Succès des soins naturels sur la dermatite péri-orale

Succès des soins naturels sur la dermatite péri-orale

Cette semaine j’aimerais vous raconter l’histoire d’une charmante dame qui est venue nous rendre visite il y a quelques mois.

Si vous souffrez d’une dermatite ou vous avez une connaissance qui passe un moment difficile avec cette affection cutanée les soins naturels ont beaucoup de succès.

Qu’est-ce que c’est que la dermatite péri-orale?

La dermatite péri-orale (DPO) est une dermatose faciale fréquemment rencontrée en pratique dermatologique. Il n’existe pourtant pas d’études épidémiologiques sur l’incidence de cette pathologie.

La DPO touche surtout les sujets caucasiens, et prédomine chez la femme entre 15 et 45 ans avec un pic entre 20 et 30 ans.

Anamnèse

La dermatite a commencé sur une petite zone autour du nez et a  progressivement pris plus d’ampleur. Lors de différentes visites chez les médecins généralistes il y avait eu plusieurs diagnostiques dont l’eczéma. Elle a essayé plusieurs crèmes sans succès. Finalement le diagnostique de dermatite péri-orale a été posé par un dermatologue.

La localisation est majoritairement péri-orale. Une atteinte péri-nasale ou péri-oculaire est possible. Deux ou trois localisations peuvent être associées chez un même malade.

C’est à ce moment qu’elle est venue nous voir. Il est important d’avoir un diagnostique avant de nous voir, c’est le rôle du dermatologue, nous ne posons pas de diagnostique.

Première consultation

Lors de notre premier rendez-vous, notre cliente se cachait derrière son foulard pour masquer au plus ses rougeurs. J’ai ensuite pris le temps de discuter avec elle pour mieux connaître son histoire. Un problème de peau doit être soigné en prenant compte de la personne dans sa globalité. 

Le déclencheur était probablement causé par le stress et une routine de soin avec des produits cosmétiques conventionnels. La dermatite péri-orale peut se déclencher à tout moment sans forcément en connaître la cause. Pour résoudre ce problème il faut booster la peau pour qu’elle recommence à travailler normalement et calmer les rougeurs et les irritations

Mes recommandations

J’ai proposé les solutions suivantes:

  1. Mettre la peau à la diète
  2. Un maquillage minéral

La diète est une mise à zéro pour la peau et va permettre à la peau de se rebooster. Pour en savoir plus voici notre article en plus de détails: “La diète en cosmétique naturelle”

Soins de la peau

  • Il s’agit d’arrêter tous les cosmétiques conventionnels y compris maquillages
  • Nettoyer la peau matin et soir avec le liniment et hydrolat (lavande ou camomille)
  • Huile de Chanvre lorsque la peau est trop irritée et inconfortable

Le maquillage

Les rougeurs peuvent affecter le moral et la confiance en soi. Vous pouvez cacher vos rougeurs grâce au maquillage minéral.

Vous trouverez le maquillage Lily Lolo sur le site : www.monaturel.ch 

Pour cacher les rougeurs il y a deux produits que vous pouvez utiliser:

  • Blush away
  • Pistachio

Ensuite choisissez un fond de teint en poudre.

Deuxième consultation

Pour chaque personne que l’on voir en consultation je propose toujours un rendez-vous un mois après pour faire le point. La peau prend 28 jours pour se renouveler et c’est un moment idéal pour observer les changements de la peau. C’est aussi à ce moment que je propose quels soins utiliser par la suite.

Notre cliente a eu une transformation fantastique et en trois semaines il n’y avait presque plus de traces visibles de la dermatite, si ce n’est quelques rougeurs résiduelles.

Mes recommandations pour la suite

  • Liniment
  • Hydrolat Camomille ou fleur d’Oranger
  • Sérum Paris

La nouvelle routine va permettre à la peau de rester en bonne santé et maintenir sont rôle de barrière protectrice. Le maquillage minéral n’affectant aucunement l’intégrité de la peau il peut sans autre être utilisé.

NE JAMAIS RETOURNER AUX COSMETIQUES ET MAQUILLAGES CONVENTIONNELS!

 

 

 

Comment soigner la peau de son nourrisson?

Comment soigner la peau de son nourrisson?

Cette question se pose en général en fin de grossesse lorsque l’on commence à préparer les affaires pour le bébé à naître.

