Les pellicules causes et traitements naturels

Les pellicules causes et traitements naturels

Il est important de rappeler que la majorité des pellicules ne sont pas une maladie. Par contre elles peuvent dans certains cas être le symptôme d’une pathologie comme le psoriasis ou la dermite séborrhéique entre autres.
Il en existe plusieurs types dont les causes sont différentes, les pellicules sèches et les pellicules grasse.
Quelles sont-elles et comment les traiter ?

Pellicules sèches

Les pellicules sèches volent facilement, et elles se déposent sur vos épaules comme des petits flocons de neige. Par ailleurs, le cuir chevelu n’est en général pas rouge en cas de pellicules sèches. Les cheveux peuvent par contre manquer d’éclat, être un peu ternes.
Elles viennent le plus souvent du pityriasis, causé par un champignon qui colonise le cuir chevelu et perturbe son système de renouvellement cellulaire. En effet, la peau du crâne élimine en permanence des cellules mortes pour en fabriquer de nouvelles ce processus dure en règle général 28 jours mais sous l’effet du pityriasis, ceci a tendance à s’accélérer.

Elles sont blanches, plates et se détachent spontanément. Elles vont généralement de pair avec un cuir chevelu sec.

Il ne faut surtout pas gratter ou essayer de décoller les pellicules avec un peigne : le passage du peigne peut provoquer une irritation, qui accélère le processus de division des cellules de la peau et accentue le phénomène.

Les Pellicules grasses

Elles sont plus grosses, rondes, jaunâtres et grasses. Elles adhèrent au cuir chevelu et aux cheveux. Elles y forment une couche jaunâtre et s’agglomèrent entre elles, le sébum leur servant de colle.  Elles sont accompagnées de démangeaisons. En général, elles sont la conséquence d’une séborrhée, c’est-à-dire une surproduction des glandes sébacées, et sont donc souvent associées à un cuir chevelu et à des cheveux gras. Cela peut notamment entraîner des chutes de cheveux.

C’est une infection du cuir chevelu provoquée par un autre champignon, appelé Malassezia. Le Malassezia est un champignon qualifié de lipophile : il se développe aisément dans des milieux gras. Le cuir chevelu, sans oublier le visage et le dos, où le sébum est sécrété en quantité particulièrement élevée crée donc un environnement favorable pour son développement. Ce champignon peut « digérer » les lipides présents dans le sébum et produire des acides gras particulièrement irritants pour la peau et le cuir chevelu. Produits en trop grande quantité, ils peuvent induire une inflammation à l’origine des pellicules.On peut également voir apparaître des plaques rouges sur le visage, c’est la dermite séborrhéique.

Autres types de pellicules

Les teignes, le psoriasis, des infections à staphylocoques et d’autres  peuvent également être à la cause

  • Les teignes sont des parasites comme les poux.  Elles provoquent de grosses pellicules infectées, et entraînent des démangeaisons importantes.
  • Une infection locale à staphylocoque doré peut également provoquer des démangeaisons intenses.
  • Le psoriasis est une maladie auto immune qui est causé par à une activité excessive des systèmes de défense de l’organisme. Le psoriasis comporte ainsi une réaction exagérée aux agressions de l’environnement. Les cellules de l’épiderme se renouvelant en trop rapidement et en grande quantité, elles provoquent une desquamation excessive. Sur le cuir chevelu, le phénomène se manifeste donc sous forme de pellicules.

Lorsque vous avez des pellicules grasses il est important de consulter un dermatologue pour avoir le bon diagnostic et pouvoir au mieux cibler les soins. Les soins naturels peuvent tout à fait être complémentaires avec des soins médicaux selon les situations.

Facteurs favorisants

Comme pour les problèmes de peau, le cuir chevelu y compris, nous ne sommes pas tous égaux devant ce genre d’affection.

