Décryptage d’étiquettes, un nettoyant visage

Décryptage d’étiquettes, un nettoyant visage

Cette semaine je vous propose un déchiffrage d’étiquette d’un produit de la marque Lush. Une marque fait main qui promeut les produits frais. Je dois dire que j’adore l’idée de cette philosophie. Mais en rentrant dans leurs boutiques c’est plutôt le parfum prononcé que l’on sent même de l’extérieur. Et même si de nombreux produits contiennent des huiles essentielles ils contiennent souvent également des parfums.

Les parfums en cosmétique

Sous le nom parfum il peut y avoir des produits qui sont parfaitement inoffensif mais sous la dénomination parfum se cache 3,999 substances différentes selon l’IFRA (The International Fragrance association) et un grand nombre sont liés à des risques de cancer, allergies, migraines et autres problèmes de toxicité. Il faut aussi penser que si vous utilisez plusieurs produits comme un gel douche, une crème de jour, lait pour le corps etc… ces molécules s’additionnent.

Vous pouvez voir toutes les 3999 substances en version PDF ici sous la liste de transparence….

Lors de nos formations je demande toujours aux participants d’amener un ou deux produits pour que l’on puisse déchiffrer les étiquettes et un des produits était celui-ci:

Lush 9-5 Lait démaquillant

Description de leur produit sur le site:

Prenez un jour de repos et éclaircissez votre peau avec ce lait nettoyant, apaisant et hydratant à l’huile d’amande et à l’orchidée colombe. Cette émulsion contient un mélange exquis d’huile essentielles florales qui éclaircissent la peau et éliminent les impuretés et les traces de maquillage. Nous utilisons l’orchidée colombe pour ses propriétés apaisantes, et l’huile d’amande pour rafraîchir votre peau après une rude journée.

Wow ça donne envie… non?

 

Et maintenant est-ce que vous êtes prêt….. la liste d’ingrédients:

Eau (Aqua)
Huile d’amande douce (Prunus dulcis)
Acide stéarique (Stearic Acid)
Extrait d’orchidée colombe fraîche (Dendrobium)
Absolue de fleur d’immortelle (Helichrysum italicum)
Huile essentielle d’ylang-ylang (Cananga odorata)
Triethanolamine
Alcool cétéarylique (cetearyl alcohol)
Parfum
Parahydroxybenzoate de méthyle (Methylparaben)
Propylparaben,
La liste d’ingrédients n’est pas très longue mains néanmoins elle n’est pas géniale. Alors si l’on prends un ingrédient après l’autre. Voici mes observations:
  • L’eau alors là c’est bon pas de soucis!
  • L’huile d’amande douce: on peut se poser la question, Bio ou non et si elle est raffinée ou non. Malheureusement ceci n’est pas connu. Si elle est raffinée elle aura perdu un grand nombre de ses insaponifiables et actifs.
  •   Acide Stéarique: émulsifiant et stabilisant. Apporte douceur et onctuosité aux émulsions, d’origine naturelle mais provient de l’huile de palme. Il y aurait un acide stéarique issu de graisse animale mais celle-ci a été remplacée par l’acide stéarique végétal. Il n’est pas mauvais pour la santé mais discutable en ce qui concerne l’environnement.
  • Extrait d’orchidée colombe fraîche (Dendrobium): Extrait de plante, je n’ai pas assez de connaissances sur le mode d’extraction pour me prononcer sur cet ingrédient
  •   Absolue de fleur d’immortelle (Helichrysum italicum): L’absolue n’est pas une huile essentielle, la méthode d’extraction est différente. L’huile essentielle rassemble de nombreuses notes olfactives : épicées, herbacées et
    fruitées alors que l’absolue à une suave odeur de miel. Par traitement avec des solvants volatils, on obtient de l’immortelle une concrète*, puis une absolue**, matière première entrant dans l’éventail du parfumeur.
    * Concrète : pâte obtenue après extraction d’une matière première d’origine végétale par solvants
    volatils (non aqueux).
    ** Absolue : produit obtenu à partir d’une concrète, d’une pommade florale ou d’un résinoïde, par
    extraction à l’éthanol à température ambiante.
  • Huile essentielle d’ylang-ylang (Cananga odorata), une merveilleuse huile essentielle avec de nombreuses propriétés cosmétiques entre autres.
  • Triethanolamine: Cet ingrédient est employé comme compensateur de pH dans des préparations cosmétiques pour une vaste gamme de produits. Il contient deux substances très toxiques : l’oxyde d’éthylène et l’ammoniac qui sont allergisants et potentiellement cancérigène. D’autant plus qu’environ 40% des produits cosmétiques en contiennent. La dose recommandée ne doit pas dépasser les 5% à cause de sont haut risque de toxicité surtout si l’on accumule divers produits qui en contiennent.
  •   Alcool cétéarylique (cetearyl alcohol) Donne de la texture et des propriétés émollientes aux crèmes. Provient de l’huile de noix de coco et de l’huile de palme. Alors oui d’origine naturelle mais à nouveau de l’huile de palme.
  •   Parfum:  comme je l’ai mentionné plus haut, il « cache » plus de 3999 molécules….
  •   Parahydroxybenzoate de méthyle (Methylparaben) : Conservateur synthétique potentiellement perturbateur endocrinien. Il y a plusieurs recherches contradictoires. 
  •   Propylparaben: Conservateur synthétique potentiellement allergène, perturbateur endocrinien et impact sur l’environnement.