On se rend vite compte que les étagères des pharmacies et des supermarchés sont remplies de produits différents et que l’on ne sache pas quoi choisir.  Ensuite viennent les conseils de copines, de maman et d’autres forums.

Chaque personne a sa crème préféré ou sa marque de choix et essayent de vous persuader que la leur est la bonne.

Mais est-ce que tout ceci est nécessaire? Et que choisir? Ne vous inquiétez pas il vous faut très peu de choses!

Tout d’abord il faut comprendre la peau du nouveau né et ses besoins.

La peau du nouveau-né

La peau du nouveau né a des particularités propres qui lui permettent de s’adapter de sa vie intra utérine ultra protégée au milieu aérien agressif. Les soins cutanés ne doivent pas perturber ses propriétés. Par ailleurs, certaines « anomalies cutanées», sont en fait des variations physiologiques normales, qu’il est important de connaître, pour ne pas chercher à les traiter.

Le prématuré nait avec une peau immature qui explique les difficultés à maintenir un équilibre hydro-électrolytique et thermique. Il a plus de risque d’infection et d’intoxication lors d’applications de produits directement sur la peau. Cette différence par rapport à un nouveau né à terme se corrige dans les 2 à 4 semaines après la naissance en fonction du stade de la prématurité.

Fonctions de la peau

Protection de l’extérieur

La couche superficielle de l’épiderme (stratum corneum), favorise l’élimination passive de l’eau vers l’extérieur, et pour un nouveau né à terme, reste similaire à celle de l’adulte. L’absorption à travers la peau (dite per cutanée) de topique (produit appliqué localement) est la même que chez l’adulte, mais le rapport surface/poids étant 3 fois supérieur à celui de l’adulte, il y a plus de risque d’intoxication.

Fonction sudorale

La fonction de sécrétion de sueur est similaire à celle de l’adulte seulement au bout d’une année de maturité. Un nouveau né a donc du mal à transpirer pour équilibrer sa température lors d’une augmentation de chaleur. Cette immaturité explique aussi l’impression de peau sèche des premières semaines de vie.

Fonction sébacée

La peau du nouveau né est beaucoup plus grasse que celle de l’adulte et se normalise en quelques mois. Ils peuvent donc avoir des cheveux gras, une odeur de sébum et une peau luisante. 

Flore cutanée

La peau du bébé est stérile dans l’utérus, puis elle commence à se coloniser au moment du passage par la filière génitale de la maman puis au contact de l’environnement. Il faut faire très attention de bien nettoyer le cordon à partir duquel il peut y avoir une infection.

Problèmes cutanés physiologiques

La desquamation cutanée

Elle est normale les premiers jours de vie et est très importante chez l’enfant qui est né après le terme.

La miliaire sudorale

Elle se rencontre chez 10% des nouveaux nés. Il y en a deux sortes :

La sudamina (miliaire cristalline)

  • Elle se manifeste par des petites cloques (vésicules) à contenu clair, surtout sur le front, qui s’affaissent et dessèchent rapidement.

La miliaire rouge

  • Elle se voit surtout sur le tronc, mais aussi sur le visage, vers la seconde semaine de vie. Les petites cloques sont sur une base rouge et peuvent contenir du pus. On les rencontre fréquemment l’été, en cas de fièvre, ou si l’enfant est trop couvert.

Eruptions transitoires

L’érythème toxique

  • Il survient classiquement à 48 heures de vie, mais peut être présent à la naissance et apparaître jusqu’à 2 semaines. On observe des grandes plaques rouges qui ne touchent pas les paumes et les plantes. Puis sur ces plaques se forment des pustules (boutons jaune-blancs). Il n’y a pas de traitement, cela guérit tout seul

La pustulose mélanique transitoire

  • C’est la même chose que l’érythème toxique mais chez un bébé à peau foncée, et lorsque les pustules disparaissent, elles laissent une tache foncée à la place.

