Sélectionner une page
Substances préoccupantes dans 185 produits cosmétiques

Substances préoccupantes dans 185 produits cosmétiques

cp-ingredients-indesirables_iceberg200

Molécules toxiques dans les cosmétiques
Alors que les fabricants de produits cosmétiques persistent à utiliser des composés potentiellement dangereux malgré la multiplication des alertes scientifiques et des tests de l’UFC-Que Choisir révélant leur présence, l’association publie une base de donnée exclusive sur la composition de 185 produits cosmétiques courants et appelle les consommateurs à faire la chasse aux substances indésirables.

L’UFC-Que Choisir a ainsi repéré parmi les rayons des produits cosmétiques du quotidien (dentifrices, shampooing, déodorants, crèmes de visage, après-rasages…), pas moins de 185 produits contenant des substances préoccupantes du fait de leur caractère toxique, allergisant, irritant ou perturbateur endocrinien .

Des composés préoccupants dans 185 cosmétiques courants : Pour les allergènes on dénombre 62 produits, dont 55 contiennent de la Methylisothiazolinone (MIT) un allergène majeur d’autant plus irritant qu’il est très majoritairement ajouté à des produits non rincés qui resteront en contact prolongé avec la peau. S’agissant des perturbateurs endocriniens, pas moins de 101 produits en recèlent, dont 44 sous la forme d’ethylhexyl-methoxycinnamate, un filtre UV perturbant le fonctionnement oestrogénique et thyroïdien.

 

Pourquoi donc mettre des filtres UV totalement inutiles dans des eaux de toilettes, des démaquillants ou des produits capillaires ?

Même les grandes marques sont à épingler : ces substances sont retrouvées aussi bien dans des produits de grandes marques de fabricants que de distributeurs. Ainsi parmi les 26 produits contenant les tristement célèbres parabènes à longue chaîne, on trouve 3 produits de la marque ‘Roc’, 2 produits de chez ‘L’Oréal’, 2 produits ‘Carrefour’, 2 de chez ‘Leclerc’, ainsi que chez 17 autres marques courantes. Pire, 8 lingettes pour bébés des marques ‘Bébé Cadum’, ‘Mixa’, ‘Nivea’, ‘Pampers’, (…) contiennent du phenoxyethanol un conservateur toxique pour le foie et le sang !

Gare aux mentions marketing faussement rassurantes : en l’absence d’encadrement réglementaire spécifique, les consommateurs ne peuvent même pas se fier aux mentions apposées par les fabricants pour les rassurer. Ainsi malgré la mention « hypoallergénique » figurant sur le lait de toilette ‘Mots d’enfants’ de Leclerc, la ‘Crème pour le change’ des bébés de ‘Corine de Farme’ ou encore sur les nettoyants féminins ‘Physélia Intimate’, nous avons relevé la présence dans ces produits de MIT un conservateur auquel des dermatologues ont décerné en 2013 la palme peu enviable de l’allergène de l’année !

Malgré les alertes répétées des toxicologues et des dermatologues, les fabricants n’ont toujours pas changé leurs pratiques. Dans l’attente cruellement longue d’une réglementation enfin protectrice, l’UFC-Que Choisir recommande aux consommateurs de ne plus acheter les produits contenant ces composés, notamment pour les usages les plus à risques (bébés, enfants, produits non rincés) et pour ce faire :

Met à la disposition des consommateurs une carte-repère utilisable au moment de l’achat avec les 12 substances les plus à risque, ainsi que sa base de données accessible gratuitement sur son site quechoisir.org ;

carte_repère
lUFC compte sur les consommateurs pour être des « veilleurs de marché » en transmettant leurs observations à l’adresse ingredient.cosmetique@quechoisir.org pour alimenter et mettre à jour cette base de données ou sur notre forum dédié « Cosmétiques ».

Base de données sur la composition de 185 produits cosmétiques courants (crèmes hydratante, shampoing, déodorants, eaux de toilette, lingettes …) contenant des composés préoccupants (perturbateurs endocriniens, allergènes, composés toxiques …).