Les éléments ♦  sont inquiétants en ce qui me concerne. Je ne peux pas me prononcer sur tous les produits Lush je ne les ai pas tous étudiés, j’espère qu’il y en a des mieux au niveau de la composition. 

Il y aura toujours plus de problèmes lorsque les cosmétiques sont des émulsions (crèmes ou lotions) il y a besoin d’un émulsifiant et très souvent l’ Acide Stéarique et l’alcool cétéarylique et un conservateur (OBLIGATOIRE) lorsqu’il y a un mélange entre une phase aqueuse et une phase huileuse.

Il y a des conservateurs naturels mais ils ne sont pas toujours aussi efficaces que les conservateurs synthétiques. ATTENTION la vitamine E n’est pas un conservateur mais un anti-oxydant (protège les huiles végétales)

En conclusion

A vous de choisir les compositions qui sont acceptables ou non pour vous. Si vous cherchez des solutions sans aucuns de ces ingrédients choisissez des huiles pour le visage, des baumes, des beurres en gros tous les produits qui ne contiennent pas d’eau ou de phase aqueuse comme les hydrolats, aloe vera etc…

Pour découvrir toute une gamme de cosmétiques aux huiles visitez le site: www.monaturel.ch

Si vous aimez fabriquez vos cosmétiques avec de bonnes compositions, formez vous. Découvrez notre formation en ligne ici

Et vous..? Qu’en pensez-vous?

Précautions à prendre lors de la fabrication du liniment

Précautions à prendre lors de la fabrication du liniment

Un liniment contient deux ingrédients, facile non? Le processus est simple mais il faut tout de même s’assurer de plusieurs éléments pour avoir un produit fini qui soit bon pour la peau.

La formule classique d’un liniment est 50% eau de chaux et 50% huile d’Olive. Il est possible de choisir d’autres huiles végétales ayant le même indice de saponification (environ 187), comme l’huile de Sésame, Abricot ou Tournesol.

Notre liniment vendu chez M&O Naturel contient la proportion 45% eau de chaux et 55% huile de sésame Bio désodorisée. Il est toujours important de choisir des huiles végétales de qualité cosmétique Bio pour toute fabrication de soins de la peau.

Qu’est-ce que l’eau de chaux?

L’eau de chaux est une solution saturée d’hydroxyde de calcium Ca(OH)2, produite en mélangeant de la chaux aérienne à de l’eau. La chaux se dissout (faiblement) dans l’eau et le filtrat obtenu constitue l’eau de chaux.

Elle se trouble en présence de dioxyde de carbone CO2 (au contact de l’air), qu’elle met en évidence. Le précipité blanc ainsi formé est du carbonate de calcium CaCO3.(ressemble à des flocons de neige)

Or, ce sont les molécules d‘hydroxyde de calcium, et non de carbonate de calcium qui réagissent avec les acides gras de l’huile dans le processus de saponification.

Le niveau de saturation a diminué car il n’y a plus assez de molécules d’hydroxyde de Calcium Ca(OH)pour réagir avec les molécules d’acides gras.

Fabrication du liniment

Méthode de fabrication du liniment pour 100ml. Respectez les bonnes pratiques de fabrication avec une surface de préparation propre, un tablier, les mains propres et désinfecter vos ustensiles avec de l’alcool à 60%

Dans un bécher:

  • Versez 45ml d’eau de chaux
  • Versez 55ml d’huile de sésame ou équivalente
  • Fouettez jusqu’à ce que la consistance change et devient plus laiteuse.

Lors de la fabrication de nos liniments nous utilisons une eau de chaux stabilisée par un processus propre à notre laboratoire spécialisé dans les ingrédients chimiques et naturels. Lors d’un de nos cours, j’ai acheté dans un commerce local une eau de chaux que l’on trouve un peu partout.

