C’est quoi l’INCI au juste?

C’est quoi l’INCI au juste?

Dans le monde de la cosmétique la description des ingrédients ne se fait pas dans la langue de chaque pays pour qu’il y ai une harmonie à travers le monde sur la façon d’écrire la composition du produit. Pour les professionnels cette « langue » est facile à déchiffrer mais pour le consommateur il est très difficile de savoir quels ingrédients sont dans leurs cosmétique.

Dans cet article je vais vous donner des astuces pour repérer les bons INCI et les mauvais.

Définition de l’INCI

« International Nomenclature of Cosmetic Ingredients  » qui est la  Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques. Ce sont également souvent le nom latin des plantes et huiles végétales.

Les noms de tous les ingrédients possibles des produits cosmétiques (plus de 16 000 aujourd’hui) ont été définis et enregistrés dans une longue liste (une nomenclature). Le but d’une telle opération est d’aider le consommateur à mieux s’y retrouver, mais ceci n’est pas forcément toujours évident.

Est-ce que l’INCI nous dit tout?

Malheureusement cette liste n’est pas parfaite mais ça nous donne quand même au moins 90% des informations.

Les problèmes avec l’INCI

Taille de l’écriture

Avez vous déjà regardé la liste sur les produits cosmétiques? L’écritures est souvent très petite et pas facile à lire. En règle générale plus la liste est longue plus grand est la probabilité que le produit ai des ingrédients douteux….

Informations incomplètes

Il n’y a pas de différence entre Bio et conventionnel ou entre raffiné et non raffiné. Le Beurre de Karité s’écrit « Butyrospermum parkii butter » peu importe la façon dont le Karité à été transformé.

Vous verrez souvent un * après l’INCI et à la fin de la liste *ingrédients issus de l’agriculture biologique pour repérer les ingrédients Bio, mais il n’y a pas d’indications pour savoir si l’ingrédient à été raffiné ou non.

Petit rappel: Une huile raffinée est dépourvue d’une grande partie des insaponifiables ce qui lui donne également la couleur et odeur. Mais dans ces insaponifiables vous retrouvez les vitamines, phytostérols, minéraux etc…

Ordre des ingrédients

Les 6 premiers ingrédients représentent toujours environ 70% de la formule ils sont écrit dans l’ordre décroissant mais lorsque la pourcentage est inférieur à 1% ils peuvent être notés dans le désordre. Ce qui veut dire que l’on peut avoir un conservateur d’une concentration de 0.9% après une huile essentielle de 0.1%.

Origine de l’ingrédient

L’INCI ne permet pas de déterminer si l’ingrédient est d’origine synthétique ou naturelle. Par exemple l’INCI Glycerin peut être de la glycérine Végétale ou synthétique

Parfum ou Fragrance

Sous l’INCI parfum peut se « cacher » 4999 molécules, parmis ces molécules certaines sont d’origine naturelle comme par exemple le conservateur naticide et d’autres peuvent être d’orgine synthétique et problématiques (allergisant, potentiellement cancérigène etc..).

Astuces pour repérer les cosmétiques problématiques

Ingrédients à éviter

Si vous chercher un soin cosmétique naturel évitez les ingrédients suivants, surtout si plusieurs d’entre eux sont dans la composition

  • les ingrédients qui commencent par polymer- et/ou -vinyl- (dérivé de plastique)
  • Conservateurs suivants: Méthylisothiazolinone et Phenoxyethanol.
  • Paraffinum liquidum, Mineral Oil, Cera Microcristallina, Petrolatum
  • Dimethicone, Cyclohexasiloxane, … Terminaisons en -one, -ane.
  • Butylparaben, Methylparaben, Ethylparaben, Propylparaben
  • Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Ammonium Lauryl Sulfate
  • EDTA
  • PEG-

Il y en a malheureusement beaucoup plus mais ceux-ci sont les plus fréquemment utilisés. Vous trouverez une liste plus détaillée dans cet article.

A savoir également que ça n’est pas parce qu’un ingrédients est compliqué à lire qu’il est mauvais. Vous trouverez des huiles végétales avec de très long nom latins.

Entraînez-vous et devenez des experts du déchiffrage! Et si vous n’êtes toujours pas sûr, le site » la vérité sur les cosmétiques » est excellent. Il y a certaines app mais elles ne sont souvent pas complètes ou encore mieux achetez vos produits ici: www.monaturel.ch!

