Il suffit de flâner dans les rues d’un marché de Noël pour se laisser happer par de douces senteurs de Noël. Entre les bougies parfumées, les thés aromatisés, les bâtons d’encens se consumant peu à peu, ou encore les oranges piquées de girofle, le cocktail est explosif et nous plonge instantanément dans l’atmosphère de cette fête si féerique.

Je vous propose aujourd’hui de vous rapprocher de l’aromathérapie avec la présentation d’huiles essentielles chaleureuses qui sont les stars en décembre.

Les huiles essentielles pour Noël

Huile essentielle de cannelle écorce

Cannelle Ecorce

L’huile essentielle de cannelle écorce est incontournable en aromathérapie. Avec son action anti-infectieuse puissante, cette lauracée éloignera la gastro-entérite en un claquement de doigts. De plus, elle est utile en cas de mycose grâce à ses propriétés anti-fongique et aussi en cas de rubéfiant musculaire, en préparation aux compétitions sportives.

Comment utiliser l’huile essentielle de cannelle écorce ?

Composée d’aldéhydes aromatiques, l’huile essentielle de cannelle écorce est fortement dermocaustique. Appliquée dans une dilution insuffisante, elle peut brûler sévèrement la peau. On utilisera alors un support d’huile végétale dans lequel nous diluerons l’huile essentielle de cannelle écorce à 10% du total des huiles essentielles.

Voici par exemple une préparation utile contre la gastro-entérite pour un adulte :

Flacon de 10ml à appliquer sous les pieds 3-4 fois par jour (adulte):

  • 9ml d’huile végétale de jojoba
  • 0.1ml d’huile essentielle de cannelle écorce (Cinnamomum  verum)
  • 0.2ml d’huile essentielle de Tea-Tree (Melaleuca alternifolia)
  • 0.2ml d’huile essentielle de Basilic indien (Ocimum basilicum CT méthylchavicol)
  • 0.5ml d’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora CT 1.8 cinéol)

 

Huile essentielle d’orange douce

Orange douce

Dans le langage courant, nous utilisons le terme d’huile essentielle pour les agrumes  tels que le citron, la bergamote, la mandarine, ou encore l’orange douce. Il s’agit en fait d’une utilisation erronée du terme « huile essentielle ». Les extraits d’agrumes ne sont pas issus d’une distillation comme les autres huiles essentielles. Les zestes sont retirés puis pressés. Il s’agit donc d’une expression aromatique et le produit récolté se nomme « essence ».

Après cette petite parenthèse de vocabulaire, parlons un peu de cette essence riche en saveur tant par sa douceur que sa tonicité.

En aromathérapie, nous utilisons l’orange douce pour stimuler la spontanéité, la créativité et la joie de vivre. Volontiers associé au deuxième chakra (Svadhistana), l’orange douce inspire à la légèreté et à l’insouciance. Elle libère le plaisir, notamment au niveau des sens.

Également très digestive, elle permet, par voie orale, de stimuler la sécrétion de sucs digestifs.

Comment utiliser l’essence d’orange douce ?

La voie royale pour cette essence est la diffusion, afin de créer une atmosphère douce et créative.

On évitera la voie orale en cas de prise de médicaments car le limonène contenu dans l’essence peut interférer avec les substances chimiques.

L’orange douce est une essence photosensibilisante. La voie cutanée est donc à éviter, car exposée au soleil la peau se tâche.

Huile essentielle de girofle

Clou de Girofle

Grâce à sa composition riche en phénols, cette huile essentielle est très virucide, bactéricide et fongicide.  Elle est très utile en cas de gastro-entérite et de mycose. Elle est également un analgésique buccal qui sera utilisé en cas d’aphtes ou de douleurs dentaires.

Il faut être très vigilant lors de son utilisation car tout comme l’huile essentielle de cannelle écorce, elle est dermocaustique et peut sévèrement brûler la peau. De plus, si les phénols sont très puissants contre les infections, ils sont aussi toxiques pour le foie. Il convient donc impérativement de protéger le foie à l’aide d’une autre huile essentielle comme le citron, le romarin 1.8 cinéol ou le romarin verbénone. Pour tout conseil concernant la voie orale en aromathérapie, il convient de s’adresser à un aromathérapeute diplomé. 

Voici un exemple d’utilisation de l’huile essentielle de girofle pour le traitement d’un aphte.

Flacon de 10ml – à appliquer directement plusieurs fois par jour sur l’aphte

Il est très utile de sécher l’aphte à l’aide d’un coton-tige avant d’appliquer le mélange aromathérapeutique.

Finalement, je vous offre une formule pour un mélange à diffuser dans la maison afin de marier ces trois huiles essentielles. Je vous souhaite à toutes et tous un doux temps de l’avent et de très belles fêtes de fin d’année.

Synergie à diffuser dans un diffuseur à vapeur froide :

Diffuseur

Flacon de 5ml d’huiles essentielles pures à diffuser

  • 4.5ml d’huile essentielle d’orange douce
  • 0.1ml d’huile essentielle de girofle
  • 0.4ml d’huile essentielle de cannelle écorce

Pour prendre rendez-vous avec Lise voici le lien

Professionnelle de la dermo-cosmétique naturelle, Lise Jeanbourquin est également thérapeute en Fleurs de Bach et aromathérapie.