bonne qualité suffiront (au lieu de 10-12 gouttes).

3. Les huiles essentielles sont remboursées par les caisses maladies de base

Pour autant qu’elles soient conseillées par un médecin, un naturopathe ou un phytothérapeute, les prescriptions sont remboursables en Suisse. Renseignez-vous auprès de votre médecin.

4. Savoir quelles sont les huiles essentielles qui vous sont essentielles

Prendre le temps de noter les indications pour lesquelles vous aimeriez avoir des huiles essentielles sous la main. Il existe en effet plusieurs huiles essentielles dont les propriétés sont multiples.

Par exemple :

L’huile essentielle de Cardamome (par voie orale et/ou cutanée) harmonisera votre humeur et vos émotions (stimulante ou apaisante), aidera en cas de toux – d’asthme – bronchite (expectorante et mucolytique), facilitera la digestion (antispasmodique), et combattra de main de maître la fatigue musculaire. Autant sur le plan psycho-émotionnel que physique, cette huile essentielle est « tout terrain » et remplace au moins 4 huiles essentielles différentes.
Il y en a d’autres alors à vos crayons ou stylos, faites une liste et prenez contact avec un aromathérapeute pour vous laisser guider sur la pharmacie idéale et mini-prix !

5. N’utilisez pas d’huiles essentielles pures !

Que cela soit par voie orale ou sur la peau, une huile essentielle est si concentrée qu’une dilution n’est surtout pas superflue. Avec de l’huile végétale sur la peau (à 10% pour un adulte) ou avec un excipient (à 20% dans du fludol, solubol, disper) pour la voie orale, vous économiserez un certain nombre de gouttes et en plus de cela, vous vous protéger contre toute agressions sur la peau ou sur la muqueuse digestive. Renseignez-vous sur les précautions d’emploi et les dilutions pour les différentes voies d’application.

6. Terminé les mélanges en grande quantité !

Les mélanges dans de l’huile végétale sont parfois délicats à conserver sur le long terme. Souvent, les préparations rancissent. Pour éviter cela, deux astuces de pro :

  • primo, privilégiez les petits flacons de 10 à 20ml car l’efficacité des huiles essentielles est telle qu’on n’a jamais besoin de litres de préparations. Entre nous, il n’y a que les huiles contre la cellulite où les grands flacons sont indispensables (Dieu que le monde est injuste ! ).
  • Secundo, vous pouvez élaborer des formules avec des huiles essentielles pures. Le mélange sera donc tout prêt et pourra être dilué adéquatement en temps voulu. Vous vous épargnerez le temps de la réflexion ce qui peut être précieux en cas de gastro familiale inopinée!

7. Les dates de péremption

Fiez-vous à votre bon sens et à votre odorat pour juger de l’état de votre huile essentielle. Les fabricants sont obligés d’indiquer une date pour des raisons légales mais si l’huile essentielle est stockée dans un endroit sombre, sec et à température ambiante ou fraîche il n’y a que peu de risque qu’elle rancisse. Faites-vous confiance !

8. Les hydrolats !

Ne passez pas à côté des hydrolats qui remplissent leur contrat en matière d’efficacité et qui se conservent très longtemps au réfrigérateur pour un prix inférieur aux huiles essentielles.

Si comme moi vous désirez encore nourrir généreusement votre Amour pour les huiles essentielles tout en respectant vos possibilités financières, gardez cet article en tête… et surtout… autorisez-vous quand même une petite folie de temps en temps au doux parfum de… Rose ?

Vous trouverez une sélection d’hydrolats en boutique et en ligne . Si vous aimeriez en savoir plus sur les huiles essentielles venez me rendre visite en prenant un rendez-vous ici .

Passionnée par le monde des cosmétiques naturels, Lise Jeanbourquin est thérapeute en Fleurs de Bach et achèvera en 2019 la formation d’aromathérapeute auprès de l’Ecole ERA.

Quelles utilisations pour l’huile essentielle de Lavande?

Quelles utilisations pour l’huile essentielle de Lavande?

Qui n’a pas rêvé d’un week-end en Provence, sillonnant paisiblement les chemins à bicyclette, coiffée d’un chapeau de paille, la jupe volant au vent, humant avec délectation le parfum doux des champs de lavande…

Nous la trouvons partout : dans certaines lessives ou adoucissants, dans l’armoire de Grand-Maman dans un petit sac cousu-main, dans de nombreux produits cosmétiques, et, tant qu’on y est, même dans une crème brûlée !