Source: www.quechoisir.org

Réactions allergiques aux cosmétiques

Réactions allergiques aux cosmétiques

allergie

Les cosmétiques doivent tous passer des tests pour évaluer le risque d’allergies mais nous savons que de nombreuses personnes développent tout de même des réactions ou des allergies.

Les réaction orthoergiques sont caractérisées par:

  • Gène
  • inconfort
  • rougeur
  • inflammation

Son apparition est immédiate et guérit après arrêt d’utilisation, elle peut également être déclenchée par l’exposition au soleil (réaction phototoxique).

Réaction allergique:

Elle implique la réaction du système immunitaire et se différencie des précédentes par plusieurs points:

  • Apparaît après plusieurs jours de contact
  • latence d’au moins 21 jours
  • surface dépassant la zone d’application
  • symptômes d’un eczéma, dermite de contact, urticaire
  • démangeaisons et prurit
  • des réactions photo-allergiques peuvent également être présente.

Les allergies de la peau  se développent quand une personne a été exposée sur la peau à une certaine dose de fragrance allergisante, par exemple lors de l’utilisation régulière d’un produit cosmétique parfumé. Une fois qu’une allergie s’est développée, elle dure toute la vie.

Autre type de manifestation d’une intolérance:

  • acné
  • taches
  • kystes

LES ALLERGÈNES:

Les parfums et fragrances

Ce sont les allergènes les plus fréquents (11% des cas), responsables de la plupart des dermatites de contact allergiques dues à des cosmétiques. Les substances aromatiques peuvent avoir une origine naturelle ou être obtenues par synthèse chimique. Les fabricants européens ont actuellement l’obligation de mentionner sur l’étiquette 26 allergènes aromatiques lorsqu’ils dépassent 0,001% dans des produits qui ne se rincent pas (crèmes et parfums) et 0,01% dans les produits à rincer (shampoings et gels).

  • AmylCinnamal
  • BenzylAlcohol
  • CinnamylAlcohol
  • CitralEugenol
  • Hydroxycitronellal
  • Isoeugenol
  • AmylcinnamylAlcohol
  • Benzyl Salicylate
  • Cinnamal
  • Coumarin
  • Geraniol
  • Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde
  • Anise Alcohol
  • BenzylCinnamate
  • Farnesol
  • ButylphenylMethylpropional
  • Linalool
  • Benzyl Benzoate
  • Citronellol
  • Hexyl Cinnamal
  • Limonene
  • Methyl 2-Octynoate
  • Alpha IsomethylIonone
  • EverniaPrunastri (Oakmoss) Extract
  • Evernia Furfuracea (Treemoss) Extract

Mais les compositions parfumantes utilisent près de 3.000 substances ; beaucoup d’entre elles finiront par devoir être signalées au consommateur, tandis que d’autres seront interdites.

Conservateurs (10% des cas)

Les conservateurs sont des molécules réactives qui provoquent la mort des microorganismes qui pourraient contaminer nos produits cosmétiques (Les bactéries poussent dans les milieux aqueux). Cette réactivité est aussi ce qui entraîne une plus grande interaction avec la peau, favorisant l’apparition d’allergies de contact.

Les dermatites causées par ce type de substances changent avec le temps. Il y a quelques années, le formaldéhyde et les parabènes provoquaient la majorité des épisodes allergiques. L’apparition de nouveaux conservateurs dans les formules a également entraîné de nouvelles sensibilisations.

Actuellement, les conservateurs qui provoquent le plus d’allergies sont le

  • méthylbromo glutaronitrile (depuis 2008 interdit en Europe pour les produits qui ne se rincent pas), le formaldéhyde et les libérateurs de formaldéhyde (quaternium–15, diazolidinyl urea et imidazolidinyl urea)
  • les isothiazolinones
  • iodopropynyl butylcarbamate.

Mais….

