L’utilisation des huiles essentielles dans les cosmétiques

L’utilisation des huiles essentielles dans les cosmétiques

Vous avez tous entendu parler d’huiles essentielles un moment ou un autre et particulièrement si vous vous intéressez à la cosmétique naturelle et bio.

Les huiles essentielles ont des propriétés et des composants qui sont beaucoup plus que juste « un parfum ». Pourtant avec l’envie de quitter les parfums synthétiques les huiles essentielles sont souvent choisies comme alternative naturelle.

Est-ce que les huiles essentielles sont une vraie alternative aux parfums synthétiques?

Senteur des huiles essentielles

Les huiles essentielles ont des vertus fabuleuses et utilisées correctement dans les bonnes doses peuvent avoir des effets thérapeutiques et cosmétiques pour la peau. Personnellement je pense que comme tout les huiles essentielles doivent être utilisées avec modération et surtout en cosmétique. Gardez les huiles essentielles pour soulager des maux et sous recommandation d’une personne qualifiée en aromathérapie. C’est comme les médicaments il ne faut pas prendre n’importe quoi, n’importe comment! Certaines huiles essentielles peuvent êtres photosensibilisantes, irritantes pour la peau, problématiques en cas de cancers, lors des grossesses et chez les enfants. Tout dépends de la dose, du mode d’utilisation et du choix de l’huile essentielle.

Pensez aussi à l’effet « accumulateur » si votre gel douche ou savons en contient, votre soin pour le corps, pour les mains, les pieds etc…

Quand sont-elles utiles dans les cosmétiques?

Les huiles essentielles utilisées à des doses correctes pour leurs propriétés cutanées sont des ingrédients intéressants dans la cosmétique bio et naturelle. Ils permettent en synergie avec les huiles végétales de renforcer certaines actions anti-inflammatoires, cicatrisantes, calmantes et réparatrices.

Dans un soin pour les peaux à tendances acnéiques ou lors de peaux irritées (psoriasis, eczéma et dermatites), les huiles essentielles sont de vrais atouts! Par contre pour un soin journalier pour les peaux normales à mixtes elles ne sont pas du tout nécessaires. Les huiles végétales ont suffisamment de propriétés bénéfiques pour la peau sans avoir un besoin d’ajouter quoique ce soit.

Quelles alternatives pour donner une senteur aux cosmétiques bio?

Les macérats sont intéressants non seulement par leurs propriétés des extraits liposolubles des fleurs ou plantes mais parce qu’elles peuvent être utilisées sans modération pour les enfants et chez les femmes enceintes. Le macérat de vanille sent terriblement bon, l’inconvénient c’est que d’un lot à l’autre la senteur peu varier selon la récolte des fleurs ou plantes tout comme les huiles végétales.

Ensuite le choix des huiles végétales, si vous aimez la senteur de chocolat, le beurre de Cacao est exquis, les noix avec l’huile de Macadamia et noisette ou même le café avec l’huile de Café. Nous avons été habitué aux fragrances synthétiques dans nos cosmétiques mais je peux vous assurer que l’on s’habitue très bien aux senteur des huiles végétales même celles qui ne sentent pas aussi « bon » que l’huile de Noix de Coco par exemple. Aujourd’hui, je ne supporte maintenant plus les senteurs des cosmétiques conventionnels et de nombreux clientes ressentent la même chose que moi.

Il y a aussi les phyto-senteurs qui sont des extraits naturels de plantes, voir des fruits qui offrent une alternative intéressantes mais qui sur les étiquettes sera tout de même sous la dénomination « parfum » ce qui peut être embêtant pour différentier le naturel du synthétique surtout si on utilise les applications de déchiffrage des étiquettes.

M&O Naturel dans tout ça….

soin contre les boutons

Nous avons opté pour des soins de la peau qui offrent une solution aux problèmes de peau. Dans la majorité de nos produits vous ne trouverez pas d’huiles essentielles et dans les produits qui en contiennent les huiles essentielles ont été choisies pour leurs propriétés soignante et bénéfiques à la peau plutôt que juste un parfum. Nous utilisons une variété d’huiles, de macérats et d’extraits pour apporter à la peau une panoplie d’actifs pour la soutenir dans son rôle naturel. Voici ci-contre un exemple de produit enrichi aux huiles essentielles pour prendre soin de vos imperfections. Le roll on: ONE

Découvrez toute la gamme de nos produits sur le site: M&O Naturel

Est-ce que la peau s’habitue aux cosmétiques?

