Le soleil arrive et la question que je vois souvent est:

“Quelle crème solaire utiliser qui ne contient pas de produits synthétiques, des nanos particules et des perturbateurs endocriniens?”

Une grande prise de conscience se fait aujourd’hui sur les répercussions des crèmes solaires sur notre santé et quelles alternatives choisir. C’est une excellente chose parce que l’on se tartine chaque été et particulièrement les enfants qui absorbent une quantité plus importante de ces ingrédients “chimiques synthétiques” parce que leur peau est plus perméable.

Une deuxième question qui se pose souvent:

“Comment faire une crème solaire maison?”

L’idée de savoir exactement ce que l’on mis dans notre crème solaire est attrayante en effet. On trouve sur le net un grand nombre de recettes avec de l’huile de Noix de Coco et des filtres minéraux comme le Dioxyde de Titane et Oxyde de Zinc par exemple mais ça n’est pas si facile que ça en à l’air.

Même les professionnels en formulations cosmétiques ne s’aventurent pas dans cette fabrication parce qu’une crème solaire doit protéger des rayons UVA et UVB.

Le rôle de la crème solaire:

Les crèmes solaires sont utilisés pour diminuer les effets néfastes des rayons UV sur la peau, la cause la plus importante de cancers de la peau que l’on peut éviter. Le crèmes solaires peuvent être avec des filtres “chimiques” ou minéraux qui soit absorbent les rayons UV soit les reflètent.

Les filtres minéraux sont Dioxyde de Titane et Oxyde de Zinc les deux ingrédients principalement utilisés dans les recettes “maison”.

Rayons UVA et UVB

Les crèmes solaires doivent filtrer les rayons UVA et UVB tous les deux étant résponsables d’éffets néfaste sur la peau.

Les rayons UVB ont le potentiel d’interagir directement avec l’ADN des cellules qui seraient à l’origine des carcinomes. Les UVA agissent différemment par la production de radicaux libres qui peuvent agir indirectement sur l’ADN et sont responsables du vieillissement prématuré de la peau et des taches brunes.

La mesure d’efficacité d’une crème solaire est le SPF( Sun Protection Factor) ou IP (indice de Protection) ou FPS (Facteur de Protection solaire), c’est un standard international pour évaluer les crème solaire et déterminer la durée de protection aux rayons UVB.

Voici 5 raisons pour ne pas faire sa propre crème solaire:

La première: L’efficacité

Lorsque vous fabriquez votre crème solaire vous ne pouvez pas déterminer son efficacité sans tests en laboratoire. Pour évaluer l’efficacité il faut:

  • Choisir l’indice SPF que l’on veut dans notre crème solaire et trouver le meilleur filtre pour atteindre ce niveau
  • La crème solaire doit ensuite être testée plusieurs fois en laboratoire pour que le résultat SPF soit constant
  • La crème doit ensuite être testé sur des volontaires humains qui sont exposés aux rayons UV en laboratoire et la réaction cutanée est mesurée
  • Le laboratoire vérifie ensuite si la réaction cutanée correspond au SPF désiré.

Pour pouvoir vous assurer que votre crème solaire maison est efficace seul des tests en laboratoire peuvent le déterminer avec exactitude. Deviner l’efficacité de sa crème solaire en regardant sa peau n’est pas un gage de l’efficacité. Les rayons UVB sont la cause de la peau qui rougit mais l’effet des UVA ne peuvent pas être mesurés à l’oeil nu.

La deuxième: Le temps d’exposition au soleil

Si vous ne connaissez pas l’indice de votre crème solaire comment pouvez vous évaluer le temps d’exposition? Se baser sur le “coup de soleil” ne suffit pas surtout que celui-ci peut apparaître 6 à 12h après. En plus ça dépends aussi de l’âge et du type de peau.

La troisième: La formulation de la crème

L’efficacité de la crème ne dépends par que des filtres minéraux utilisés mais de tous les ingrédients. La dispersion des molécules est vitale et doit être faite en laboratoire pour assurer une répartition homogène des minéraux dans la crème. Un fouet ou un mixer n’est pas suffisamment fiable, surtout que les minéraux ont une tendance de s’agglutiner naturellement et ceci n’est pas visible à l’œil nu. Vous aurez alors une crème solaire qui lorsque vous l’appliquerai sera moins dense (moins protégée) dans certains endroit et plus dense dans d’autres. De plus certains émulsifiants ou conservateurs peuvent modifier le SPF.

La quatrième: La stabilité de la crème

Oxydation, conservation, agglutination des minéraux et dégradation sont des challenges que l’on ne peux pas assurer lors de formulations “maison”.Une crème solaire est utilisé au soleil donc l’impact de la chaleur dans le tube doit être mesuré et la modification de la crème sur la peau exposée au soleil doit aussi être déterminée.

Comment vont régir vos ingrédients (huiles, conservateurs, émulsifiants etc) lorsqu’ils sont exposés à la chaleur?

La cinquième: Les répercussions

Si les 4 raisons énumérées dessus ne sont pas assez pour vous persuader qu’une crème solaire doit être fait en laboratoire, il faut vous souvenir que les risques liés aux dégâts causés par le soleil ne doivent pas dépendre de la roulette russe.

Certains cancer de la peau peuvent être évités pas une protection solaire adéquate et ceci doit être mesuré en laboratoire.

Conclusion

Choisissez des crèmes solaire Bio avec des filtres minéraux ou notre huile de Karanja.

Notre huile est fabriquée par une société Française spécialisé dans l’Huile de Karanja comme protection Solaire. Elle propose différentes protections solaires testées en laboratoire. L’huile solaire que nous proposons en boutique a une protection SPF de 30 et vous protège des rayons UVA et UVB.  Certifié Bio Ecocert

Visitez notre site pour en savoir plus: Cliquez ici