Mais pour la première fois un problème est survenu. 

On voit clairement sur le plus grand flacon (où il y a eu l’erreur) trois phases:

  1. une grande proportion d’huile végétale,
  2. une fine ligne de liniment
  3. un partie aqueuse.

Sur le deuxième flacon:

Un liniment crémeux saponifié avec de l’huile de sésame en surgras. Celui-ci est correct et parfaitement adapté pour le nettoyage de la peau.

J’ai également testé le pH des deux liniments et voici le résultat:

Sur la gauche le pH est de 14 et celui de droite est de 9

Les liniments ont toujours un pH basique et c’est pour cette raison qu’il faut toujours utiliser un hydrolat pour rééquilibrer le pH de la peau. Mais dans le premier liniment le pH est excessivement élevé.

Voici ce qu’il vous faut faire pour vous assurer d’avoir un bon liniment de qualité

  1. Choisissez une huile de qualité Biologique et cosmétique avec le bon indice de saponification
  2. Choisissez votre eau de chaux non ouverte et qui n’a pas précipité (dépôts blancs) la solution ne sera pas assez saturée pour que la réaction de saponification se produise.
  3. Observez votre liniment pendant 24h-48h pour vous assurer que le liniment ai bien pris.

Il y a également un troisième cas de figure si vous ne voyez pas d’huile surnager il ne faut pas utiliser votre liniment. Ceci pourrait indiquer que toutes les molécules d’hydroxyde de Calcium n’aient pas été utilisé lors du processus de saponification.

Précautions à prendre lors de la fabrication de votre liniment:

  • Attention lors de la manipulation de l’eau de chaux qui est irritante. Mettez des gants pour protéger votre peau
  • Respectez les proportions au minimum 50% eau de chaux et 50% huile . Vous pouvez si vous le désirez mettre un peu plus d’huile mais jamais plus d’eau de chaux.
  • Choisissez une huile avec le même indice de saponification (environ 187)
  • Secouez votre flacon avant chaque utilisation
  • Toujours utiliser un hydrolat après le nettoyage au liniment.
  • Pensez à le conserver à l’abri de la chaleur et de la lumière, et à l’utiliser dans les 6 mois à une année.

Si vous cherchez un liniment tout prêt achetez le ici

Les 4 pièges de l’industrie cosmétique conventionnelle

Les 4 pièges de l’industrie cosmétique conventionnelle

Il est facile d’être persuadés d’acheter les produits que l’on a vu dans les pubs, sur les réseaux sociaux ou autres bloggeuses, mais il y a des pièges à éviter!

Dans l’industrie cosmétique ils utilisent plusieurs techniques pour vendre leurs produits.

  • Il y le phénomène de mode; qui n’a pas entendu des masques noirs qui enlèvent tous les points noir
  • L’anti-âge: Les dernières nouveautés anti-âge des grandes marques comme Clarins, Lancôme etc….avec des actifs révolutionnaires etc.
  • Vient ensuite les marques qui nous font croire au naturel comme Yves Rocher et Body Shop.
  • Et en dernier il y a les produits testés dermatologiquement.

Il suffit de faire une recherche google pour voir les dernières nouveautés en matière de cosmétique et les effets liftants et repulpant sont partout!

L’effet mode

Comme pour chaque I phone qui sort il y a une ruée sur le nouveau produit. Dans la cosmétique c’est pareil, une campagne bien ficelée avec les influenceurs (bloggeuses, actrices, médias) ou la marque cosmétique va « inonder » tout ce petit monde de produits gratuits à tester. Tout à coup vous voyez ce produit partout et mystérieusement il est en stock limité. Alors on le veut encore plus et ça marche parce qu’ils misent sur un produit qui ne sera plus vendu probablement dans une année et remplacé par leur dernier « must have ». 

Ils ne pensent pas au consommateur et encore moins à votre peau.

Un produit qui selon le journaliste va faire fureur cette année est décrit comme ceci:

Ludiques et efficaces, on craque littéralement pour les nouveaux masques visage caoutchouc à secouer « Shake & Shot ».
Une formule qui permet de mélanger le masque rapidement et facilement en… le secouant, vous l’aurez compris !Il contient un booster et une ampoule liquide qu’il suffit de verser dans le récipient et de secouer pour obtenir la texture crème. 
Une fois appliqué et séché, le masque se retire facilement, comme du caoutchouc !
(sortie prévue début mars 2018)

Cool non? Est-ce qu’ils misent sur la qualité des ingrédients et les bienfaits pour votre peau, je doute…. 

Les rides….