Est-ce que la peau s’habitue aux cosmétiques?

Lors de mes consultations ou en boutique on me demande souvent si il faut changer de soins, de marque, de produit ou de routine de peur que la peau s’habitue et que le soin ne soit plus efficace.

Je pense que c’est une croyance ou plus un message qui est mal passé. La peau ne s’habitue pas aux cosmétiques ses besoins changent parfois.

La peau n’a pas la capacité de savoir si vous avez changé de marque mais elle vous dira si ses besoins ne sont pas satisfaits! Il faut l’écouter, ce que l’on a parfois tendance à ignorer.

Les besoins de la peau changent tout au long de notre vie que ce soit chez les hommes que chez les femmes mais les femmes sont plus concernées parce qu’il y a l’élément supplémentaire du cycle menstruel.

Qu’est-ce qui affecte les besoins de la peau?

L’influence des hormones

La testostérone

Testortérone

Au moment de la puberté, les taux de testostérone (une hormone sexuelle mâle) augmentent, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. 

Chez les hommes, cela induit le développement du pénis et des testicules. Chez les femmes, cela augmente la force musculaire et osseuse. La testostérone induit aussi l’acné par la production accrue de sébum et c’est la raison pour laquelle la prévalence de cette maladie est aussi élevée pendant l’adolescence. Jusqu’à 70% des jeunes sont confrontés à des problèmes de peau et d’acné au cours de la puberté*1

Sous l’influence de l’hormone mâle, la testostérone, la peau d’un homme est en moyenne 20 % plus épaisse que celle d’une femme bien qu’au fil des ans elle devient de plus en plus fine, ce qui chez la femme n’arrive qu’à partir de 50 ans. 

L’œstrogène

La qualité de la peau est aussi sous l’influence des œstrogènes. Ils contribuent à la rendre à la fois souple, élastique et ferme. La production de collagène est étroitement liée à la présence d’œstrogènes, lorsque leur taux baisse, la production de collagène diminue, la peau devient plus fine et les rides apparaissent. Cette modification de la structure de la peau s’accompagne d’une perte d’hydratation des muqueuses.

Grossesse
Durant la grossesse

L’afflux d’hormones (plus particulièrement d’œstrogènes) risque d’accentuer le déséquilibre de votre peau au début de votre grossesse. La peau de votre visage pourra alors avoir une tendance à être plus grasse et sujette aux imperfections. Pour en savoir plus voici un article dédié à l’acné durant la grossesse

Le cycle menstruel

Durant le cycle il y a une fluctuation des concentrations hormonales, durant la deuxième partie du cycle il y a une augmentation de l’oestrogène qui stimule la production de sébum et juste avant les règles ce taux diminue mais la testostérone reprend alors le dessus ce qui entretient cette production de sébum encore quelques jours.

La ménopause

La diminution du taux d’œstrogènes va, entre autres désagréments cités plus haut, accélérer le vieillissement cutané et rendre encore plus visibles les marques du temps :

  • une peau déshydratée : sa fonction « barrière » est altérée, elle peine à conserver son hydratation, devient de plus en plus sèche et prend un aspect rugueux ;
  • des rides plus nombreuses et plus profondes : les fibres d’élastine et de collagène se raréfient et perdent en efficacité, la peau se relâche, s’affaisse et les rides se creusent ;
  • une plus grande fragilité : la peau s’amincit et devient plus vulnérable, elle cicatrise plus difficilement ;
  • le teint est moins uniforme, il perd sa luminosité et sa fraîcheur ;
  • des taches brunes apparaissent ou s’accentuent sur les zones exposées au soleil (visage, mains, décolleté…) ;

pour en savoir plus sur la ménopause un article complet est ici

Les saisons

Une peau en hiver a parfois besoin d’un coup de pouce au niveau de l’hydratation parce que la peau à tendance à devenir plus sèche. Dans la revue médicale British Journal of Dermatology, les chercheurs expliquent avoir examiné la peau de 80 volontaires adultes pendant les mois d’hiver et d’été. Cette observation d’un point de vue cellulaire a permis de remarquer une dégradation de la protéine qui aide à maintenir la fonction « barrière » de la peau sur les joues et les mains des participants.  Vous verrez une augmentation des prolèmes comme la Rosacée et l’eczéma.