Les 4 pièges de l’industrie cosmétique conventionnelle

Les 4 pièges de l’industrie cosmétique conventionnelle

Il est facile d’être persuadés d’acheter les produits que l’on a vu dans les pubs, sur les réseaux sociaux ou autres bloggeuses, mais il y a des pièges à éviter!

Dans l’industrie cosmétique ils utilisent plusieurs techniques pour vendre leurs produits.

  • Il y le phénomène de mode; qui n’a pas entendu des masques noirs qui enlèvent tous les points noir
  • L’anti-âge: Les dernières nouveautés anti-âge des grandes marques comme Clarins, Lancôme etc….avec des actifs révolutionnaires etc.
  • Vient ensuite les marques qui nous font croire au naturel comme Yves Rocher et Body Shop.
  • Et en dernier il y a les produits testés dermatologiquement.

Il suffit de faire une recherche google pour voir les dernières nouveautés en matière de cosmétique et les effets liftants et repulpant sont partout!

L’effet mode

Comme pour chaque I phone qui sort il y a une ruée sur le nouveau produit. Dans la cosmétique c’est pareil, une campagne bien ficelée avec les influenceurs (bloggeuses, actrices, médias) ou la marque cosmétique va « inonder » tout ce petit monde de produits gratuits à tester. Tout à coup vous voyez ce produit partout et mystérieusement il est en stock limité. Alors on le veut encore plus et ça marche parce qu’ils misent sur un produit qui ne sera plus vendu probablement dans une année et remplacé par leur dernier « must have ». 

Ils ne pensent pas au consommateur et encore moins à votre peau.

Un produit qui selon le journaliste va faire fureur cette année est décrit comme ceci:

Ludiques et efficaces, on craque littéralement pour les nouveaux masques visage caoutchouc à secouer « Shake & Shot ».
Une formule qui permet de mélanger le masque rapidement et facilement en… le secouant, vous l’aurez compris !Il contient un booster et une ampoule liquide qu’il suffit de verser dans le récipient et de secouer pour obtenir la texture crème. 
Une fois appliqué et séché, le masque se retire facilement, comme du caoutchouc !
(sortie prévue début mars 2018)

Cool non? Est-ce qu’ils misent sur la qualité des ingrédients et les bienfaits pour votre peau, je doute…. 

Les rides….

Depuis des années la menace des rides est l’élément qui fait booster les ventes. Si ils étaient vraiment efficaces la population d’aujourd’hui n’en aurait pas une. Lorsque j’étais adolescente, mon frère et moi nous avons offert à ma mère des crèmes anti-rides pour chaque anniversaire, noël et probablement encore la fête des mères..Et oui, nous voulions lui faire plaisir ma mère avait 40, les débuts de la peau mature et c’était les recommandations des vendeuses lorsque nous demandions des idées de cadeau. 

Ma pauvre mère a souffert de différentes réactions comme des rougeurs, des démangeaisons et la peau sèche mais dans l’espoir de prévenir les rides elle continuait les soins. Alors est-ce qu’elle a des rides? OUI.

Ne vous laissez pas persuader par les dernières nouveautés, les derniers actifs synthétiques et technologies. La peau de ma mère est beaucoup plus belle et hydratée depuis qu’elle utilise les huiles végétales. Les rides seront toujours là mais sa peau est saine et c’est là l’importance.

Vos rides dépendent de la génétique, de votre type de peau et de votre environnement (exposition au soleil, tabac et pollution). En aidant votre peau à être en bonne santé en lui apportant les éléments dont elle a besoin pour se protéger vous allez retarder l’apparition de rides et avoir une peau qui est plus performante en maintenant l’hydratation. Elle produira elle même les fibre de collagènes et son acide Hyaluronique.

Mais le miracle n’existe pas! 

Testé dermatologiquement

Vous allez à votre pharmacie et vous voyez testé dermatologiquement le produit doit avoir passé des tests rigoureux non?

Pour l’élaboration de notre gamme pour bébé je pensais que ça serait bien de faire des tests supplémentaires (bien sûr jamais sur les animaux!) pour avoir des tests « officiels à montrer à nos clients ». Je ne sais pas pourquoi j’étais étonnée mais lorsque j’ai reçu la liste de prix des laboratoires je n’en revenais pas. Ils offrent trois types de tests, sur 12, 24 ou 36 personnes avec différents tarifs mais même avec un test de 12 personnes l’entreprise peux mettre sur son flacon testé dermatologiquement. Les tests sont des patchs avec le produit en question sur la peau des volontaires et ils observent ensuite si il y a des rougeurs ou irritation.