Les bulles de succion

  • Elles sont présentes à la naissance surtout sur les mains ou doigts, mais aussi aux pieds. Tout dépend ce que le bébé a sucé lorsqu’il était in utero (dans le ventre de la mère)

Pustules céphaliques

  • Le terme d’ « acné » ne devrait être réservé qu’aux éruptions associées à la présence de comédons (points noirs) ou de microkystes.
    Cette acné néonatale (enfant âgé de moins de 3 mois) est rare, souvent d’évolution spontanément favorable.
  • La papulo-pustulose céphalique est beaucoup plus fréquente, confondue avec l’acné mais il n’y a ni comédons, ni kystes. Elle se voit sur les zones les plus grasses du visage, et disparaît spontanément en quelques semaines. Elle est probablement la manifestation de la colonisation de la peau par un certain type de champignon : le malassezia. L’utilisation de l’Huile de Nigelle aux propriétés anti-fongiques peut accélérer la guérison

Grains de milium

Ce sont des petits kystes se manifestant comme des petites boules blanches, sur le nez, les joues etc… Ils s’éliminent tout seul en quelques semaines.

D’autres problèmes de peau chez le nouveau-né

  • Troubles de pigmentation
  • Troubles vasculaires
  • Troubles des phanères.

Soins quotidien pour votre nourrisson

Votre rôle est d’aider la peau dans son rôle normal de protection et de la soutenir pour qu’elle maintienne son hydratation.

Le bain

Un bain doit être court environ 5 min et à température de la peau 37 degrés. (testez l’eau avec le coude, vous ne devriez presque pas sentir quand votre coude entre dans l’eau)

N’utilisez pas de bain moussant plus il y a de bulles plus c’est décapant. L’eau et un savon surgras convient parfaitement. Commencez par le visage avec seulement de l’eau claire et ensuite nettoyez le reste du corps et en dernier les fesses.

Vous pouvez également y ajouter de l’avoine dans l’eau si votre nouveau né a de l’eczéma. Un astuce est d’ajouter également une cuillère à café d’huile végétale d’abricot ou de bourrache dans l’eau du bain.

Sortie du bain

Bien sécher la peau du bébé en tapotant pour ne pas irriter la peau, n’oubliez pas tous les plis! Surtout la nuque et l’aine.

Profitez ensuite d’un moment magique avec votre nourrisson pour lui faire un massage avec les huiles végétales ou un beurre pour le corps de la tête aux pieds!

Fesses du bébé

Nettoyez les fesses de votre bébé à chaque change avec du liniment et appliquez un baume réparateur neutre.

Visage

Une huile végétale est idéale ou le beurre unique qui est plus riche surtout l’hiver ou lorsque la peau est sèche.

Lessive

Optez pour une lessive Bio pour diminuer les risques d’exposition aux ingrédients synthétiques pouvant être irritants pour la peau.

Patience

La peau de votre nourrisson est en pleine évolution et les changements prennent du temps. Les soins naturels vont contribuer à une peau saine sans ingrédients potentiellement irritants ou perturbateurs endocriniens.

Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur avec votre nouveau-né!

Pour vous procurer des produits naturels pour votre bébé visitez le site: www.monaturel.ch

 

Problèmes cutanés: source: Société Française de Dermatologie

 

5 étapes pour soigner l’acné naturellement

5 étapes pour soigner l’acné naturellement

Qui n’a pas entendu parler d’acné , c’est un problème de peau très fréquent chez les adolescents mais également chez les adultes.

Qu’est ce que c’est l’acné?

En réalité, il n’y a pas « une » acné mais « des » acnés. Selon le terrain où l’acné survient, la cause, l’aspect des lésions qui la constituent, leur évolution ainsi que l’existence éventuelle d’autres signes généraux d’accompagnement, on retrouve différentes formes cliniques de la maladie avec une nomination propre pour chacune des formes.

 

L’acné rétentionnelle

Les lésions rétentionnelles sont ces fameux points noirs, les comédons et par les points blancs, appelés microkystes, qui forment une petite voussure blanchâtre de la peau inférieure à 2 ou 3 mm due à l’emprisonnement et l’accumulation de sébum dans le follicule pilosébacé.

Ne touchez pas vos comédons, microkystes vous risquez des cicatrices!

L’acné inflammatoire

 

Ces lésions s’enflamment et aboutissent à la constitution de lésions inflammatoires avec la survenue de boutons rouges plus ou moins douloureux dont la taille ne dépasse pas 5 mm : les papules.

Au sommet de ces papules peut apparaître secondairement un point blanchâtre, collection purulente, formant ainsi ce qu’on appelle les pustules.

Là aussi, même consigne : ne pas manipuler, c’est éviter les cicatrices.

Ces lésions inflammatoires peuvent être beaucoup plus profondes et volumineuses dépassant 10 mm de diamètre, constituants des nodules et exposant dans la majorité des cas à la persistance, après guérison, de cicatrices disgracieuses.