Les saisons charnières sont le printemps et l’automne où il faut soutenir la peau dans ces changements vers les saisons plus extrêmes. L’été lorsqu’il fait chaud on transpire plus et il faut s’assurer de maintenir votre hydratation en buvant suffisamment.

L’alimentation et l’hygiène de vie

bowl of vegetable salad and fruits

Qui n’a pas abusé durant les fêtes et se retrouve avec une peau terne ou avec des boutons…. la fatigue et les excès alimentaires sont souvent les causes d’imperfections et d’un teint brouillé. Ne vous privez pas mais tout en modération, variez vos aliments et essayez de nouvelles choses, différentes huiles dans vos salades, de nouveaux légumes etc…

Les produits laitiers et le gluten sont également problèmatiques pour certaines personnes. Si vous avez de l’acné essayez d’arrêter les produits laitiers pendant 1 mois pour voir si il y a une amélioration par exemple.

Le tabagisme, diminue l’oxygénation des tissus et rends la peau terne et contribue aux imperfections et vieillissement cutané. Nous avons une peau il faut en prendre soin!

Hormones

Médicaments et maladies

Chez la femme le moyen de contraception peu également avoir un impact sur votre peau parfois il y a une amélioration lors de la prise de la pilule et que malheureusement lorsque celle-ci est stoppée les problèmes de peau reviennent.

Si vous avez diverses maladies, même juste une grippe ceci peut affecter l’état de votre peau. C’est un équilibre délicat qu’il faut maintenir et parfois rétablir.

Les cosmétiques

Les cosmétiques conventionnels peuvent aggraver l’état de la peau selon leurs compositions. Il faut également savoir que le fabricant n’a pas besoin de mettre de notice si ils changent leur composition. A moins de connaitre par cœur la liste d’ingrédients et la vérifier à chaque achat…..

Comment adapter ses soins?

Dans toutes les circonstances la routine de base reste la même:

  1. Liniment ou savon surgras
  2. Hydrolat
  3. Sérum

Il y a trois périodes principales, adolescence, adulte et ménopause (pré-ménopause) oû les changements sont les plus importants. Pour le reste ce sont des mini adaptations à faire. Dans tous les cas abandonnez les cosmétiques conventionnels.

Lorsque vous choisissez le sérum pensez tout d’abord à votre type de peau avant l’âge! On peut être une femme mature avec la peau grasse, c’est les imperfections qu’il faut cibler, l’action anti-oxydante des huiles vont de toute façon avoir un bénéfice anti-âge. Pour un sérum adapté à votre peau cliquez ici

Pour les mini adaptations:

En hiver utilisez votre sérum habituel et dans le creux de la main ajoutez une pompe d’huile de Macadamia ou Baobab si elle est plus déshydratée. Si elle est plus irritée au lieu du macadamia ou baobab essayez l’huile de Chanvre.

En été vous aurez peut-être seulement besoin d’utiliser votre sérum une fois par jour.

Ecoutez votre peau et demandez nous conseils si vous avez des questions! Utilisez ce blog pour laisser un commentaire et vos questions vont pouvoir aider d’autres personnes!

*1 – Eucerin.be

Comment éviter le « Maskné »?

Comment éviter le « Maskné »?

Avez-vous entendu parler du maskné? Ce terme n’est pas encore dans les dictionnaires mais je pense que bientôt il va y figurer. Ce type de problème était fréquemment vu en Asie mais commence à faire son apparition un peu partout dans le monde. Vous l’avez peut-être deviné, c’est l’acné causé par les masques.

En Asie le port du masque était fréquents déjà avant la pandémie actuelle pour limiter les effets de la pollution, les transmissions de maladies et également je pense suite aux diverses épidémies dont le SARS il y a quelques années. Aujourd’hui avec le Covid-19 le port du masque est beaucoup plus généralisé dans le monde.

Maskné

Selon la doctoresse Nazanin Saedi dermatologue à l’université Thomas Jefferson, le Maskné est un « type d’acné causé sur des zones de friction, pression ou occlusion », principalement le menton, arrête du nez et joues. Le non technique est l’acné méchanique et il était fréquent chez les cyclistes qui portent des casques et transpirent par exemple.