Il faut se tourner vers d’autres facteurs favorisant l’apparition de pellicules, ils sont:

  • Facteurs héréditaires
  • Psychologique (stress, traumatisme
  • Excès de sébum (cheveux gras)
  • Nervosité
  • Problèmes digestifs
  • Dérèglement hormonal
  • Mauvaise hygiène capillaire
  • Utilisation de shampoings trop détergents
  • Usage de produits coiffants conventionnels
  • Piscine (chlore)
  • Casques moto

Diminuer le stress


C’est pour cela qu’il faut non seulement les soigner avec des soins cutanées mais également sur les autres facteurs pouvant en être la cause, ceci pour prévenir les récidives.

 

Comment les soigner?

Pour un soin ciblé il faut principalement travailler sur un soin anti-fongique et anti-inflammatoire. Les deux étant présents dans les pellicules sèches et grasses.

  1. L’huile végétale par excellence est l’huile de Nigelle, efficace contre les champignons, les inflammations, régénère la peau et renforce les cheveux. Impressionnant non? Tout cela dans une huile! Pour apporter des actifs supplémentaires
  2. Huile de Jojoba pour équilibrer la production de sébum
  3. Huile d’Onagre  réparatrice et renforce les cheveux
  4. Huile de Chanvre diminue les irritations et l’inflammation

Pour 100ml

  • 35 ml Huile de Nigelle
  • 29 ml  Huile de Jojoba
  • 20 ml Huile d’Onagre 
  • 15 ml Huile de Chanvre
  • 0.4 ml Huile essentielle de Ylang Ylang
  • 0.3 ml Huile essentielle de Romarin Verbénone + 1.8 cinéol
  • 0.3 mlHuile essentielle de Patchouli

En cas de grossesse, allaitement ou autres problèmes de santé vous pouvez également omettre les huiles essentielles. Toujours respecter les doses ou consulter un aromathérapeute pour toutes vos questions concernant les huiles essentielles.

Mode d’emploi

Appliquer sur tout le cuir chevelu et laisser poser au moins 2 heures, idéalement toute la nuit. Laver ensuite le cuir chevelu avec un shampoing doux sans sulfates et Bio.

Vous pouvez trouver les huiles végétales et des shampoings doux sur le site www.monaturel.ch

Références:

  • www.dermato-info.com
  • www.futura-sciences.com
  • https://fr.wikipedia.org

 

 

Combattre la transpiration sans sels d’aluminium?

Combattre la transpiration sans sels d’aluminium?

Le sujet peu glamour de la transpiration n’épargne personne ! Que se soit par temps de canicule, sport, stress ou vos activités journalières … Le déodorant est pour la plupart d’entre nous incontournable.

Dans les déodorants « classiques » vous trouverez très fréquemment des sels d’aluminium. Les sels d’aluminium utilisés pour bloquer la transpiration sont accusés de favoriser l’apparition de cancers du sein par plusieurs études.

La dernière étude par le professeur André-Pascal Sappino, oncologue, et le docteur Stefano Mandriota, directeur de recherches en biologie, à la Fondation des Grangettes, à Genève, étudient l’effet des sels d’aluminium sur la santé depuis plus de dix ans  apporte des éléments supplémentaires à l’incrimination possible des sels d’aluminium dans la survenue de cancers du sein. Elle démontre que des cellules mammaires exposées in vitro à des sels d’aluminium développent la capacité de former des tumeurs et des métastases chez la souris. D’autres études sont en cours pour confirmer les dernières découvertes.

Jusqu’à présent les sels d’aluminium sont les seuls à bloquer la transpiration mais ne vous inquiétez pas, bien que vous ne bloquerez pas la transpiration il y a des méthodes naturelles pour  réguler la transpiration et empêcher les odeurs.

Qu’est-ce que la transpiration ?

La transpiration est essentielle au fonctionnement du corps humain. Composée de à 99% d’eau, la sueur a pour but de maintenir la température du corps aux alentours de 37° ainsi que d’éliminer toxines et bactéries. Sa composition varie néanmoins en fonction de l’alimentation et de la santé de chaque individu et son pH est légèrement acide.