Depuis des années la menace des rides est l’élément qui fait booster les ventes. Si ils étaient vraiment efficaces la population d’aujourd’hui n’en aurait pas une. Lorsque j’étais adolescente, mon frère et moi nous avons offert à ma mère des crèmes anti-rides pour chaque anniversaire, noël et probablement encore la fête des mères..Et oui, nous voulions lui faire plaisir ma mère avait 40, les débuts de la peau mature et c’était les recommandations des vendeuses lorsque nous demandions des idées de cadeau. 

Ma pauvre mère a souffert de différentes réactions comme des rougeurs, des démangeaisons et la peau sèche mais dans l’espoir de prévenir les rides elle continuait les soins. Alors est-ce qu’elle a des rides? OUI.

Ne vous laissez pas persuader par les dernières nouveautés, les derniers actifs synthétiques et technologies. La peau de ma mère est beaucoup plus belle et hydratée depuis qu’elle utilise les huiles végétales. Les rides seront toujours là mais sa peau est saine et c’est là l’importance.

Vos rides dépendent de la génétique, de votre type de peau et de votre environnement (exposition au soleil, tabac et pollution). En aidant votre peau à être en bonne santé en lui apportant les éléments dont elle a besoin pour se protéger vous allez retarder l’apparition de rides et avoir une peau qui est plus performante en maintenant l’hydratation. Elle produira elle même les fibre de collagènes et son acide Hyaluronique.

Mais le miracle n’existe pas! 

Testé dermatologiquement

Vous allez à votre pharmacie et vous voyez testé dermatologiquement le produit doit avoir passé des tests rigoureux non?

Pour l’élaboration de notre gamme pour bébé je pensais que ça serait bien de faire des tests supplémentaires (bien sûr jamais sur les animaux!) pour avoir des tests « officiels à montrer à nos clients ». Je ne sais pas pourquoi j’étais étonnée mais lorsque j’ai reçu la liste de prix des laboratoires je n’en revenais pas. Ils offrent trois types de tests, sur 12, 24 ou 36 personnes avec différents tarifs mais même avec un test de 12 personnes l’entreprise peux mettre sur son flacon testé dermatologiquement. Les tests sont des patchs avec le produit en question sur la peau des volontaires et ils observent ensuite si il y a des rougeurs ou irritation.

Et moi qui pensais qu’il faudrait des tests plus poussés avec au moins 50 à 100 personnes!! J’étais déçue en effet mais voilà à nouveau du marketing….. Encore pire se sont les tests sur les animaux utilisés pour mettre cette mention!

Greenwashing

J’en ai déjà parlé dans d’autres articles mais il est important de ne pas vous faire avoir! Lors de nos formations il y a fréquemment des participantes qui m’amène des produits des marques Lush, Body Shop, Yves Rocher, Déesse. Bien que les marques ne se disent pas naturelle ou Bio ils utilisent des arguments qui pourrait nous induire en erreur.

Les mentions sont:

  • Hand Made (fait main)
  • Fairtrade (commerce équitable)
  • Made in Switzerland (fabriqué en suisse le symbole de qualité)
  • Aux actifs de plantes (oui des plantes mais le reste des ingrédients…)

Il se peux que un ou deux produits de leur gamme soient OK au niveau composition mais dans la majorité ils ne sont pas recommandés.

Nos recommandations

Comme je le dis souvent: « Less is more ». Le moins vous mettez sur votre peau, le mieux elle se porte et ceci est surtout le cas dans la composition des produits. Si vous voyez une très longue liste en général ça n’est pas le produit à choisir. Le fait main n’est pas la garantie de « Naturel » vous pouvez acheter tous les ingrédients synthétiques problématiques en ligne et fabriquer votre crème ça n’est pas plus compliqué que faire une crème naturelle.

Si vous avez envie de fabriquer vos propres cosmétiques vous pouvez suivre notre formation en ligne ou acheter vos produits dans notre boutique: www.monaturel.ch

 

Les pellicules causes et traitements naturels

Les pellicules causes et traitements naturels

Il est important de rappeler que la majorité des pellicules ne sont pas une maladie. Par contre elles peuvent dans certains cas être le symptôme d’une pathologie comme le psoriasis ou la dermite séborrhéique entre autres.
Il en existe plusieurs types dont les causes sont différentes, les pellicules sèches et les pellicules grasse.
Quelles sont-elles et comment les traiter ?