Dans les cas du port du masque, on associe maquillage, environnement humide (transpiration et condensation de notre respiration) et production de sébum par la transpiration, nous voilà face à un milieu propice à la prolifération bactérienne. Ceci peut alors causer des boutons, points noirs et autres irritations cutanées. L’autre élément à penser est les produits utilisés dans les masques pour les traiter et les blanchir…quels produits chimiques sont ensuite en contact avec la peau?

Le stress est également un élément non négligeable, certaines personnes sont stressées par le port du masque, l’épidémie et leur entourage. Ceci peut augmenter le risque d’irruptions cutanées.

Comment prévenir le maskné?

Le masque est en effet nécessaire et obligatoire dans certaines situations mais il y a plusieurs choses que vous pourvez faire pour éviter la prolifération des boutons!

Nettoyer le visage
  • Non seulement pour les boutons mais pour l’efficacité du masque, changez votre masque fréquemment. Assurez-vous de vous désinfecter les mains avant de l’enlever, de le jeter dans une poubelle et ensuite de vous désinfecter à nouveau les mains. Votre masque n’est pas un cache double menton! Arrêtez de la mettre sous le menton! Encore pire pour les boutons et le virus.
  • Si vous utilisez un masque lavable, utilisez plusieurs masques dans la journée et lavez les tous à 95° pour tuer toutes les bactéries et possible virus. Lavez-vous les mains chaque fois que vous manipulez votre masque.
  • Dites au revoir au maquillage traditionnel, le silicone n’est pas votre ami en règle générale mais dans ce cas c’est encore pire.
  • Portez le masque uniquement quand cela est nécessaire, gardez vous distances!
  • Nettoyez votre peau matin et soir avec un liniment et hydrolat ou un savon surgras et hydrolats. Il ne faut pas dessécher la peau avec des solutions alcooliques ou eaux micellaires.
  • Remplacez vous crèmes par des sérums huileux, même les crèmes Bio contiennent des émulsifiants qui peuvent faire « transpirer » votre peau.
  • Optez pour le maquillage minéral, il a également l’avantage d’aider les boutons à guérir grâce à l’oxyde de zinc!

Comment soigner vos irruptions cutanées?

La routine de prévention est à appliquer si vous ne l’avez pas encore entamée. C’est à dire les trois étapes:

  • liniment
  • hydrolat (menthe poivrée ou lavande)
  • Sérum New York (si tout le visage est plutôt gras) ou London (si vous avez des zones plus sèches)

Soins supplémentaires

Gel d'Aloe Vera
  • 3 à 4 fois par semaine remplacez votre sérum du soir par du gel d’aloe vera, si la peau est extrêmement affectée vous pouvez le faire tous les soir. (ne pas rincer après l’application)
  • Masque (le soin cette fois) toutes les deux semaines. Soit avec de l’argile mélangé à votre hydrolat ou notre masque Bee Mine.
  • ONE: Roll on pour les boutons individuels

Une peau avec de l’acné est une peau enflammée et irritée, il ne faut pas l’embêter et trop la malmener. Il vaut mieux éviter les gommages mécaniques.

Restez en bonne santé !

Pour garder une belle peau, vous trouverez tous les produits M&O Naturel et le maquillage minéral ici.

Prendre soin de la peau métisse et noire

Prendre soin de la peau métisse et noire

Les peaux noires et métisses doivent être bichonnées et les soins légèrement adaptés. Nous allons tout d’abord parlé du visage qui nécessite des soins différents au soins du corps et ensuite aborder les soins pour mettre en beauté votre peau du corps.

Les soins du visage

Les peaux noires ou métisses ont une particularité assez fréquente c’est d’être grasse et déshydratée. Les peaux noires principalement ont tendances à se déshydrater et devenir terne, principalement en hiver. L’erreur à ne pas commettre serait d’utiliser des beurres sur le visage qui seraient trop riche et risquent d’augmenter les imperfections.

Les huiles végétales sont le choix idéal parce que dans les crèmes il y a des émulsifiants qui peuvent également augmenter le risque d’occlusions. Il faut également boire suffisamment pour avoir une peau hydratée.

Il y a également parfois des soucis de taches causées par des cicatrices laissées par des boutons d’acné ou d’autres lésions. Ceci arrive lors du processus de cicatrisation où il y a une augmentation des mélanocytes.

Des soins contre les taches sont également bénéfiques dans ces cas, le sérum Tokyo appliqué sur les zones en question peuvent aider à diminuer l’hyperpigmentation. Ce sérum est assez riche il vaux mieux l’appliquer uniquement sur les taches et un autre sérum pour le reste du visage.