Et moi qui pensais qu’il faudrait des tests plus poussés avec au moins 50 à 100 personnes!! J’étais déçue en effet mais voilà à nouveau du marketing….. Encore pire se sont les tests sur les animaux utilisés pour mettre cette mention!

Greenwashing

J’en ai déjà parlé dans d’autres articles mais il est important de ne pas vous faire avoir! Lors de nos formations il y a fréquemment des participantes qui m’amène des produits des marques Lush, Body Shop, Yves Rocher, Déesse. Bien que les marques ne se disent pas naturelle ou Bio ils utilisent des arguments qui pourrait nous induire en erreur.

Les mentions sont:

  • Hand Made (fait main)
  • Fairtrade (commerce équitable)
  • Made in Switzerland (fabriqué en suisse le symbole de qualité)
  • Aux actifs de plantes (oui des plantes mais le reste des ingrédients…)

Il se peux que un ou deux produits de leur gamme soient OK au niveau composition mais dans la majorité ils ne sont pas recommandés.

Nos recommandations

Comme je le dis souvent: « Less is more ». Le moins vous mettez sur votre peau, le mieux elle se porte et ceci est surtout le cas dans la composition des produits. Si vous voyez une très longue liste en général ça n’est pas le produit à choisir. Le fait main n’est pas la garantie de « Naturel » vous pouvez acheter tous les ingrédients synthétiques problématiques en ligne et fabriquer votre crème ça n’est pas plus compliqué que faire une crème naturelle.

Si vous avez envie de fabriquer vos propres cosmétiques vous pouvez suivre notre formation en ligne ou acheter vos produits dans notre boutique: www.monaturel.ch

 

L’eau micellaire, bonne ou mauvaise?

L’eau micellaire, bonne ou mauvaise?

Lors de mes consultations, je passe en revue les produits utilisés par mes clientes et je remarque que c’est un soin qui est très souvent utilisé. C’est un produit intéressant parce qu’il démaquille et nettoie la peau sans avoir besoin de le rincer.

Ce produit est très prisé par les mannequins, les maquilleurs et de plus en plus de personnes à la recherche d’un produit tout en un facile à utiliser. De plus en plus de marques la propose dans leur gamme de produits et en vantent les mérites.

L’eau micellaire c’est quoi exactement?

L’eau micellaire est un nettoyant composé de micelles, petites particules de tensioactifs. Les tensioactifs peuvent jouer différents rôles mais dans les produits dits « nettoyants » capables de retenir les matières grasses les mélanger à la phase aqueuse afin qu’elle partent . Autrement dit, l’eau micellaire est bien un nettoyant, et pas simplement une « eau » comme on pourrait le croire. On le remarque bien en secouant notre flacon d’eau micellaire : elle mousse !

Les tensioactifs qu’est ce que c’est?

Le plus souvent ce sont des composants chimiques détergents, que l’on retrouve également dans les nettoyants ménager ou industriels …

Dans l’eau micellaire ils ne sont pas dans les mêmes doses mais suffisamment pour irriter la peau, la dessécher et des yeux qui piquent! L’eau micellaire est donc loin d’être une simple eau pure.

C’est un fait connu que de nombreux tensioactifs synthétiques dont les principaux sont le SLS et SLES (agents nettoyant sulfatés) dérivés de l’industrie pétrochimiques ont un effet néfaste sur la santé et l’environnement. Ces molécules sont peu bio dégradables et contiennent des ingrédients potentiellement cancérigènes.

Le rôle des agents sulfatés ou d’autres tensioactifs sont de nettoyer et donc décaper la barrière lipidique de la peau. Ceci va la rendre plus vulnérable et irritée.

De plus si vous avez une peau à tendance grasse, votre peau va alors produire encore plus de sébum parce qu’elle aura été trop asséchée et les acides gras naturellement présent dans la peau seront déséquilibré, vous vous retrouverez ensuite avec encore plus de boutons. Une peau sèche ou sensible sera immédiatement fragilisée et irritée. Mais les peaux plus résistantes s’ assécheront aussi à moyen terme.

Viennent s’y ajouter d’autres ingrédients dans la composition du produit comme le stabilisant EDTA, très irritant et polluant, interdit dans plusieurs pays, du parfum allergisant, de l’alcool, des conservateurs agressifs et polluants comme le Cetrimonium Bromide, allergène reconnu…

Et les eaux micellaires Bio alors?