Pourquoi les odeurs sont elles plus ou moins fortes ?

Il existe plusieurs facteurs qui influencent l’odeur de la sueur : l’alimentation (aïl, oigons, épices, poireaux, choux), un déséquilibre hormonal (ou le moment du cycle pour les dames) et les types de toxines et bactéries à éliminer. Outre cela, il existe une pathologie nommée « hyperhydrose gustative » qui touche des personnes qui transpirent de manière excessive lorsque ils ingèrent quoique ce soit.

Quel est le déodorant idéal ?

Dans l’élaboration d’une formule pour un déodorant nous allons nous concentrer sur les trois objectifs suivants :

  • L’absorption de l’humidité
  • La protection et le soin de la peau
  • La neutralisation des odeurs

Pour qu’un déodorant naturel tienne ses promesses, plusieurs ingrédients paraissent incontournables. Une texture crémeuse résultante de l’association des poudres (bicarbonate de soude, argile blanche et amidon de maïs) avec des huiles végétales (beurres de karité et de coco) sera efficace.  Avec ce mariage, l’humidité est fortement réduite et la peau parfaitement nourrie. Le bicarbonate de soude est fréquemment choisi pour ses propriétés désodorisantes. Il peut par contre être irritant pour certaines personnes, il faudra alors éviter de se raser avant l’application ou choisir un déodorant sans bicarbonate. En ce qui concerne les odeurs, le choix des huiles essentielles est primordial. 

Quelles huiles essentielles dans les déodorants ?

Dans un premier temps, il conviendra de nous orienter vers des huiles essentielles anti-infectieuses douces (Géranium, Thym CT Linalol, Menthe Bergamote, Marjolaine à coquilles, Coriandre graines, Bois de Rose, bois de Hô) ou encore avec une action anti-infectieuse plus forte (Tea-Tree, Ravintsara, Cajeput). Puis nous choisirons une huile essentielle qui aidera la peau à se régénérer surtout en cas d’agression telles que le rasage et l’épilation (Lavande officinale, Camomille romaine, Benjoin, Encens, Géranium, Palmarosa, Néroli, Patchouli, Rose). Laissons-nous guider par notre odorat pour que la synergie nous plaise.

L’huile essentielle de choix pour les déodorants est bien entendu le Palmarosa qui, à elle seule, contient toutes les propriétés désirées. En raison de sa forte concentration en géraniol, elle se révèle utérotonique et déconseillée en cas de grossesse. Les futures mamans se dirigerons alors vers des huiles essentielles plus douces, mais malgré tout efficaces (HE Thym CT Linalol, Géranium,…)

Oui, mais si je transpire vraiment beaucoup, que faire ?

En de transpiration excessive, l’huile essentielle de Petit grain bigarade aura un effet régulateur de sudation. Si après avoir analysé le métabolisme et nos tendances nous constatons que les hormones influencent la transpiration, les huiles essentielles de sauges sclarée et officinale seront intéressantes. En revanche, ces huiles ne doivent pas être utilisées à la légère en raison de la forte présence de cétones neurotoxiques et leurs actions hormonales. Leur utilisation sera surveillée de près par un thérapeute certifié, surtout s’il y a des antécédents de cancer hormonaux-dépendants.

Laissez-vous donc tenter par des aisselles fraîches et parfumées, même au naturel !

Vous trouverez une gamme de déodorants naturels dans notre boutique: www.monaturel.ch vous pouvez même faire le votre, voici la recette ici

Passionnée par le monde des cosmétiques naturels, Lise Jeanbourquin est thérapeute en Fleurs de Bach et achèvera en 2019 la formation d’aromathérapeute auprès de l’Ecole ERA

 

 

Comment resserrer les pores dilatés naturellement?

Comment resserrer les pores dilatés naturellement?

Les pores dilatés sont un problème qui touche de nombreuses personnes et une préoccupation fréquente chez les personnes ayant une peau mixte et grasses.