Nous allons nous plonger dans l’huile essentielle que l’on produit à partir de la lavande et vous allez voir qu’une vigilance certaine s’impose. Il existe plusieurs plantes de lavande qui ne portent pas le même nom botanique. Leurs vertus et leur utilisation sont très différentes c’est pourquoi il est capital de connaître le nom latin de la plante distillée pour l’huile essentielle. D’ailleurs, si vous tombez sur des recettes de cosmétiques ou d’autres préparations qui ne précisent pas le nom latin de l’huile essentielle qu’il faut utiliser, vous pouvez les jeter ! Vous allez voir pourquoi.

Quelles sont les différentes huiles essentielles de Lavande?

L’huile essentielle de lavande vraie (lavandula officinalis, lavandula angustifolia, lavandula vera)

Voilà pour moi une huile essentielle incontournable dans la trousse familiale. Que cela soit sur la peau ou en diffusion, la lavande vraie amène quiétude et sécurité. Polyvalente, elle nous procure un bien-être complet tant sur le plan physique qu’émotionnel.

L’huile essentielle de lavande vraie est un puissant anxiolytique qui va amener à la personne stressée calme et sérénité. Les esters qu’elle contient sont antispasmodiques et vont détendre les muscles crispés et les éventuels spasmes ou crampes (coliques, contractions de grossesse prématurées, courbatures,…). Outre les esters, nous pouvons y trouver des monoterpénols qui vont avoir un effet anti-infectieux doux et ainsi être efficaces en cas de grippe, de rhume mais aussi sur la peau comme cicatrisant sur les plaies ou les peaux irritées.

Diffusée dans une pièce, elle amènera une ambiance paisible. A savourer sans modération dans le bain, à la lumière d’une bougie et au rythme de la musique qui vous plait…

Recette à la Lavande Vraie

Pour un bain relaxant :

  • Diluer 5 à 7 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie dans deux cuillères à soupe de lait
  • Puis verser dans l’eau du bain et mélanger doucement.
  • Il ne reste qu’à plonger, et vous lover dans ce cocon de douceur.

 

Pour un massage détente (adulte) :

  • Une cuillère à soupe bien pleine d’huile végétale de sésame (15ml)
  • 10 à 20 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie

 

Pour agrémenter un sérum M&O Naturel (30ml) :

  • Ajouter 6 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie

 

Pour rassurer un enfant suite à un cauchemar :

  • Diffuser 4 gouttes de lavande vraie dans la chambre

En hydrolat, la lavande vraie est très anti-inflammatoire et purifiante. On l’appliquera sur la peau pour la nettoyer, mais aussi sur un coup de soleil douloureux par exemple.

Les Autres Lavandes

Il existe encore d’autres huiles essentielles issues de la famille des lavandes mais qui ont des vertus qui diffèrent: la lavande aspic (Lavandula latifolia) et la lavande stoechade (lavandula stoechas). Les cétones que contiennent ces huiles les rendent plus dangereuses à utiliser. La famille biochimique des cétones est neurotoxique, abortive et donc contre-indiquée pour les enfants, les femmes enceintes et les personnes épileptiques.

Précautions

Il est impératif que les consignes d’application soient claires et formulées par une personne compétente. Leur dosage est à respecter à la lettre et par mesure de sécurité, n’appliquez pas d’huiles essentielles pures sur la peau et ne les buvez pas. Il y a chaque année plusieurs accidents, parfois mortels, pour cause de leur mauvaise utilisation.

Les huiles essentielles ont le vent en poupe et malheureusement on rencontre de tout dans la littérature. Faites le tri, et demandez conseils à un aromathérapeute en cas de besoin.

Vous pouvez aussi trouver dans notre boutique les huiles essentielles à diffuser dont la synergie « Provence » qui contient de l’huile essentielle de Lavande Vraie

Passionnée par le monde des cosmétiques naturels, Lise Jeanbourquin est thérapeute en Fleurs de Bach et achèvera en 2019 la formation d’aromathérapeute auprès de l’Ecole ERA.