Pellicules sèches

Les pellicules sèches volent facilement, et elles se déposent sur vos épaules comme des petits flocons de neige. Par ailleurs, le cuir chevelu n’est en général pas rouge en cas de pellicules sèches. Les cheveux peuvent par contre manquer d’éclat, être un peu ternes.
Elles viennent le plus souvent du pityriasis, causé par un champignon qui colonise le cuir chevelu et perturbe son système de renouvellement cellulaire. En effet, la peau du crâne élimine en permanence des cellules mortes pour en fabriquer de nouvelles ce processus dure en règle général 28 jours mais sous l’effet du pityriasis, ceci a tendance à s’accélérer.

Elles sont blanches, plates et se détachent spontanément. Elles vont généralement de pair avec un cuir chevelu sec.

Il ne faut surtout pas gratter ou essayer de décoller les pellicules avec un peigne : le passage du peigne peut provoquer une irritation, qui accélère le processus de division des cellules de la peau et accentue le phénomène.

Les Pellicules grasses

Elles sont plus grosses, rondes, jaunâtres et grasses. Elles adhèrent au cuir chevelu et aux cheveux. Elles y forment une couche jaunâtre et s’agglomèrent entre elles, le sébum leur servant de colle.  Elles sont accompagnées de démangeaisons. En général, elles sont la conséquence d’une séborrhée, c’est-à-dire une surproduction des glandes sébacées, et sont donc souvent associées à un cuir chevelu et à des cheveux gras. Cela peut notamment entraîner des chutes de cheveux.

C’est une infection du cuir chevelu provoquée par un autre champignon, appelé Malassezia. Le Malassezia est un champignon qualifié de lipophile : il se développe aisément dans des milieux gras. Le cuir chevelu, sans oublier le visage et le dos, où le sébum est sécrété en quantité particulièrement élevée crée donc un environnement favorable pour son développement. Ce champignon peut « digérer » les lipides présents dans le sébum et produire des acides gras particulièrement irritants pour la peau et le cuir chevelu. Produits en trop grande quantité, ils peuvent induire une inflammation à l’origine des pellicules.On peut également voir apparaître des plaques rouges sur le visage, c’est la dermite séborrhéique.

Autres types de pellicules

Les teignes, le psoriasis, des infections à staphylocoques et d’autres  peuvent également être à la cause

  • Les teignes sont des parasites comme les poux.  Elles provoquent de grosses pellicules infectées, et entraînent des démangeaisons importantes.
  • Une infection locale à staphylocoque doré peut également provoquer des démangeaisons intenses.
  • Le psoriasis est une maladie auto immune qui est causé par à une activité excessive des systèmes de défense de l’organisme. Le psoriasis comporte ainsi une réaction exagérée aux agressions de l’environnement. Les cellules de l’épiderme se renouvelant en trop rapidement et en grande quantité, elles provoquent une desquamation excessive. Sur le cuir chevelu, le phénomène se manifeste donc sous forme de pellicules.

Lorsque vous avez des pellicules grasses il est important de consulter un dermatologue pour avoir le bon diagnostic et pouvoir au mieux cibler les soins. Les soins naturels peuvent tout à fait être complémentaires avec des soins médicaux selon les situations.

Facteurs favorisants

Comme pour les problèmes de peau, le cuir chevelu y compris, nous ne sommes pas tous égaux devant ce genre d’affection.

Il faut se tourner vers d’autres facteurs favorisant l’apparition de pellicules, ils sont:

  • Facteurs héréditaires
  • Psychologique (stress, traumatisme
  • Excès de sébum (cheveux gras)
  • Nervosité
  • Problèmes digestifs
  • Dérèglement hormonal
  • Mauvaise hygiène capillaire
  • Utilisation de shampoings trop détergents
  • Usage de produits coiffants conventionnels
  • Piscine (chlore)
  • Casques moto

Diminuer le stress


C’est pour cela qu’il faut non seulement les soigner avec des soins cutanées mais également sur les autres facteurs pouvant en être la cause, ceci pour prévenir les récidives.

 

Comment les soigner?

Pour un soin ciblé il faut principalement travailler sur un soin anti-fongique et anti-inflammatoire. Les deux étant présents dans les pellicules sèches et grasses.

  1. L’huile végétale par excellence est l’huile de Nigelle, efficace contre les champignons, les inflammations, régénère la peau et renforce les cheveux. Impressionnant non? Tout cela dans une huile! Pour apporter des actifs supplémentaires
  2. Huile de Jojoba pour équilibrer la production de sébum
  3. Huile d’Onagre  réparatrice et renforce les cheveux
  4. Huile de Chanvre diminue les irritations et l’inflammation

Pour 100ml

  • 35 ml Huile de Nigelle
  • 29 ml  Huile de Jojoba
  • 20 ml Huile d’Onagre 
  • 15 ml Huile de Chanvre
  • 0.4 ml Huile essentielle de Ylang Ylang
  • 0.3 ml Huile essentielle de Romarin Verbénone + 1.8 cinéol
  • 0.3 mlHuile essentielle de Patchouli

En cas de grossesse, allaitement ou autres problèmes de santé vous pouvez également omettre les huiles essentielles. Toujours respecter les doses ou consulter un aromathérapeute pour toutes vos questions concernant les huiles essentielles.