L’acné du visage

 

L’acné touche des zones épidermiques généreuses en glandes sébacées, c’est-à-dire proches des régions secrétant un maximum de sébum. Ainsi, le visage, le cou, les seins et le dos sont touchés en premier. Il s’agit de cas d’acné persistante chez l’adulte. L’acné du visage est bien évidemment la plus visible..

 

Acné du visage

L’acné du dos : acné conglobata

 

D’autres zones du corps sont touchées par l’acné. Touchant majoritairement les hommes, l’acné du dos (acné conglobata) peut être vécue comme un véritable fléau.

Rosacée Acnéique

 

L’acné rosacée est une affection se caractérisant par la présence de papules (légères surélévations de la peau), et de petites pustules (croûtes de pus) associées à une dilatation permanente et visible des minuscules vaisseaux sanguins de la peau du visage, qui apparaissent sous forme de minces filets rouges.

Bien que la Rosacée acnéique présente des pustules le processus n’est pas le même que celui de l’acné “Classique”

Le traitement pour la Rosacée acnéique est différent parce qu’il aura comme but principal d’encourager la vasoconstriction pour diminuer la rosacée, un traitement similaire à la couperose. Il faut parfois utiliser des antibiotiques ou crèmes anti-parasitaires selon la gravité. Mais ces traitements seront d’une courte durée et il faut en parallèle choisir des soins naturels adaptés.

Le processus de l’acné

 

Dans tous les types d’acné on retrouve un processus inflammatoire et souvent des proliférations bactériennes. Les causes de l’acné ne sont pas toujours claires et comme d’autres problèmes de peau sont influencés par de nombreux facteurs comme l’alimentation, le stress, les hormones, les médicaments, les allergies et bien sûr les cosmétiques.

But des soins naturels

 

Lorsque vous soignez votre peau naturellement, il faut soigner l’inflammation et la surinfection bactérienne ainsi que les pores dilatés.

Il faut également étudier tous les facteurs pouvant influencer la santé de la peau et son équilibre. Un approche multi-disciplinaire est idéale, par exemple:

  • Naturopathie (alimentation)
  • Aromathérapie
  • Fleurs de Bach
  • Acupuncture

Les 4 étapes pour soigner l’acné avec les cosmétiques naturels

1. Abandonnez les cosmétiques conventionnels y compris maquillages (sauf Maquillage minéral)

Les cosmétiques conventionnels contiennent souvent des silicones, des conservateurs synthétiques, alcool qui peuvent altérer les fonctions naturelles de la peau. Souvent les produits contre l’acné sont desséchants et la peau réagit en produisant plus de sébum qui va alors boucher les pores et provoquer plus de comédons et microkystes. On entre alors dans un cercle vicieux.

2. Adoptez une bonne routine de soins pour le visage

Matin

  1. Liniment
  2. Hydrolat de Menthe Poivrée, Lavande ou Romarin Verbenone
  3. Sérum huileux (Sérum New York)

Soir

  1. Liniment ou savon surgras 
  2. Hydrolat
  3. Gel Aloe Vera

3. Soins supplémentaires

4. Persévérance!

Soigner l’acné va prendre du temps, il n’y aura pas de résultats immédiats. La peau prend 28 jours pour se renouveler et le résultats peuvent prendre plus de temps que ça avant de se voir. Mais vous verrez elle va aller mieux!

Il faut aussi passer par une étape un peu moins drôle, celle de l’effet rebond. Il arrive parfois que la peau s’empire avant d’aller mieux.

Nous proposons également des consultations personnalisées pour vous accompagner, vous conseiller dans votre transition vers le naturel et vous aider à explorer les différentes pistes complémentaires pour soigner votre acné.

 

Recette pour un masque purifiant contre l’acné (visage et corps)

Mélangez tous les ingrédients ensemble pour former une pâte, ne pas utiliser une cuillère en métal.

Appliquez ensuite le masque sur le visage ou le corps avec les doigts ou un pinceau et laisser poser environ 10min.

Rincez ensuite le masque et suivez avec votre sérum habituel.

Cette recette peut être divisée en 4 pour un masque pour le visage uniquement. 

Vous pouvez acheter votre argile, huiles végétales et hydrolats chez M&O Naturel: www.monaturel.ch

 

 

 

 

Quelles utilisations pour l’huile essentielle de Lavande?

Quelles utilisations pour l’huile essentielle de Lavande?