Au niveau composition elles seront légèrement mieux en effet mais il y a toujours des tensioactifs certes « moins pire » comme (Sodium Coco Sulfate, Cocamidopropyl Betaine, Ammonium Lauryl Sulfate, Disodium Cocoamphodiacetate, Disodium Laureth Sulfosuccinate et plus encore) mais toujours décapants vu que c’est leur rôle!

Ensuite il y a les parfums, et d’autres conservateurs chimiques parce que n’oublions pas que pour être Bio il n’y a pas besoin d’être 100% Naturel!

Les répercussions également lors de l’utilisation

L’eau micellaire n’est pas particulièrement efficace sur les mascaras waterproof donc les consommateurs vont avoir tendance à frotter la zone et abîmer la peau. Surtout que la zone du contour de l’oeil est très sensible. Ensuite vient le problème du « non rinçage », le produit et les mauvais ingrédients restent sur la peau!

Alors quelle est l’alternative?

Il existe le 100% Naturel! Le liniment qui nettoie et démaquille en douceur sans tensioactifs donc il n’est pas décapant. Vous suivez le liniment d’un peu d’hydrolat pour enlever l’excès de produit, équilibrer le pH de la peau et lui apporter les vertus de l’hydrolat.

Pour les mascaras waterproof il se peut que le liniment ne soit pas assez alors choisissez une huile végétale comme le Jojoba ou la noix de coco et vous pourrez l’enlever sans avoir besoin de frotter.

Liniment

Liniment Oléo-Calcaire, Nettoyant Démaquillant

 

Le greenwashing!

Le greenwashing!

Le Greenwashing est un phénomène de plus en plus récent ces dernières années. C’est la façon dont l’industrie cosmétique conventionnelle nous manipulent pour nous faire croire que leurs produits sont naturels ou pures….

La définition selon Wikipédia:

L’écoblanchiment, ou verdissage (en anglais, greenwashing), est une expression désignant un procédé de marketing ou de relations publiques utilisé par une organisation (entreprise, administration publique nationale ou territoriale, etc.) dans le but de se donner une image écologique responsable. La plupart du temps, l’argent est davantage investi en publicité que pour de réelles actions en faveur de l’environnement.

L’écoblanchiment est l’acte de transmettre au public des informations qui sont – dans le fond et dans leur forme – une présentation déformée des faits et de la vérité, dans le but d’apparaître socialement et/ou environnementalement responsable aux yeux d’un public ciblé. C’est un système de communication vaste et complexe destiné à faire passer une « mauvaise » donnée ou information pour une « bonne ».

Voici comment repérer le Greenwashing:

Selon le guide anti-greenwashing publié par l’ADEME (Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) en 2012, les pratiques d’écoblanchiment sont:

  • le mensonge pur et simple,
  • la promesse exagérée,
  • l’usage de termes abscons,
  • le manque de transparence,
  • la suggestivité disproportionnée des visuels (par rapport au produit/service réel),
  • le faux écolabel (autoproclamé et ne correspondant à aucun référentiel),
  • une mise en avant hors contexte du produit valorisé,
  • une allégation sans fondement,
  • une fausse exclusivité.

Les grandes marques du Greenwashing

Cette pratique est de plus fréquente malheureusement et il est difficile de savoir comment différentier les bons des mauvais.

De plus de nombreuses marques sont des sous marque de grandes enseignent comme L’Oréal, Estée Lauder, Procter Gamble etc… En règle générale si la grande enseigne pratique ce genre de manipulation le reste des sous marques aussi. C’est une question de coûts de fabrication vs bénéfices vs besoins des consommateurs vs image à diffuser.

La marque qui est difficile à cerner est celle de Body Shop qui lorsqu’elle a été crée en 1976 par Anita et Gordon Roddick. Ils ne vendaient que des produits fabriqués à partir d’ingrédients naturels achetés dans des pays en développement et vendus dans des emballages recyclés.

Cette époque est bel et bien révolue surtout depuis le rachat de cette marque par le groupe L’Oréal (en 2006) qui voulait se donner une image plus « éthique ».

Les cosmétiques Body Shop sont plutôt montrés du doigt par les associations de protection de la nature et des consommateurs, en raison des nombreuses substances chimiques qui les composent pourtant de nombreuses personnes continuent à penser que c’est du naturel parce que les images véhiculées sur leurs emballages sont trompeurs.

Ensuite il y a les marques qui testent sur les animaux!

Pour la liste entière voici le lien sur PETA: http://www.mediapeta.com/peta/PDF/companiesdotest.pdf

Très souvent les maques du greenwashing testent également sur les animaux et oui ça se fait encore!