Mode d’emploi

Appliquer sur tout le cuir chevelu et laisser poser au moins 2 heures, idéalement toute la nuit. Laver ensuite le cuir chevelu avec un shampoing doux sans sulfates et Bio.

Vous pouvez trouver les huiles végétales et des shampoings doux sur le site www.monaturel.ch

Références:

  • www.dermato-info.com
  • www.futura-sciences.com
  • https://fr.wikipedia.org

 

 

L’extrait de Pépins de Pamplemousse, un conservateur?

L’extrait de Pépins de Pamplemousse, un conservateur?

L’extrait de pépins de pamplemousse est très souvent recommandé lors de la fabrication de cosmétiques maison comme conservateur. Mais est-ce qu’il est vraiment efficace?

Un peu d’histoire sur la découverte de cet extrait de pamplemousse

La légende veut qu’après la seconde guerre mondiale, un médecin immunologiste yougoslave , Jacob Harich (1919-1996), ayant croqué dans un pépin de pamplemousse voulu savoir pourquoi il était si amer. Une autre version indique qu’en 1979 ou 1980 ce même immunologiste, accessoirement jardinier, remarqua que les pépins de pamplemousse mis au compost ne se décomposaient pas. La version la plus plausible que j’ai trouvé dit qu’auparavant connu pour ses travaux en physique,  marqué par la guerre, il décida de se consacrer à l’être humain et poursuivit des études de médecine, dont l’immunologie. Il émigra aux USA en 1957 et s’intéressa aux substances naturelles antimicrobiennes. En 1967 il devient chercheur en Floride (capitale du pamplemousse) pour étudier l’effet des graines de pamplemousse en tant que biocide. (ceci dit, toutes ces versions ne sont pas incompatibles chronologiquement et peuvent faire partie d’une seule et même histoire).

Il découvre alors que les pépins de pamplemousses contiennent une substance antimicrobienne puissante, à large spectre d’action (bactéries, champignons, levures, parasites et même virus), naturelle, sans effets secondaires a priori et ne provoquant pas de résistance. Plusieurs études ont ensuite accrédité cette thèse.

Antibiotique idéal?

Il décrivit l’EPP comme l’antibiotique idéal :

  • efficacité aussi large que possible
  • action puissante et rapide
  • pas d’effets toxiques
  • n’affaiblit pas le système immunitaire
  • ne détruit pas les bactéries utiles à l’organisme.
  • naturel
  • hypoallergène. (ceci dit certaines personnes – 3% – sont allergiques aux agrumes).

Cet extrait est utilisé en médecine holistique depuis les années 90 pour soigner divers problèmes de santé en voie interne comme:

  • Les infections du système digestif, intoxications alimentaires, diarrhées, maladies parasitaires…
  • Les ulcères de l’estomac et du duodénum (il tue Helicobacter pylori),
  • Le Candida albicans, les candidoses et autres mycoses.
  • Le rhume, les infections de la sphère ORL en général, la grippe, les affections bronchiques…
  • Les infections urinaires et cystites.
  • La fatigue chronique et l’affaiblissement immunitaire.
  • Les allergies (car il est aussi hypoallergène).

En usage externe, l’EPP est aussi un recours dans bien des situations :

  • La bouche : aphtes, herpès des lèvres, muguet, gingivite…
  • La peau : acné, dermatites, psoriasis mais aussi petites coupures ou brûlures, piqûre d’insectes, verrues, mycoses…
  • Les cheveux : pellicules, démangeaisons du cuir chevelu, poux
  • Les pieds : eczéma des orteils, verrues plantaires, infections à champignons.
  • Les ongles : onychomycose, panaris.
  • Les organes génitaux : vaginite, infections vaginales, parasites…

Méthode d’extraction

L’extrait de pépins de pamplemousse est un concentré des composés actifs des pépins : ceux-ci sont séchés avec la pulpe puis réduits en poudre. Cette poudre est ensuite diluée dans de l’eau pure et distillée.

Attention à ne pas confondre avec l’huile essentielle de Pamplemousse

Controverse….

Idéal comme conservateur pour mes cosmétiques! Malheureusement ça n’est pas si sûr….