Qui n’a pas rêvé d’un week-end en Provence, sillonnant paisiblement les chemins à bicyclette, coiffée d’un chapeau de paille, la jupe volant au vent, humant avec délectation le parfum doux des champs de lavande…

Nous la trouvons partout : dans certaines lessives ou adoucissants, dans l’armoire de Grand-Maman dans un petit sac cousu-main, dans de nombreux produits cosmétiques, et, tant qu’on y est, même dans une crème brûlée !

Nous allons nous plonger dans l’huile essentielle que l’on produit à partir de la lavande et vous allez voir qu’une vigilance certaine s’impose. Il existe plusieurs plantes de lavande qui ne portent pas le même nom botanique. Leurs vertus et leur utilisation sont très différentes c’est pourquoi il est capital de connaître le nom latin de la plante distillée pour l’huile essentielle. D’ailleurs, si vous tombez sur des recettes de cosmétiques ou d’autres préparations qui ne précisent pas le nom latin de l’huile essentielle qu’il faut utiliser, vous pouvez les jeter ! Vous allez voir pourquoi.

Quelles sont les différentes huiles essentielles de Lavande?

L’huile essentielle de lavande vraie (lavandula officinalis, lavandula angustifolia, lavandula vera)

Voilà pour moi une huile essentielle incontournable dans la trousse familiale. Que cela soit sur la peau ou en diffusion, la lavande vraie amène quiétude et sécurité. Polyvalente, elle nous procure un bien-être complet tant sur le plan physique qu’émotionnel.

L’huile essentielle de lavande vraie est un puissant anxiolytique qui va amener à la personne stressée calme et sérénité. Les esters qu’elle contient sont antispasmodiques et vont détendre les muscles crispés et les éventuels spasmes ou crampes (coliques, contractions de grossesse prématurées, courbatures,…). Outre les esters, nous pouvons y trouver des monoterpénols qui vont avoir un effet anti-infectieux doux et ainsi être efficaces en cas de grippe, de rhume mais aussi sur la peau comme cicatrisant sur les plaies ou les peaux irritées.

Diffusée dans une pièce, elle amènera une ambiance paisible. A savourer sans modération dans le bain, à la lumière d’une bougie et au rythme de la musique qui vous plait…

Recette à la Lavande Vraie

Pour un bain relaxant :

  • Diluer 5 à 7 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie dans deux cuillères à soupe de lait
  • Puis verser dans l’eau du bain et mélanger doucement.
  • Il ne reste qu’à plonger, et vous lover dans ce cocon de douceur.

 

Pour un massage détente (adulte) :

  • Une cuillère à soupe bien pleine d’huile végétale de sésame (15ml)
  • 10 à 20 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie

 

Pour agrémenter un sérum M&O Naturel (30ml) :

  • Ajouter 6 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie

 

Pour rassurer un enfant suite à un cauchemar :

  • Diffuser 4 gouttes de lavande vraie dans la chambre

En hydrolat, la lavande vraie est très anti-inflammatoire et purifiante. On l’appliquera sur la peau pour la nettoyer, mais aussi sur un coup de soleil douloureux par exemple.

Les Autres Lavandes

Il existe encore d’autres huiles essentielles issues de la famille des lavandes mais qui ont des vertus qui diffèrent: la lavande aspic (Lavandula latifolia) et la lavande stoechade (lavandula stoechas). Les cétones que contiennent ces huiles les rendent plus dangereuses à utiliser. La famille biochimique des cétones est neurotoxique, abortive et donc contre-indiquée pour les enfants, les femmes enceintes et les personnes épileptiques.

Précautions

Il est impératif que les consignes d’application soient claires et formulées par une personne compétente. Leur dosage est à respecter à la lettre et par mesure de sécurité, n’appliquez pas d’huiles essentielles pures sur la peau et ne les buvez pas. Il y a chaque année plusieurs accidents, parfois mortels, pour cause de leur mauvaise utilisation.

Les huiles essentielles ont le vent en poupe et malheureusement on rencontre de tout dans la littérature. Faites le tri, et demandez conseils à un aromathérapeute en cas de besoin.

Vous pouvez aussi trouver dans notre boutique les huiles essentielles à diffuser dont la synergie “Provence” qui contient de l’huile essentielle de Lavande Vraie

Passionnée par le monde des cosmétiques naturels, Lise Jeanbourquin est thérapeute en Fleurs de Bach et achèvera en 2019 la formation d’aromathérapeute auprès de l’Ecole ERA.
L’eau micellaire, bonne ou mauvaise?