Les soins aux acides de fruits aident également à unifier le teint, le masque Bee Mine est particulièrement recommandé.

Le gel d’aloe vera est également votre allié grâce à sa forte teneur en acide salicylique qui va aider à enlever les peau mortes et atténuer les taches

La routine journalière

Matin

Sérum peau mixtes
  1. Liniment
  2. Hydrolat (Bleuet, Fleur d’Oranger ou Citron)
  3. Sérum adapté à votre peau soit le London ou le New York

Soir

  1. Liniment ou savon surgras
  2. Hydrolat de votre choix
  3. Gel d’aloe vera

Les soins ciblés, ce que j’appelle les petits plus

Prévention

Femme noire au soleil

Utilisez une protection solaire! Et oui même sur la peau noire et métisses! Certaines crème minérales ne conviennent pas aux peaux noire et métisses, c’est la catastrophe, ça fait virer la couleur de la peau au gris bleu!

Par contre UV Bio a un gel solaire à base d’huile de Karanja qui est transparent et absolument génial pour les peaux mixtes et noires. Sinon il y a l’alternative de l’huile de Karanja pure non reconnue comme filtre officiel mais qui offre une protection entre 25-30. C’est ce que j’utilise pour mes enfants et mon mari l’utilise également.

Si vous avez une cicatrice, appliquez de la protection 50 dessus pour diminer l’hyperprigmentation

Le blanchissement de la peau

J’étais encore naïve de penser que le blanchissement de la peau n’était plus pratiquée mais ceci se fait également encore beaucoup et je reçois par email des demandes. Les répercussions néfastes du blanchissement sont énormes à court terme et moyen terme. Je ne peux que vous recommander de ne pas utiliser de produits blanchissants mais de prendre soin de votre peau en lui apportant des produits adaptés pour une peau saine et rayonnante!

La peau du corps

La peau du corps a plutôt tendance à être sèche et sur le corps les beurres et huiles plus tropicales sont idéales. Ironiquement lorsque j’ai rencontré mon mari (avant notre immersion dans le monde des huiles végétales!) il utilisait un produit très répandu dans la communauté noire qui était au beurre de Cacao…. Mais finalement en regardant la composition c’était de loin pas ça…

Voici les ingrédients:  Theobroma Cacao (Cocoa) Extract, Mineral Oil (Paraffinum Liquidum), Microcrystalline Wax (Cera Microcristallina), Theobroma Cacao (Cocoa) Seed Butter, Dimethicone, Fragrance (Parfum), Tocopheryl Acetate, Beta Carotene (CI 40800), Zea Mays (Corn) Oil, Isopropyl Myristate, Benzyl Benzoate, Benzyl Cinnamate.

Le premier ingrédient est un extrait donc par le beurre de Cacao et ensuite, il y a de la paraffine, une cire synthétique, le beurre de Cacao, du silicone, un parfum, de la vitamine e synthétique, des beta carotène pour la couleur, huile de mais, un acide gras et des allergènes.

Bref tout ça résultait à une peau qui était sèche en permanence, c’était « une patine » brillante qui s’enlevait au courant de la journée sans soigner la peau.

Les beurres végétaux purs aident la peau à maintenir son hydration, le beurre de Karité étant excellent pour garder une peau souple et hydratée toute la journée.

Mon mari et mes enfants utilisent le beurre « unique » tous les jours. Sur une peau légèrement humide c’est encore mieux. Maintenant mon mari n’a plus besoin de ré-appliquer de beurre sur les mains plusieurs fois par jour, sauf en ce moment où il faut se désinfecter les mains très fréquemment.

Une de mes collègues qui a sa marque de cosmétiques « Nature et Tradition » à Abidjan a une chaîne YouTube avec quelques vidéos qui pourraient vous intéresser avec divers conseils

Avez-vous une routine qui vous convient? Quels sont vos beurres préférés?

Les émotions et la peau (Partie 2)

Les émotions et la peau (Partie 2)

L’impact des émotions sur la peau est souvent minimisé. Il peut arriver que nous nous retrouvions face à des douleurs, ou des dermatites sans qu’il n’y ait de raison apparente. Dès lors, c’est souvent rassurant de pouvoir entrer dans une pharmacie, d’aller voir le dermatologue ou encore être conseillé dans une boutique spécialisée afin de trouvée LA solution. Une solution… de l’extérieur.