Comment s’y retrouver dans tout ça?

Pour moi les marques qui appartiennent à de grands groupes sont à bannir, elles ne servent qu’à enrichir des personnes sans scrupules que se soit pour la nature, les animaux et vous le consommateur!!!

Lorsque vous êtes dans un commerce ne vous fiez pas sur l’étiquette de devant (piège marketing) mais plutôt celle des ingrédients:

  1. Plus la liste est long plus elle pourrait potentiellement contenir des ingrédients synthétiques
  2. Plus l’ingrédient « naturel » venté sur l’étiquette de devant par exemple l’huile d’Avocat est au bas de la liste plus grand est le potentiel d’ingrédients chimiques.
  3. Evitez les grandes marques de luxe plus préoccupées par l’argent que vous.

Je crois qu’avec ces trois points vous aller éliminer beaucoup d’indésirables.. Vous pouvez aussi aller sur le site de la vérité sur les cosmétiques pour vérifier les ingrédients.

Mais si je choisis le naturel est ce que c’est efficace?

Les grandes marques ont souvent des actifs anti-âges etc….

La cosmétique conventionnelle est constamment à la recherche de nouveau clients ou d’encourager ces clients actuels à acheter de nouveaux produits. Les consommateurs sont à la recherche de la solution magique en se disant celle-ci sera mieux elle élimine les rides etc...

Il n’y a pas de solution miracle, les rides ne vont pas disparaître c’est le processus naturel de la peau mais on peux l’aider à renforcer sa protection contre les agressions extérieures en utilisant les huiles végétales.

Pourquoi est-ce qu’il n’y a pas besoin d’actifs synthétiques?

Parce qu’il y a tout ce dont on a besoin dans la nature, les huiles végétales, les huiles essentielles possèdent de nombreux actifs bien plus que les soit disant actifs synthétiques.

Je pourrais écrire des pages et des pages à ce sujet tellement le sujet est vaste. Et j’écrirais j’en suis sûre d’avantage sur un autre de mes articles.

Je voulais aussi vous partager une petite vidéo d’une émission de la chaîne française le 5.

Une Vidéo sur le Greenwashing

Vous en pensez quoi? Avez-vous été tentés par ces actifs ou les marques pseudo naturelles? Laissez nous vos commentaires ci-dessous!

 

 

Les cosmétiques en pharmacie, sont-ils mieux?

Les cosmétiques en pharmacie, sont-ils mieux?

Nous recevons souvent des emails et nous avons souvent des questions sur les produits cosmétiques vendus en pharmacie. Certaines marques sont exclusivement vendues en pharmacie et pas dans les grands commerces. Pourquoi? Sont-ils mieux?

Lorsqu’une entreprise créé une gamme de produits elle défini son publique cible, à qui ils veulent adresser leur produits et le type de revendeur (distributeurs).

Lieu de vente

  • Dans le cas d’Avène, la Roche-Posay ils ont choisi qu’ils voulaient utiliser la voie de distribution et vente en pharmacie.
  • D’autres marques comme Clarins, Lancôme, Guerlin, Clinique, Body Shop ont choisi les grandes surfaces.
  • Il y a des marques pour salon de beauté ou spa.
  • A domicile (représentantes Déesse, Biences..)

Type de Client

Les grandes marques comme Lancôme, Guerlin etc..ciblent les clients qui veulent payer pour avoir ce qu’il y a de mieux. Ou au moins ils pensent acheter ce qu’il y a de mieux. C’est plus ciblé sur les problèmes anti-ride, sécheresse etc.. mais pas vraiment des peaux difficiles et réactives.

Body Shop ont choisi d’avoir leurs boutiques mais aussi vendre en grande surface. Ils misent sur le Fairtrade bien que de nombreux consommateurs pensent qu’il sont naturels.

Les marques à domicile visent les femmes de 30-40 ans et souvent mères de famille.

La parapharmacie, comme Avène, La Roche Posay ciblent en particulier les problèmes de peau spécifiques et ils sont chers.

Tout n’est pas mauvais

En pharmacie vous trouvez bien sûr d’excellentes marques naturelles et Bio mais il n’est pas toujours évident de différencier des bonnes ou des mauvaises. C‘est pour cette raison qu’il est important de savoir déchiffrer les étiquettes!  

En règle générale si il y a plus de 10 ingrédients et que le produit n’est pas Bio il ne faut pas les utiliser.