La cause des pores dilatés

Il y a souvent de nombreuses causes dont:

Le vieillissement de la peau

Avec l’âge, la peau perd de son élasticité au-delà de 30 ans, la quantité de collagène diminue alors que les glandes sébacées continuent de produire du sébum. Le pore s’élargit car c’est toute la structure autour de lui qui s’affaisse sont diamètre peut parfois doubler entre 25 et 45 ans

Mauvaise routine de soin

Une peau qui n’est pas nettoyée correctement ou les mauvais cosmétiques peuvent boucher les pores et favoriser la dilatation de ceux-ci. Des produits comédogènes ou des fonds de teint qui contiennent du silicones sont souvent les coupables!

Environnement

Le tabac et les UV sont des facteurs aggravant pour la dilatation des pores. Le soleil  créé des radicaux libres qui attaquent les fibres de collagène et d’élastine. Là encore, c’est la perte d’élasticité de la peau qui va créer des pores dilatés.

Le type de peau

Les peaux mixtes et grasses ont plus de pores dilatés parce qu’elles produisent plus de sébum alors que les peaux sèches ont un grain de peau plus fin avec des pores à peine visibles.

Et les points noirs, qu’est-ce que c’est?

Les pores dilatés sont la cause des points noirs. Les cellules mortes, le maquillage et le sébum s’accumulent dans les pores et l’oxydation du sébum fait qu’il devient noir. Selon les points noirs la seule manière de s’en débarrasser est l’extraction mécanique, préférablement fait par l’esthéticienne. Si un point noir est laissé trop longtemps les pores deviendra de plus en plus dilaté et le resserrer sera plus difficile.

Comment resserrer ces pores?

Vous avez sûrement entendu parler du mot astringent mais vous ne savez pas forcément ce que cela veux dire et à quoi ça sert.

Voici la définition selon « Larousse » : « Ce dit d’une substance qui resserre et assèche les tissus, et peut faciliter leur cicatrisation »

Pour les resserrer il faut passer par plusieurs étapes, la première est de la nettoyer et ensuite de la soigner. Je dirais qu’il faut aussi faire des nettoyages plus important une fois par mois et entre deux maintenir une peau saine et propre tous les jours.

Les soins mensuels

Chaque mois je recommande un gommage mécanique et un masque à l’argile. Le gommage ou l’exfoliation permet d’enlever plus en profondeur le sébum accumulé et les peaux mortes.

N’oubliez pas qu’un gommage est effectif parce que l’on a massé la peau avec des mouvements circulaires délicats pendant au moins 5 minutes et non pas 10 secondes avec force. C’est le gommage qui fait le travail pas la force!

Le masque à l’argile est important parce qu’il attire les impuretés et il est également astringent! La beauté de l’argile et de faire sois-même son masque c’est que l’on peut l’adapter en fonction des besoins.

Les soins quotidiens

Lorsque votre peau a eu son « nettoyage de printemps », il est important de continuer à adopter une routine pour diminuer l’accumulation de sébum et des peaux mortes, stimuler le collagène et favoriser le resserrement des pores.

Les trois étapes

  1. Le liniment ou savon surgras (Nettoie mais n’assèche pas la peau)
  2. L’hydrolat
  3. Sérum aux huiles végétales ( London ou New York)

 

Quels hydrolats choisir pour resserrer les pores?

Les hydrolats aux propriétés astringentes sont entre autres:

  • Hamamélis
  • Menthe Poivrée
  • Bleuet
  • Rose
  • Géranium

Quelles huiles végétales pour resserrer les pores?

Les huiles végétales riches en tanins sont astringentes. Il y a entre autres:

Autres ingrédients naturels astringents

  • Argile
  • Aloe vera
  • Huiles essentielles de:
    • Ciste ladanifère
    • Géranium
    • Hélichryse
    • Rose de Damas
    • Lavande

Pour une application journalière on ne dépassera pas les 1% d’huiles essentielles= 3 gouttes pour 10 ml d’huile végétale. Toujours utiliser les huiles essentielles avec précaution.