Et bien, ce produit étant récent et surtout naturel, il existe relativement peu d’études pharmacologiques et toxicologiques. La plupart des études concernent la préservation alimentaire et l’usage vétérinaire. Par contre trois études scientifiques, deux japonaises (1996 et 2001) et une allemande (1999) ont montré que certains EPP commercialisés n’étaient pas vraiment naturels dans la mesure où on y détectait la présence en quantité non négligeable d’antibiotiques et de conservateurs industriels : le chlorure de benzéthonium (composé quaternaire d’ammonium, toxique), le triclosan et le methyl paraben. Elles ont par ailleurs montré que certains EPP n’avaient pas d’effets antibiotiques et que ces derniers ne contenaient pas les conservateurs industriels incriminés. Les études concluaient en toute logique que les propriétés antimicrobiennes de l’EPP était dues à la présence de ces produits synthétiques, reléguant l’EPP au statut de produit de charlatan.

Depuis la controverse est lancée et plusieurs sociétés qui utilisaient l’EPP (cosmétique naturel par exemple) ont cessé de l’employer. L’industrie étant sceptique de ces études ont alors conduit d’autres études en (2002, 2004) qui ont montré l’efficacité de l’EPP de qualité, y compris de fabrication maison (et donc sans ajouts de produits industriels). Et qu’il devait avoir des extraits frauduleux.

En Suisse, suite à une étude des laboratoires cantonaux de Bâle mettant en évidence la présence de hautes concentrations de chlorure de benzéthonium dans des EPP (7 produits sur les 9 étudiés étaient contaminés!), plusieurs marques ont même été retirées du marché au début des années 2000.

Alors comment choisir son extrait de Pamplemousse?

1. Assurez-vous qu’il s’agit bien de pépins de Citrus paradisi. (vient du Pomélo)
2. Privilégiez les extraits sans solvant chimique, sans alcool et de préférence avec de la glycérine végétale, sans pulpe ou péricarpe, sans ajout de bioflavonoïdes ou de vitamine C.
3. Choisissez de préférence la forme liquide, a priori plus pure et plus efficace que les comprimés.
4. Vérifiez qu’il n’y ait aucun additif autre qu’un conservateur inoffensif, malheureusement dans les extraits frauduleux ils ne le mentionnent pas…

EPP : On n’y comprend plus rien sur les étiquettes

Pas facile de s’y retrouver. Les dosages, comme les prix, varient du simple au triple et les qualités s’avèrent très inégales, certains produits étant même totalement inefficaces ou bien dangereux. Sur les étiquettes, on lit parfois « enrichi en bioflavonoïdes » ou « en vitamine C ». Ou encore « à base de pépins et d’écorces » ou « de pépins et de pulpe »… Quant à la fabrication, le plus souvent non divulguée, elle reste mystérieuse et l’on trouve même de l’EPP sous forme de comprimés ou à usage cosmétique.

Idéalement , un EPP ne devrait contenir que:

– Un extrait concentré de pépins de pamplemousse
– De la glycérine
– un antioxydant comme par exemple de l’acide ascorbique Vitamine C

D’autres conservateurs naturels ou nature-like:

  • Leucidal
  • Naticide
  • Lactate de Sodium

Conclusion

La dose recommandée en cosmétique est de 0,1 à 1% dilué dans le produit (le dosage conseillé étant 0,6%). Par contre avec l’énorme présence d’extraits de pépins de Pamplemousse sur le marché, il est très difficile de savoir si la méthode d’extraction est faite correctement ( parfois il est macéré) ou si il a été dilué? L’efficacité pourrait alors être compromise…

Pour être sûr de l’efficacité du produit il faudrait faire ce que l’on appelle un challenge test (tests microbien et fongique en laboratoire) lorsque vous auriez terminé votre formule cosmétique.

En ce qui me concerne il y a encore trop d’incertitudes quant à son efficacité en cosmétique. Il y a d’autres alternatives comme conservateurs et encore mieux, n’utilisez pas de phase aqueuse vous évitez ainsi le besoin d’utiliser un conservateur. Beurres, baumes, et sérums aux huiles végétales.

Et vous qu’en pensez-vous?

Source:

(1) Identification of Benzethonium Chloride in Commercial Grapefruit Seed   Extracts ? Takeoka et al. J. Agric. Food Chem. 2001, 49, 3316-3320. Cosmetics and grapefruit seed extracts / quaternary ammonium compounds – 2004 – Kant. Laboratorium BS.

(2) Aspects of the Antimicrobial Efficacy of Grapefruit Seed Extract and Its Relation to Preservative Substances Contained. – von Woedtke et al. Pharmazie. 1999 Jun ; 54(6):452-6.