L’eau micellaire, bonne ou mauvaise?

Lors de mes consultations, je passe en revue les produits utilisés par mes clientes et je remarque que c’est un soin qui est très souvent utilisé. C’est un produit intéressant parce qu’il démaquille et nettoie la peau sans avoir besoin de le rincer.

Ce produit est très prisé par les mannequins, les maquilleurs et de plus en plus de personnes à la recherche d’un produit tout en un facile à utiliser. De plus en plus de marques la propose dans leur gamme de produits et en vantent les mérites.

L’eau micellaire c’est quoi exactement?

L’eau micellaire est un nettoyant composé de micelles, petites particules de tensioactifs. Les tensioactifs peuvent jouer différents rôles mais dans les produits dits « nettoyants » capables de retenir les matières grasses les mélanger à la phase aqueuse afin qu’elle partent . Autrement dit, l’eau micellaire est bien un nettoyant, et pas simplement une « eau » comme on pourrait le croire. On le remarque bien en secouant notre flacon d’eau micellaire : elle mousse !

Les tensioactifs qu’est ce que c’est?

Le plus souvent ce sont des composants chimiques détergents, que l’on retrouve également dans les nettoyants ménager ou industriels …

Dans l’eau micellaire ils ne sont pas dans les mêmes doses mais suffisamment pour irriter la peau, la dessécher et des yeux qui piquent! L’eau micellaire est donc loin d’être une simple eau pure.

C’est un fait connu que de nombreux tensioactifs synthétiques dont les principaux sont le SLS et SLES (agents nettoyant sulfatés) dérivés de l’industrie pétrochimiques ont un effet néfaste sur la santé et l’environnement. Ces molécules sont peu bio dégradables et contiennent des ingrédients potentiellement cancérigènes.

Le rôle des agents sulfatés ou d’autres tensioactifs sont de nettoyer et donc décaper la barrière lipidique de la peau. Ceci va la rendre plus vulnérable et irritée.

De plus si vous avez une peau à tendance grasse, votre peau va alors produire encore plus de sébum parce qu’elle aura été trop asséchée et les acides gras naturellement présent dans la peau seront déséquilibré, vous vous retrouverez ensuite avec encore plus de boutons. Une peau sèche ou sensible sera immédiatement fragilisée et irritée. Mais les peaux plus résistantes s’ assécheront aussi à moyen terme.

Viennent s’y ajouter d’autres ingrédients dans la composition du produit comme le stabilisant EDTA, très irritant et polluant, interdit dans plusieurs pays, du parfum allergisant, de l’alcool, des conservateurs agressifs et polluants comme le Cetrimonium Bromide, allergène reconnu…

Et les eaux micellaires Bio alors?

Au niveau composition elles seront légèrement mieux en effet mais il y a toujours des tensioactifs certes “moins pire” comme (Sodium Coco Sulfate, Cocamidopropyl Betaine, Ammonium Lauryl Sulfate, Disodium Cocoamphodiacetate, Disodium Laureth Sulfosuccinate et plus encore) mais toujours décapants vu que c’est leur rôle!

Ensuite il y a les parfums, et d’autres conservateurs chimiques parce que n’oublions pas que pour être Bio il n’y a pas besoin d’être 100% Naturel!

Les répercussions également lors de l’utilisation

L’eau micellaire n’est pas particulièrement efficace sur les mascaras waterproof donc les consommateurs vont avoir tendance à frotter la zone et abîmer la peau. Surtout que la zone du contour de l’oeil est très sensible. Ensuite vient le problème du “non rinçage”, le produit et les mauvais ingrédients restent sur la peau!

Alors quelle est l’alternative?

Il existe le 100% Naturel! Le liniment qui nettoie et démaquille en douceur sans tensioactifs donc il n’est pas décapant. Vous suivez le liniment d’un peu d’hydrolat pour enlever l’excès de produit, équilibrer le pH de la peau et lui apporter les vertus de l’hydrolat.

Pour les mascaras waterproof il se peut que le liniment ne soit pas assez alors choisissez une huile végétale comme le Jojoba ou la noix de coco et vous pourrez l’enlever sans avoir besoin de frotter.

Liniment

Liniment Oléo-Calcaire, Nettoyant Démaquillant