Pour découvrir quels ingrédients sont dans vos cosmétiques le site suivant est incontournable: www.laveritesurlescosmetiques.com Vous pourrez insérer le nom de la composition sur le site et vous pourrez déterminer si c’est naturel ou non et si c’est un mauvais ingrédient ou non.

Qu’est ce qui est mauvais?

En ce qui me concerne c’est que en pharmacie ou trouve côte à côte  des produits sains naturels à côté d’autres produits synthétiques. Pour le consommateur c’est un cauchemar!

  1. Par où commencer?
  2. Trouver le temps de regarder les étiquettes de chaque produit
  3. Avoir des conseils adaptés en non pas ceux donnés par les représentants aux employées de la pharmacie
  4. De nombreux produits utilisent des étiquettes trompeuses par exemple à l’huile de Grenade alors que cet ingrédient est potentiellement le dernier sur une liste d’ingrédients synthétiques.

Si vous suivez mon blog c’est que vous êtes à la recherche de solutions naturelles pour votre peau et que votre peau ne tolère plus ces ingrédients ou vous en avez marre de mettre tous ces produits synthétiques.

L’industrie cosmétique conventionnelle n’est pas ce qu’elle nous fait croire et ce même en pharmacie!

Un exemple, qui est la Roche-Posay?

  • La Roche Posay fait partie du groupe Cosmétique L’Oréal, surpris?
  • Ils testent sur les animaux
  • Les ingrédients… aie aie….

En voici quelques uns des indésirables contenu dans un seul produit nettoyant:

Water, Decyl Glucoside, Sodium Laureth Sulfate, PEG-120 Methyl Glucose Dioleate, Polyglyceryl-3 Hydroxylauryl Ether, PEG-4 Dilaurate, PEG-4 Laurate, Zinc PCA, Disodium EDTA, Citric Acid, Polyquaternium-7, Iodopropynyl Butylcarbamate, PEG-4, Methylparaben, Propylparaben, Fragrance

Le but de cet article c’est de ne pas vous laisser avoir par les pubs et le marketing. Vous avez les connaissances pour ne pas vous faire avoir. C’est pour cette raison que l’on a d’ailleurs ouvert notre boutique. On voulait avoir une endroit où l’on pouvait trouver des cosmétiques de qualité de la tête aux pieds sans devoir inspecter chaque produit.

Nous avons aussi créé notre gamme dans le but d’avoir peu d’ingrédients dans nos produits mais les meilleurs et les plus efficaces. La simplicité est le mot clé!

Et vous qu’en pensez-vous de produits vendus en pharmacie?

 

Pourquoi arrêter les cosmétiques conventionnels?

Pourquoi arrêter les cosmétiques conventionnels?

female-1164098_1280

Vous vous intéressez à la cosmétique naturelle mais vous avez encore vos crèmes, démaquillants, maquillages etc à terminer?

Les questions que l’on me pose:

  • Est-ce que je peux utiliser mon démaquillant habituel?
  • Est-ce que je met ma crème de jour après le sérum?
  • Est ce que je peux utiliser mon fond de teint conventionnels?

La réponse pour moi est…. facile: Arrêtez TOUS le cosmétiques synthétiques!

Mais je sais que pour beaucoup d’entres vous ceci n’est pas possible parce qu’il vous reste encore pleins de produits dans votre armoire.

Je vous invite aux réflexions suivantes:

  • Est-ce que me produits cosmétiques me conviennent?
  • Est-ce que j’ai une belle peau?
  • Pourquoi est-ce que je veux changer ma routine?

Si vous voulez gardez certains de vos produits conventionnels je vous conseille de ne pas commencer à utiliser les produits naturels. Toute l’efficacité des sérums aux huiles végétales sera inutile parce que les autres ingrédients des cosmétiques conventionnels vont aller à l’encontre des bienfaits.

Une routine naturelle n’est pas contraignante au contraire elle est plus simple que la majorité des produits conventionnels. Seulement trois produits suffisent pour vos soins hebdomadaires!

  1. Liniment
  2. Hydrolat
  3. Sérum

Pour cacher vos imperfections et vous maquiller optez pour les maquillages minéral qui n’ont pas d’ingrédients synthétiques comme le silicone qui est comédogène.

Mon conseil, un grand sac poubelle et débarrassez vous de ces produits qui sont perturbateurs endocriniens, irritants, potentiellement cancérigènes et ne soignent pas votre peau!

Les nouvelles résolutions ne se prennent pas qu’au nouvel-an!

Laissez-nous un commentaire sur votre nouvelle routine ou si vous avez des questions à sujet de votre type de peau.