Il y en a plus encore, le risque nul n’existe pas mais vous pouvez le diminuer considérablement. Même dans les ingrédients naturels il y a des allergènes notamment dans les huiles essentielles. C’est pour cette raison que nous optons dans beaucoup de nos produits de ne mettre aucune huile essentielle.

Une huile vous évite les conservateurs, les parfums, les émulsifiants etc… choisissez un sérum au lieu d’une crème de jour!

serum milan

Vous pouvez trouver plus d’information dans : la vérité sur les cosmétiques

Et vous? Avez-vous eu une réaction aux cosmétiques?

 

 

 

 

 

Plus de 50% des produits cosmétiques à éviter!

Plus de 50% des produits cosmétiques à éviter!

cosmetics-575521_1280

Conservateurs, parfums, colorants, parabènes… envahissent nos produits cosmétiques

Dans sa dernière enquête, le magazine « 60 millions de consommateurs » a testé 93 produits cosmétiques.

Résultats : 48 d’entre eux contiennent des ingrédients indésirables pour la santé ! En tout, ce sont 64 éléments préoccupants que l’on retrouve dans ces cosmétiques.

Produits de démaquillage, dentifrices, gels douches, crèmes à raser, lait pour le corps, savons, crèmes de jour… nombre de ces produits utilisés quotidiennement contiennent des composés allergisants (parfums, colorants..), irritants (notamment les agents tensio-actifs), des conservateurs controversés comme le phénoxyéthanol, des parabènes, ou encore desmethylsothizolinone et methylchloroisothiazolinone (tous 2 très allergisants)

Les parabènes (soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens) sont présents notamment dans les fonds de teint L’Oréal Paris et Pro’s (Carrefour), ainsi que dans les laits corporels Cien et Dove.

La methylsothizolinone se retrouve dans la crème visage Marionnaud et le démaquillant Ysiance (Casino).

Quant au Triclosan, qui était censé avoir disparu de nos produits cosmétiques (car il induirait des résistances aux antibiotiques et serait à l’origine de contractions musculaires chez l’animal), on le retrouve comme conservateur principal chez Colgate.

Dans le rayon dentifrice, Fluoryl et Parogencyl n’échappe pas à la liste puisqu’ils contiennent du propylparaben, un perturbateur endocrinien potentiel.

Produits non rincés : des risques augmentés

Avec les crèmes pour le visage, les fonds de teints, les laits pour le corps… l’impact toxicologique est encore plus élevé car ces produits ne se rincent pas !

Le phénoxyéthanol est fréquemment incorporé dans les produits qui ne se rincent pas alors qu’il est soupçonné d’être toxique pour le foie et les cellules sanguines.

Et ce n’est pas une question de prix

Les produits de soins à petits prix ont souvent une mauvaise image : comme ils ne sont pas chers, on se dit qu’ils contiennent forcément plus de produits toxiques. Effectivement, beaucoup d’entre eux contiennent des parabènes, mais ils ne sont pas les seuls.

Des marques comme Clarins, Dior, L’Occitane ou Biotherm homme proposent également des produits contenant des composants indésirables.

Ainsi, avec un total de 14 allergènes, le démaquillant Clarins détient le record du comparatif, toutes catégories confondues.

Le prix n’est donc absolument pas un indice de fiabilité et de sécurité.

Le bio, une valeur plus sûre

Les cosmétiques bio sortent grands gagnants de cette enquête (à la seule exception du lait démaquillant Melvita) car ils évitent les ingrédients les plus préoccupants.

Toutefois, les formules de ces produits bio ne sont pas exemptes de toutes critiques car elles contiennent souvent des composés potentiellement allergisants, et notamment les composants d’huiles essentielles employés comme anti-microbiens, en remplacement des conservateurs conventionnels.
En savoir plus sur : www.clicbienetre.com

Lingettes Bébé ou Liniment?