Et si nous tournions notre regard vers l’intérieur ? Et si le problème tenait son origine en moi et que ô bonheur, si la solution s’y tenait aussi ? Quand bien même, il bon de savoir que nous pouvons accompagner un traitement extérieur avec une démarche de travail personnel, d’attention envers notre monde émotionnel qui bien souvent tourbillonne en silence sans qu’on prenne la peine de l’écouter.

Dans la partie 1, je vous parlais de la tristesse. Aujourd’hui je vous propose d’orienter notre approche sur la tension nerveuse, la peur, l’anxiété voire même l’angoisse. Un thème de circonstance vu le contexte sanitaire que nous vivons tous, qui que l’on soit.

La tension nerveuse et la peau

Peu importe son degré d’intensité, la peur est une manifestation de stress dans notre organisme. Activée par un stimulus parfois très anodin, elle réveille en nous des réactions physiques et psychiques en cascade dans notre corps. Palpitations, essoufflement, perte de mémoire, transpiration excessive, tremblement, confusion mentale, maladresse, poussée d’eczéma ou même d’urticaire,… Cette palette de symptômes ne vous est certainement pas inconnue car qui que l’on soit, où que l’on vive, nous ressentons tous un jour ou l’autre ce sentiment de peur.

Comment accompagner nos peurs ? Quelles astuces l’aromathérapie nous procure-t-elle ?

Premièrement, il est bon de souligner que la peur apparaît à un moment où l’Être se trouve en insécurité. En lien avec le lieu, la situation ou des éléments qui le déstabilise, les peurs se révèlent être de véritables motivations à fuir, à se bloquer totalement ou encore à rassembler nos forces pour pouvoir combattre.

Il est tellement bon de savoir que lorsque la peur est équilibrée, elle nous est nécessaire. Elle met en lumière notre prudence et aide à développer notre courage.

L’aromathérapie va pouvoir nous aider à apprivoiser ces sentiments inconfortables. Nous allons parler ici de la voie olfactive mais il est clair que la voie cutanée, à un dosage de 5% peut aussi fonctionner. Pour rappel, la voie olfactive va être faite par de la diffusion (diffuseur à vapeur froide) ou à l’aide d’un aromastick à respirer.

La PNL (programmation neuro-linguistique) utilise, entre autres, des ancrages positifs comme outils thérapeutiques. L’idée est simple en soi. Nous avons tous en nous des réactions instinctives gravées et réactivées à l’aide d’un stimulus : la tarte aux pommes qui rappelle grand-maman, le tube de l’été 1995 qui nous rappelle notre premier Amour, etc… Et si nous utilisions le parfum des huiles essentielles pour nous permettre d’installer le calme à l’intérieur de nous, peu importe ce qu’il se passe à l’extérieur ?

Pas à pas…la méthode

Senteur des huiles essentielles
  1. Prendre un vrai moment de pause et installer le calme à l’intérieur de nous. A l’aide de la respiration lente, observer sans jugement tout ce qui se passe à l’intérieur de nous.
  2. Respirer une synergie d’huiles essentielles :

Par exemple : 1 goutte de camomille romaine, 4 gouttes de géranium, 9 gouttes de petit grain bigarade et 9 gouttes de lavande officinale.

  • Répéter l’opération tous les jours, durant 2 semaines.
  • Imaginer une situation anxiogène.
  • Respirer la synergie d’HE.
  • Répéter l’opération jusqu’à pouvoir ressentir de la sérénité à l’image de cette peur.

Nous ignorons les pouvoirs de nos 5 sens, et de l’effet qu’ils ont sur notre mémoire consciente et inconsciente. C’est une opportunité à ne pas manquer que d’essayer d’aller dans le sens naturel de notre Être.

A vous de jouer avec des formules personnelles en aromathérapie !

Quelles huiles essentielles vous plaisent le plus ? Les notes plus fruitées ? Boisées ? Fleuries ?

Laissez-vous porter par le monde fascinant de l’aromathérapie !

Professionnelle de la dermo-cosmétique naturelle, Lise Jeanbourquin est également thérapeute en Fleurs de Bach et aromathérapie. Pour en savoir plus sur Lise visitez le site: www.lisejeanbourquin.ch
Les acides de fruits ou AHA en cosmétique

Les acides de fruits ou AHA en cosmétique

Les AHA sont fréquemment utilisés en cosmétique pour leur vertus exfoliants, non pas mécaniques comme les gommages à grain mais de façon « chimique ». Attention tout ce qui est chimique n’est pas forcément synthétique! Il y a de la chimie partout autour de nous. L’eau est une molécule chimique: H2O

A quoi servent les acides de fruits et quels types de peau peuvent en bénéficier?