Recette de masque pour resserrer les pores

 

Et vous, que faites vous pour resserrer vos pores?

Prenez soin de vous et gagnez du temps!

Prenez soin de vous et gagnez du temps!

Je ne vous proposerai pas une montre magique qui recule au lieu d’avancer ni une baguette de sorcière pour vous rendre invisible au temps qui passe. J’ai envie de vous parler aujourd’hui de la vague déferlante de la tendance minimaliste !

Avez-vous aussi parfois le sentiment de déborder ou d’avoir l’impression que la fameuse « to do list » ne diminue jamais ? Ou alors simplement d’être dépassée par la gestion d’un foyer, d’une famille, d’un travail, d’un horaire ? Avant de se plonger tête baissée dans le rythme effréné de la rentrée scolaire, lisez bien ce qui suit afin de peut-être découvrir des clefs pour s’en sortir ! Et croyez-moi on est loin des énigmes parfois tordues des « escape room » en vogue.

Tout réside dans ce mot de dix lettres : s-i-m-p-l-i-c-i-t-é !

Notre énergie est vitale. Et pourtant, on s’obstine à la gaspiller avec des activités ou des réflexions parfois vides de sens. Nous pourrions parler ici de plusieurs maîtres en matière de minimalisme, que cela soit sur la façon de trier et ranger sa maison à l’image de Marie Kondo, de limiter nos achats et les déchets à la Bea Johnson, de respirer le bonheur de la simplicité et de la légèreté au fil des lignes de Dominique Loreau sans parler des blogs et autres vidéos que l’on trouve sur internet. (Je parle chinois ? Ouvrez google et régalez-vous !).

Nous nous contenterons aujourd’hui de parler de l’inventaire de la salle de bain et des produits cosmétiques.

L’armoire à pharmacie…

Dans une armoire à pharmacie traditionnelle de Madame, on pourrait trouver… (Challenge du jour : lire à voix haute sans reprendre sa respiration !) :

Un rasoir – de la cire pour l’épilation – des vernis à ongles de 6 teintes différentes (sans compter les flacons qui ont séché mais qui trônent encore fièrement sans gêne) – Des crayons de maquillage (eye-liner, crayons contour des lèvres, crayon anti-imperfections, crayons pour les yeux et le tout souvent en plusieurs coloris pour varier les plaisirs, voyons !) – des rouges à lèvres – un fond de teint – une poudre – un déodorant – une crème pour les mains (ou deux) – une crème de jour – une crème de nuit (parce que la crème de midi n’existe pas ((encore)) – plusieurs parfums (dont 3 reçus en cadeau avec lesquels vous n’osez parfumer que les WC) – un peeling pour le corps – un autre pour le visage – un produit pour les masques – un produit nettoyant pour le visage – un produit pour la douche – un produit pour le bain – un tonique ou une eau micellaire – un ou deux laits pour le corps – des rondelles de ouate (même des carrées en réserve, au cas-où) – un shampoing – un après-shampoing – des outils barbares (recourbe-cils, brosse à sourcils, pinceaux, pince à épiler, lime à ongle, coupe-ongles, ciseaux,…) – une brosse à dents – des brosses à dents de réserve – du fil dentaire – du dentifrice – un rinçage de bouche – et que sais-je encore…

Et cela va sans dire que je n’évoque même pas les produits stockés en réserve parce qu’il y avait une action fantastique (on ne sait jamais, en temps de guerre il serait bienvenu de pouvoir continuer de se doucher et sentir la rose, pardi !).

J’oubliais : vous pouvez reprendre votre souffle désormais. On étouffe n’est-ce pas ? Et si on s’amusait à chiffrer : plus d’une cinquantaine d’éléments ! Et peut-être même plus si on se fie à l’offre débordante du commerce.