Lingettes Bébé ou Liniment?

baby-696980_1280 (2)

Quand nos enfants sont nés, je ne connaissais pas le liniment et encore moins tous les ingrédients allergisants et perturbateurs endocriniens. Comme vous, j’étais guidé pas les médias et les étiquettes « peaux sensibles », nature etc…

Aujourd’hui, suite à ma formation, mes recherches et mes nouvelles connaissances, je vois les soins pour les bébés différemment. La peau des bébés est délicate et absorbe tous ces ingrédients synthétiques, protégez la aussi longtemps que possible des cosmétiques conventionnels.

C’est facile de se retrouver perdus avec toutes les informations que l’on reçoit de la presse, des médias, des amis, de la famille. Ils vous dirons que telle marque est mieux ou une autre est plus cher donc plus efficace etc..

C’est les débuts de avis divergeant que vous allez recevoir tout au long de la vie de vos enfants et le début de la vie de parent où il vous faut choisir ce que vous pensez être le mieux pour vous et vos enfants.

En cas de doute aller au plus simple! Le moins d’ingrédients le mieux c’est pour vous et pour votre bébé.

Le liniment est un produit typique du sud de la France qui s’utilise depuis des années pour nettoyer les fesses des bébés et comme nettoyant pour la peau.

La base de ce produit est un mélange d’huile végétale (huile d’Olive ou l’huile de Sésame) et d’eau de chaux (l’eau de chaux est une solution saturée d’hydroxyde de calcium (Ca(OH)2) produite en mélangeant de la chaux aérienne à de l’eau). Lorsque l’on mélange les deux ingrédients une réaction de saponification se produit (égale à celle d’un savon) et l’on se retrouve avec un liniment au pH basique d’environ 9-10.

Le pH basique est fantastique comme nettoyant pour les fesses de votre bébé parce que l’urine est acide. Les deux ensembles se neutralisent et évitent les irritations. Dans certains liniments et également dans notre liniment pour les bébés on retrouve de la cire d’abeille. La cire d’abeille agit comme protecteur efficace entre les changes. Il est donc naturellement parfaitement adapté aux fesses délicates.

Dans l’article suivant vous trouverez des explications plus détaillées sur les effets du phénoxyéthanol reconnu comme allergisant, il peut provoquer de l’eczéma et de l’urticaire chez certains. Le phénoxyéthanol serait également porteur de risques cancérigènes, de fertilité pour l’homme et de toxicité pour le foetus.

En sortie ça n’est pas toujours pratique d’avoir son pot de liniment et la ouate pour nettoyer les fesses de votre bébé. Faites des lingettes vous même en imbibant de liniment des lingettes (ex. Suzi vendus à la Coop) et mettez les dans un contenant en plastique que vous pouvez avoir dans votre sac à langer.

 

Vous pouvez acheter notre liniment bébé à base de Macérat de Calendula et d’autres produits pour vous et votre bébé visitez notre shop: www.moncosmetics.ch ou en cliquez sur l’image ci-dessous.

baby liniment En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/phenoxyethanol-cg

L’augmentation des allergies causées par un autre conservateur!

L’augmentation des allergies causées par un autre conservateur!

[:fr]

daily mail

Un article du Daily Mail du 20.06.2015, un journal anglais nous informe que malgré la demande de la commission européenne cosmétique de cesser l’utilisation du conservateur « methylisothiazolinone » dans tous les produits qui ne sont pas rincés de nombreux produits en contiennent encore.
Cette recommandation avait été introduite en 2013 après une augmentation significative des allergies causée par ce conservateur.
Les grandes marques comme Clarins, Nivea et Décléor entre autres contiennent toujours le methylisothiazolinone dans un grand nombre de leurs produits parce que cet ingrédient n’est pas interdit par la loi.
Lisez attentivement les ingrédients de vos cosmétiques! Plus ils contiennent d’ingrédients plus il y a des risques d’allergies!
http://www.dailymail.co.uk/health/article-3132647/Is-skin-chemical-attack-designer-cosmetic-brands-contain-danger-ingredient-TWO-YEARS-doctors-raised-alarm.html[:]