Que faire pour soulager les coups de soleil naturellement?

Que faire pour soulager les coups de soleil naturellement?

Vous avez oublié de mettre la crème solaire et vous vous êtes endormi au soleil…. ça nous est tous arrivé au moins une fois dans notre vie. Et ça fait mal!! Voici quelques astuces pour soulager la brûlure et prolonger le bronzage.

Processus du coup de soleil

Rayons UVA ( A pour peaux Âgées)

Les UVA activent la mélanine, un pigment déjà présent dans les cellules superficielles de la peau. Ils créent un bronzage qui apparaît rapidement, mais que l’on perd également rapidement. En outre, les UVA pénètrent dans les couches profondes de la peau où ils ont un effet sur le tissu conjonctif et les vaisseaux sanguins : la peau perd progressivement de son élasticité et commence à se rider. Ainsi, une exposition importante aux UVA provoque un vieillissement prématuré de la peau.

Rayons UVB (pour s’en rappeler UVB = B pour Brûlure)

Les UVB stimulent la production de nouvelle mélanine, ce qui conduit à une augmentation massive des quantités de pigment foncé en quelques jours. Ce bronzage peut durer relativement longtemps. Les UVB stimulent également les cellules pour qu’elles produisent un épiderme plus épais. Ainsi, les UVB sont responsables du brunissement et de l’épaississement des couches superficielles de la peau – réactions qui constituent le mécanisme de défense de l’organisme contre les UV.

Toutefois, des doses d’UVB plus élevées provoquent des coups de soleil, ce qui augmente la probabilité d’avoir un jour un cancer.

Réaction aux doses élevées des rayons UVB:

Les rayons UV B déclenchent une réaction inflammatoire qui explique les rougeurs et sensations de chaleur ressenties après un coup de soleil.

Comment soulager votre peau et garder votre bronzage?

Pour soulager votre peau et diminuer l’inflammation vous pouvez utiliser ces ingrédients naturels et bien sûr les huiles végétales

  •  Le gel d’aloe Vera: Apaisant et anti-inflammatoire, vous pouvez même le mettre au frigo pour cet effet rafraichissant
  • L’huile d’Avocat: Anti inflammatoire et réparatrice elle calme la peau et diminue les rougeur. Grâce aux phytostérols (dont bêta-sitosterol) elle améliore la fonction barrière de la peau et la microcirculation, freine le vieillissement cutané et protège contre l’action des UV.
  • L’huile de Baobab: Reconnue pour son action cicatrisante et régénérante elle est souvent utilisé dans les cas de brûlures.
  • L’huile de Chanvre:  Elle est aussi calmante, car elle possède une action apaisante sur les rougeurs et les irritations de la peau. De plus, elle réduit les pertes d’eau et protège la peau des déshydratations.
  • L’huile d’Argan: Une huile plus sèche qui pénètre rapidement dans la peau et restructurante elle ralenti le processus du vieillissement.
  • Argousier: pour ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Sa richesse en vitamine A lui confère une puissante propriété anti-oxydante. C’est l’huile idéale des peaux abîmées par le soleil.
  • Beurre de Karité: anti-inflammatoire, il apaise et calme les irritations, nourrit la peau en profondeur, régénère la peau et prolonge le bronzage.
  • L’huile essentielle de Lavande Aspic: Particulièrement recommandé pour les brûlures pour son action anti-inflammatoire
  • La vitamine E: Anti-oxydante et anti-radicalaire protège la peau des effets néfastes du soleil et ralenti le vieillissement prématuré de la peau.

Protocole de soin contre les coups de soleil

Appliquez le gel d’aloe vera et ensuite le fluide après solaire suivant.

Fluide Après Solaire pour 100ml:

40 ml Huile d’Avocat

25ml Huile d’Argousier

15ml Huile de Baobab

18ml Huile d’Argan

40 gouttes Lavande Aspic

20 gouttes Vitamine E

Si vous n’avez pas toutes les huiles à disposition vous pouvez utiliser le beurre unique et le mélanger dans le creux de la main avec une goutte d’huile essentielle de Lavande Aspic.

Hydrolats anti-inflammatoires

Vous pouvez également sprayer de l‘hydrolat de Camomille Matricaire pour clamer l’inflammation ou l’hydrolat de Lavande. Mettez les au frigo pour un effet encore plus rafraîchissant.

Eviter les coups de soleil

Ce qui est le plus important c’est bien sûr d’éviter les coups de soleil! Protègez votre peau et ne vous exposez pas au soleil entre 11h et 15h. Mettez un chapeau, et restez à l’ombre.