Comment s’y prendre pour se libérer de tout cela ?

Un pas après l’autre, mais avec volonté et conviction ! Armez-vous d’un sac à poubelle, d’un carton de grandeur moyenne (pour les choses à donner), de quelques heures et c’est parti !
1) Videz complètement vos armoires et disposez vos objets et produits sur le sol (évitez donc le moment où les enfants en bas âge sont réveillés au risque de retrouver votre parfum préféré sans les WC et de la crème miracle anti-rides sur votre oreiller).
2) Prenez un à un chaque objet et posez-vous les questions suivantes :
– Est-ce que cet objet me procure de la joie ?
– Est-ce que cet objet est utile ?
– Est-ce que je m’en sers ?
– Quelle est la composition ?
– Est-ce bon pour moi ?
– Est-il réellement indispensable ?
– Que deviendrait ma vie sans ça ?
3) Replacez dans votre armoire uniquement les produits que vous utilisez, décidez de terminer les flacons vides avant d’en acquérir d’autres. Pour les autres, jetez ou donnez-les.
4) Songez à des alternatives saines, simples et efficaces et pour cela soyez à l’écoute de vous-mêmes en vous demandant : de quoi ai-je besoin ?

Aller à l’essentiel

La salle de bain minimaliste peut donc être constituée ainsi : une brosse à dent, un dentifrice, un savon surgras, un déodorant naturel, un shampoing, un liniment, un hydrolat, un sérum.

Minimaliste oui, mais gare à ceux qui minimaliseraient le plaisir !

C’est essentiel !

  • Une huile pour le corps (M&O Naturel – La Gourmande ou La Naturelle)
  • un gommage
  • un parfum
  • une trousse à maquillage remplie de produits justement choisis,… En ayant moins, nous apprécions chaque chose à sa juste valeur et en profitons pleinement. D’ailleurs, le plaisir des yeux sera total lorsque vous ouvrirez votre armoire en constatant l’espace libéré et optimisé. Vous gagnerez du temps et surtout de l’énergie !

Visitez notre boutique pour une beauté minimaliste et efficace: www.monaturel.ch

Et si nous nous y mettions tous ensemble ? Envoyez-vous vos photos avant / après !

Pour résumer…

TRIEZ – JETEZ/DONNEZ – APPRECIEZ ! ET ACHETEZ MOINS MAIS MIEUX !

Voilà pour l’ode au minimalisme cosmétique ! A vos placards !

Passionnée par le monde des cosmétiques naturels, Lise Jeanbourquin est thérapeute en Fleurs de Bach et achèvera en 2019 la formation d’aromathérapeute auprès de l’Ecole ERA.
7 astuces pour prévenir les rides

7 astuces pour prévenir les rides

Lorsque l’on me consulte pour des problèmes de peau on me demande souvent comment diminuer les rides et des solutions contre la peau « fripée »!

On peut bien sûr trouver des solutions pour aider la peau à être en meilleure santé et mieux hydratée pour diminuer l’apparence des rides lorsqu’elle sont déjà là, mais il n’y a rien de mieux que prévenir plutôt que guérir! 

Lors d’une fête d’anniversaire avec des jeunes filles de 14 ans qui s’intéressent aux cosmétiques naturels je me suis dit quelle chance elles ont de pouvoir commencer à prendre soin de leur peau naturellement et prendre de bonnes habitudes dès le début.

Les cosmétiques conventionnels ont souvent un effet contraire de celui escompté et mis en avant dans leurs campagnes marketing. Les actifs utilisés sont probablement excellents mais souvent en toute petite proportion mais les autres ingrédients qui composent leurs crèmes ont tendance à annuler les bienfaits.

7 astuces pour maintenir votre capital jeunesse!