Que veut dire AHA et qu’est ce que c’est?

Le terme AHA désigne des acides alpha hydroxylés (Alpha Hydroxy Acides). Ce sont des acides carboxyliques, dérivés principalement de sucres de fruits.

Les principaux acides de fruits sont les acides

  • lactique
  • malique
  • glycolique
  • citrique
  • tartrique
Source: Dual Effects of Alpha-Hydroxy Acids on the Skin

Les plus connus sont les acides glycoliques et lactiques car ils ont une aptitude particulière à pénétrer la peau et sont couramment utilisés pour leur effet peeling. Cette effet peeling ou exfoliant permet d’enlever les peaux mortes et donne une peau plus lumineuse, un grain de peau plus fin et atténue les ridules.

Ils favorisent également le renouvellement cellulaire, boost le collagène et donne de l’élasticité à la peau. Il permet également d’atténuer les taches d’hyperpigmentation!

Est-ce que les AHA sont synthétiques ou Naturels?

Les acides alpha-hydroxy, ou AHA, sont une classe de composés chimiques qui peuvent être naturels ou synthétiques. Les formules contenant les acides de fruits utilisent souvent divers fruits pour obtenir plusieurs acides dans le même produit afin de maximiser les effets sur la peau.

Est-ce que les acides de fruits sont efficaces ou non?

Différentes études indiquent que l’application prolongée d’Acide Glycolique de 3 à 6 mois, provoque la disparition des ridules et une diminution de la profondeur des rides.

D’autres études ont également démontré l’efficacité des acides de fruits dans les soins contre l’acné. L’efficacité du soin dépends de la concentration en acides de fruits. Un dermatologue va pouvoir utiliser des concentrations allant jusqu’à 70% mais avec une concentration élevée les effets secondaires sont plus grands, des irritations, photosensibilité et rougeurs.

Dans la cosmétique les doses sont beaucoup plus faibles entre 1 et 12%, selon le mélange d’acides de fruits. Mais les effets sont également excellents!

L’efficacité d’un produit qui contiendrait des acides de fruit dépend également de la fréquence d’utilisation et du temps où il est actif sur la peau. Un masque ou soin pour de jour est idéal.

Quelles types de peau vont bénéficier des AHA?

  •  Peaux matures
  •  Peaux sèches et dévitalisées
  • Peaux à problèmes (acné, peaux grasses)
  • Hyper-pigmentations

A déconseiller sur les peaux très réactives et sensibles qui pourraient trouver les AHA trop irritants. Une alternative pourrait être le gel d’aloe vera.

Vous retrouverez des acides de fruits naturels dans notre Masque Bee mine. Il contient les acides de fruits suivants:

Masque Visage Bee Mine
  • Extrait de Myrtilles 57%
  • Extrait de Sucre Cane 24%
  • Extrait d’Orange 8%
  • Extrait de Citron 8%
  • Extrait de Sucre d’érable 3%

Cet extrait de fruit source de AHA, contient les acides suivants :

  • Acide lactique 28-32%
  • Acide glycolique 12-17%
  • Acide citrique 2-6%
  • Acide malique et acide tartrique  ≤ 1%

INCI: Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil & Vaccinium Myrtillus Fruit/Leaf Extract & Saccharum Officinarum (Sugar Cane) Extract & Citrus Aurantium Dulcis (Orange) Fruit Extract & Citrus Limon (Lemon) Fruit Extract & Acer Saccharum (Sugar Maple) Extract

Précautions à prendre:

Ne vous exposez pas directement au soleil après avoir fait votre masque, favoriser l’application le soir. Toujours utiliser une protection solaire pour protéger votre peau contre les radicaux libres.

Références:

  •  Cosmetic and dermatologic use of alpha hydroxy acids: Philipp Babilas, Ulrich Knie, Christoph Abels. Journal compilation © Blackwell Verlag GmbH, Berlin
  • Dual Effects of Alpha-Hydroxy Acids on the Skin, Sheau-Chung Tang1,2 and Jen-Hung Yang1,3,*