N’attendez pas les problèmes de peau

La peau est confrontée tous les jours à de nombreuses agressions externes, comme le froid, la pollution, le soleil, le vent etc.. les dégâts ne se voient pas immédiatement mais petit à petit la peau est affaiblie. Certaines clientes arrivent en boutique et me disent:  « je n’ai rien mis sur ma peau mais maintenant j’ai 35 ans je pense que c’est le moment d’en prendre soin ».

L’avantage est qu’elles non pas mis les cosmétiques conventionnels mais le plus tôt vous commencez à soigner votre peau avec des soins adaptés le mieux votre peau sera. 

La peau doit être soignée dès la naissance et tout au long de sa vie, vous l’aiderez ainsi à préserver son capital jeunesse et lui donner les actifs nécessaires pour affronter les agressions externes. Ceci s’applique aux hommes et aux femmes!!

Ne malmenez pas votre peau

Un gommage par exemple, se fait en délicatesse. Laissez le gommage faire le travail en faisant des cercles délicats sur votre visage. L’efficacité du gommage est sur la durée pas sur la pression exercée. Appliquez votre sérum avec des effleurages surtout le contour des yeux où la peau est plus délicate.

Attention au soleil

Un bronzage est beau mais pas au détriment de votre peau. Ne faites pas la crêpe au soleil et vous griller aux heures de pointe. Le soleil en modération « développez » votre bronzage progressivement pas en devenant rouge écrevisse. Mettez vous à l’ombre, un chapeau des lunettes de soleil et une protection solaire adaptée.

Non à la cigarette

En plus des problèmes connus pour le poumon, le cœur et le système vasculaire, la cigarette est une catastrophe pour la peau. Les rides sont accentuées, le teint devient terne, c’est une peau asphyxiée. Je fumais deux paquets par jours lorsque j’avais la vingtaine et je sais à quel point c’est difficile d’arrêter mais c’est possible. Tenez bon ça vaut la peine!

Imaginez-vous toute ridée avec un visage gris et terne… pas très beau. 

Petite parenthèse: « Mon père a lui eu un AVC il y a quelques années après avoir fumé pendant une cinquantaine d’années et oui il avait 11 ans quand il a commencé!! Malheureusement ça a pris un AVC pour arrêter mais il ne fume plus et son état de santé c’est amélioré très rapidement. Il n’est jamais trop tard! »

Abandonnez les cosmétiques conventionnels

Je le dis souvent mais je suis tellement convaincue et tous nos clients aussi, une fois que vous aurez passé le cap vous ne reviendrez plus aux cosmétiques conventionnels. J’entends tellement souvent quand ont me dis j’ai la peau grasse et chaque fois que je mets mon gel lavant la peau et bien asséchée mais j’ai de plus en plus de boutons ou j’ai la peau sèche, je mets des crèmes grasses mais elles restent en surface de la peau et ma peau ne va pas mieux!

Simplifiez vous la vie, économisez et ne risquez pas votre santé. En plus votre armoire de salle de bain ne contiendra que quelques produits au lieu de déborder.

Alimentation riche en acides gras et hydratation

Buvez, Buvez et Buvez, non pas du vin mais de l’eau! c’est le seul moyen d’avoir une belle peau hydratée. Mangez également des aliments riches en acides gras comme les huiles végétales et poissons.

Une routine de soin adaptée à votre peau

Chaque peau a différents besoins.  Une bonne routine est le secret d’une belle peau. Soignez votre peau matin et soir tous les jours! 

 

Que faire pour soulager les coups de soleil naturellement?

Que faire pour soulager les coups de soleil naturellement?

Vous avez oublié de mettre la crème solaire et vous vous êtes endormi au soleil…. ça nous est tous arrivé au moins une fois dans notre vie. Et ça fait mal!! Voici quelques astuces pour soulager la brûlure et prolonger le bronzage.

Processus du coup de soleil

Rayons UVA ( A pour peaux Âgées)

Les UVA activent la mélanine, un pigment déjà présent dans les cellules superficielles de la peau. Ils créent un bronzage qui apparaît rapidement, mais que l’on perd également rapidement. En outre, les UVA pénètrent dans les couches profondes de la peau où ils ont un effet sur le tissu conjonctif et les vaisseaux sanguins : la peau perd progressivement de son élasticité et commence à se rider. Ainsi, une exposition importante aux UVA provoque un vieillissement prématuré de la peau.

Rayons UVB (pour s’en rappeler UVB = B pour Brûlure)

Les UVB stimulent la production de nouvelle mélanine, ce qui conduit à une augmentation massive des quantités de pigment foncé en quelques jours. Ce bronzage peut durer relativement longtemps. Les UVB stimulent également les cellules pour qu’elles produisent un épiderme plus épais. Ainsi, les UVB sont responsables du brunissement et de l’épaississement des couches superficielles de la peau – réactions qui constituent le mécanisme de défense de l’organisme contre les UV.

Toutefois, des doses d’UVB plus élevées provoquent des coups de soleil, ce qui augmente la probabilité d’avoir un jour un cancer.

Réaction aux doses élevées des rayons UVB:

Les rayons UV B déclenchent une réaction inflammatoire qui explique les rougeurs et sensations de chaleur ressenties après un coup de soleil.

Comment soulager votre peau et garder votre bronzage?

Pour soulager votre peau et diminuer l’inflammation vous pouvez utiliser ces ingrédients naturels et bien sûr les huiles végétales

  •  Le gel d’aloe Vera: Apaisant et anti-inflammatoire, vous pouvez même le mettre au frigo pour cet effet rafraichissant
  • L’huile d’Avocat: Anti inflammatoire et réparatrice elle calme la peau et diminue les rougeur. Grâce aux phytostérols (dont bêta-sitosterol) elle améliore la fonction barrière de la peau et la microcirculation, freine le vieillissement cutané et protège contre l’action des UV.
  • L’huile de Baobab: Reconnue pour son action cicatrisante et régénérante elle est souvent utilisé dans les cas de brûlures.
  • L’huile de Chanvre:  Elle est aussi calmante, car elle possède une action apaisante sur les rougeurs et les irritations de la peau. De plus, elle réduit les pertes d’eau et protège la peau des déshydratations.
  • L’huile d’Argan: Une huile plus sèche qui pénètre rapidement dans la peau et restructurante elle ralenti le processus du vieillissement.
  • Argousier: pour ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Sa richesse en vitamine A lui confère une puissante propriété anti-oxydante. C’est l’huile idéale des peaux abîmées par le soleil.
  • Beurre de Karité: anti-inflammatoire, il apaise et calme les irritations, nourrit la peau en profondeur, régénère la peau et prolonge le bronzage.
  • L’huile essentielle de Lavande Aspic: Particulièrement recommandé pour les brûlures pour son action anti-inflammatoire
  • La vitamine E: Anti-oxydante et anti-radicalaire protège la peau des effets néfastes du soleil et ralenti le vieillissement prématuré de la peau.

Protocole de soin contre les coups de soleil

Appliquez le gel d’aloe vera et ensuite le fluide après solaire suivant.

Fluide Après Solaire pour 100ml:

40 ml Huile d’Avocat

25ml Huile d’Argousier

15ml Huile de Baobab

18ml Huile d’Argan

40 gouttes Lavande Aspic

20 gouttes Vitamine E

Si vous n’avez pas toutes les huiles à disposition vous pouvez utiliser le beurre unique et le mélanger dans le creux de la main avec une goutte d’huile essentielle de Lavande Aspic.

Hydrolats anti-inflammatoires

Vous pouvez également sprayer de l‘hydrolat de Camomille Matricaire pour clamer l’inflammation ou l’hydrolat de Lavande. Mettez les au frigo pour un effet encore plus rafraîchissant.

Eviter les coups de soleil

Ce qui est le plus important c’est bien sûr d’éviter les coups de soleil! Protègez votre peau et ne vous exposez pas au soleil entre 11h et 15h. Mettez un chapeau, et restez à l’ombre.